• Malenfer, tome 7 : La cité noire (Cassandra O'Donnell)

    Malenfer, tome 7 : La cité noire (Cassandra O'Donnell)

     Résumé 

     

    « Zoé et Gabriel tentent de rejoindre au plus vite la cité noire d'Abadhir pour libérer leurs parents. Si Zoé maîtrise de mieux en mieux ses pouvoirs, son frère se laisse encore submerger par la puissance du feu de son dragon. Parviendra-t-il à sauver sa famille sans détruire la cité ? »     
     

     Ma chronique 

     
    Je remercie la maison d'éditions Flammarion Jeunesse pour m'avoir fait parvenir ce tome 7.
     
     
    Malenfer est une série fantasy jeunesse que je lis depuis ses touts débuts. Il faut bien avouer que j'ai un peu de tout sauf de l'objectivité envers l'auteure vu que je la suis depuis très longtemps et que j'aime beaucoup ses écrits aussi bien en fantastique adulte qu'en jeunesse. Si vous n'avez pas lu les autres épisodes, pas de panique, je ne délivre pas de moments très importants de l'histoire afin de ne pas dévoiler ce qui peut être de trop.
     
     
    Zoé et Gabriel sont toujours en plein périple, ils ne sont plus ensemble depuis un petit moment, mais cela n'engage pas leurs pensées vers l'autre. Zoé se fait de nouveaux amis plutôt caractéristiques de la fantasy. Une diseuse et bien d'autres créatures qui ont leur propre caractéristique, comme plein de pattes, un vocabulaire limité, des farceurs, des peureux, bref elle s'entoure de personnages épiques en tout genre. S'ils ne s'entendent pas tous, ils font front pour elle, pour cette jeune fille qui a de grands pouvoirs. Ils sont capables de se battre, de fuir ou même de retrouver des alliés. Gabriel est parti avec un certain nombre des membres de leur première expédition. Sans le savoir, ou peut-être bien que si, leur destination est la même : la fameuse cité noire. Cette ville où les nains ne laissent entrer personne.
     
     
    Avides de pouvoir, de pièces, d'or, de pierres précieuses et autres joyaux, les villageois ou citadins sont méfiants, vils et dangereux. Comme la plupart des personnages que nos deux petits héros vont devoir affronter. Toujours est-il qu'il y a de quoi avoir peur dans cette histoire et ce n'est pas forcément des méchants qu'il faut se méfier. Les pouvoirs de Zoé et Gabriel ne cessent de grandir et il faut bien avouer que l'un comme l'autre deviennent dangereux sans le vouloir. Certains forces sont plus puissantes qu'eux et savoir ce qui se passe en eux n'aide pas non plus à imaginer ce qu'ils doivent endurer. Zoé malgré tout tente de rester "humaine", de ressentir cette humanité envers les autres se débrouillant pour ne pas les tuer, directement dirons-nous. Les épreuves qu'ils vont devoir passer chacun de leur côté va les forcer à faire des choix. Si certains sont judicieux, d'autres le sont beaucoup moins et risquent de leur amener encore plus de problème.
     
     
    L'âge n'est rien dans cette histoire, ils ont beau être des adolescents, Zoé et Gabriel ont des ressources insoupçonnées. Batavius, le sorcier-lune semble à côté de la plaque par certains de ces actes, mais en y réfléchissant bien, il ne s'agit que de recul vis-à-vis de Gabriel afin qu'il fasse lui-même ses propres choix et surtout grandir un peu plus vite qu'un autre adolescent lambda, mais qu'importe. Entre un adolescent qui vole à dos de Dragon et sa soeur qui dévale des grottes sur... enfin sur une créature, il est certain qu'ils ont tous les deux des compétences que d'autres non pas. Je trouve juste dommage que nous ne voyons que très peu les amis de Gabriel, telle Morgane avec son caractère de ne pas se laisser faire. Ils donnaient de la dynamique dans le précédent. Enfin, Gabriel est bien entouré et même si dans les tomes d'avant nous avons eu des trahisons et des morts, ici il n'y aura que le second. Il ne faut pas pousser, ce n'est pas parce que ce livre est pour les adolescents qu'il ne faut pas les faire vibrer et j'aime la façon de faire de l'auteure.
     
     
    Cela me fait penser aux livres Harry Potter dans le sens où les livres évoluent au fur et à mesure du temps, suivant l'âge des lecteurs qui commencent par le premier plus enfantin pour continuer dans une noirceur (pas adulte tout de même, mais il y a de quoi faire). J'aime beaucoup cette évolution permanente autant des personnages que de l'histoire. L'univers est très riche au niveau des créatures qui sont tout au long du récit des apports voire même des personnages qui deviennent importants. Le périple n'est pas simple, surtout qu'ils ont un but à atteindre, un objectif déterminé. Il ne faut pas qu'ils oublient que des vies sont en jeu et que par moment la colère n'est pas bonne conseillère. Dans les personnages, j'aime beaucoup Belzozar qui ne sait pas s'arrêter et les joutes verbales sont terribles. Cela cache quelque chose, probablement une très forte amitié. L'écriture est fluide et le livre se lit très rapidement.
     
     
    En conclusion, un nouveau tome où nous continuons de suivre Gabriel et Zoé dans leurs aventures pour tenter de sauver leurs parents. Leur entourage s'étoffe avec des créatures qui sont toutes différentes Un beau mélange entraînant qui évolue dans le temps et dans les tomes. La noirceur est plus présente et nos adolescents vont avoir de quoi faire et prendre des décisions drastiques. J'ai passé un agréablement moment de lecture en compagnie de ces héros différents.

     

     Extrait choisi :   

     

    « Mettre le feu à la forêt ? Hum... oui, bon... il ne pouvait pas nier qu'il y avait toujours un risque à utiliser le feu du dragon. Mais il avait des tas d'autres sorts à sa disposition. Il ne les maitrisait pas tous, bien sûr, et certains de ses enchantements laissaient même franchement à désirer, mais que perdait-il à essayer ? Ses compagnons étaient en mauvaise posture et il se voyait mal rester là, à les regarder affronter cette sale bestiole sans lever le petit doigt pour les aider.
         Gabriel sentit plus qu'il ne vit Elzmarh surgir tout à coup dans le ciel. Ce dernier fit une ou deux spirales, avant de piquer vers le sol comme un boulet de canon et d'atterrir sur le monstre. Elzmarh devait peser au moins une tonne et le géant poilu s'écroula face contre terre, sur le sol.
    _ Pff... j'vois point pourquoi c'stupi'dragon l'a fait ça, on l'avait l'situation en main ! grogna Belzozar..
    _ Ouais ! Attaquer quelqu'un dans le dos, c'est pas loyal ! Où est la beauté du geste ? L'élégance ? gronda monsieur Plexus avec une évidence mauvaise foi. »

     

    Malenfer - série (Cassandra O'Donnell)

     

    « Mercredi ciné #103, "Baby Boss 2 : une affaire de famille", le filmSons of Alba (Blandine P. Martin) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Kim
    Samedi 4 Septembre à 21:12

    Une saga qui a l'air sympa !

      • Dimanche 5 Septembre à 20:55

        C'est génial comme cela fait passer le temps dans le bon sens !

    7
    lheuredelire
    Samedi 4 Septembre à 18:21

    Contente de voir que tu passes toujours de bons moments avec cette saga ! 7 tomes déjà, waouh

    6
    Vampilou
    Vendredi 3 Septembre à 20:25
    Heureuse de voir que cette série continue toujours sur ce beau chemin !
      • Samedi 4 Septembre à 16:54

        Oui, j'ai hâte de savoir ce qui va se passer maintenant :)

    5
    Jeudi 2 Septembre à 12:24

    Contente que la lecture de cette série se passe toujours aussi bien du coup. Et aussi bien qu'elle évolue avec son lecteur, c'est important !

      • Jeudi 2 Septembre à 19:16

        Ca reste pas jeune ado c'est vraiment bien ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :