• Magnétis, tome 1 : l'Ombre et la Lumière (Delphine Maeder)

     

     Résumé 

     

    « Lorsque Leïla, étudiante, rencontre son auteure favorite pour les besoins d'un projet universitaire, jamais elle n'aurait pensé découvrir que le héros des romans qu'elle aime tant, " Dylan Reese, démon malgré lui ", existait bel et bien ! Seulement, à l'inverse de la saga publiée à des millions exemplaires depuis près de quarante ans, Dylan, ou Milton se son vrai nom, est de toute évidence un véritable monstre. En effet, ce dernier assassine toute la famille de la jeune femme pour son seul plaisir et la fait accuser à sa place, d'une ignoble façon. Mais c'est sans compter l'aide inattendue de Daniel et de Caleb, deux mystérieux nouveaux amis, prêts à tout pour Sauver Leïla qui, elle, n'est pas sortie indemne de ce drame... »   
     

     Ma chronique 


    Je remercie l'auteur pour m'avoir proposé de découvrir son premier tome et merci à BoD pour l'envoi.

     

    Leïla est une jeune femme d'une vingtaine d'années passionnée par la littérature et surtout pour la saga de Lady Donovan "Dylan Reese, démon malgré lui". Une saga qui relate la naissance de ce démon il y a des centaines d'années et son parcours sur Terre. De nombreux livres qui suivent un chemin parcouru depuis des siècles donnant presque ce sentiment que ce personnage crée par cet auteur est vrai. Tant de passions et d'aventures entre ses lignes ont conquis Leïla et son exposé sera sur lui. Avec une énorme chance, Leila va pouvoir rencontrer son auteur fétiche, en une interview à Paris. Deux rêves en un pour cette jeune femme qui a une vie rêvée. Des amis sur qui compter, des parents aimants, une petite sœur adorable, des études qui la passionne, bref un véritable petit paradis. Lors de l'interview, Leila sent quelque chose d'étrange sans vraiment comprendre ce qui se passe. Lady Donovan semble stressée, angoissée, malgré tout, l'échange se passe plutôt bien. Jusqu'à ce que la présence de son fils dans la pièce rend Lady Donovan plus tremblante. Leila ne comprend pas, et repart une fois que tout est clos. Sauf qu'elle a oublié des affaires et retourne dans l'appartement, tombant sur une scène de ménage plutôt violente. Elle vient de mettre le pied dans un engrenage qui va l'engouffrer, à défaut de la noyer.
     
     
    Du départ, nous savons déjà qu'un crime est commis et une fois que nous apprenons que c'est de la main de Leila, l'incompréhension est à son comble. Comment a-t-elle pu faire cela ? Qui est-elle vraiment ? Depuis son voyage à Paris, plus rien ne va. Le fameux fils, serait Dylan Reese, le personnage du roman, il serait bien en vie, en chair et en os et c'est un démon ! Il s'amuse aux dépends de Leila qui va vivre un véritable enfer. Le début du livre nous entraîne dans le sillage d'une jeune femme qui a eu une absence meurtrière certes, mais une absence malgré tout. Lorsque nous comprenons ce qui s'est réellement produit, nous comprenons comment elle en est arrivé là. Une véritable descente aux enfers qui ne semble pas s'arrêter en si bon chemin. Police, prison, tribunal, jugement, prison, coups, lorsque l'on entre dans une prison où les détenus savent que vous avez tués un enfant (sa petite sœur) il est clair que la vie est infernale. Le courage de Leila s'effrite, s'enfuit en courant, la laissant sans personne, sans ami, sans famille, sans rien. Pourquoi Reese s'occupe d'elle de cette façon ? Toujours est-il que grâce à Daniel, le neveu de Lady Donovan et son ami Caleb, elle va fuir la prison et partir en cavale.
     
     
    Les premiers chapitres sont une suite d'événements qui ont meurtris Leila, devenue Lilou ou Léna par moment. Elle doit fuir sa vie, devenir une autre, changer totalement, ne faire confiance à personne sauf aux deux hommes qui vont l'aider à leur manière. Une si belle vie devenue fugitive, recherchée par tout le monde pour un crime violent. L'anéantissement, la perte de tout, de lever les yeux sur un nouveau monde alors qu'elle n'a plus de place tout cela à cause de ce Milton le démon. Ensuite vient l'acceptation de son nouveau soi, la façon dont elle doit réagir en fonction de toutes les découvertes qu'elle fait. Que ce soit sur elle ou sur les hommes qui l'entourent, cette nouvelle famille crée par pièces d'un puzzle va l'aider à reprendre confiance en elle. Il lui faut du temps pour admettre ce qu'elle est, pourquoi Milton l'a poursuit ainsi. Plus le temps passe et plus l'étau se resserre sans vraiment faire de mal au corps. Le combat qui se prépare est harassant autant psychologiquement que physiquement surtout que personne en semble vraiment savoir quels sont les pouvoirs de ce Reese.
     
     
    Les personnages qui gravitent autour d'elle sont particuliers. Je dois admettre que le langage de Daniel m'a dérouté plus d'une fois et que je n'ai pas réussi à l'apprécier. Ses "man" à tout bout de champ, je dois avouer que j'étais contente quand il ne parlait pas, sans compter que malgré sa position de neveu de l'auteur fétiche de Leila, je me suis demandé ce qu'il apportait de plus à l'histoire. De plus, la seule fois où cela aurait pu être intéressant, il remet Leila dans les pattes de Milton, dommage ! En parlant de ce que je n'ai pas trop apprécié, le langage est très familier par moment, me donnant parfois l'impression que les personnages étaient encore des adolescents. J'ai beaucoup aimé Richard, par son vécu et son présent. C'est un homme plein de ressources qui ne veut que le bonheur des autres. Caleb a été une véritable énigme pour ma part, j'ai eu des doutes, mais je n'avais pas compris ce que nous apprenons au final et c'est une sacrée surprise. Je ne m'attendais pas à cela et j'en suis ravie. C'est malgré tout le genre d'homme qui ne regarde quelqu'un que s'il en vaut la peine et ça, je l'ai un peu en travers de la gorge, même si nous avons des éléments sur le pourquoi. Le magnétisme est également un point important, une manière de voir l'univers différente, j'ai beaucoup apprécié cet état de fait. L'auteur ne nous assomme pas non plus de trop de détails, nous avons de quoi faire certes, mais il faut quelques bonnes explications pour comprendre les liens de la nature, et ce qu'elle peut nous apporter.
     
     
    Quant à Leila/Léna/Lilou, elle va vivre une double expérience qui va la changer à vie. Les choix qu'elle fait ne sont pas toujours les meilleurs, mais elle réfléchit avec son cœur et cette envie de venger sa famille la tient. Avec toutes les épreuves qu'elle a subit, elle réussit à remonter la pente petit à petit, s'oubliant parfois. Pleurer peut faire du bien, l'épuiser moralement, mais au moins son corps se repose et reprend vie. Sa transformation se fait lentement et j'ai apprécié le fait qu'elle ne soit pas une héroïne qui réussit tout à tous les coups, qui prend conscience de sa vie en solitaire avant de tenter une mission suicide. Vint ensuite Milton qui n'est pas forcément un personnage principal, car il est une menace pour Lilou sans pour autant la traquer. Quelques touches montrent qu'il est toujours présent dans ses pensées et prêt à tout pour la récupérer. Il a besoin d'elle pour assouvir son but. Nous découvrons ainsi son passé d'ombre et apprenons bon nombre d'éléments sur lui, sur Caleb, sur Richard, sur la rencontre entre Lady Donovan et Milton.
     
     
    C'est un premier tome qui est assez lent dans l'action, avec quelques touches de "coups". Nous apprenons d'abord à découvrir les personnages, avec leur caractère, leur passé, leur personnalité. Manipulateur, froid, cynique, mystérieux, professionnel, il y a une petite touche d'énergie de-ci de-là sur l'un ou l'autre des personnages. J'ai également apprécié le fait que la romance ne prenne pas le pas sur l'intrigue qui est déjà assez complexe avec tous les passés à suivre et les flashbacks. La fin du livre est un peu plus accélérée dès que Lilou commence à prendre le taureau par les cornes et nous montre que l'épée de Damoclès ne semble pas si proche et les desseins de Milton semble se dessiner un peu plus. La bataille finale n'est pas impressionnante dans le sens où il n'y a pas de coups de feu ou même de bagarre générale, c'est plus subtil, plus fine dans le sens où tous se demandent comment tout cela va terminer. Les derniers mots sont annonciateurs d'un tome 2 qui devraient être encore plus prenant que ce premier volet. Une révélation qui va tout changer !
     
     
    En conclusion, j'ai apprécié ce premier tome en suivant les aventures de Leila. Le méchant est à la fois exécrable et fascinant. Les énergies de la nature et le magnétisme sont au cœur du récit, apportant une touche de magie dans ce monde où la violence règne en maître.
     

     Extrait choisi : 

     
     
     « ...
    — Oh, mais tu fais erreur. Les mortels me fascinent, et cela, depuis toujours. Ils sont si fragiles et influençables. Prêts à trahir au moindre prétexte. En tant qu'esprit supérieur vagabondant sans enveloppe charnelle après ma mort humaine, il y avait plein d'expériences que j'enviais, que je jalousais. Et je ne pouvais les revivre qu'à condition de me trouver un corps. Le sexe, parmi bien d'autres choses en fait partie. Alors, pourquoi s'en priver ?
     — Vous enviiez les Hommes ?
    — Vous ne savez pas quelle chance vous avez. Votre existence limitée sur Terre fait que chacune de vos expériences est unique. Vous vivez l'instant présent, car vous ne savez pas de quoi sera fait le jour suivant. Accident, maladie, vieillesse. Vous foncez, peu importe les conséquences, et c'est ce qui fait de vous des êtres influençables, vous n'avez pas le droit à l'erreur...»

     

     

    « Magnétis, série (Delphine Maeder)Dans ma boite il y a... #253 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Mardi 23 Février à 22:46

    Pourquoi pas ! J'attends de voir ton avis sur la suite de la série pour me décider, mais pour l'instant ça me plaît déjà bien :) 

      • Mercredi 24 Février à 15:45

        Pour le moment il n'y a que celui-là qui est sorti :)

    9
    Kim
    Samedi 20 Février à 23:17

    Ravie que ça t'ai plu ^^

      • Lundi 22 Février à 21:34

        C'était un univers original sur la façon dont nous sommes sur Terre en quelque sorte :)

    8
    Samedi 20 Février à 22:18
    Le résumé m'intrigue, à voir par la suite. J'attendrai ton retour sur le tome 2 pour me décider mais, pour l'instant, malgré ma curiosité, il y a quelque chose qui me rend réticente, sans réussir à mettre le doigt sur quoi.
      • Lundi 22 Février à 21:33

        Je pense que les deux points qui m'ont déplu doivent te repousser surement :)

    7
    Vampilou
    Samedi 20 Février à 21:23
    Je pense que ça pourrait grandement me plaire, j'aime beaucoup l'univers !
    6
    Samedi 20 Février à 20:16
    Pas sure que ca soit mon style mais ravie que ca t’aie plu !
      • Samedi 20 Février à 20:22

        Ce n'est rien, merci d'être passée :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :