• Quelque chose de bleu (Blandine P. Martin)

     

     

    Disponible sur Amazon

      

     

    Sous ta peau, tome 2 : Broken (Scarlett Cole)


    Auteur : 

    387 pages numérique (epub)

    Thème : Romance contemporaine

      *******

    Résumé :

    « Lena et Paul s’apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie. Alors que l’organisation de l’événement prend forme, Cameron, le témoin et demi-frère de Paul, rejoint les futurs époux afin de les accompagner dans les préparatifs. Si le destin sonnait à votre porte au moment le moins opportun, le laisseriez-vous entrer dans votre vie ? » 

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Timide (Sarah Morant)

    16/20

     

    Quand Blandine m'a proposé de lire ce nouveau livre, je n'ai pas refusé, bien que se soit de la romance. J'avais déjà découvert cet auteur avec d'autres histoires et j'aime bien son écriture. Je la remercie pour sa confiance.

     

    Lénaïck, surnommée Léna vit avec Paul depuis cinq ans. Le mariage approche et le stress monte dans le même temps. Il faut dire aussi que Paul s'est décidé à lui demander sa main et à vouloir se marier en deux mois (et encore je me demande même si ce n'est pas moins). Paul est un brillant avocat qui travaille énormément. Afin d'avoir de nouveaux gros clients, il fait de grands sacrifices en restant très tard au bureau, laissant ainsi toute l'organisation à sa future femme. Ils n'ont pas de vie sociale, pas ou très peu d'amie(e)s, bref rien que pour trouver des témoins cela pose déjà problème. Et puis le demi-frère de Paul va réapparaître. La famille de ce dernier vit dans une sphère hautaine et ne voit pas vraiment d'un bon œil ce mariage. Des efforts considérables sont à faire, mais uniquement du côté de Léna. Comment tout cela va se terminer ?

     

    « Je ne m’emportai même pas. L’état de choc des dernières informations me confortait dans une torpeur étrange. Comme si, le temps de cet instant si dur, une force inconnue prenait le contrôle de ma vie, pour y faire le ménage nécessaire, afin de me faciliter la chose et me permettre de vivre à nouveau. »

     

    Bien entendu, ce n'est que le haut de l'iceberg tout cela, car il y a pas mal d'éléments que l'auteur s'amuse à mettre. Un mariage qui s'annonce difficile au niveau timing, non mais qui décide que dans deux mois ils vont se marier ? C'est faisable si la mariée ne se retrouve pas toute seule. Et ce n'est pas avec l'aide d'une wedding machin chose que tout va aller au mieux. C'est déjà un moment de compromis, là où les deux doivent être présents, pas forcément jusqu'au choix de la couleur de la culotte du ou de la mariée, mais au moins pour le principal. J'avoue que ce qui m'a fait rire, c'est de voir dans quel monde évolue Paul depuis son enfance : une cuillère en argent. Tandis que Léna aime les choses simples de la vie. Les deux ensemble, c'est sympa à lire. Elle se débrouille pour tout ce qu'elle peut. Lui ? Il se fiche de l'endroit où cela va se passer, des couleurs (j'avoue je suis la première à me taper royalement de quel thème ou quel couleur, mais passons), en gros, moins il s'en approche mieux c'est. Par contre, il est toujours prêt à foncer au boulot. Et la phrase qui tue : c'est pour notre avenir ma puce... Je lui aurais déjà fait avaler depuis longtemps. Il paraît que lorsque l'on aime hein...

     

    Enfin, un peu d'aide arrive, sous la forme du demi-frère de Paul qui est de passage en France. Cameron, vivant à San Fransisco, appartenant à un groupe de Rock, les Dark Alchemy, qui commence à grimper doucement, mais surement. Il devient l'un des témoins du futur marié. Un témoin qui va être bien plus présent que le futur marié. Il apporte son soutien dans ses moments de doute. Il ne paraît pas comme cela, de prime abord, mais il est capable de beaucoup de compréhensions et d'écoute. Il se découvre petit à petit et fait craquer la meilleure amie de Léna. Il voit des choses qui l'énerve et moi aussi d'ailleurs et d'autres qui ne sont pas dites du départ, mais qui m'ont titillé. J'avais émis des hypothèses et c'était bien pire que ce que j'imaginais. Bref, Cameron, ou Cam est important pour sauver ce mariage. Il n'est pas seul, Pénélope, la demi-soeur de Paul sera présente, tout comme la bombe Bretonne, Cassandre, la meilleure amie de Léna.

     

    « Le bas de pyjama zébré risquait déjà de me faire mourir de honte, autant éviter en plus de m’exhiber à moitié dévêtue face à ce bourru peu avenant.
    Lorsqu’une série de coups s’abattit sur ma porte, j’en conclus que ce cher livreur venait de rejoindre mon palier. Tentant un semblant d’assurance dans ma tenue des grands soirs, j’optais pour un sourire éclatant en ouvrant la porte de l’appartement. L’homme s’avérait en réalité plus grand encore que ce que je n’avais cru. Pour faire simple, Hercule me toisait. Hercule ou son sosie version viking. Ou bien version Ogre. Au choix. Avec sa longue chevelure ébène et sa barbe de plusieurs centimètres, je crains un instant qu’il ne vienne me cambrioler... »


    Une Lénaïck, Bretonne, qui se retrouve à Biarritz pour vivre avec l'homme qu'elle aime et malheureusement, toujours au chômage. Elle ne cesse de chercher pour ne rien trouver. Elle a une passion, l'écriture, mais qui est tellement bien cachée que personne ne le sait. Ce mariage, c'est celui de sa vie, c'est un rêve. Non pas de vivre au-dessus des autres par l'apport du nom de son futur mari ou de ses beaux-parents, mais d'être avec Paul. Plus les jours passent, plus nous nous approchons de ce fichu mariage (oui fichu parce que c'est ainsi que je le vois). Les épreuves augmentent sans cesse et celle du diner avec les beaux-parents exécrables aussi.

     

    « Paul était l’unique chose qui me rattachait à ce monde-là.
    Le reste du dîner se déroula sur le même fil rouge, Marc se lançant des fleurs à tout va, ses enfants et sa compagne l’encourageant sur cette voie. Et de mon côté, je sentais se creuser le fossé entre leur vie dorée et mes aspirations pour la mienne. J’avais l’impression d’étouffer, de manquer d’air dans cette demeure bouffée par l’orgueil et l’argent, la réussite en fanion. Aucune place n’était gardée pour l’inattendu, les petits bonheurs et la simplicité. Aucune.
    L’employée de maison vint débarrasser nos assiettes et nous apporta le dessert, un sublime fraisier. Vint alors sur la table le sujet du moment : notre mariage. Je comprenais que l’événement les intéresse, ils étaient la famille de Paul. Mais au vu de nos divergences d’opinions sur bien des points, aborder l’événement avec eux n’était pas une mince affaire.
    — Les préparatifs se déroulent comme vous le souhaitez, Lena ? me demanda Roya de son plus beau sourire. »

     

    Léna voit, comprend mais ne fait rien de concret pour ou contre tout ce qu'elle emmagasine. Une découverte des plus mauvaises, des plus méchantes va chambouler tout cela et lui montrer qu'elle est un être humain et pas une possession.

     

    Je passe sous silence pas mal de situations, mais pour ceux et celles qui se sont mariés, ou on assisté ou même sans cela savent qu'il y a toujours ou presque l'enterrement de vie de l'un et de l'autre. Sans oublier tout le reste avant le fameux jour J pour que ce jour soit mémorable.

     

    J'ai beaucoup apprécié les personnages. Ils sont vivants ! J'ai pu facilement m'identifier à Léna, étant moi-même Bretonne, expatriée dans une autre région, ayant eu du mal à trouver du travail. Les questionnements, les doutes, le besoin de savoir quoi faire de sa vie. Être capable de... est un point crucial. Avoir du soutien également et lorsque l'on est loin de sa famille, de ses amis proche, c'est difficile de se retrouver et de remonter une pente. Cameron ressemble à un bad boy mais ce n'en est pas un. Bien au contraire, c'est tout à fait le type d'homme qui est décrit pour "l'habit ne fait pas le moine". Il faut savoir regarder et observer avant de donner son avis. Quant à la famille de Paul et de ce dernier... Pfff, ceux sont des cas à part, mais je n'en dirais pas plus à ce sujet.

     

    En conclusion, une belle histoire qui est écrite en douceur, prenant le temps de poser les sentiments, les émotions et surtout ce n'est pas un récit à la va-vite pour les personnages. L'auteur prend son temps pour bien établir le chemin parcouru et ça, j'aime beaucoup ! A découvrir !

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Des mots sur vos lèvres # 70Sous le ciel de Nout, série (Ena Fitzbel) »

  • Commentaires

    6
    Jeudi 17 Août à 10:59

    Je l'ai acheté, il y a peu , j'espère qu'il me plaira autant qu'à toi.

    5
    Jeudi 17 Août à 07:38

    J'aime beaucoup la couverture et ce que tu en dis. Merci pour la découverte.

    4
    Vampilou
    Mercredi 16 Août à 20:27
    Il a l'air juste magnifique celui-là et j'adore la couverture !
      • Jeudi 17 Août à 09:52

        Pour la couverture je passe mon tour, j'aime pas le rose xD, mais c'est doux :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :