• One, tome 1 : même pas peur (Jacinthe Nitouche)

     

    One, tome 1 : même pas peur (Jacinthe Nitouche)

    Lien sur Amazon

     

    Auteur :  Jacinthe Nitouche     

    444 pages numérique (epub)

    Thème : Romance

      *******

    fait partie de la duologie

    One

     

    4ème de couverture :

    « On se retrouvera. C'est une évidence. Sacha et Charlie croyaient à ces derniers mots échangés juste avant que Charlie déménage. Voisins et meilleurs amis, ils se doivent leurs plus beaux souvenirs et une complicité sans faille qui a rythmé leur enfance et leur adolescence. Sans que rien ne vienne faire de l’ombre à leur rôle de frère et sœur protecteurs, à la relation fusionnelle qui les lie et que personne ne semble comprendre. Alors, quand Charlie cesse de donner des nouvelles du jour au lendemain, la tristesse de son départ fait place chez Sacha à l’interrogation, puis à la colère. Quand elle revient au bout de deux ans sans prévenir, les deux amis de toujours sont réduits à deux étrangers. À l’aube de leur entrée dans la vie adulte, Sacha pensait avoir réussi à oublier celle qui l’a hanté pendant tout ce temps. Mais il s’est menti : il n’a rien oublié, ni le manque ni l’absence. Ni rien de tout ce qui  fait que leur relation ne peut s’arrêter ainsi…   »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    One, tome 1 : même pas peur (Jacinthe Nitouche)

    15/20

     

    Je me souviens avoir lu l'avis sur un blog ou deux et je me suis dit que ce n'était pas pour moi. J'avoue que je ne reste jamais sur une idée fixe, la preuve j'ai lu ce premier tome.

     

    La couverture est assez violente pour mes yeux - trop de lumière surtout sur la tablette - mais elle est toute douce grâce à l'attitude des personnages. Le titre va bien avec l'expression de Charlie, enfant et même plus tard. "Même pas peur" fait penser à ces jeux d'enfants, innocents.

     

    C'est l'histoire de Sacha et de Charlie. Deux presque adultes qui vont se retrouver après deux ans sans nouvelles. Sacha et Charlie, c'est une histoire qui débute à l'enfance, 10 et 9 ans. Sacha qui voit débarquer dans sa ville, dans sa rue, son voisin cette Charlie avec son père. Juste tous les deux. Entre les deux enfants c'est une complicité qui se transforme rapidement en une amitié très très forte. La relation devient fusionnelle si violemment, si rapidement que les deux sont indissociables. Ils se voient comme deux potes qui font tout ensemble. Le temps passe, les années défilent et l'histoire évolue selon leur relation.

     

    « Charlie, 14 ans

    Je suis assise contre le mur et je l’entends. Il sanglote.
    Je ne peux pas lui ouvrir.
    Je ne sais plus où j’en suis.
    Je me sens tellement mal.
    Il m’arrive quoi ?
    Pourquoi je ne suis pas normale ?
    Pourquoi je ne suis pas comme toutes les filles de mon âge ?
    Je me déteste.
    Il me manque tellement, lui aussi. »

     

    Le livre n'est pas linéaire. Nous avons les retrouvailles plutôt chaotiques, entrecoupées du passé. Ce n'est ni un bien, ni un mal, le récit se laisse lire de cette manière et donne même envie de savoir ce qui a bien pu se passer entre leur première rencontre et le retour de Charlie auprès de Sacha. Les découvrir enfants tout en les découvrant plus vieux montre l'évolution qu'ils ont pu avoir. Déjà la façon dont la relation se pose, se stabilise, monte graduellement. La peur de perdre quelqu'un que l'on croit avoir pour soi est bien expliqué. Les réactions qui vont avec également. J'ai bien aimé la façon dont l'auteur décrit une relation saine entre deux personnes de sexes opposés qui sont plus que des amis, plus que des frère et sœur, mais pas des amants. La frontière est mince entre les deux. Être jaloux, possessif devient une difficulté supplémentaire si l'un des deux a un magnifique moment sans l'autre.

     

    Concernant les personnages, j'ai eu du mal avec Sacha au début de l'histoire. La grossièreté de ses propos à répétition a été un problème pour ma part. Je comprends qu'ils en disent, j'ai un enfant, mais par moment c'était de trop. Trop de vulgarité qui, avec le temps, a diminué. Sacha a grandi, est devenu quelqu'un de plus mature. Cela allait beaucoup mieux à partir de là (pour lui je parle, pas pour les autres personnages). Il est devenu un jeune homme avec des responsabilités, des regrets, des remords. Et un vide qu'il n'a pas su combler. Ce vide qui habite également Charlie. L'absence, tout ce temps qu'ils ont raté va peut-être se rattraper. Peut-être pas. La complicité va-t-elle reprendre ses droits ? Difficile lorsque les deux sont "amoureux" de la même personne mais pas impossible.

     

    J'ai beaucoup aimé les personnages secondaires. Entre Juliette la maman de Sacha qui fait office de seconde maman envers Charlie. Cette présence féminine qui lui manque. Je pense également au père de Charlie qui doit faire des choix, comme ce voyage en Irlande, les déménagements. Il veut le bonheur de sa fille, il est dur envers elle et lui-même. La peur de la perdre, de la voir grandir trop vite. Il est protecteur et n'aime pas la relation entre les deux enfants. Et puis il y a Monsieur Sullivan, cet homme qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe mais qui va prendre de l'importance à un moment de leur vie.

     

    « J’entre dans l’atelier avec la clé qu’il m’a donnée la semaine dernière, mais je ne vois personne. Je reste figée quelques minutes avant de tenter un faible :
    — Monsieur Sullivan ?
    Toujours rien.
    Je décide de m’avancer… petit à petit.
    — Monsieur Sullivan ?
    Il fout quoi ? Je suis sûre qu’il fait tout pour me mettre mal à l’aise.
    J’approche doucement de mon chevalet et je remarque un post-it.
    Mademoiselle Lecœur,
    Je serai absent ce matin.
    Thème du jour : apaisement.
    Ne commencez pas à râler et mettez-vous vite au travail !
    Qu’est-ce qu’il peut m’énerver !
    Je suis sûre qu’il fait ça pour m’emmerder. »

     

    Entre le passé qui défile pour arriver au présent qui continue, nous pouvons découvrir les joies et les peines partagées. Devenir une femme, être autre chose que le meilleur pote, avoir des amis, tel Ben, Zoé, monsieur Pouillet... Savoir se partager, se donner, échanger. Les événements défilent, les explications arrivent les unes après les autres. La jalousie creuse un fossé, les regrets aussi. Cette absence n'a pas réussi à leur faire oublier tout ce qui s'est passé entre eux. Ils vont réapprendre à se parler, à se reconstruire ensemble.

     

    J'ai oublié de parler de Charlie, réellement. C'est une petite fille qui sait se défendre. Elle adore dessiner, aller dans ses rêves pour oublier certaines absences. Et puis elle grandit, aux côtés de Sacha. Des découvertes magnifiques, mais aussi de la tristesse. Pour au final devenir cette jeune femme qui va découvrir un nouveau Sacha. Une nouvelle relation qui va l'amener à faire de nouveaux choix.

     

    « Sa main entoure mon poignet et m’empêche de bouger.
    — Pardon. Reste. S’il te plaît, me sort-il avec son fameux sourire boule à facettes.
    Celui auquel personne ne résiste. Et je ne fais évidemment pas exception à la règle. »

     

    Petit bémol, pas mal de scènes se voient venir. Après je dirais que la plume de l'auteur est fluide, sans a-coup. Cela rattrape ce désagrément.

     

    Petit plus : U2, j'avais trop envie de réécouter leur musique ! Un bon choix, entraînant, qui caractérise bien les différentes situations que vont vivre ces deux enfants. Et de l'humour !

     

    « Euh ?
    S’il voulait me faire flipper, il a réussi. Plus je le regarde et plus on dirait qu’il sort du casting de La Famille Adams. Il manque plus que ses copains soient la Chose et cousin Machin, et je pourrais dire que la fin est proche.
    — On vient nous chercher.
    — Tant pis, murmure-t-il avec un sourire sadique.
    Le souci, c’est qu’il rejoint les autres, mais qu’ils restent plantés à dix mètres devant nous et que Zoé est en train de… ronfler.
    Note à moi-même : si on s’en sort vivantes, je trucide Zoé dès qu’elle revient à elle. »

     

    En conclusion, une histoire de sentiments qui font mal par moment. Une relation fusionnelle entre deux enfants qui vont grandir ensemble, jusqu'à ce qu'un événement va les conduire à se poser des questions. Une belle écriture et des personnages secondaires qui sont importants. Un échange entre le passé et le présent qui donne envie de découvrir (oui encore ce mot je sais je me répète) ce qui s'est passé et ce qui va se produire. Un final qui m'a fait me poser des questions pour la suite. Je verrais si j'ai raison ou non. Je la lirais avec plaisir.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

    Challenge Alphabétique 2017

     

    #challenge50romansen2017

    #défi2017 #challenge2017 #challengealphabétique2017

     

     

    « One - duologie (Jacinthe Nitouche)Histoires de folie (Recueil collectif) »

  • Commentaires

    8
    Lundi 3 Avril à 07:12

    Celui-ci me tente beaucoup ! ^^

      • Lundi 3 Avril à 11:32

        Il y a une suite en un tome, après je crois que c'est tout :)

    7
    Hamisoitil
    Lundi 3 Avril à 00:31

    L'histoire est très jolie mais un peu étouffante  par moments, cependant, elle donne envie de poursuivre, tout de même !

      • Lundi 3 Avril à 11:31

        J'ai cherché le mot et puis je l'ai zappé, oui par moment c'est dur à digérer, trop l'un sur l'autre, c'est la relation qui veux ça je pense.

    6
    Vampilou
    Dimanche 2 Avril à 15:27
    J'espère tellement pouvoir le lire rapidement !
    5
    Dimanche 2 Avril à 10:43

    J'ai très envie de découvrir cette saga.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :