• Publicité pour adultes, tome 2, épisode 1 (S. Greem)

     

    Auteur : S. Greem    

    173 pages numérique

    Thème : Érotisme

      *******

    Fait partie de la série

    Publicité pour adultes

    de S. Greem

    4ème de couverture :

    « Ian a revécu le pire cauchemar de sa vie : la perte de la femme qu’il aime. Toutes ses blessures sont à vif. Il se doute pourtant que ses sentiments envers Terry sont réciproques, et il le vérifie rapidement. Mais elle doit trouver le courage d’enfreindre l’interdiction faite par son père de le fréquenter. Peu à peu les secrets commencent à se dévoiler, même si Terry se confie plus facilement que Ian. Ceux du jeune homme sont encore trop lourds.

    Pendant ce temps, l’agence Russell & Buzz poursuit son lent naufrage et X//MARKS prend secrètement son envol. Malgré lui, Ian se voit confier les plus hautes responsabilités. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Publicité pour adultes, tome 2, épisode 1 (S. Greem)

    Déjà merci à Frédérique des éditions Artalys pour l'envoi de ce livre numérique par le biais de notre partenariat.

     

    J'avais hâte de découvrir la suite des aventures de Ian, d'en savoir plus sur son passé avant d'arriver dans cette boite, ses tourments qui le bloque dans sa vie sentimentale. Et en fait, même s'il existe encore des zones d'ombre, nous en apprenons beaucoup plus sur lui, mais également sur la plupart des personnages qui l'entoure.

     

     « — Je serai toujours là pour vous.
    Je suis votre ange gardien… »

     

    Je ne parlerais pas de ce qui se passe dans cet épisode, parce que le résumé le fait très bien. Je vais plus m'attarder sur les personnages. L'auteur nous offre leur psychologie sur un plateau. Au final la Confrérie des Oursons n'est peut-être pas si futile et insouciante que les premiers épisodes ont pu montrer. Le travail ne leur fait pas peur et ils savent se serrer les coudes, ce qui est impressionnant lorsque l'on a pu lire les premiers épisodes. Disons que je ne les voyais pas si solidaire qu'ils sont en réalité.

     
    « Je me disais que le LSD devait certainement accentuer certaines de nos pensées inconscientes. Moi, j’étais sous l’emprise de la ménagerie de l’agence. Rien à voir avec le pays des merveilles que j’avais visité la première fois. Mais à cette époque, sans le vouloir, j’étais plus heureux qu’à ce jour. Je respirai un grand coup pour... »

     

    Ian va découvrir tout cela et bien plus encore :l'initiation au donjon m'a laissé perplexe, je pensais qu'il connaissait déjà, à moins qu'il le cache bien. C'est un personnage qui est terriblement blessé. Au début, je me suis dit qu'il était énervant de réagir ainsi, de se morfondre autant, usant les mouchoirs si rapidement qu'ils disparaissent plus vite qu'ils n'entrent. La raison de cet homme me paraissait totalement perdue et lui l'est complètement. Entre son psy qui est aussi rigide qu'un balai, une « chef » Emy qui n'en a que le nom qui ne pense qu'à sauver ses fesses, sans oublier les nombreux papiers à mettre en ordre pour bien redémarrer... Oups, j'allais oublier un point important : Terry ! Notre directeur des ressources humaines est balloté en tout sens et il doit faire avec pour avancer.

     

    Quant aux relations entre nos tourtereaux elle devient de plus en plus compliquée. Les pères semblent être très présents dans leur vie sans que nous les voyons. D'ailleurs, j'aimerais comprendre ce qui a bien pu se passer entre les deux, parce que cela commence vraiment à dégénérer. Concernant Terry, elle est dans un état proche de la dépression totale.

     

    « — Et je te remercie aussi de m’accepter tel que je suis. Avec mes lubies et tous mes démons. Avant de te rencontrer j’étais froid comme une machine et je ne sentais rien. Mon expérience à l’agence m’a appris à me découvrir et à me dégeler, malgré tout ce que j’ai pu vivre à travers la drogue.
    Ma douce me tapa gentiment l’épaule.
    — Je n’ai pas le choix de toute façon. Je ne veux pas te perdre… »

     

    Des rebondissements, beaucoup de révélations, nous sommes en présence d'un épisode beaucoup plus sombre. Sara Greem va loin dans la noirceur qui entoure Ian et j'ai beaucoup aimé. Il y a toujours de l'humour, de la tendresse aussi, tout un panel d'émotions qui se mélangent.

     

    Reste plus qu'à savoir comment tout cela va se se terminer, le nouveau boulot, la nouvelle relation, la santé mentale de Ian. Parce que s'il continue sur cette lancée, pas sur que sa santé physique tienne le coup longtemps !

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

    « Bloomsbury FR EditionsErotisme (Année 2015) »

  • Commentaires

    2
    Vampilou
    Lundi 25 Janvier 2016 à 16:50
    Excellent avis ma belle, ça donne super envie de poursuivre la série en tous cas !
    1
    Lundi 25 Janvier 2016 à 16:30

    Pas du tout mon style de lecture mais merci du partage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :