• Raven Hale, maitre de lumière, tome 1 : âme soeur (Françoise Gosselin)

     

    Raven Hale, maitre de lumière, tome 1 : âme soeur (Françoise Gosselin)

    Jeu obscur, Episode 1 (Mell de Pouhindeu)

     

    Auteur : Françoise Gosselin

     388 pages ebook

    Thème : bit Lit

      *******

    Fait partie de la série

    Raven Hale

    de Françoise Gosselin

    Résumé :

    « Issue d'une puissante lignée de sorcières, dont la première de mon clan doit ses pouvoirs à un Archange, je parcours les rues de Glowdale toutes les nuits à la recherche de ceux qui utilisent à tort leurs pouvoirs. Ma vie était toute tracée, réglée à la minute près, lorsque tout a basculé. Il me cherche, je le sens. Il a frôlé mon esprit cette nuit-là, sauf que je ne peux plus reculer : je dois agir. Non seulement je ne peux plus faire comme s'il n'existait pas, mais en plus il apporte tout son lot de problèmes. Et des problèmes, ce n'est pas ce dont j'ai besoin en ce moment. Les surnaturels me craignent : je ne suis ni gentille ni accommodante. Ils m'appellent l'Exécutrice ; mon nom est Raven Hale ! »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Raven Hale, maitre de lumière, tome 1 : âme soeur (Françoise Gosselin)

    14/20

    Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce service presse en avant-première, même si mon avis ne sort que maintenant. Disons que je ne savais pas comment la cataloguer, si je peux l'écrire ainsi, sachant que j'ai eu de très bons moments de lecture et d'autres qui ne m'ont pas du tout plu. Donc en fait je suis entre deux « notations » une grande première pour moi.

     

    Je vais commencer par le résumé qui m'a attiré, appâté même. Raven Hale, une sorcière de longue lignée, vivant dans une petite ville du nom de Glowdale, à 24 ans et tient une librairie pour sa propre couverture. Surnaturels, exécutrice – qui m'a fait pensé à une série que j'adore du même nom : l'exécutrice avec une Gin nommé l'araignée – une sorcière qui tient ses pouvoirs d'un archange, de quoi me mettre en appétit. Je ne vais pas raconter son enfance, adolescence, car cette partie se doit d'être lu et non raconté par mes soins. Tout ce que je peux noter, c'est la complexité de sa vie jusqu'au jour où nous la découvrons. Elle « travaille » pour l'Agence, qui se rapproche plus des « mens in black » que de « l'agence tout risque ». Un petit coup d'effaçage lorsqu'ils sont dans les parages et ni vu ni connu – j'ADORE !

     

    Raven Hale, maitre de lumière, tome 1 : âme soeur (Françoise Gosselin)

     

    Raven est une jeune femme qui se doit de faire appliquer la loi de la magie, en quelque sorte. Elle s'occupe d'éradiquer ceux et celles qui n'en font qu'à leurs têtes et abusent de la toile magique à des fins égoïstes, personnels, néfastes ! Les sorciers existent dans ce monde, mais pas que cette race. Bien d'autres font leur apparition et j'ai hâte d'en apprendre plus sur certaines d'entre elles. J'ai beaucoup aimé les scènes la représentant dans son passé, lorsqu'elle donne les explications de ce qu'est cette magie – sa représentation dans l'univers, comment elle fonctionne – j'ai même vu cette boule, cette toile, cette matière tant c'est très bien décrit. Elle a ce côté froid, insensible lorsqu'elle exécute, pas de sentiments, pas de seconde chance et lorsque l'un d'entre eux a le droit à une seule et unique chance, il s'en rappellera et se tiendra à carreaux, s'il veut pouvoir continuer à vivre. Mais en même temps elle a un côté fragile qu'elle ne veut pas montrer, fragile du côté de ce qu'elle ressent lorsqu'elle exécute son travail. Jusque là, pour moi, aucun soucis j'adhère totalement à ce monde, je dis bien le monde crée, ce qui est fait, les diverses natures des personnages, la froide Raven.

     

    « Elle hurla encore et encore, essayant de s’y soustraire. Elle chercha à utiliser sa magie, mais je la bridai. Elle était impuissante face à ma propre colère. C’était terrifiant. Le front plein de sueur, la respiration saccadée, je sentis qu’elle luttait pour rester en vie face à ces visions d’horreurs. Je savais de quoi j’étais capable et je n’hésitais pas à le lui faire comprendre. Je la laissai encore quelques secondes face à son reflet diabolique et lorsqu’enfin, je jugeai qu’il était temps d’en finir, je mis fin au cauchemar. »

     

    Raven se trouve sur une mission, mais se retrouve percutée par une personne qui arrive à passer ses barrières mentales : son âme sœur. Et la mission se retrouve en arrière plan. Soit, sauf que la façon dont l'histoire tourne autour de cette âme sœur, ne m'a pas plu. Je m'explique, les deux amis Adam Wayne et Erwan West sont sans cesse battant le chaud et le froid avec notre héroïne. Surtout Adam et elle dans cette situation ? Au lieu d'éclaircir les choses, elle laisse traîner, allant jusqu'à s'amuser avec l'un puis l'autre – non, non pas de sexe – mais les sentiments, les liens magiques, les baisers, les je-veux-pas-moi, les je-me-montre-avec-d'autres-pour-t'emmerder ont été trop longs. L'histoire est complètement tournée autour de ce trio, perdant de vue durant la plus grosse partie du livre sur sa mission et je n'aime pas du tout ce type d'histoire où les personnages se tournent autour durant des pages et des pages – chacun ses goûts, je parle bien pour moi bien entendu, mais j'aurais préféré rester sur ce qu'elle devait faire. De plus les réactions des personnages sont contradictoires régulièrement, je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. Enfin pas tout à fait, car il y a cet homme intriguant dont nous n'avons pas le nom qui me fait penser à un, enfin il serait d'une certaine race pour ma part, à voir dans la suite des événements. Mais il m'intéresse dans le sens où il semble protecteur envers Raven d'une manière paternelle, plus stable, ce n'est peut-être qu'une idée. Adam je l'ai trouvé puéril avec sa manière d'agir, alors qu'ils ont 20 ans tout de même, ce n'est plus un adolescent en mal de puberté. Quand à Erwan, il est plus complexe – je n'en dirais pas plus, car il y a beaucoup de bonnes surprises le concernant. Un autre personnage est assez imposant, Emily, que je n'ai pas apprécié non plus, elle est sous protection, mais ne respecte aucune règle et se demande encore pourquoi il lui arrive ce qui va lui arriver...

     

    « Elle me frappa brutalement. La magie. Quelqu’un était en train de l’utiliser, mais pas qu’un peu. La toile m’appelait, je le percevais dans mes entrailles. Elle réclamait la magie de ma prochaine victime. Une onde froide, presque glaciale, me parcourut des pieds à la tête, me faisant frissonner violemment. Quand allaient-ils tous comprendre que l’on ne pouvait pas me duper ? Ils ignoraient peut-être que j’étais là, mais maintenant j’allais devoir me mouiller. De cela, j’en étais totalement certaine. En même temps, demain je devais assister à une fête de la Magie, si je voulais me faire remarquer, c’était le bon moment, non ? »

     

    Concernant l'écriture, le récit se lit vite. La seule chose que je reproche, mais c'est juste une affaire de goût, c'est le vous utilisé lorsque Raven parle – oui, le récit est du point de vue de la jeune femme, mais aussi des deux autres hommes. Lorsque c'est elle, l'histoire est à la première personne, mais elle implique le lecteur et je n'aime pas ce style – après je sais que certains adorent, je ne parle que de moi. Lorsqu'il s'agit des deux autres, la troisième personne est de rigueur et c'est passé tout seul, tout simplement, je lisais plus vite lorsque ce n'était pas l'exécutrice qui parlait.

     

    En bref, j'ai adoré les termes employés pour décrire les personnages, ce qu'ils sont, races, explications (sachant que pour Erwan j'avais un gros doute certifié à la fin du livre) et tout ce qui à attrait au monde surnaturel comme le monde expliqué, la façon dont certains vivent – peu d'humains d'ailleurs ils sont en voie de disparition, mdr – par contre les réactions des personnages et le fait que le livre soit basé sur le « trio » je n'ai pas aimé du tout. La fin présage une suite qui sera, je pense, plus en adéquation avec le type de lecture que j'aime. L'auteur nous laisse sur une nouvelle aventure qui risque d'être explosive, avec un Ryan dont je n'ai pas parlé avant, car je l'attends de pied ferme dans le prochain. Plus qu'à attendre pour sa sortie future.

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Quand la mort nous sépare - quatre volumes (LS Ange)Quand la mort nous sépare, épisode 1 (L.S. Ange) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :