• Par delà le comté d'Arkham (Julia S.)

    Par delà le comté d'Arkham (Julia S.)

    Auteur : Julia S

    47 pages

    Thème : Fantasy Adulte Erotique

      *******


    Résumé de l'éditeur :

    « Le temps est venu pour Maelys, jeune enchanteuse, de faire une démonstration de ses talents pour intégrer la Confrérie.
    Elle devra pour cela voyager dans des terres inhospitalières, par delà le comté d’Arkham, où vit le terrible magicien noir.
    Mais les tentations sont nombreuses pour une adolescente à la sensualité débridée, et le risque de s’égarer en chemin est grand…
    »

    Liens de Sang Tome 1 (Callie J. Deroy)

     

    Aila et la magie des fées (Catherine Boullery)

    Merci à Nathy des éditions Lune Ecarlate pour l’envoi de cette nouvelle, et pour plus de précisions, il s’agit d’un mélange fantasy érotique, plus fantasy d’ailleurs, ce qui est très bien. L’érotisme présent est très bien décrit, sans vulgarité, du soft, en douceur, mais dans cet écrit, il va se montrer sous de multiples facettes.

    L’histoire commence par la présence d’une jeune femme, Maelys, entouré de jeunes hommes et de leur chaman, pour son initiation pratique. Elle doit défier et vaincre le puissant magicien noir de la ville au-delà du comté d’Arkham. Son voyage va donc débuter et la légère description des lieux qu’elle va traverser vont donner eu lecteur assez de matière pour voir comme si c’était devant lui le chemin parcouru. Maelys va faire la rencontre de plusieurs personnages dont un jeune mage et une vieille femme du nom de Rose. Un simple regard qui donne envie de beaucoup plus que de parler avec l’autre, une discussion abrégé et notre future magicienne va tomber sur un os.

    « Leur mentor les mena loin, près des steppes vides qui jouxtaient le comté d’Arkham. Ils perçurent le monde par les yeux d’un aigle, puis par ceux d’un mulot que leur intrusion psychique perturba quelques minutes. Guidée par les autres, Maelys repéra la zone d’influence du magicien noir, un territoire presque mort où la nature n’avait plus sa place. Une ville. « C’est là que tu dois aller », prononça la voix du maître dans sa tête. Le voyage onirique s’achevait. »

    Maelys est une jeune femme tout juste sortie de l’adolescence, elle me fait penser à ces femmes enfant qui ont envie de découvrir le monde à leur façon. Ce personnage à de multiples personnalités, tantôt courageuse, sans peur et sans reproche, elle veut montrer qu’elle est capable de faire aussi bien sinon mieux que ceux de sa confrérie, ou de son clan si vous préférez. Elle à une grande force mentale et sait cacher ses peurs devant les siens, mais elle peut également montrer une grande faiblesse et une impulsivité qu’elle risque de regretter. Elle va découvrir la passion dans les bras d’un jeune homme mystérieux, mais est-ce vraiment de la passion ? Beaucoup de questions vont se poser tout au long du livre, toutes auront une réponse, car plus la lecture avance et plus les détails même insignifiants deviennent cruciaux.

    Le mage noir est un personnage dont on ne connait pas sa véritable identité, qui est-il ? que fait-il ? Pourquoi vit-il dans ces lieux qui donneraient des frissons à n’importe quel humain normalement constitué ? C’est un personnage sombre, lié à bien plus de noirceur que nous pourrions lire, cela se ressent dans l’écriture, les gestes, ces actes. Il fait partie de ces méchants qui font tout pour obtenir ce dont il désire, tout est bon à prendre, seul son égoïsme est à son paroxysme. Mais est-ce la réalité ? Ou juste un rêve ?

    Je citerais deux autres personnages qui m’ont plu énormément. Pour le premier, il s’agit de Madame Rose, une petite femme âgée qui parait si frêle, si fragile et pourtant elle démontre une force de caractère impressionnante. Je pencherais pour qu’elle soit un personnage clé, je ne peux en dire plus sans dévoiler l’intrigue, ce qui serait dommage, car il faut la lire pour comprendre, mais Madame Rose est très importante dans l’histoire. Pour le second, il s’agit de l’esprit Dé. Il fera de son mieux pour éviter à Maelys de se détourner de son chemin, il s’agit d’un guide spirituel pour l’aider dans sa magie. Son instinct saura lui dicter quoi faire et quand, mais que faire lorsque son propriétaire ne veut pas écouter car il préfère aller s’amuser ? J’aurais aimé en savoir plus sur lui, son passé, son devenir aussi.

    « — Tu n’es vraiment qu'une gamine immature ! Tu ferais mieux de retourner chez la vieille dame, cette madame Rose, elle avait l’air très bien…
    — C’est ça ! Parler tricot, boire des tisanes… J’en rêve.
    — Je refuse que tu partes avec cet inconnu.
    Maelys respira bruyamment. La moutarde lui montait au nez. Le Dé allait lui gâcher la soirée. S’il se sentait en danger ou la pensait menacée, il pouvait se montrer insupportable.
    — Bon, écoute, je te poserai à l’entrée, tu n’auras qu’à prendre l’apparence d’une pierre, je te récupérerai en sortant.
    — Très bien, laisse-moi tomber, persifla le Dé, vexé.
    — Tu seras en sécurité, et moi à l’abri de tes jérémiades. De plus, je ne suis pas sûre que tu veuilles assister à nos ébats ?
    Le Dé s'enferma dans un silence outré, pendant que l’homme la menait chez lui. Ils marchèrent quelques dizaines de mètres, puis parvinrent devant une maisonnette coquette aux murs de briques rouges. »

    L’illusion est la plus grande des vérités et le final m’a totalement laissé sans voix.

    J’ai un seul bémol c’est la couverture qui ne rend pas justice je trouve à l’écrit. Le visage de la jeune femme me parait sévère, plus adulte qu’elle ne l’ait également. Elle me fait plus l’effet d’une créature de la nuit prête à tout pour assouvir ses besoins, plutôt que la future jeune femme qui éclot dans sa féminité.

    Par contre, en peu de pages l’auteure à réussit à me faire douter un nombre incalculable de fois pour arriver au point final. Combien de temps à bien pu durer ce voyage ? Je ne m’attendais pas du tout à ce revirement de situation, ni même à ce qui va arriver à chacun des personnages. Qui du mage ou de Maelys va s’en sortir indemne ? Le pouvoir est une chose non palpable, mais oh combien intéressant d’en avoir et de pouvoir en user. Le suspense mit en valeur dans ces quelques pages m’a complètement dérouté pour terminer dans une fin que je n’aurais pas cru possible, mais pour ceux qui ont déjà lu les contes de l’Ombre de la même maison d’édition (vous pouvez retrouver mon avis ici), une histoire devrait vous revenir en mémoire, celle de l’Ankou et vous comprendrez où je veux en venir. Pour les autres, il vous suffit de vous procurer cette nouvelle pour partir dans un bon imaginaire, oubliant tout le temps de la lecture, sauf l’histoire de Maelys.

    Logo Livraddict

    babelio

     

    Avis de mes partenaires :

    Concours des partenaires

    « Auto-éditéPar delà le comté d'Arkham (Julia S.) - SP Lune Ecarlate »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :