• Mes pas de velours (Karine Vitelli)

     

     

    Mes pas de velours (Karine Vitelli)

    La Confrérie du Rocher (Paul-Rodolphe Vernuccio)

    Auteur :

    Alexandra de Saint-Prix

    : 26 Octobre 2015

    274 pages papier

    Thème : romance contemporaine

      *******

    Résumé :

     

    «  Valentina rêve de faire carrière dans la danse et pour financer son projet enchaîne plusieurs emplois, dont celui de danseuse dans un night-club. Orpheline, elle a beaucoup de mal à faire confiance et ne veut pas s'attacher. Les barrières qu'elle s'est dressées la protègent mais la détruisent aussi. Son caractère entier va lui valoir de nombreuses péripéties dans le monde mafieux de la nuit. La rencontre avec le ténébreux Hent et l'impitoyable Still font basculer sa paisible existence. Elle est loin de se douter que ces deux hommes vont la changer à jamais. Va-t-elle se brûler les ailes à tout jamais, sans pouvoir revenir en arrière ? »  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Mes pas de velours (Karine Vitelli)

    Déjà, je remercie Karine Vitelli pour l'envoi de son livre en service presse. La couverture est très belle et le format est grand – un bon A5, mais j'aime beaucoup ce format. L'écriture est parfaite pour mes yeux également, pas trop grosse non plus et la texture du papier est douce.

     

    Il y a des livres comme cela qui ne montre pas forcément tout ce qu'il peut apporter. Lorsque l'auteur m'a approché pour ce service presse je me suis dit qu'il y avait quelque chose dans le résumé qui me plaisait beaucoup et j'ai raison.

     

    Valentina Khôl est une jeune femme de 29 ans dont le passé n'est pas des plus rose. Elle a un but et s'y tient, tant et si bien qu'elle cumule 3 boulots. Elle est dame de compagnie pour mamYvette, une dame âgée avec qui elle s'entend bien. Valentina vit chez elle, travaille deux soirs par semaine dans un restaurant, mais les autres soirs, elle est danseuse burlesque chez « A pas de velours ». Attention, elle garde ses sous-vêtements contrairement aux autres et cela fonctionne parfaitement avec la clientèle.

     

    " La salle grouille de gens qui dansent : sur la piste, sur les canapés et même sur les tables. J'écarquille grand les yeux quand je vois deux hommes très intimes avec une fille. Je trouve enfin le bar pour rejoindre Matt. Je me faufile entre les personnes et m'assois à un tabouret. Un barman me regarde froidement.

    - Ma jolie, si vous voulez boire un coup il faut avoir de quoi payer !

    J'hallucine ! Je n'ai peut-être qu'une robe légère et un petit sac, mais j'ai de quoi régler ! Il me prend pour qui ? Une prostituée que son proxénète à laisser dans ce bar pour amadouer les hommes ! Ce n'est décidément pas ma soirée. Je le fusille du regard.

    - Et ça c'est quoi ? dis-je avec ma carte bleue dans les mains.

    J'avais vidé ma petite sacoche sur le comptoir, il y avait mon téléphone, mes clefs de maison..."

     

    L'histoire n'est pas aussi simple que ce rapide résumé. D'un côté nous avons une jeune femme qui ne pense qu'à travailler pour réaliser ses rêves et de l'autre, tous les autres personnages en fait. Alors qu'elle fait tout pour réussir, son entourage est plus à vivre au jour le jour. Les projets, ils en ont certes, mais ce n'est pas aussi restreint. Lorsque nous comprenons que seul son but est important, ses réactions sont en concordances avec cela. Les amis ? Pas besoin, le temps lui manque et lorsqu'elle propose une journée avec Elsa, la seule avec qui elle s'entend sur la piste de danse, la surprise est de mise. La danse, c'est toute sa vie et elle est douée, très douée, tout comme pour la musique. La rencontre avec son patron, celui qui ne vient que rarement sur ce site, sera très mouvementée.

     

    Valentina a un caractère bien affirmé, elle ne se laisse pas faire et cela se voit. Entre ses boulots, sa vie sentimentale est semblable au désert. Heureusement, Matt, un jeune homme à tout faire pour mamYvette habitant également chez elle, est son sex-friend. Entre les deux, que du sexe, pas de sentiments, de toute manière elle ne veut pas s'attacher. Cet homme est quelqu'un de bien, même s'il paraît frivole au premier abord. Plus nous avançons dans l'histoire, plus nous en apprenons également sur lui, ce qui est à son avantage. Quant au patron, Hent, lui c'est plus compliqué. Il est arrogant, imbus de lui-même, mais au final, on se rend compte qu'il protège le monde qui bosse pour lui. J'ai adoré la première rencontre et sincèrement, j'aurais agit de la même manière en sortant de ce bus. La suite était vraiment délicieuse.

     

    " - Matt, tu ne devais pas rentrer que demain ?

    Il se lève pour se planter devant moi. En m'embrassant sur la joue, il me murmure à l'oreille.

    - Attention à ce que tu dis, Yvette n'est pas au courant. Suis le mouv'.

    Je suis dans une incompréhension totale. Une fois qu'il finit de m'embrasser, il répond enfin à ma question.

    - Mon séjour a été raccourci. Pourquoi, je te manquais ma jolie ?

    Il me charme avec un clin d'oeil, puis il prend les marches derrière moi et me lance par-dessus l'épaule.

    - J'en ai pour quelques minutes, je reviens.

    Je porte mon attention sur Hent et Yvette qui se sont levés. Mon employeur, vêtu d'un jean et d'un polo gris anthracite, adopte son plus beau sourire.

    - Bonjour Mademoiselle Khôl, je viens vous chercher pour le séminaire. Votre amie m'a gentiment offert le café en vous attendant.

    Un séminaire ? Je ne comprends rien."

     

    Qu'est-ce que j'ai pu rire de ces situations. Certaines se voyaient grosses comme une maison, mais la façon dont l'auteur met en scène est très drôle. Jusqu'à ce que Still arrive, non pas comme Zorro sur son cheval blanc, bien au contraire. A partir de son arrivée dans la vie de nos autres personnages, les doutes, les suppositions, le malheur va s’abattre comme une nuée de mouches sur de la nourriture. Cet homme est capable de vendre père et mère si cela pourrait lui apporter quelque chose. Un beau salaud qui n'a que ce qu'il mérite ! Je pourrais en raconter encore, mais il faut savoir laisser des découvertes. J'allais oublier, pas de trio amoureux dans le récit, c'est parfait !

     

    Il s'agit d'une romance contemporaine certes, mais pas uniquement. Un brin de thriller/suspense qui s'amuse avec nos nerfs. Beaucoup de rebondissements, très peu de temps morts. J'ai pleuré... oui, l'auteur a réussi à me faire pleurer à plusieurs reprises. Je ne m'y attendais pas. Les personnages m'ont fait beaucoup d'effet, je me suis attachée à certains d'entre eux, comme MamYvette, qui est adorable. C'est elle qui fait pour beaucoup dans l'histoire.

     

    Juste un petit point, moi qui ne suis pas friande des suites ou encore des dérivés, je verrais bien un livre sur Matt, histoire d'en avoir plus sur lui, comme quoi, j'ai beaucoup aimé cette histoire.

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

    « Sortie du 10 février 2016 - Editions du Chat NoirAlexandra de Saint-Prix Editions »

  • Commentaires

    6
    Dimanche 17 Juillet 2016 à 15:01

    Ce livre m'intrigue beaucoup !

      • Dimanche 31 Juillet 2016 à 14:21

        De même avant de le lire, le résumé laisse des idées mais ce n'est qu'un petit bout de ce qu'il y a à l'intérieur :)

    5
    Samedi 23 Janvier 2016 à 15:25

    La couverture est magnifique et ton avis me plait beaucoup, je le note merci pour cette découverte. 

    4
    Vampilou
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 15:37
    C'est vrai que cette couverture est absolument superbe ! J'aime beaucoup le côté romance, mêlé à un peu de suspense, ça me tente vraiment pas mal :-D
      • Samedi 23 Janvier 2016 à 19:15

        Tu devrais, je confirme et vu tes gouts, il passera très bien :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :