• Susan Hopper, tome 2 : les forces fantômes (Anne Plichota/Cendrine Wolf)

     

     

    Lien sur Amazon

    Partenariat

     Les Originels, tome 1 : La Naissance (Charlène Gros-Piron)

     

     

    Auteurs :


    330 pages papier

    Thème : Jeunesse fantastique

    *******

    Fait partie de la duologie

    Susan Hopper


     

    Résumé :

    « Après des années passées dans l'orphelinat des Highlands en écosse, Susan goûte enfin au bonheur d'être accueillie par Helen Hopper, la femme au parfum perdu.
    Très vite, pourtant, le passé revient la hanter. Douze de ses aïeux démoniaques se sont installés non loin du manoir des Hopper, bien décidés à réveiller la malédiction qui pèse sur elle. ils ont laissé Eliot, le fils des Hopper, dont elle est follement amoureuse, entre la vie et la mort.
    Dans sa lutte contre les puissances du mal, Susan peut compter sur la bienveillance d'Alfred, le grand-père fou au cœur tendre, et de Georgette, sa chienne facétieuse.
    Malgré la malédiction et ses conséquences effroyables, elle veut devenir Susan Hopper... »
     

     

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    Susan Hopper, tome 2 : les forces fantômes (Anne Plichota/Cendrine Wolf)

     

    Je remercie le forum Livraddict ainsi que la maison d'édition XO pour l'envoi de ce service presse papier. J'adore la couverture, je la trouve encore plus travaillée que celle du premier tome. Entre les deux, trois ans se sont écoulés (au niveau des dates de parution, pas de l'histoire) et au final heureusement que je n'ai pas lu le premier lorsque je l'ai eu. J'aurai été frustrée.

     

    Nous débutons ce second et dernier volet sans coupure entre les deux tomes. Nous retrouvons Susan, Eliot, Alfred, Georgette, Helen, James et cie dans un engrenage que les premiers connaissent, pas les derniers. La machination est en place du côté des 12 vilains démoniaques et ils n'attendent qu'une seule chose : la mort de Susan pour faire revenir leur aïeul. Sauf que cette dernière n'est pas d'accord et va tout faire pour déjouer leur plan machiavéliques en compagnie de ses amis.

     

    "Les yeux clos, Helen se massa les sinus entre le pouce et l'index. Depuis la banquette arrière, Susan voyait sa nuque, inclinée sur le côté, la naissance de ses cheveux sous la queue-de-cheval, la peau veloutée de sa joue. L'infime palpitation nerveuse près de l'oreille.
    Son cœur se serra. Elle voulait tellement que tout se passe bien. Devenir la fille de cette femme. Devenir une Hooper.
    Susan Hooper. "

     

    L'histoire se déroule à la suite du premier donc. Susan et Eliot doivent continuer à vivre comme si de rien n'était. Je laisse les détails à la lecture, car pour ceux qui n'auraient pas lu le permier cela serait dommage de se priver de ces mots écrits. L'apparition de leurs nouveaux voisins si machiavéliques va les pousser dans leur retranchement et les obliger à commettre l'irréparable. Ce second tome est plus sombre encore que le premier. Des scènes sont plus violentes, même s'il n'y a pas de sang qui dégouline de partout. Le côté psychologique est plus fort également. Les méchants de l'histoire veulent à tout prix la détruire d'une manière ou d'une autre et si la violence physique ne fait rien, ils vont s'attaquer à son mental.

     

    J'ai beaucoup aimé les évolutions des différents personnages. Eliot est presque un adulte, un homme. Ses sentiments ne sont pas de simples émotions qui disparaissent en un coup de vent. Il est profondément attaché à Susan, à sa famille et même si parfois il baisse les bras, il se souvient du pourquoi il se bat ainsi. Quant à la jeune femme, elle est toujours aussi complexe. Elle reste presque stoïque face au danger et par moment elle se défoule comme une furie libérant ainsi son autre côté. Sa conscience lui parle souvent et j'ai apprécié les échanges qu'elle a avec elle-même. Penser une chose et réagir physiquement dans le sens inverse.

     

    La malédiction est toujours présente, les 12 vont s'allier. Mais Susan a aussi l'appui du grand-père d'Alfred. J'ai adoré le voir en mission. Grâce à cela, j'ai très bien imaginé ce qu'il faisait avant dans l'armée. Quant à Helen, voir sa carapace s'effriter fait du bien à tout le monde. Elle n'est pas si froide que l'on peut penser et son côté humain ressort.

     

    Pourquoi ce n'est pas un coup de coeur ? Je pense que le fait d'avoir eu la majeure partie de l'histoire dans le premier et d'avoir juste la suite sans avoir plus de découvertes m'a freiné. Le livre se lit très rapidement, les événements s'enchaînent. Les machinations sont plus psychologiques dans la première partie du livre et plus virulentes et physiques dans la seconde. Malgré tout, le fait d'avoir des pages d'attentes qui ne m'ont pas angoissé plus que cela. Je savais que le coup fatal arriverait donc je l'attendais avec impatience.

     

    "Et Susan eut aussitôt l'impression qu'elle venait de salir la seule belle chose qui existait dans sa vie. Était-elle donc incapable de montrer ce qu'elle ressentait ? D'exprimer d'une façon ou d'une autre ses sentiments ? Ne pouvait-elle pas, au moins une fois, faire preuve d'un peu de spontanéité ? Dresser des plans, calculer, manipuler... C'était fini, tout ça. Sans renier ce qu'elle avait été, elle voulait changer, devenir une meilleure Susan, celle qu'elle avait refoulée pendant si longtemps. Mais, en réagissant comme elle venait de le faire, elle en était à des années-lumières. Et son coeur le lui faisait payer."

     

    La seconde partie est plus vive, plus rapide, plus violente. De l'action et enfin des affrontements car le délai est court. Je me suis demandé comment ils allaient faire. Qui va gagner, car plus les pages défilent et plus nous nous rapprochons de la fin sans avoir de certitudes. Surtout lorsque Alfred y met sa patte. N'empêches, les méchants sont doués pour les faire devenir chèvre et les amener là où ils le désirent.

     

    Un regret ? La fin est trop rapide à mon gout, nous avons beaucoup de détails dans les dernières pages. Par contre la venue de Emma à la fin comme pour accéder à la demande muette de Susan pour la création de sa famille est émouvante.

     

    Dans tous les cas, J'ai beaucoup aimé ce second et dernier tome, pas autant que le premier, mais il vaut son pesant d'or. Sombre et angoissant, plus de violences psychologiques et physiques et des ennemis plus physiques que spirituels. Pas mal de rebondissements et l'entrée à l'école va être une véritable épreuve à elle toute seule. En bref, une suite qui tient ses promesses et qui clôt très bien cette saga.

     

     

     Logo Livraddictbabelio

    Défis sur Fb 

    http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

     

    « XO EditionsJe ne renoncerai pas à lui, tome 2 (Lilly Sweet) »

  • Commentaires

    6
    Lundi 13 Juin 2016 à 09:27

    Pas encore lu le 1 qui est pourtant dans ma PAL ^^

      • Lundi 13 Juin 2016 à 19:39

        Ne t'inquiètes pas, le 1er était dans ma pal depuis sa sortie presque xD

    5
    Vampilou
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:31
    Il a l'air juste génial ce roman, je note !
    4
    Dimanche 12 Juin 2016 à 07:33

    Je note cette série pour ma fille, merci pour ton avis =)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :