• Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo (Caisey Quinn)

     

    Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo (Caisey Quinn)

     

    Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo (Caisey Quinn)

    Auteur : Caisey Quinn  

    309 pages numérique

    Thème : Romance

      *******

    Fait partie de la trilogie

    Neon Dreams

    de Caisey Quinn

    4ème de couverture :

    « Premier volet de la série Neon Dreams, nouvelle série de Romance New Adult
    « Loyauté, amitié et amours contrariées dans l’univers sulfureux de la musique »
    Certaines promesses sont faites pour être brisées
    Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme.
    Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi.
    Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux.
      »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo (Caisey Quinn)

     

    La couverture m'a tapé dans l'oeil, j'ai donc demandé ce service presse sur le site Net Galley dont je remercie, ainsi que la maison d'édition Harlequin et j'en suis ravie. Je pourrais m'arrêter là, mais des explications s'imposent.

     

    Déjà j'aime beaucoup la couverture. La jeune femme représentée est la copie conforme de Dixie Lark, plus souvent appelé Dix.

     

    Le groupe Leaving Amarillo, composé d'elle, de Dallas son frère et de Gavin leur meilleur ami arrive à donner de petits concerts deci, delà. Dès le départ nous savons que la jeune femme est amoureuse, mordue complètement du batteur Gavin depuis qu'ils se connaissent, soit à l'âge de 10 ans. La musique est une véritable passion pour ces trois jeunes gens. C'est grâce à cela que Dix réussit à ne pas sauter sur Gavin, mais une "tournée" imprévue de huit jours va la faire craquer. Qu'est-ce qui pourrait justement ouvrir les yeux de cet ami pour qu'il se rende compte qu'il a bien une femme en face de lui ? Et s'il le savait déjà ?

     

    « Dallas éclate de rire à la blague de Gavin, et c’est comme si la tension n’avait jamais existé. C’est pour ça que ça fonctionne entre nous et que Leaving Amarillo existe toujours. J’adore la musique, mais je déteste le côté business, tandis que Dallas, c’est son truc. Quant à Gavin, il joue les médiateurs et nous empêche de nous massacrer à coups de guitare ou de fiddle. »

     

    J'ai beaucoup aimé les suivre tous les trois dans leurs périples. Tenter de décrocher un contrat pour enfin réussir à vivre de leur passion. Qui n'a jamais rêvé cela ? Des obstacles, ils en auront dans tous les sens du terme. Dallas est un perfectionniste autant envers lui qu'envers ses amis. Le groupe est TRES important ! Si l'un des trois manque à l'appel, le groupe n'existe plus et cela vaut pour tous. Dans ce contexte musical qui n'est déjà pas simple, car pour se faire une place parmi les grands, le travail, le talent, la personnalité, l'amour que porte Dix à Gavin rend les choses encore plus compliqué. Les deux hommes ont fait une sorte de pacte concernant Dixie : Gavin ne doit jamais toucher d'une quelconque manière la petite soeur. Sauf qu'elle a bien grandit et veut pouvoir décider de ce qui est bon pour elle ou non.

     

    « Lorsqu’on joue, c’est électrique : on se complète à la perfection et l’harmonie est totale. Mais retirez la musique, le bruit et le mur que constitue mon frère entre nous, et je deviens aussi spirituelle qu’une endive face à lui. A croire que l’arrivée de Gavin sur le toit a anéanti mes facultés intellectuelles. »

     

    J'ai lu très vite cette histoire, d'une traite surtout. L'écriture est fluide, même si certains passages reviennent de temps en temps. La "musique" donne le ton au déroulement de l'histoire. L'envie de savoir s'ils vont réussir à percer tous ensemble, si la relation va bien se terminer ou non. Je suis frustrée au final de ne pas tout savoir, car oui je me suis rendu compte trop tard qu'il y a une suite – boulet un jour, boulet toujours... Certains points seront sûrement mieux expliqués dans la suite.

     

    Concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé Dixie. Elle a beau n'avoir que 19 ans, enfin 20 ans à la fin de ce tome, elle a la tête sur les épaules. Adorant son grand-père restant, son frère et l'homme de sa vie. Elle n'en oublie pas sa passion pour la musique qui vit en elle, à travers elle. Elle n'est pas égoïste, laissant ses sentiments de côté pour le groupe. Mélanger deux passions pourraient tout détruire. De plus c'est une femme-enfant. Elle a ce côté fragile et téméraire en même temps, pouvant passer de l'innocence à la démence en très peu de temps.

     

    Dallas est le grand frère. Tous les deux ont perdus leurs parents dans un accident de voiture. Orphelins, ils ont vécus chez leurs grand-parents qui leur ont apporté tous ce qu'ils pouvaient. Il prend son rôle très à coeur, très possessif envers sa soeur, très protecteur surtout, il la bloque en quelque sorte, mais c'est pur son bien. Heureusement qu'elle est libre de créer la musique avec sa passion. Gavin est le bad boy de référence, mais, car il y en a un, la vie ne l'a pas épargné. Et ce passé n'est pas plus expliqué que cela. Mais vu qu'il y a deux autres tomes derrière celui-ci, j'ai hâte d'en savoir plus et de détester encore plus sa mère.

     

    « — Allô ?
    Une voix préenregistrée me répond :
    — Vous avez un appel en PCV de la part d’une détenue du centre de détention pour femmes du comté de Potter. Pour accepter l’appel, dites oui. Pour le décliner, dites non ou raccrochez.
    J’ouvre grand la bouche, mais aucun mot n’en sort. Je suis trop abasourdie par la tristesse que j’éprouve pour Gavin et mes envies de meurtre à l’encontre de Katrina Garrison pour réussir à parler. Car c’est elle qui essaie de le joindre, c’est certain.
    La voix du robot commence à énoncer la marche à suivre si je ne souhaite plus recevoir d’appels de ce numéro, mais Gavin m’arrache le téléphone et raccroche. »

     

    En conclusion, j'ai beaucoup aimé cette histoire, ainsi que la plume de l'auteur. Les personnages ont du caractère, un passé construit, un avenir peut-être prometteur. Chaque obstacle sert à nous rendre plus fort, à nous modifier. C'est le cas de ces trois énergumènes qui en ressortent au final plus grandit, plus fort aussi. Reste juste à savoir si cela va continuer !

     

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Neon Dreams - saga (Caisey Quinn)Prévision de Lecture pour le mois d'Aout 2016 »

  • Commentaires

    6
    Vampilou
    Mercredi 3 Août 2016 à 17:18
    Il me fait juste méga envie celui-là !
    5
    Mercredi 3 Août 2016 à 07:18

    Une trilogie qui pourrait me plaire. Merci pour la découverte !

    4
    Mardi 2 Août 2016 à 19:50

    C'est une série qui me tente énormément.

      • Mardi 2 Août 2016 à 20:06

        Surtout qu'il n'y a que 3 tomes au final :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :