• Losing Leah (Sue Welfare)

     

    Losing Leah (Sue Welfare)

     

    Disponible sur Amazon

     

    Losing Leah (Sue Welfare)

    Auteur : Sue Welfare

    333 pages papier

    Thème : Thriller

    *******

     

     

    Résumé :

    « Un jour ordinaire. Un couple ordinaire. Un terrible secret.
    Par un froid matin de février, Chris et Leah Hills s'arrêtent dans une station-service isolée à la frontière du Pays de Galles pour boire un café.
    Pendant que Leah est partie se rafraîchir, Chris verrouille la voiture et part acheter leurs boissons. Les minutes passent, mais Leah ne revient pas...
    Peu après, le sergent Mel Daley et son patron, l'inspecteur Harry Baker arrivent sur place pour commencer les recherches alors que chaque minute compte. Leah est-elle encore vivante ? A-t-elle quitté la station-service avec quelqu'un ?
    Au fur et à mesure que leur enquête progresse, les policiers vont découvrir de sombres secrets à propos du couple dont la perspective fait froid dans le dos.

    Sue Welfare, auteure à succès dans la liste des best-sellers du Sunday Times et scénariste primée pour la BBC et Channel 4, nous livre ici un thriller glaçant dans la lignée de "Gone Girl' et "La fille du train'. »  

     

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Losing Leah (Sue Welfare)

     

    Je remercie Pauline ainsi que la maison d'éditions De Saxus pour cette nouvelle découverte. Un résumé alléchant pour qui aime les thrillers et des idées déjà sur ce qui pouvait bien se passer sans même avoir ouvert le livre. Je suis douée pour voir plus loin. La couverture est douce, comme les autres livres de cette maison d'éditions, le titre en reflet et j'aime beaucoup la combinaison de divers jaunes. C'est sobre et pourtant il s'agit d'un livre qui aurait attiré mon attention sur une étagère.

     

    Il y a 4 possibilités lorsqu'il s'agit d'une disparition d'une personne : soit elle a quitté l'endroit de son plein gré, soit elle a été enlevé, soit elle est toujours quelque part dans le coin soit elle n'a jamais mis les pieds dans cet endroit. L'inspecteur Harry Baker a cette vision des choses qui nous fait chercher plus loin que l'on ne pourrait y croire. Lorsqu'il reçoit le message qu'une femme d'une quarantaine d'années a disparu, c'est une enquête qui démarre sur les chapeaux de roues. Leah Hills et son mari Chris s'arrêtent sur une aire d'autoroute très tôt le matin. Un arrêt café et toilettes avant de reprendre la route pour s'octroyer un weekend en amoureux bien mérité. Les minutes passent et Chris attends désespérément sa femme, la cherchant partout dans la station, mais ne la retrouve pas. Les enquêteurs arrivent sur les lieux rapidement et effectuent des fouilles minutieuses. Elle reste introuvable. 4 possibilités, il n'y en a que 4 et c'est sur ces fameuses 4 hypothèses que les équipes de police vont devoir travailler.

     

    « Je lui ai tendu le téléphone. À la lumière de la lampe de Charlie Rees, il était facile de distinguer un manteau beige qui semblait coûter cher, dissimulé derrière les valises. Il avait été plié ou il était tombé de sorte que la doublure était tournée vers l'extérieur. Elle était en soie marron foncé, bordée par le tissu beige du manteau. Il avait été roulé de sorte que l'étiquette "Higgins and Hill, taille 38" était clairement visible le long de la bordure.

    — Bien vu, rétorqua sombrement Baker. Faisons venir la scientifique dès que possible et ne laissez personne enlever les poubelles avant qu'elles n'aient été examinées.

    J'ai acquiescé.»

     

    Le récit est à la voix du "je" de Mel Daley travaillant dans la police et du il/elle pour tous les autres. Suivre un personnage avec son cheminement, ses doutes et sa façon de travailler est intéressante, sans oublier que nous avons une part de sa vie privée. Le reste du texte est plus "succinct" sans rentrer dans les émotions des personnages, mais ce n'est pas dérangeant, autrement nous connaîtrions déjà qui a fait quoi et surtout pourquoi. bien sue les esprits humains sont d"un compliqué ! En démarrant le texte j'avais, disons-le honnêtement, des certitudes sur le final... En fait, il vaut mieux ne pas en avoir avec ce livre. Il y a toujours un moment où je me disais mais si allons, c'est cette possibilité ! Et paf en plein dans les dents, toujours pas ! L'auteur m'a mise sur les crocs avec son enquête. La plus grande partie du livre se déroule sur trois jours. 72 heures c'est déjà beaucoup pour retrouver une personne vivante. Le démarrage est rapide, avec Chris qui est dans les toilettes pour femmes de cette aire d'autoroute, la cherchant, faisant peur à toutes les femmes qui y sont. Et puis la police arrive. Le périmètre est bouclé. Les plans vérifiés, les hommes mis en place. Les questions tombent.

     

    Voir un homme aussi amoureux, parlant de sa femme comme de son âme soeur est (oui je vais oser l'écrire) mignon. Elle est décrite comme une femme qui est plus jeune que lui, ce qui est vrai, n'arrivant pas à vivre sans lui, ne sachant pas vivre autrement. Elle est douce, gentille, travaille comme fleuriste dans la ville où ils habitent. Elle n'a pas de permis de conduire, n'a pas d'envie particulière et a disparu ! Chris est un homme de plus de cinquante ans qui aime profondément sa femme et veut la retrouver vivante. Elle est à lui comme il est à elle. Lorsque l'inspecteur Baker pose de nombreuses questions, quelques points apparaissent étranges, mais sans intérêt. Ensemble ils vont revoir le déroulé de la journée. Pourquoi ils se sont levés si tôt, vers où ils allaient, pourquoi s'arrêter ici, quel est l'envie subite de faire une surprise dans un pays où il fait froid humide en cette période de l'année ? Rien n'est laissé au hasard. Nous découvrons que pour un enlèvement il ne s'agit pas uniquement de rechercher la personne, mais aussi de la connaître mieux pour déterminer ce qui a bien pu se passer. Qui a part le mari l'a vu en dernier ?

     

    Je rigole en écrivant ma chronique parce que je sais ce qui s'est produit et j'en rigole encore. Je suis une sadique dans l'âme donc c'est normal pour moi d'avoir le sourire, surtout que j'ai adoré l'histoire. (Si personne ne l'a compris avant, rien qu'avec le petit cœur là-haut). Les questions sont banales, les inspecteurs ne font que leur travail. Le pressentiment de ne plus chercher une femme, mais un corps devient de plus en plus fort au fil des heures et des jours qui passent. Et puis il y a des éléments plus pertinent que d'autres, des questions qui titillent plus qu'elles ne devraient. Des réactions sur le mari qui sont dérangeantes, bizarres. Il y a quelque chose qui chatouille le nez de nos inspecteurs. Il faut chercher plus loin. Revenir dans le passé de cet homme et de cette femme va montrer bon nombre d'événements. Il faut creuser encore plus, comprendre ce qui se passe dans leurs têtes.

     

    « — Vous avez un nouveau message, a annoncé la voix métallique à l'autre bout de la ligne.

    J'ai entendu un clic puis le téléphone a grésillé, un peu comme si la personne qui avait appelé se trouvait dans une machine à coudre.

    —Bonjour, c'est moi, a dit une voix masculine. Je sais que tu n'aimes pas que je t'appelle chez toi mais tu ne réponds pas à mes messages. Je pourrais peut-être partir vendredi et je pense pouvoir m'échapper ce soir - si tu voulais me voir aussi, bien sûr. si tu fais vite. Où étais-tu aujourd’hui ? J'ai essayé de te prévenir. Alors ce soir ? Je n'aurai pas beaucoup de temps, mais suffisamment quand même.

    Il se mit à rire.

    — Envoie-moi un SMS et dis-moi comment tu t'organises.»

     

    Mel Daley est un très bon élément, travaillant avec Baker, mais également seule. Lorsqu'elle doit retourner dans la petite ville qu'elle a quitté il y a déjà pas mal de temps pour fouiller dans la vie de Chris et Leah, les souvenirs remontent. Elle est sérieuse, travailleuse et cette affaire la hante. Pourtant elle pourrait facilement être prise par un autre sujet plus personnel au vu des nombreux messages et appels qu'elle reçoit, mais elle veut reprendre sa vie privée en main et retrouver Leah. Elle a une excellente mémoire et cela va lui servir. Baker est quelque peu bourru sans pour autant être le flic "stéréotypé". Il n'a pas la même vision des choses que la plupart des inspecteurs, a des habitudes particulières qui fonctionnent plutôt bien. Les deux formes un duo qui s'écoutent, travaillent ensemble sans vouloir à tout prix avoir raison sur l'autre. Une véritable entente qui amène bon nombre de situation où nous avançons en terrain miné, certes, mais nous avançons dans l'enquête.

     

    Il y a bien entendu les personnages de Chris et de Leah que nous découvrons au fil des pages et puis leur collègue de boulot, patron, leurs amis et voisins. Tout semblait si simple pour ne pas comprendre pourquoi elle a disparu. Les anciennes relations reviennent sur le devant de la scène apportant des éléments lâchant un sombre secret. Savoir si elle est encore en vie ou non n'est plus vraiment le plus important, c'est la retrouver et savoir ce qui s'est passé pour arriver jusqu'à ce point. Plus j'avançais dans le texte et plus j'apprenais des actions passées et en devenir. Un jour ordinaire, un couple ordinaire, un terrible secret. Losing Leah est basé sur le couple que tout le monde voit de l'extérieur mais ne connaît pas ce qui se passe dès que la porte est refermée. Les mensonges, les coups de sang, la maîtrise d'un ou d'une autre, l'enquête ne s'arrête pas à une simple recherche. Elle fouille, elle traque et en grattant la couche superficielle de cet homme et de cette femme, les inspecteurs vont se retrouver avec LE secret de trop.

     

    D'autres personnages gravitent autour des principaux, il y a Kath et Jimmy, la soeur et le beau-frère de Mel, Sheila douée en informatique, Beau (son prénom m'a fait penser à celui d'un des frères de "shérif fais moi peur"), Elise une très bonne amie de Leah, Linda et ses trois enfants, Helen la soeur de Chris, Amy... Chacun d'entre eux a une vision du couple ou de l'un des personnages avec plus ou moins de détails, à nous de remettre toutes les pièces du puzzle dans le bon sens et trouver celui qui est à sa bonne place.

     

    En conclusion, un thriller qui débute sur une disparition inquiétante pour déboucher sur un lourd secret. L'auteur m'a bien mené en bateau jusqu'au bout. J'ai cru en l'une des suppositions pour au final me faire avoir. 4 possibilités, il ne faut pas oublier qu'il y en a 4 et que l'une d'entre elle se rapproche de la vérité. Un livre a dévorer sans condition !
     

     


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    « Angels can fly, série (Anaïs Montreau, Sandra Szaja)Double 6 (Emmanuel Trédez) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Dimanche 16 Juin à 06:47

    Ouhhhh tu m'intrigues là ! Je me le note, merci beaucoup pour la découverte!

      • Lundi 17 Juin à 11:27

        Super, j'ai hâte de savoir ce que tu vas en penser !

    7
    Jeudi 6 Juin à 23:32

    Il est dans ma PAL, j'espère le lire tout bientôt surtout avec ce que tu en dis ! 

    6
    Jeudi 6 Juin à 18:59

    Un livre qui pourrait me plaire !

    5
    Vampilou
    Jeudi 6 Juin à 17:28
    C'est intrigant en tout cas et ça donne envie de se lancer !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :