• Megan chase, tome 1, Démons personnels (Stacia Kane)

    Megan chase, tome 1, Démons personnels (Stacia Kane)

    Auteur :

     

    4ème de couverture :

    "Chers auditeurs, je suis Megan Chase, psychologue. Je suis là pour vous aider à tuer vos démons personnels."


    Jamais je n'aurai pensé être prise au sérieux en prononçant ces mots sur les ondes.

    Malheureusement, les démons existent bel et bien, et je suis apparemment l'une des seules à ne pas l'avoir remarqué.

    Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui me prennent pour leur ennemie et cherchent à m'éliminer. Et ma célébrité nouvelle risque de leur faciliter la tâche...

    Comment devenir en une phrase la cible de toutes les haines?

    Demandez-moi, je vous expliquerai !

    Liens de Sang Tome 1 (Callie J. Deroy)

    La couverture et la 4eme de couverture m’ont tapé dans l’œil. Démons, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu sur ces petites bêtes là, enfin pas si petites lorsque j’ai lu à quoi ils ressemblaient, mdr.

    Un démarrage plutôt en douceur avec une psychothérapeute du nom de Megan Chase qui travaille à la radio en plus de son cabinet. D’ailleurs en parlant de son émission de radio, c’est à se demander comment elle fait pour tenir avec un patron pareil, même si c’est grâce à cela qu’elle peut joindre les deux bouts, mais plus tard les personnages. En tentant de résoudre les problèmes par ce biais, elle se fait connaitre, trop bien connaitre par le monde des humains, mais surtout celui des démons. Le vrai HIC ? Les démons croient qu’elle veut réellement leur donner la chasse ! La rencontre entre cette jeune femme et un certain Greyson Dante, puis un autre du nom de Bellingham Art va complètement bouleverser le quotidien de cette jeune femme. Alors qu’elle était plutôt calme et tranquille, houleuse par moment, mais rien de très probant, Megan vivait simplement, avait des rêves comme la plupart des gens et perçoit les pensées des gens au passage. Juste un détail, mais c’est un peu plus qu’entendre les pensées, car Megan voit ce qui se passe dans la tête des gens en plus des mots.

    « Megan sentit sa peau la démanger. Quelqu’un d’autre se trouvait dans la pièce.

    Tout d’abord, il n’y eut qu’un léger mouvement, un bruissement, comme le murmure du vent dans l’herbe. Megan déglutit. Elle espérait qu’il s’agissait d’un membre de Sans Peur, mais elle n’avait pas entendu leur porte s’ouvrir et leurs voix ne lui parvenaient toujours pas. Elle avait la conviction de ne pas être seule dans cette pièce gigantesque plongée dans une obscurité abyssale.

    Encore un bruit, une goutte d’eau tombant dans une flaque. Ploc. Elle avait mal aux yeux à force de s’empêcher de ciller. Les ténèbres se pressaient contre eux, les asséchant.

    Un léger bruissement répondit à sa tentative d’approche. Quelque chose décampa : de tous petits pas résonnèrent sur le carrelage…»

    Cette jeune femme est peu sûre d’elle-même en dehors de son travail. Elle semble fragile, très solitaire il faut bien le dire. En dehors de ces patients, elle ne voit que très peu de gens. Elle ne prendra pas plus d’assurance que cela tout au long du livre, au contraire, elle reste humaine dans tous les sens du terme, enfin sauf son don bien entendu. La première rencontre avec Greyson Dante est plutôt particulière et elle ne m’a pas semblé plus impressionnante que cela. Mais elle donne déjà un caractère teigneux à Megan et de la ténacité de la part de Dante. Ce dernier est sombre, un caractère assez difficile à cerner au premier abord, pour au final se rendre compte qu’il à une ENORME carapace sur ce qui lui sert de cœur. Il à quelques particularités physiques qui sont, je dois le dire, assez sympa à imaginer. Il ne montre pas ses sentiments, c’est un homme qui sert ses propres intérêts en premier, puis ceux de son clan, ou plutôt de son chef Templeton. Cet homme est important autant dans sa hiérarchie que dans sa propre « famille ». D’ailleurs, un petit point qui me semble important : la hiérarchie n’est pas totalement expliquée, mais elle donne une certain aperçu de qui fait quoi et de quels démons peuvent être au service des autres.

    Art est plus changeant, je ne le sentais pas du départ, un peu comme un médecin fou, mais plus j’avançais dans l’histoire et plus je le voyais comme le docteur Jekyll/Mister Hyde. Il fait partie d’un groupe du nom de Sans Peur, chose étrange d’ailleurs ce nom. Un autre point que j’aimerai aborder, il s’agit des trois « frères » que j’ai beaucoup appréciés. Les fameux Monsieur Brown. Ces trois là sont fidèles à leur maitre, mais ils apprécient énormément Megan. La scène dans la salle de bain juste avant sa soirée spéciale, lorsque chacun d’entre eux la transforme pour qu’elle soit magnifique est tout simplement drôle et en même temps montre que la jeune femme les a touchés bien plus qu’il ne l’auraient crus. Sinon je déteste le patron de Megan, il ne pense qu’au fric qu’il peut rapporter grâce à la psychothérapeute mais également à la renommée qu’elle pourrait rapporter à sa station de radio.

    « - Excellent. Vous savez, quand Richard est venu me parler de cette idée la première fois, je n’étais pas vraiment emballé, mais il à eut raison. Avec votre jolie frimousse, vous êtes le porte-parole idéal pour nous, un nouveau visage pour rajeunir notre image.

    Richard la menaçait du regard, mais elle ne comptait pas rester là une seconde de plus à se faire rabaisser.
    Pense au contrat que tu as signé, et sur lequel tu ne peux revenir.
    - Contente de pouvoir vous être utile. »

    Il y à beaucoup d’autres personnages, comme Brian le journaliste qui à des capacités bien au-delà d’un simple humain et qui connait très bien son travail. Un peu trop gentil par moment, mais s’il n’avait pas été là, tout comme Tera, une « amie » de Dante, l’histoire aurait été bien fade. L’apport d’un certain nombre de ces protagonistes apporte beaucoup à l’intrigue. Un certain mélange d’humanité, avec des démons qui ne sont pas tous d’accord sur la marche à tenir envers nous pauvres petits humains qui donnent un très bon ensemble. De plus, le monde que l’auteure nous fait découvrir est surprenant, bien différent du notre. Le bien, le mal, tout cela n’existe pas dans leur monde. Il n’y à que ce dont ils ont besoin qui est prit en compte, le reste importe peu.

    J’ai hâte d’en savoir un peu plus, car ce tome met juste en place les gens, les événements et la fin, soit dit en passant nous avons une multitude d’informations en peu de pages, donne juste une envie de se demander ce qui va bien pouvoir se passer entre tous les personnages qui restent en vie, bien entendu. Megan va apprendre à vivre autrement avec une nouvelle perception du monde qui l’entoure et le pire dans tout cela ? C’est tout ce qu’elle à apprit dans les toutes dernières pages. Pour le savoir, il vous faudra le lire, mais j’ai passé un très bon moment en leur compagnie. Ah oui, encore une dernière chose : il faut absolument que j’essaye la recette de la tourte à la viande, car j’avais l’impression d’en avoir l’odeur dans le nez à chaque fois qu’elle, je parle de Megan, en faisait pour toute sa tribu :p

     

    Logo Livraddict

    babelio

     

     

    « Des mots sur vos lèvres # 15Jungle Shadow (Gala De Spax) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :