• Riley Jenson, tome 1 : Pleine Lune (Keri Arthur)

    Riley Jenson, tome 1 : Pleine Lune

    Auteur : Keri Arthur (Milady)

    Date de parution : 04 Décembre 2009

    4ème page de couverture: 

      

    Entrez dans un monde fantastique d'intrigues et de sensualité... Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste - autrement dit un assassin -, sa soeur, elle, se contente d'un poste administratif... jusqu'à ce que Rhoan disparaisse lors d'une mission. Ça ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s'accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !

    Fait partie de la série Riley Jenson (Keri Arthur)

    Riley Jenson, tome 1 : Pleine Lune

    La quatrième de couverture m’a fait de l’œil, juste avec le mot hybride, c’est là que je me suis dit, voyons plus loin de quoi cela parle avant de le mettre dans ma bibliothèque. Une hybride moitié vampire, moitié loup-garou, un frère jumeau, tous les deux gardiens ? Mais gardien de quoi ? Organisation, protéger les humains, Melbourne… Là, je me suis dit, je veux en savoir plus et voila comment mon avis se retrouve ici.

    Riley Jenson est cette hybride, dont le coté loup-garou prime sur son coté vampire. Donc dès le début, l’auteure nous apprend comment fonctionne les loups-garous et plus particulièrement lors des pleines lunes, qui désinhiberait les sens et donc sexe à outrance. Il n’y à pas que ces scènes d’intimités très explicite, il y à tout de même une histoire, fort heureusement, mais il est clair que lors de la fièvre lunaire, nous pouvons lire qu’elle est en manque de sexe et s’accouplera rapidement. Notez bien que cela pose problème à chacun des loups-garous car cette fièvre donne des douleurs qui, si aucun d’entre eux ne s’accouple, une douleur insoutenable va les rendre quelque peu fou. Cela donne une image à cette race de dépravés sexuels tout de même, surtout lorsque nous entrons dans les clubs qui leur sont réservés. Cela change du fait que les loups-garous auraient des tendances meurtrières lors des pleines lunes, un concept qui bien que bestial et cru dans les termes de l’auteure, change considérablement de la bestialité sanguinaire connu dans d’autres livres. Attention tout de même, il vaut mieux ne pas être prude, car les scènes sont très explicites, à la limite de la pornographie parfois. Revenons à Riley, qui assume pleinement cette nature, aimant s’habiller jusqu’à la provocation, voire plus et usant de ses charmes afin d’obtenir des renseignements. Disons que c’est là que j’ai tiqué, provoquer soit, titiller passons, mais passer à l’acte pour avoir des infos et en être contente, je suis sceptique sur ce sujet, me donnant l’impression qu’elle n’est qu’un objet sexuel entre les mains de l’organisation pour qui elle travaille.

    « Quand il en eut fini avec la première jambe, il s'attaqua à la seconde. Mon corps vibrait d'un plaisir intense, savourant chaque nuance de cette séance de chouchoutage sensuel. - C'est quoi, ça? demanda-t-il en effleurant la trace laissée par la balle sur ma fesse. Un des flics a voulu apporter quelques modifications à mon cul. - Encore un idiot incapable de reconnaître la perfection quand elle se trouve sous son nez. - Je crois qu'il était un peu contrarié qu'un petit bout de femme ait été capable de mettre son partenaire KO. »

    D’ailleurs, cette organisation, ou plus communément appelé Directoire, dirigé par un certain vampire Jack, traque tout ce qui est méchant, uniquement les créatures surnaturelles, donc les loups-garous, vampires, hybrides, mais aussi d’autres races que vous découvrirez si vous le lisez, bien entendu. Toutes races confondues peuvent y travailler, ce que j’ai trouvé sympa, car il n’y à pas de guerre proprement dites entre les diverses espèces, comme nous pouvons lire dans d’autres livres où les vampires sont contre les loups-garous. Rhoan, le frère jumeau de Riley est en mission et disparait sans une explication. Riley va tenter de percer le mystère de cette disparition, secrets, atteinte à sa vie, menaces, un peu d’action aussi. L’intrigue nous mène droit à une très grosse histoire de clonage, je n’en dirais pas plus sur ce sujet, mais c’est bien ficelé. Ce tome est sombre, sans compter des apparitions de personnages qui me donnent envie de les revoir, tel ce Quinn, un vampire nu amnésique atterrissant sur le paillasson de Riley. Elle va avoir fort à faire, entre cet homme, la recherche de son frère, le problème du clonage non autorisé, bien sur, j’en ai eut la chair de poule lors de la lecture de certains passages. Le gros hic pour ma part, c’est le mélange non adapté des scènes de luxure à l’action, je me demandais parfois si c’était fait exprès pour nous faire patienter la suite, ou juste pour mettre des scènes très osées en plein milieu.

    « Je coupais la communication, fourrer mon téléphone dans mon sac et m' en retournai chez moi. Je me rendis compte que je n'avais pas encore fini avec cette soirée étrange. Un vampire se trouvait devant ma porte. Un vampire nu même. Je m'immobilisais et le regardais d'un air hébété. Je ne pouvais m'en empêcher. Après tout, il était tout nu. Et, bon sang, il était sacrément bien foutu. »

    L’histoire en elle-même est intéressante, nous en apprenons énormément sur Riley dans ce premier tome, allumeuse oui, mais sensible. Sa vie n’a pas été toute rose, sans compter son futur avenir compromis. Les trahisons ont fait parties de son quotidien lorsque les jumeaux étaient plus jeunes, les sentiments d’aucune sorte, à part la haine contre eux, le rejet d’une meute à cause de leur couleur de cheveux/poils… Le passé de ces jumeaux est dur et cela leur à forgé le caractère qu’ils ont, mais ils sont soudés et tiennent l’un à l’autre, cela se ressent énormément. Quinn va, semble t-il être un personnage important pour les Riley et Rhoan. Il est présenté comme un homme important, désireux de se faire Riley, en essayant d’être poli et il transpire le désir, sans oublier son physique. D’autres personnages secondaires vont faire leur apparition, il s’agit d’un certain Liander, mais sans trop de détails proprement dit. Surement un autre personnage qui va apparaitre dans les suivants vu ce qui va se passer avec l’un des deux jumeaux, mais aussi un certain Talon que je déteste déjà !

    « La colère m'envahit et je le frappai. Je n'étais pas plus partisane des femmes cognant sur les hommes, mais à cet instant précis, avec son petit sourire satisfait et le regard qui disait "je sais quelque chose que tu ne sais pas", je ne pus résister. Il ne vit rien arriver quand de mon poing serré je percutai la pointe de son menton de toutes mes forces. Et ça n'était rien. Sa tête fut projetée en arrière et il perdit connaissance avant même de toucher le sol.
    - Joli uppercut, commenta Quinn. Rappelle-moi de ne pas te mettre en colère.
    - Tout ce qu'il faut se rappeler, c'est que cette louve-ci n'aime pas particulièrement qu'on se permette d'essayer de contrôler sa vie. »

    Ce mélange apporte une sacrée morale à propos de la tolérance. Le racisme dans toute sa splendeur est réellement mis en premier plan, et les jumeaux en prennent pour leur grade alors qu’ils n’ont rien fait, juste être nés différents des autres. L’amitié est possible entre des personnes différentes, l’homosexualité sera également présente. L’auteure met en avant les problèmes de société qui sont loin d’être résolus, sans compter que son point de vue des différentes espèces est assez sectaire : les vampires ne sentent pas bon, les loups-garous ne pensent qu’au sexe, mais c’est drôle de lire sa vision des choses et surtout des personnages, bien différentes de ce qui à déjà été écrit. Un bémol au niveau de l’écriture très simple, pas ou peu soutenus, après c’est peut-être un choix, je n’en sais rien. Je sais que je vais suivre la série pour plusieurs raisons dont la suivante : savoir ce que va devenir Riley, ce que sera son avenir. Je croise les doigts que dans les prochains tomes il y ait moins de scènes chaudes et par conséquent avancer plus dans les intrigues, même si ces scènes ne durent pas durant des chapitres entiers, heureusement.

    Logo Livraddict

     babelio

    Avis de mes partenaires :

    Des mots sur vos lèvres #6

    « L'interview de Jessica LumbrosoMy Little Dream - Partenaire Blog »

  • Commentaires

    5
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 12:23

    Voilà une critique qui rejoint un peu la mienne. Pour ma part, j'avais bien aimé le premier volume, du point de vue de l'intrigue. Mais les nombreux passages de sexe ont commencé à me gaver un peu, parce que je les trouvais trop insistant, limite déplacés, et effectivement, ils donnaient aux loups-garous une image de dépravés sexuels. Mais je suis passée outre, parce que la fin du premier volume m'a donné envie de continuer. Alors j'ai acheté les 2e et 3e tome. Mais là, petite déception pour ma part... Je n'ai pas encore lu le 3e, tu me diras, mais déjà, le second m'a un peu énervée. Pourtant, l'intrigue est toujours aussi bien, et donne envie de lire la suite. Mais j'ai de plus en plus de mal à supporter ce qu'il y a autour de l'intrigue... Enfin bref, si tu veux, j'ai ma chronique sur mon blog ici : http://passion-d-ecrire.blogspot.fr/2013/01/critique-litteraire-le-baiser-du-mal.html. Mais ne t'inquiète pas, pas de spoil pour ma part!

    4
    Mardi 10 Décembre 2013 à 21:00

    Coucou Mia, la chronique est complétée

    3
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 19:43

    ok ça marche, super !!

    2
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 18:47

    Celui-ci est lu, il me faut juste le temps pour l'écrire. Disons que pour un premier tome, les bases se posent, mais l'action est au rendez-vous, après, j'en dirais plus dans la chronique qui ne devrait plus tarder, enfin j'espère

    1
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 12:29

    Tu me diras quand tu l'auras lu, je n'ai pas encore attaqué cette saga, bises !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :