• Succubus Dreams, T3 (Richelle Mead)

     

    Succubus Dreams, T3 - en cours


    Auteur : Richelle Mead


    360 pages papier

    Thème : Fantastique

     ********

     Fait partie de la série

    "Succubus"

    de Richelle Mead

    Présentation de l'éditeur :

     

    « Rien ne va plus pour Georgina, même sa relation avec le célèbre Seth Mortensen ! Déjà, pas de sexe entre eux : Georgina étant un succube, elle pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées ! En plus, même se voir devient difficile : Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée.

    Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s’en prend à elle durant son sommeil. Du coup notre succube fit face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil !   »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Succubus Blues, T1 (Richelle Mead)

     

    Illusion ou réalité ?

    Georgina vit un enfer, ou presque, à croire qu’elle serait un ange et qu’une personne malintentionné voudrait lui faire vivre cette partie de sa vie dans un déluge d’épreuves infernales ! Il s’agit d’un nouveau tournant dans la vie de ma Succube adorée et cela ne va pas forcément être du gout de tout le monde. Elle va devoir se coltiner une Succube, Tawny qui n’y connait rien, que se soit en matières d’hommes ou de vivre dans cette société d’humain, à se demander ce qu’elle était avant, sans compter que pour la former, Georgina va devoir réellement la prendre en main. Enfin, qui n’y connait rien, c’est un bien grand mot, à se demander si ce n’est pas un jeu pourri qu’elle nous fait là, ce qui sera révélé plus tard, oui, non, peut-être ? Une blonde plantureuse qui s’y prend comme un manche, cela pourrait être le stéréotype de LA blonde et franchement elle tient un beau rôle.

    Rapidement, on apprend que notre Georgie fait des rêves et plus elle dort, plus elle est fatiguée, comme si son essence était aspiré dans la nuit. Il y à une très bonne intrigue pour ma part autour de ses rêves et surtout qui est cette petite fille qu’elle voit ? Elle petite ? Son futur ? Ce phénomène étrange ne sera pas le seul dans ce tome, car le Démon qui à acheté son contrat se retrouve comme par hasard en ville, mais également un groupe d’anges fait son apparition auprès de Carter et va comme qui dirait squatter chez elle.

    « Il s’appelait Niphon, et c’était un démon, tout comme mon ami Hugh. Et, à l’instar de tous les démons, Niphon n’avait réellement que deux occupations. Il exécutait les tâches administratives que lui confiaient ses supérieurs et – beaucoup plus important – il concluait des contrats avec les mortels, négociant et achetant des âmes pour le compte de l’enfer. Et Niphon avait acheté la mienne. »

    « Quand j'ouvris ma boîte de Granola, elle était vide.
    - Hé! Protestai-je en l'emportant avec moi au salon. Qui a fini la boîte? Il en restait deux ce matin.
    Carter prit la parole pour la première fois.
    - J'avais faim.
    Je lui lançai un regard incrédule.
    - Tu as mangé les deux?
    - J'avais faim, répéta-t-il, pas l'air contrit le moins du monde. »

    D’ailleurs je dirais : enfin ! Carter est de retour et un autre ange, Yasmine sera également importante dans l’histoire. D’ailleurs son sort, dont je tairais la fin, m’a laissé assise, pour rester polie, bien entendu. Je pense que nous la retrouverons plus tard, elle à été surprenante et j’espère sincèrement en entendre parler plus loin dans les tomes. Je ne pensais pas du tout à cela, mais en attendant, elle sera vraiment une aide précieuse, sans compte qu’elle nous montre également une histoire d’amour impossible avec Vincent, du même genre que Seth et Georgina. Le seul hic, c’est qu’avec tous ces éléments, j’ai su d’où venait le réel problème, mais le temps que Georgina s’en rende compte, le livre arrivait presque à sa fin.

    Seth et Georgina, d’ailleurs, un roman, une série, je ne sais pas si cela serait vraiment assez pour écrire sur ces deux personnages, mais Seth me parait un peu, beaucoup à coté de ses chaussures. Il l’aime, il veut vivre avec elle, mais la relation s’arrête d’un coup, comme si c’était un coup de tête, même s’il pense que c’est murement réfléchi. Il connait la vraie nature de notre succube depuis le début, il sait ce que cela engendre et il insiste pour être avec elle et une fois fait, il l’abandonne malgré tout. Les je-t’aime-moi-non-plus sont trop radical, à croire qu’il y à autre chose en dessous. Dans le tome précédent, Doug était bien sous drogue, donc qui dit que Seth ne serait pas sous une certaine emprise ? L’auteure doit avoir un sacré problème avec les histoires d’amour d’une manière générale, car pour le moment, il n’y en à aucune qui va bien et je ne parle pas que de Seth et Georgie, même si ces deux-là font fort, surtout Seth. Je crois que le fait qu’il, tant pis je le dis, aille voir ailleurs le soir même où il rompt avec Georgina m’a achevée.

    « - Georgina, répéta-t-il d'une voix basse et rauque. (J'eus de nouveau l'impression de fondre.) Sais-tu pourquoi la légende veut que les succubes rendent visite aux hommes dans leur sommeil?
    - Pourquoi?
    J'avais une toute petite voix.
    - Parce que je rêve de toi toutes les nuits. »

    Ce que j’aime vraiment beaucoup, c’est le coté maternelle de Georgina avec les nièces de son auteur préféré, elle reporte toute son affection sur les filles, tout ce qu’elle ne pourra jamais avoir réellement et je trouve que c’est un rôle, celui de maman, qui lui va à la perfection, mais cela ne suffira pas à faire tenir leur relation. Je ne sais pas du tout comment elle va être dans les futurs tomes, mais tout s’écroule autour d’elle, à croire que faire place net est un moyen à l’auteure d’apporter du nouveau, mais je ne vois franchement pas quoi, plus de malheur serait-ce possible ?

    Finalement un nouveau personnage à fait son apparition, Dante et mon petit doigt me dit  que cet intriguant et non moins séduisant personnage va rester dans les parages. Il à beau avoir des airs de séducteur, il n’en est pas moins vulgaire et cela m’énerve, parce qu’il n’a pas besoin de jouer ainsi, il y à comme une fragilité en lui, il fait tout ce qu’il peut pour le cacher, mais on arrive à le ressentir par certains de ces gestes, de ces attitudes et le fait de provoquer est un moyen de se protéger des autres, mais je n’arrive pas à l’accrocher comme les autres personnages, il me semble trop dans le flou pour avoir une véritable idée sur lui. Ce roman est tout simplement impressionnant, éprouvant également, tant au niveau émotion, qu’en action et surtout compréhension de ce qui se passe réellement. La vie de Georgina va être complètement bouleversé, mais jusqu’à quel point ? A vous de le découvrir !

    Logo Livraddict

    babelio

    « Rencontre avec Stephenie MeyerSuccubus Heat, T4 (Richelle Mead) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :