• Mi-figue, mi-raison (Fanny D.L)

     

    Mi-figue, mi-raison (Fanny D.L)

    Disponible sur Amazon

      

    Profondeurs, tome 1 (Stéphanie Lagalle)

    Auteur :

    256 pages numérique (epub)

    Thème : Romance contemporaine

      *******

    Résumé :

    « Emilie est une jeune femme qui aime s'amuser et profiter pleinement de la vie sans se préoccuper de l'avenir. Alors qu'elle suit son train-train quotidien dans l'entreprise où elle travaille, elle y fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : Samy. Il est beau, il est intelligent mais... il est musulman ! Malgré une irrésistible attirance mutuelle qui grandit de jour en jour, envisager une relation leur est impossible. Tiraillés entre leur passion et leur raison, ils passent un accord très particulier...Cette histoire est inspirée de faits réels .  »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Mi-figue, mi-raison (Fanny D.L)

    14/20

     

    Lorsque L'auteur, Fanny D.L m'a proposé son premier livre, je me suis dit pourquoi pas. D'ailleurs je la remercie une fois de plus. J'étais en plein dans des livres version thrillers et fantastique, un peu de romance ferait une petite coupure. De plus la couverture est harmonieuse et le voile reflète bien le fait qu'il y a un obstacle à surmonter.

     

    Emilie est une jeune femme qui croque la vie à pleine dents, enfin presque. Elle a un tout petit soucis : elle a du mal a garder une vraie relation stable. Pourtant, lorsqu'elle rencontre le petit nouveau dans son service, Sam, elle va sentir son coeur battre pour lui plus qu'elle ne devrait. A force de le chercher, elle va tomber sur un os : il est musulman et elle athée. Un problème qui ne lui fait pas peur, mais qui freine Sam.

     

    Pourtant du départ Emilie a beaucoup de mal avec les traditions musulmanes. Son amie Mina (musulmane justement) l'invite à son mariage. Les traditions, la culture, elle tombe en plein milieu de tout ce qu'elle a du mal comprendre. Pourquoi les hommes ne mangent pas avec les femmes, pourquoi les couverts semblent avoir la fuite devant les plats... Bref, la jeune femme ne comprends pas qu'on puisse avoir envie de se marier selon ces coutumes. Lorsqu'elle revient de ce mariage, elle va faire la rencontre de cet homme énigmatique, très beau, mais qui semble fuir toutes formes de relations avec une femme. Lorsqu'elle apprend qu'il est musulman, une fois de plus elle ne comprends pas pourquoi il la fuit.

     


    « Je ferme les yeux et soupire doucement. Il est hors de question que je mange quoi que ce soit. Je regarde Mina et Mehdi qui dévorent leurs plats en riant tous les deux. Après tous, ils se comprennent. Ils ont la même culture et les mêmes traditions. Je comprends mieux maintenant pourquoi elle voulait absolument quelqu’un qui partage ses croyances. Qui d’autre aurait pu accepter tout ça ? »

     

    Entre les deux l'histoire va devenir... je n'irai pas jusqu'à dire glauque, mais la proposition qui sera faite n'est pas saine, ni pour l'un ni pour l'autre. Un bon musulman se doit de faire telles ou telles choses. Sam a ses convictions. Il sait ce qu'il veut, il est voué à sa religion, à sa culture. L'auteur nous donne des détails qui nous font comprendre ses choix. Les accepter est un autre point, mais les comprendre est un point important.

     

    Entre ces personnages principaux c'est compliqué. Certaines questions se posent, certaines réponses m'ont plu ou moins convaincue. Les émotions sont à fleur de peau surtout pour Emilie. Elle est forte, indépendante et vulgaire aux yeux de Samy. Un gros point négatif car elle boit fume et porte des jupes. Ils sont vraiment différents, totalement à l'opposé : leur façon de vivre est contradictoire. Je ne dirais pas qu'aucun des deux a envie de comprendre l'autre, mais disons qu'il faut du temps pour s'y mettre.

     

    « Tout à coup, je me mets à penser à tout ce que Samy a pu me dire. C’est vrai qu’à long terme, tout ça serait impossible pour moi. Déjà que je ne suis pas pour le mariage, alors un comme celui-ci serait compliqué. Le problème n’est pas seulement sa religion mais sa culture.
    Je baisse l’appareil pour le regarder et il est en pleine discussion avec une femme magnifique qui doit avoir un peu près mon âge. Elle porte une belle robe violette mais n’est pas voilée. Ses cheveux sont longs et bouclés. Ma gorge se sert mais je tente par tous les moyens de ne pas y prêter attention. Calme-toi Emi, il peut parler avec d’autres femmes. »

     

    J'ai bien aimé cette opposition, même si par moment je me suis dit qu'il fallait mettre un panneau STOP. Leur relation est vouée à l'échec, elle est impossible à leurs yeux et à ceux de leur proche. En parlant de proche, Emilie a un soucis relationnel avec ses parents. D'ailleurs ce passé est dévoilé. Elle a un très bon soutien de ces deux meilleures amies : Mina et Fanny. Toutes les deux ont une vie "rêvée", mais est-ce le cas ? Le travail de la jeune femme devient un poids mort. Des choix sont mis en place tout comme des décisions prises.

     

    Ce qui m'a moins plu, c'est le fait que les personnages sont tout de même assez caricaturaux. Lui qui est un vrai macho de service usant de sa religion pour l'expliquer. Et elle qui se dit qu'elle pourrait peut-être voir autrement, mais après ? Il y a peu de compromis.

     

    Tous ne sont pas à mettre dans le même panier. L'auteur joue sur les "on-dit" en plus des caricatures. Elle joue également sur les sentiments, de l'un comme de l'autre. Ils sont bien amenés, par contre certains vont jusqu'à la limite de la névrose.

     

    En conclusion, il s'agit plus d'un sujet sur les préjugés, la religion dans tous les sens du terme. Les us et coutumes sont respectées par l'auteur. L'évolution d'Emilie est très appréciable, un peu moins concernant Samy. Dans tous les cas, j'ai passé un bon moment de lecture grâce à ce récit qui change un peu de ce que nous pouvons lire habituellement : tout en douceur.

     

    Un passage qui m'a fait sourire (il y en a d'autres) :

     


    « Je rigole presque.
    — Oui, à mes yeux tu es plutôt maigre.
    Je le fixe la bouche ouverte. Moi qui complexe avec mes formes, je ne sais pas comment prendre sa réflexion.
    — Tu voulais connaître mes critères, en voilà un.
    — Tu aimes les grosses ?
    — Disons que j’aime les formes. Ma future femme devra bien manger et faire la cuisine.
    — Alors pourquoi tu couches avec moi si je ne te plais pas ?
    C’est vrai, il ne montre pas que je lui plais. Il ne m’a jamais fait un seul compliment.
    — Emi, tu ne respectes aucun de mes critères. Tu crois vraiment que je vais m’attarder à celui-là ? Assieds toi, on va passer à table. »

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

    Défi Lecture 2017 (n°14)

     

     #challenge50romansen2017

      #DEFILecture2017  #Leclubdesmordusdelecturedéfis2017

    « Les Royaumes de Lune, Tome 3 - L'étoile des sables, la houri (Stéphane Tarrade)DEFI Lecture 2017 n° 14 (5ème livre) »

  • Commentaires

    6
    Vampilou
    Jeudi 2 Février à 17:10
    Ah, je dois bien avouer que celui-là me tente vraiment beaucoup !
      • Jeudi 2 Février à 21:37

        Ah ah, oui j'ai cru comprendre qu'il te tentait :p

    5
    Jeudi 2 Février à 09:21

    Pas sûr viue ce que tu en dis que ça me plaise.

      • Jeudi 2 Février à 21:33

        Surtout que je détaille assez afin de se faire sa propre idée, à toi de voir s'il n'y a pas un truc qui te donne envie :)

    4
    Jeudi 2 Février à 07:06

    Je ne pense pas que ce livre soit fait pour moi. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :