• Les Vilains Contes #1 (Collectif auteurs)

     

     Les Vilains Contes #1 (Collectif auteurs)

    Lien sur l'ivre-book éditions

     Les Vilains Contes #1 (Collectif auteurs)

    Auteur : Collectif auteurs


    369 pages numériques

    Thèmes : Fantastique/Horreur

    *******


     

    Résumé :

    « Les vilains contes de L’ivre-Book se veulent un hommage à la littérature fantastique d’hier et d'aujourd’hui. Un vivier au sein duquel se côtoient les auteurs confirmés et ceux en voie d’éclosion, tous au service de ce genre qui nous a fait rêver ou cauchemarder depuis toujours.

    Les plumes libèrent leurs histoires tantôt effrayantes tantôt grinçantes pour notre plus grand plaisir.
    12 auteurs sont au sommaire de ce premier volume, autant de variantes sur notre littérature de prédilection.
    Zombies, vampires ou encore psychopathes, ils vous attendent tous au creux de ces pages.

    Au sommaire :
    - Mémoires d'une morte en sursis de KRISTELL GUERVENO
    - Owl Hill de KATE DAU
    - Les contes d'Astaffort de CÉLINE THOMAS
    - Leçons de vampirisme d’EMMA VALIEU
    - Quenouilles, roue et ciseaux d'HENRI BÉ
    - Misanthropie de RUWAN AERTS
    - La Gardienne de BÉNÉDICTE COUDIÈRE
    - Sur la Fed 86 d’ARNAUD MOUSSART
    - L'atelier du peintre de FRANÇOISE GRENIER DROESCH
    - Bon weekend de FLORENCE CHEVALIER
    - Les gueux du diable de LUCIEN FERDINAND
    - Racines assoiffées de SYLVAIN JOHNSON »

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

     Les Vilains Contes #1 (Collectif auteurs)

     

    Je remercie les éditions L'ivre-book pour l'envoi de ce recueil dans le cadre de notre partenariat.

     

    Déjà j'aime beaucoup la couverture, et j'espère pouvoir le voir un jour en version papier parce qu'elle mérite d'être en cartonnée, même si je ne fais que rêver. Ensuite nous avons 12 nouvelles qui ont pour thèmes le fantastique, ou l'horreur, ou encore un bon suspense. Enfin gardez juste en tête que ce recueil ne doit pas se trouver entre toutes les mains. Je dirais à partir de 14/15 ans, c'est un bon âge en quelque sorte, mais pas plus jeune au vu de certaines nouvelles qui vont loin.

     

    12 nouvelles, 12 genres plus ou moins différents avec pour seul but : l'évasion. L'évasion dans un cauchemar qui risque de hanter les sommeils les plus sages. Les titres sont indiqués juste au-dessus et je ne parlerai pas de toutes, cela prendra une longueur exaspérante. Par contre je vais indiquer mes préférées, car dans le cas d'un tel ouvrage il y en a forcément qui se retrouve tout en haut de l'affiche.

     

    "Mémoires d'une morte en sursis de KRISTELL GUERVENO" est MA préférée, elle est la première de mon top ! Noreen est une jeune femme qui met tout dans son travail : trouver un remède pour sauver les humains de cette contagion qui se propage plus vite que le vent. L'histoire est fluide et terriblement réaliste. Je l'ai adoré !

     

    « Je ressentis tout d’abord une chaleur intense envahir mon corps et broyer mes viscères. Le poison s’étendait subtilement à tous les organes. Une nausée acide me souleva l’estomac et me rongea la gorge puis, une lave de sang éclata dans ma bouche. Je crachai le liquide salé sur la paroi du mur qui me soutenait encore. Le mal de tête reprit avec une plus grande intensité et déjà, je ne parvenais plus à me raisonner. Je me souvins alors d’un réflexe que j’avais, petite, après une chute sur la tête : je récitais des multiplications au hasard. Trois fois sept. Vingt et un. Six fois huit. Quarante-huit. Neuf fois neuf... Quatre-vingt-un... Sept fois huit... ? Je n’en savais rien. Plus rien.
    J’entendis seulement... »

     

    " Les contes d'Astaffort de CÉLINE THOMAS" Celle-ci m'a fait sourire, pourtant elle n'est pas si gentillette qu'elle en a l'air. J'ai aimé la douceur qui emmène le dénouement tel un couperet. La morale est géniale car c'est vraiment dommage pour les hommes d'une manière générale, ils sont si faibles – rires. (Je pense que je vais me faire lyncher)

     

    « La muse démoniaque avait encore réussi un joli coup de maître. Rien ne l’amusait plus que de pervertir les hommes et celui-ci s’avérait vraiment prometteur... »

     

    " La Gardienne de BÉNÉDICTE COUDIÈRE" est la seconde de mon top ! Je l'ai aimé parce que nous ne trouvons pas de suite ce qui se passe réellement. En 16 pages, j'ai eu l'impression de lire un roman, j'aurai aimé en avoir plus, en savoir plus sur les personnages d'Amy et Arthur. Amy est une gardienne particulière et sa particularité va remettre en cause tout ce qui est connu. Un très beau moment sur l'esprit humain et le coeur d'une femme.

     

    « D’un geste doux, je caresse ta pierre tombale. Elle me semble moins froide qu’autrefois. Moins austère aussi, avec ses lettres gravées un peu plus profondément chaque jour. Dans la pierre et dans mon cœur… « Arthur Fleatwich – 1930-1997 – Puisse le monde t’appartenir enfin ».  »

     

    " Bon weekend de FLORENCE CHEVALIER" encore une histoire qui m'a fait rire. Pour ceux qui ont lu je n'ose imaginer déjà ce qui peux être pensé après cette simple phrase, mais oui. Le drame prête à sourire et la façon dont deux personnes se retrouvent est toujours très imaginatif, surtout ici.

     

    « Mélanie allait tourner dans l’allée en bordure de sa maison, quand elle percuta quelque chose. Le cœur battant la chamade, elle enfonça au maximum la pédale de frein. Non ! Cette fois, elle n’avait plus le choix, il lui fallait sortir. Priant pour n’avoir tué personne, elle ouvrit la portière, tandis que son angoisse grimpait en flèche. »

     

    " Les gueux du diable de LUCIEN FERDINAND" est bien tournée, comme les précédentes. Des meurtres en pagaille, un tueur en série probable et une chute qui ne se voit pas venir. Des lignes que dis-je des pages très appétissantes à découvrir.

     

    « — Laissez-le ! ordonna-t-il à ses camarades. Ça ne servirait à rien de lui courir après. Il ne pourra pas s’enfuir d’ici, de toute façon. Il finira par revenir.
    Hugo courut jusqu’à sentir le sang brûler dans ses veines. Haletant, il tenta de reprendre ses esprits et d’analyser la situation.
    Il sortit un téléphone de la poche intérieure de son costume. Il composa le numéro de la police, et constata avec effroi qu’il ne captait aucun réseau.
    Pour ne pas céder à la panique, il rationalisa la situation. »

     

    Et enfin "Racines assoiffées de SYLVAIN JOHNSON ", la petite dernière de ce recueil qui clos très bien ce premier recueil. Du sang, un homme qui ne retrouve plus ses enfants dans sa propre maison et un grenier qui apparait. Des rebondissements qui se succèdent pour arriver à une ouverture d'esprit différente.

     

    « Dépassé par la situation, sans être un lâche, il comprit qu’il devait quitter la demeure, trouver de l’aide.
    Il y avait peut-être une seule issue envisageable !
    Steve leva le regard vers la porte nouvellement apparue à l’étage supérieur. Il hésita, mais que brièvement, puisqu’il n’avait pas le choix. En fait, plus il contemplait la surface boisée, plus elle lui semblait être invitante, lui procurant un certain calme. Intrigué, il prit la décision de tenter sa chance, puisqu’il n’avait plus rien à perdre, qu’il était encore en état de choc.
    Peut-être était-il en train de rêver ? »

     

    En conclusion, j'ai apprécié certaines des histoires, pas toutes bien entendu mais c'est le lot d'un recueil. J'ai aimé le côté effrayant de certaines, voire même le glauque. Le fantastique de par les créatures qui sont choisies, ou tout juste par des humains en perdition. N'essayez pas de garder la tête sur les épaules. Violence, originalité, créatures, psychose et bien d'autres sont abordés entre ces lignes.  

     

     Logo Livraddictbabelio

    Défis sur Fb 

    http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

     

    « Reines-Beaux EditionsSusan Hopper, duologie (Anne Plichota/Cendrine Wolf) »

  • Commentaires

    13
    Kris
    Mercredi 29 Juin 2016 à 00:24
    Merci pour ces superbes commentaires !
      • Mercredi 29 Juin 2016 à 15:11

        De rien, je suis contente :)

        bonne journée !

    12
    Vampilou
    Vendredi 10 Juin 2016 à 16:52
    Ah, là, là, tu t'en doutes, celui-là je le veux quoi ! Et en plus, je suis tellement fan de la couverture <3
      • Vendredi 10 Juin 2016 à 21:08

        La couverture est splendide ! Tu es une accro toi xD (pire que moi même tongue)

    11
    Vendredi 10 Juin 2016 à 08:40

    Sympa !!!!

    10
    Vendredi 10 Juin 2016 à 07:39

    J'aime bien de temps en temps en recueil de nouvelles. ça permet de faire une pause et de découvrir de nouveaux auteurs. 

    Merci pour ton avis ! 

      • Vendredi 10 Juin 2016 à 21:05

        Découvrir de nouveaux auteurs oui, je suis tout à fait d'accord !

    9
    Vendredi 10 Juin 2016 à 07:29

    J'aime bien de temps à autres des recueils de nouvelles dont les histoires hantent nos nuits.

      • Vendredi 10 Juin 2016 à 21:01

        Hanter les nuits, hum, très bonne question pour ma part j'ai dormi comme un bébé xD

    8
    Lucien Ferdinand
    Jeudi 9 Juin 2016 à 21:21
    7
    Lucien Ferdinand
    Mercredi 8 Juin 2016 à 22:30
    Merci pour ta chronique.
      • Jeudi 9 Juin 2016 à 20:57

        De rien, merci d'avoir laissé un petit mot :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :