• Un jour de ta vie (Véronique Rivat)

     

    Un jour de ta vie (Véronique Rivat)

    En vente sur Evidence édition et Amazon

    Emulsion, au-delà du visible (Vanaly Nomain)


    Auteur :

    263 pages numérique

    Thème : Faits divers

      *******

    Résumé :

    «  Florent, gendarme mobile dans le nord de la France rencontre Alexandra dans un bar le 14 juin 1994. Immédiatement, il tombe amoureux fou de la jolie blonde à demi irlandaise. Ils vont s’aimer passionnément... Le 6 octobre 1995, au retour d’une mission en Corse, Florent prend sa voiture et quitte précipitamment la caserne sans autorisation après avoir été accusé de vol par son commandant d’escadron.

    Huit jours plus tard, on le retrouve en Belgique, une balle dans la tête

    Bien que l’enquête judiciaire retienne la thèse du suicide, Alexandra n’y croit pas. Elle va entamer des recherches et diligenter sa propre enquête avec l’aide de la mère de Florent et d’une amie avocate. »

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Un jour de ta vie (Véronique Rivat)

    15/20

     

    Je remercie Jennifer ainsi que Evidence édition pour la lecture de ce livre. Je remercie également l'auteur qui m'avait envoyé un petit mot afin de savoir s'il pouvait m'intéresser.

     

    Le résumé m'a plu et c'est donc tout naturellement que je me suis penché sur le cas de Florent. Un jeune homme qui est dans un escadron de gendarmerie en France, retrouvé en Belgique une balle en pleine tête. Forcément cela me tente pas mal. Florent meurt donc très rapidement, premier chapitre, mais il reste pourtant celui qui va guider le lecteur dans son histoire. Suite à une discussion avec sa fiancée, Alex, celui qui partirait en premier viendrait dire à l'autre ce qui se passe de l'autre côté. L'âme survivrait donc bien pour ces deux-là, enfin surtout pour Florent qui accusé à tort de menus larcins (deux petites cuillères entre autres...) se retrouve dans la tombe.

     

    « — Tu sais, je suis persuadée que le paradis ressemble à cette image merveilleuse !
    — Quand on est mort, tout s’arrête ! Après la vie, c’est le néant, Poussin.
    — Non, quand on est mort, notre âme s’envole vers cet endroit merveilleux, tu verras un jour… Tu me diras que j’avais raison. »

     

    L'enquête n'est pas menée traditionnellement. Je parle du fait que nous avons des éléments du temps qui vont et viennent. Suivre Florent dans son état de mort revient à suivre ce qui se passe dans sa tête et les souvenirs qui la composent. Lorsqu'il pense à une date, il se retrouve propulsé à l'endroit et à la date. Ainsi nous en apprenons plus sur lui et sur la manière dont il a conquis le coeur d'Alex, mais également sur le chemin qu'ils ont pris tous les deux avant sa disparition. Et puis vint le moment où ils plongent dans cette quête de vérité. Car Florent n'est pas un voleur et du départ nous savons qui l'a tué. Une enquête à le Columbo sans que Alex et les parents de Florent ne connaissent l'assassin. Pourquoi a-t-il été tué ? La réponse est sous-jacente. Pourquoi ? Cette question ne reste pas sans réponse et très rapidement j'ai compris ce qu'il s'était passé.

     

    L'auteur a une belle écriture et laisse des indices assez gros pour ne pas être surprise par le dénouement de la vie d'Alex et Florent. 20 années, il a fallu 20 années pour que la vérité éclate. Mais pas sans risque. De l'endurance, de la persévérance, un besoin de savoir pour honorer une mémoire mais pas uniquement. Avoir des réponses à ses questions est primordiale dans ce genre d'affaire. C'est un drame qui a fait couler des larmes, utiliser un nombre incalculable de mouchoirs. Mais c'est un drame qui montre les liens forts d'amitié dans une famille lorsque l'un des leurs disparait. C'est aussi cette union entre plusieurs personnes qui montrent à quel point il est impossible de rester en retrait dans une telle situation.

     

    Le personnage de Florent est intéressant, dans le sens où il est mort, mais sa vie défile devant mes yeux pour le voir s'épanouir dans une relation qui aurait pu le rendre véritablement heureux, s'il avait pu. Il est intègre, adore son métier, a des amis. Voir ce qu'il voit, le suivre dans son passé en mélangeant le présent et le futur montre des étapes de sa vie et aussi pourquoi il est bloqué de ce côté. Être médium est utile pour pouvoir l'entendre, "converser" avec lui, le voir même. C'est un jeune homme courageux et prêt à tout pour protéger sa famille, même s'il n'est plus là physiquement.

     

    « Tout était planifié ! L’objectif était défini dès le début puisque la bâche attendait dans leur fourgonnette ! J’en suis sûr, maintenant, il fallait me supprimer. Ils chargent mon cadavre. C’est lourd, un corps inerte d’un mètre quatre-vingt-six et de quatre-vingts kilos. Que du muscle, soit dit en passant, car je suis un gendarme mobile qui s’entretient. Course à pied, badminton, tennis, tir. Ils s’éreintent, mes assassins ! J’aurais bien voulu faire carrière et continuer à servir mon pays dans cette institution huit fois séculaire. Quel con d’avoir été naïf à ce point ! Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse en arriver à un drame pareil. Je suis mort et c’est irréversible ! Quelles sont leurs intentions maintenant ? »

     

    Alex est une jeune femme "douce", amoureuse. Elle connaît très bien le métier que son compagnon fait. Ayant perdu son père alors qu'il était dans l'armée, elle connaît les contraintes de ces métiers qui sont là pour aider et protéger les autres. Mais qui les protège ? Elle est tenace, prête à tout également pour obtenir des réponses. Mettre sa vie entre parenthèse ne lui fait pas peur. Elle va chercher la moindre petite bête, dégotter des personnes pour l'aider, certaines deviendront de précieu(ses)x ami(e)s.

     

    Entre les deux, c'est fusionnel, même s'ils ne peuvent pas se voir autant qu'ils le voudraient. Une relation qui est belle. Un amour qui va bien plus loin que n'importe laquelle. Même la mort ne peux les séparer, la preuve entre ces lignes. Les personnages secondaires ont une sacrée importance dans l'évolution de l'histoire. Soutien ou démolisseur, chacun prend une place qui n'est pas laissé au hasard.

     

    « Je me souviens. Je suis de retour en 1994. C’est le mercredi 27 juillet. Nous avons passé deux jours entiers sans ouvrir les volets. Nous sommes sur le point de partir en vacances à moto. J’ai ma petite idée sur l’itinéraire. J’ai déjà pris quelques dispositions en louant une maison atypique dans le Jura et j’ai réservé des billets pour différentes activités. Je préfère anticiper au maximum, car je n’ai pas envie de lui faire prendre le moindre risque. Je souris. J’ai prévu de faire un détour par la Belgique. J’ai dans ma poche, deux billets pour les Francofolies qui se déroulent à Spa pour la première année. Le concept a été calqué sur celui de La Rochelle. Ce soir, à vingt et une heures, Indochine y donnera un concert, place de l’hôtel de ville. C’est le groupe français préféré d’Alex[…] »

     

    L'enquête a vraiment été fait en dépit du bon sens. Personne n'arrive à savoir quand il est mort, comment il est devenu un cadavre. Les questions aux alentours n'ont servis à rien... Revenir dans les années 1990 est un sacré saut dans le temps. Pas d'internet, pas de moyens comme maintenant pour trouver tout et n'importe quoi. Les piles de dossiers s'amoncellent et les lire devient un véritable parcours du combattant. Ils sont complices et le secret d'Alex est dommage pour Florent, peut-être qu'il aurait pu le savoir plus tôt, peut-être qu'il n'a pas voulu le savoir non plus. La fin du livre est touchante, montrant un avenir plus... serein.

     

    Quelques bémols pour ma part. D'abord le fait de passer d'une époque à une autre qui m'a décroché du livre à plusieurs reprises. Ensuite les surnoms de Loulou et poussin, je suis désolée pour l'auteur si ce sont ceux qu'elle utilise, mais j'ai beaucoup de mal avec les petits noms que l'on peut donner à sa moitié/copine/etc. Et enfin le manque de surprise pour le paquet bleu (surtout qu'à un moment donné plusieurs indices étaient bien indiqué) et le pourquoi un jeune homme est mort de cette façon.

     

    En conclusion, c'est une histoire où se mêlent l'amour à la mort. La justice n'est pas juste un simple mot dans ce texte, ici il a une énorme place et qu'importe le temps mis pour y parvenir. La persévérance est bien là ! Un petit côté surnaturel version "ghost" que j'ai bien aimé.

     

     

     

    Défis sur Fb  Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     #challengelecture2018jailu

     

    « Sinners of Saint, tome 2 Devious (L.J. Shen)Dans ma boite il y a... # 109 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    12
    surmatabledenuit
    Vendredi 27 Avril à 15:45
    surmatabledenuit

    Merci pour la découverte !!!

      • Samedi 28 Avril à 11:44

        Pas de quoi, très heureuse qu'il te tente !

    11
    Hamisoitil
    Jeudi 26 Avril à 11:22

    Un livre qui va surement m’intéresser donc, je le note de suite ! Merci pour la découverte !

    10
    Lundi 23 Avril à 10:55

    oh ça me dit bien ça ....

     

    je le note! merci à toi!

    9
    Lundi 23 Avril à 07:03

    Ah oui pourquoi pas ... Merci pour la découverte. 

      • Mardi 24 Avril à 17:31

        Pas de quoi, heureuse que cela te plaise :)

    8
    Dimanche 22 Avril à 21:34

    Ce n'est pas pour moi mais ravie que tu aies passé un bon moment livresque avec

      • Dimanche 22 Avril à 22:03

        Oui, j'aime beaucoup tout ce qui touche au fantastique, ça se voit pas hein ? winktongue

    7
    Vampilou
    Dimanche 22 Avril à 16:10
    Ah, je l'ai déjà repéré celui-là, il a l'air génial !
      • Dimanche 22 Avril à 16:13

        C'est assez intense, surtout qu'une part est tiré de faits réels :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :