• Un jour d'avance (Matthieu Biasotto)

     

     

    Un jour d'avance (Matthieu

     

    Un jour d'avance (Matthieu Biasotto)

     

    Auteur : Matthieu Biasotto

    230 pages numérique

    Thèmes : Policier/Thriller

      *******

    Présentation de l'éditeur :

     

    « À l'aube de l'enterrement de son frère, Elise traverse une période délicate. Elle est particulièrement sensible, à fleur de peau, dépressive et sous traitement médical. Son couple touche le fond. Elle assistera aux funérailles seule sous la contrainte de sa famille et prendra le train pour la rejoindre à Nice. A bord du convoi, sa vie bascule, un terrible accident menace le destin de centaines de voyageurs et elle est la seule à pouvoir tout arrêter. Elle tentera l'impossible pour éviter le pire. L'accident va la placer au centre d'une enquête palpitante dans laquelle tout l'accable : sa personnalité, ses troubles de l'humeur et les faits orientent l'investigation dans une course endiablée vers la vérité. Une mise en lumière entre intrigue intense, suspense viscéral et rebondissements savoureux. Lorsque les évidences nous mènent en bateaux, lorsque les signes ténus sont laissés pour compte, lorsque les faits s'effacent sous le poids des doutes, le piège se referme mais il est peut-être trop tard...  »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Intégrale de "Liaisons Périlleuses au Costa Rica" (Ena Fitzbel)

    http://matthieubiasotto.com/

     

    Je remercie Emilie ainsi que Matthieu Biasotto, pour m'avoir permise de lire ce second ouvrage. J'ai beaucoup aimé Kraft – avis que vous pouvez relire ici – c'est donc avec plaisir que je me suis attaquée à celui-là.

     

    "Un jour d'avance" est de la même trempe que "Kraft", à savoir que niveau complexité, il se pose bien là. Elise et Julien, un couple qui avait tout ou presque pour être heureux, ont eut un grave accident de voiture. Le frère de la jeune femme était à leur bord, malheureusement des suites de l'accident, il est tombé dans le coma. Survint sa mort qui va plonger encore plus dans le désarroi, la dépression, la tristesse autant Elise que Julien. Elle va prendre le train pour assister aux obsèques, aidée de sa cousine, Rachel. Mais tout ne va pas bien se passer dans ce fichu train. Un meurtre, une seringue trouvée, une coupable désignée, une cavalcade pour faire arrêter ce cercueil de ferrailles et le clash ! La police va mener l'enquête, mais cela ne se passer pas comme elle l'aurait voulu.

     

    L'histoire semble si simple et pourtant l'auteur nous démontre par a + b que tout est imbriqué, calculé, réfléchi... Sauf que la vraie vie ne peut pas être aussi contrôlée et que les situations prévues ne vont pas toutes être comme certains les voudraient? Par conséquent, il va y avoir bien des surprises, plutôt... difficiles à exprimer si c'est bon ou mauvais et surtout pour quel personnage. Tout est complexe, au départ, nous partons d'une situation malheureusement banale qui va découler sur un ensemble de scènes qui torture les personnages et le lecteur. Les méninges vont être mises à rudes épreuves.

     

    « Elle n’avait pas le choix. Il avait raison sur le coup. La réalité. Le meurtre. Les problèmes personnels devaient être mis de côté. Pour l’enquête. Rester pro jusqu’au bout. À contrecœur, elle devait s’y résoudre. Un regard dans son rétroviseur et elle déboîte sur la première sortie qui arrive. Elle fait demi-tour et repart en trombe en direction du commissariat. Sur le trajet, elle tente de nettoyer le maquillage qui avait dévalé le long de ses joues, d’essuyer ses larmes et de se rendre présentable. De camoufler les marques de sa colère. Faire comme si de rien n’était. C’était ce qu’il voulait après tout. Et elle s’aperçoit que Tourrié a oublié le caméscope de Rachel dans la voiture. Peut-être était-il finalement perturbé par leur prise de bec ? Peut-être qu’il n’était pas aussi insensible qu’il voulait le faire croire ? Quelques minutes plus tard, elle tourne pour remonter la rue du commissariat. Il est là, à l’attendre seul sur le trottoir. Elle s’arrête brusquement devant lui. Il se glisse dans la voiture.
    — Trace !!  Vite ! »

     

    J'ai adoré certains personnages, celui d'Elise, de Julien, du contrôleur du train, le Capitaine Tourrié également. Et d'autres comme Sanchez, Nadège et Rachel qui m'ont tapé sur les nerfs. Elise est dépressive, fatiguée, usée, elle n'en peux plus de se retrouver entre son compagnon et ses parents. Ces derniers mettent la mort d'Eric – le frère – sur le dos de Julien. Ce dernier s'en veut énormément, même si l'on comprend bien que l'accident n'était pas de sa faute. C'est lui qui tenait le volant. La culpabilité est lourde, les regrets aussi. Beaucoup de tensions, de non-dits, d'incompréhension. Lorsque plus rien ne vous raccroche au bonheur, que peut-il rester ?

     

    Sanchez est l'un des personnages que j'ai eut beaucoup de mal à apprécier. Elle est flic, jeune et prend tout pour argent comptant sans chercher à savoir s'il n'y a pas un problème quelque part. Que se soit au niveau de l'enquête ou dans sa vie privée, elle est trop rentre-dedans et s'en mord les doigts. De plus elle ne se remet que peu en question, se disant que c'est l'autre qui fait la faute. Et si derrière cette faute il n'y avait pas plutôt une peur ? Je sentais une entourloupe avec Rachel, la cousine, mais je ne m'attendais pas à cela. Au final, elle est bien pire que ce que je pensais.

     

    J'ai beaucoup aimé ce mélange de personnages, des bons, des moins bons, des exécrables, des détestables. Ils sont présents, complexes, attachants pour certains. Le plus, c'est qu'ils semblent réalistes, avec leur douleur surtout. Tourrié semble un bon flic, même si parfois son esprit divague, il ne se fie pas aux apparences, se posant sans cesse le pourquoi tel ou tel événement ! Je n'ai pas vu venir qui avait fait quoi et comment. Le pourquoi vient tout seul, et c'est affreux de comprendre que le "une vie pour une vie" va s'appliquer ici, à la puissance dix. La souffrance est immense. Le seul bémol, c'est ce final sur la butte. Je n'en dirais pas plus sur ce qui s'y passe, juste que je suis comme le personnage qui s'y trouve à la fin, je n'ai pas compris ce qui s'est produit. Autant les détails d'avant ne me posaient pas de problème, autant là, c'est... indéfinissable.

     

    En conclusion, à part cette dernière partie qui est minime, j'ai été transporté dans le décor. Le sujet n'est pas simple au final, la culpabilité ronge, l'hystérie devient prenante et les personnages ne font rien pour nous aider. Un piège qui s'est mis en place avec brio et 24 heures qui ne vous laisserons plus dans le même état. A lire pour tous les fans de thriller et les autres.

     

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

    « Dans ma boite il y a... # 29Sorties de Septembre : La Romance chez L'Ivre-book »

  • Commentaires

    8
    Samedi 19 Septembre 2015 à 18:38

    C'est vrai, en plus tout ce qu'il y a sur la couverture correspond parfaitement à l'histoire :)

    7
    Samedi 19 Septembre 2015 à 17:02

    Un livre qui pourrais me plaire, la couverture est très belle ! 

    6
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 09:43

    Merci à vous pour ces découvertes, mais aussi pour votre manière d'écrire et de présenter les événements. Bonne journée wink2

    5
    Mardi 15 Septembre 2015 à 22:36
    Matthieu Biasotto

    Merci pour cette chronique de Un jour d'Avance :)
    J'ai un attachement presque viscéral à celui-ci (forcément... c'est mon premier), donc je suis particulièrement touché.

    4
    Mardi 15 Septembre 2015 à 16:40

    Penches-toi dessus, fais attention à ne pas tomber en avant xD

    3
    Vampilou
    Mardi 15 Septembre 2015 à 16:37
    J'adore la couverture ! Je dois avouer que ton avis m'intrigue beaucoup, je vais me pencher un peu plus sur ce roman :-D
    2
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:08

    N'hésites pas à aller sur son site (il est noté tout en haut de l'avis) afin d'en savoir plus sur l'auteur et ses écrits :)

    1
    Kynicky
    Lundi 14 Septembre 2015 à 20:14

    Oh je ne connaissais pas du tout mais la 4ème de couverture et ton avis me donnent tres tres envie de le decouvrir je le note...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :