• Timide (Sarah Morant)

     

     

    Disponible sur Amazon

      

     

    Sous ta peau, tome 2 : Broken (Scarlett Cole)


    Auteur : 

    464 pages numérique (epub)

    Roman Jeunesse

      *******

    Résumé :

    « Discrète, discrète, discrète... Parce que c'est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l'affronter en face. Réservée, réservée, réservée... Parce qu'elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c'était passé. Aimée, aimée, aimée Parce qu'il va entrer dans sa vie, et tout bouleverser tel un jeu de quilles... Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu'une personne prenne la peine de le découvrir. » 

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Timide (Sarah Morant)

    16/20

     

    Je remercie Hachette ainsi que Netgalley pour m'avoir fait découvrir cet auteur.

     

    « On dit que le temps guérit les blessures. C’est faux. Le temps fait en sorte qu’on les oublie. C’est tout. La perte de nos proches est inguérissable. On ne peut jamais se soigner, à moins de n’avoir aucun cœur. Surtout quand c’était si… imprévisible. »

     

     

    Eleonore est d'une timidité maladive. Rousse aux yeux vairons, 17 ans, le lycée. Beaucoup de choses qui peuvent bloquer une jeune fille de son âge. Ce qui est et n'est pas le cas. Entourée de ses camarades de classe, elle n'arrive pas à aligner plus de trois mots dans une phrase, et dire une phrase est un véritable supplice. Sa timidité la bloque tant qu'elle en est à bafouiller, à bégayer, se cachant derrière ses cheveux. Devenir invisible est son passe-temps favori. Lorsque arrive un nouveau, qui vient s’installer à ses côtés, c'est encore pire. Jason ne se pose pas de questions, il la cherche, tente de découvrir qui est derrière cette masse de cheveux roux. Va-t-elle le laisser faire ?

     

    Ô que non ! Elle va se méfier, ne pas lui répondre ou juste du bout des lèvres. Il faut dire qu'avec les pestes (tout à fait en adéquation avec le thème du lycée) qui ne cessent de la rabaisser, elle a perdu toute confiance. Ce n'est pas le plus important. Eléonore a une amie, Kinae, enfin cela me fait plus penser à une connaissance vu qu'elles ne mangent jamais ensemble, ne sont jamais assises à côté, mais se parlent gentiment.

     

    Le récit est de son point de vue, à la première personne du singulier. Nous découvrons qui elle est vraiment et d'où vient cette timidité, car plus jeune elle n'était pas ainsi. Cela s'apparente plus à un grave traumatisme et un besoin de parler de ce qui lui manque, plutôt qu'une timidité, mais bref, passons. Lorsqu'elle n'est pas au lycée, elle est plus ouverte, s'occupant de son père et de son jeune frère comme d'une mère. Elle est courageuse, épuisée, mangée par les remords, usée par les tâches diverses.

     

    « Et ce que Kinae veut, Dieu le veut.
    Elle était belle, attachante et, pour une raison que j’ignorais, cette blondinette était totalement obsédée par la France. Peut-être était-ce à cause de Paris, la capitale mondiale de la mode. Son apparence, il est vrai, était un peu son péché mignon.
    Elle avait fini par me transmettre son intérêt pour ce pays. Habitant toutes les deux dans une petite ville méconnue de l’Utah, nous n’avions jamais vu Paris de nos propres yeux. Enfin, cela ne nous empêchait pas d’en discuter en rêvant du nombre de photos que nous prendrions sous la tour Eiffel, un jour.
    — Allons en cours, petite sorcière ! lança-t-elle en rigolant.
    Je souris à ce surnom et replaçai une mèche derrière mes oreilles, dévoilant ainsi mes yeux vairons, l’un vert et l’autre bleu.
    — La cloche n’a pas encore sonné, Kin’, dis-je, faussement exaspérée... »

     

    Puis nous avons le point de vue de Jason, par la troisième personne du singulier. Lui est qualifié de tombeur de ces demoiselles. Il cherche plus un tableau de chasse complet, qu'une fille avec qui faire un bout de chemin. Ce besoin de ne pas respecter les femmes plus que cela m'a énervée par moment. Son passé dramatique n'excuse pas tout. Pourtant, plus il va s'attarder sur Eléonore et plus il va se poser des questions et chercher quelque indices pour mieux la comprendre. Même s'il s'en défend très souvent.

     

    Et dans tout cela, il y a Tyler, un jeune homme qui avait disparu de la circulation depuis trois ans et qui revient avec cet amour pour la jeune fille. Son point de vue, à la troisième personne du singulier, est nécessaire pour comprendre pas mal de choses. Un triangle amoureux qui ne m'a pas gêné plus que cela, car les personnages sont jeunes et malgré le fait qu'ils ont déjà vécu des choses graves, ils ont aussi la jeunesse de leur cœur.

     

    L'écriture est fluide, les personnages sont intéressants, même si certains sont tout à fait caricaturaux à souhait. Le sujet qui porte le même titre que le livre, "timide", est délicat. L'auteur a trouvé un moyen de s'en servir avec un peu trop de passé difficile. Un peu moins et plus de timidité du départ aurait été aussi sympathique. Vers la fin, nous avons ce qui s'est passé trois ans auparavant, au moment du drame, entrecoupé par le présent. Et l'épilogue donne vraiment le point final.

     

    « Jason fixait sa Rouquette d’un air ahuri. Depuis quand s’excusait-elle pour cela ? Ce n’était pas sa faute et c’était encore moins dérangeant. Elle butait un peu sur les mots, en grande partie parce qu’elle cherchait toujours à parler le plus vite possible. Comme si, en se taisant, elle parvenait à faire se détourner les regards. À vrai dire, il aimait ses petites hésitations, c’était ce genre de détails qui la rendaient si attachante. Car, bien que peu de personnes lui prêtent attention, tout le monde finissait par craquer en la côtoyant.
    En voyant Kinae s’approcher pour se joindre à eux, il avait soupiré en la fixant et elle était aussitôt repartie, vexée. Jason avait jubilé.
    — Tu n’as pas à t’excuser pour cela, Rouquette, s’exclama-t-il en lui tendant une canette de soda.
    Elle garda quelques minutes encore les yeux rivés sur son assiette et, lorsqu’elle le regarda de nouveau, un léger sourire étirait ses lèvres : elle était de nouveau Eleonore Coop. »

     

    Quelques points qui m'ont énervée à un moment, comme le fait que le triangle amoureux dure longtemps... Oui, la jeunesse ne fait pas tout et j'ai eu l'impression de voir une Eléonore devenir une peste en ne faisant pas fi des sentiments des autres. Heureusement elle va se reprendre, grâce à un ultimatum. Ou le fait que les deux garçons jouent avec elle sans prendre en compte ce qu'elle peut penser. Par chance, cela s'arrête assez vite surtout lorsqu'ils vont devoir travailler ensemble pour une vengeance qui m'a bien fait rire.

     

    En conclusion, j'ai passé un très bon moment de lecture, même si tout n'est pas parfait. Tout n'est pas réaliste, certains points sont tout de même assez proche d'une illusion. Par contre la timidité est un  vrai problème, avec ou sans tous les passés inventés de l'auteur et j'ai trouvé que la gestuelle d'Eleonore cadre parfaitement avec. Pour un auteur si jeune (17 ans) elle se débrouille très bien. J'attends de voir son prochain !

     

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Dans les bras de mon ennemi (Joanne Rock)Des mots sur vos lèvres # 70 »

  • Commentaires

    14
    Mardi 15 Août à 07:47

    Il me semble pas mal celui-ci.

      • Mardi 15 Août à 11:09

        On trouve toujours mieux et toujours pire, mdr tongue

    13
    Lundi 14 Août à 22:18

    Tu m'as donné envie de le lire.

    12
    Lundi 14 Août à 21:15

    Il m'intrigue pas mal, rien que la couverture donne ce sentiment.

    11
    lheuredelire
    Lundi 14 Août à 18:24

    Malgré ton avis plutôt positif j'ai l'impression que ce n'est pas pour moi !

      • Lundi 14 Août à 19:03

        Pas de soucis miss, merci d'avoir laissé ta patte !

    10
    Diablotine
    Lundi 14 Août à 17:03

    Ravie de voir que tu as passé un bon moment livresque

    9
    Vampilou
    Lundi 14 Août à 15:36
    J'avoue qu'il me fait très envie celui-là !
      • Lundi 14 Août à 19:02

        Sachant que l'auteur l'a écrit très jeune (vu qu'elle est très jeune déjà comparé à moi xD) elle se débrouille très bien !

    8
    Lundi 14 Août à 11:51

    Il me tente pas mal depuis sa sortie celui-ci. Je pense qu'un de ces jours je vais me laisser tenter ;-)

      • Lundi 14 Août à 12:08

        J'avoue que son résumé me plaisait bien aussi ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :