• Ourse et lapin, même pas peur (Julian Gough)

    Ourse et lapin, même pas peur (Julian Gough)

     Résumé 

     
    « Grand Blanc est immense et terrifiant. Il a décidé de régner sur la vallée et de s’en prendre aux habitants. N’écoutant que son courage, Lapin part dans les Bois Sombres… car seul Loup peut les aider!
    Avec Ourse et Lapin, amitié, entraide et humour sont toujours au rendez-vous. 
    »      

     Ma chronique 

     

    Je remercie la maison d'éditions Flammarion jeunesse pour l'envoi de ce livre, dans le cadre de notre partenariat.

     
    Parlons déjà du livre en lui même. Un format presque carré, couverture rigide, la texture est agréable au toucher et les pages sont épaisses, parfaites pour les petites mains. En ouvrant, nous tombons sur une magnifique carte qui indique les lieux de chacun des animaux qui habitent cette forêt. Et ça, c'est génial de faire un pareil effort, une très belle illustration en double page pour des lecteurs qui ne sont pas pris pour des bébés. Il faut savoir également qu'il s'agit de la cinquième aventure de Ourse et lapin, mais en aucun cas il faut les lire dans le bon sens. La preuve, celui-ci est le 5ème tome et il est très facile de comprendre sans avoir besoin d'avoir lu les autres et sans chercher à avoir trop d'informations.
     
     
    Lapin se réveille en sursaut, la peur d'être mangé par Loup. Son terrier sent comme une drôle d'odeur et pour cause : il est dans la bouche de Loup ! Ce qui était un cauchemar devient une réalité et une course contre la montre afin de rester en vie. Lapin arrive à se faufiler jusqu'à la grotte de Ourse et après quelques "explications", Loup repart penaud loin de cette vallée, au-delà de la forêt lugubre que personne n'aime aller. si Loup était un danger pour Lapin, il s'avère qu'un autre plus gros danger pour tous les habitants de la montagne arrive : Grand blanc, qui compte bien devenir Roi, prendre tout ce qui existe et surtout avoir des esclaves. Rien n'y fera, pas même la diplomatie ou le rire, Ourse ne sait plus quoi faire pour lui faire comprendre que vivre entre voisin n'est pas une royauté, mais un partage. Que faire ? Et si Lapin allait chercher de l'aide sans rien dire à personne ?
     
     
    C'est une histoire à la fois effrayante par Grand blanc qui montre les crocs et grogne régulièrement et en même temps courageuse pour les autres animaux. Il s'agit de faire front et si tous les animaux de cette montagne le font, ils ne trouvent pas de solution. Une amitié forte entre eux et le besoin de les protéger. Ce n'est pas forcément le plus gros qui va tenter l'impossible et cela démontre un plus grand courage encore. Lapin a beau être petit il va devoir passer au-dessus de sa peur pour aider les autres et avoir la paix, car c'est ce qu'ils veulent tous : retrouver leur foyer et ne pas être obligé d'être des esclaves pour cet immense ours blanc qui est vraiment un monstre d'égoïsme. En plus de surmonter la peur, Lapin va avoir un "ami" inattendu qui lui proposera des solutions pour le moins étonnantes. Lapin est un petit animal qui ne voudrait pas être dévoré par quiconque, mais quand il faut y aller, il faut y aller.
     
     
    Ourse semble être la voix de la sagesse dans cette histoire. Elle est celle sur qui les autres animaux cherchent du soutien inexorablement, mais pour cette fois, elle ne peut rien faire. Pourtant ce n'est pas faute d'essayer. Comme quoi, le fait d'être toujours la personne sur qui tout le monde compte ne veut rien dire, par moment il peut y avoir des faiblesses. C'est un tome qui montre que se soutenir est important, que parfois la voix d'un autre est capable de vous montrer un autre chemin et surtout qu'il ne faut pas avoir de préjugés. Bon, il est certain que cela doit être difficile de voir son fauve vouloir vous manger, mais au final, il faut gratter pour voir ce qui se cache derrière : parfois il peut y avoir de bonnes surprises, comme de mauvaises.
     
     
    En conclusion, un livre tout mignon qui a de sublimes illustrations, (je n'en ai pas parlé, mais il y a des détails de fous, beaucoup de jeux d'ombres également) une vraie carte, un langage plutôt soutenu. C'est intéressant au vu des nombreux thèmes qui sont proposés dans cette histoire : l'amitié, la confiance, surmonter sa peur, protéger ses amis sont entre autre tout ce que vous pourrez retrouver dans ce récit. Cela me donne envie de découvrir les autres histoires de ces deux-là !
     
     

    Ourse et lapin, même pas peur (Julian Gough)

     

     Extrait choisi :   

     

    « Il respira un bon coup et s'enfonça dans l'obscurité. De toute sa vie, jamais, jamais Lapin n'avait marché si longtemps, ni avec une pareille peur au ventre. Enfin il sentit qu'il gravissait une pente. Bientôt il se retrouva presque au sommet d'une montagne toute blanche, sous une lune argentée. Lapin regarda derrière lui. Au-dessus, tout autour, s'étendaient les Bois Sombres.»

     

    Ourse et lapin, même pas peur (Julian Gough)

     

     

    « Un rêve en rouge (Iman EYITAYO)Dans ma boite il y a... #291 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    12
    Mardi 16 Novembre à 19:15

    Il a l'air bien bien chouette !

    11
    Lundi 15 Novembre à 20:08

    Les illustrations m'ont vraiment l'air tout chou et tendre en effet !

    10
    Kim
    Dimanche 14 Novembre à 21:16

    ça a l'air trop mignon !

    9
    Dimanche 14 Novembre à 19:00

    J'adore <3 Merci beaucoup pour la découverte ^^

    8
    Dimanche 14 Novembre à 10:00
    Ça a l'air génial, et j'aime beaucoup la carte moi aussi ;-) Merci pour la découverte !
      • Mardi 16 Novembre à 19:49

        Pas de quoi, heureuse de l'avoir fait découvrir !

    7
    Vampilou
    Samedi 13 Novembre à 21:08
    C'est vrai que les illustrations sont sublimes, j'aime beaucoup !
      • Mardi 16 Novembre à 19:48

        Les illustrations sont nombreuses et drolement bien faites !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :