• Un pays celtique, livre 1 et 2 (Delenn Harper)

     

    Un pays celtique, livre 1et2 (Delenn Harper)

     Disponible sur Amazon

     

    Le sanctuaire de Nienor, braconnage à Saline (C. Nouvel, L. Major)

    Auteurs : Delenn Harper

    271 pages papier

    Thème : Théologie

    *******

     fait partie de la trilogie

    Un pays celtique

     

    Résumé :

    « Et si les Celtes n’avaient pas perdu contre les Romain ? Notre Histoire moderne en serait complètement changée ... Par voie de conséquence notre Europe aussi ... C’est dans cette autre Europe que Lania, étudiante, va voyager en Eurostar entre un Paris très mondain et une Britonnia très naturelle, où cette nation celtique vit en toute indépendance dans une Union Européenne actuelle.  » 

     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    14/20

     

    Je remercie l'auteur, Delenn Harper, pour m'avoir offert ce livre qui regroupe les deux premiers tomes de sa trilogie. La couverture orange peut s'enlever, laissant apparaître une couverture rigide cartonnée de couleur bleue foncé. Et si Rome avait perdu cette partie de la guerre pour laisser les Celtes vivre en paix ? C'est ainsi que nous suivons Lania, une jeune Bretonne dans un monde qui n'est pas le notre. Des écoles Druidiques existent, une vision de soi qui change du tout au tout.

     

    L'auteur nous entraîne dans un monde propre à elle, à sa conception, à son imagination. La vie reste telle que nous la connaissons avec quelques symboles qui ont changé, quelques écoles différentes. Ce livre est découpé en deux parties : livre 1 et livre 2 (le titre est révélateur). Dans le livre 1, nous découvrons Lania qui vit à Paris. Après quelques déboires, une vie dite normale, elle reçoit une lettre l'invitant à venir rejoindre d'autres élèves à Avalonia. Il s'agit d'une école qui forme les Prêtresses d'Avalon. Bien que l'endroit est connu, sa position exacte n'est situé sur aucune carte. Lania réfléchit et décide de rejoindre cette école qui la veut. Cette jeune femme a besoin de repartir de zéro et quoi de mieux que d'effectuer ce voyage afin de panser ses blessures ?

     

    Quant au livre 2, l'auteur nous entraîne plus loin dans la recherche de son vrai soi. Cet école lui apprend à réfléchir sur chacun de ses actes, à comprendre le pourquoi certains gestes sont à bannir. Il y a tellement de mystères à découvrir sur son propre corps, sur le fait d'être en totale communion avec la nature. Avalonia n'est pas juste une école avec des professeurs, elle aide les élèves de tout âge à se reprendre en main. Les enseignements sont multiples, basés sur la réflexion. L'équilibre entre le corps et l'esprit reste un élément constant à satisfaire. Ce point est difficile à obtenir et la question est la suivante : Est-ce que Lania va réussir à avoir cet équilibre ? Ne faut-il pas reprendre depuis la naissance ?

     

    « Tout était si noir, si étouffant ici. Mais cet endroit n'était pas un cocon, c'était plutôt un milieu hostile et opprimant. Une sorte de prison russe où pour pouvoir sortir de ce royaume de souffrance, on doit surmonter sa peur. Et surtout elle était allée beaucoup trop loin pour faire marche arrière maintenant. Encore un dernier effort et elle sera libre. Dans un dernier mouvement qui l’éjecta du tunnel, Lania se retrouva dans une pièce confinée et secrète. Perdue et déboussolée, elle se demandait encore ce qui venait de se passer et surtout où elle était. »

     

    Tout est basé sur cette "théologie" en quelque sorte. De mon point de vue, c'est une fin en soi d'être soi-même, de se redécouvrir, d'apprendre à être complet tout en ne faisant qu'un avec la nature et ce qui nous entoure. C'est une profonde réflexion que nous apporte l'auteur sur nous-même. Le fait de créer un monde pas si différent du notre, avec ces écoles druidiques est intéressant. Il y a ceux qui vivent à cent à l'heure sans se préoccuper des autres, ne faisant que regarder leur nombril et il y a ceux et celles qui croient en ce don de la nature. La Bretagne telle que nous la connaissions est coupée en deux. Il y a celle qui fait partie de la France et il y a celle qui a gardé ses traditions. Même sans partir dans cet imaginaire, la Bretagne reste indépendante et se bat régulièrement pour être libre, même rattachée à la France. Passons, Avalonia est une école qui se trouve en plein Britonnia, cette bretagne gardant ses us et coutumes.

     

    Lania est une jeune femme jalousé par son statut, demandé par l'école elle-même. Lorsqu'elle arrive au sein de ses lieux, elle va devoir apprendre et comprendre l'enseignement qui est donné. C'est difficile pour elle et pour le lecteur de tout prendre en compte. Il y a beaucoup d'éléments qu'il faut mettre en place pour avancer. Le début est complexe, car l'auteur nous donne tout ce qu'elle peut du départ. C'est un peu trop pour moi, quelques chapitres de plus pour que ce soit moins dur serait pas mal. Le cas de Lania ressemble au notre, de l'incompréhension et une bonne dose de réflexion pour nous mettre dans le bain.

     

    J'ai aimé découvrir et redécouvrir le druidisme avec les traditions, les fêtes, les mythes et légendes. Les saisons ont leur importance, la place de la femme également. Il faut bien se souvenir que l'école d'Avalonia est pour les femmes et leur montre le chemin à parcourir. Nous avons le temps de lire la place de Lania et des autres élèves, de les suivre dans leur apprentissage. Certains passages sont un peu longs, il y a des explications de cours trop imposants. Certains sont très intéressants surtout sur comment aller de l'avant, mais pas tous. Comme dans toutes écoles, il y a des moments où nous n'y sommes pas. Lania nous emmène dans sa famille. Sa mère a peur pour elle, imaginant qu'elle est entrée dans une secte. C'est à la fois drôle et réconfortant de lire que sa mère est toujours proche de sa fille et compte toujours la protéger.

     

    « - Chaque arbre a son propre langage et caractère, me dit-il en en me montrant au hasard un arbre tout tordu autour de lui. Donc, ton travail personnel sera de mieux connaître l'arbre qui t'a élu comme son amie. Comme son compagnon dans tes travaux magiques.

    Il me fit signe de regarder les feuilles qu'il avait aligné, mais je ne voyais rien sinon qu'une feuille de vigne, d'ajonc, et de bruyère, que j'avais cru avoir vaguement reconnu du fait que je ne l'avais pas vu dans ma campagne bretonne, mais je n'en étais même pas sûre. Mon regard devait être empli d'interrogation, car il me souriait, comme s'il savait que la tâche s'annonçait difficile et qu'il me voyait déjà dans des situations idiotes.

    Ce jour-là, Luam me laissa son numéro de téléphone perso, au cas où il ne me trouverait pas un jour, ce dont je doutais fortement.»

     

    Laina apporte sa vie par intermittence, sous forme de rêve, de souvenirs. Si au départ nous avions pensé que sa vie était "normale", il n'en est rien. Nous découvrons certains points noirs dans son passé qui l'ont aidé à partir pour Avalonia. Le monde extérieur reste le même, à savoir avec ses travers et sa beauté. L'Homme peut être bon comme il peut être mauvais. Il y a quelques points qui m'ont fait tiquer. Le fait que le texte ne soit pas justifié, que certains titres de chapitres se retrouvent en bas de pages et que le texte est à la fois à la première et la troisième personne pour Lania. Même si je pense avoir compris pourquoi, cela me gêne d'avoir les deux "versions" dans le même paragraphe.

     

    En conclusion, il s'agit plus d'un livre sur la découverte du comment obtenir son soi. Une école de Druidisme apprenant à ses élèves à obtenir un équilibre spirituel. Ne vous attendez pas à un livre rempli d'action, mais à plus de réflexions. Ce côté est intéressant et nous apprend pas mal d'élément sur nous-même. J'aurai aimé plus de pages pour un développement plus lent, car il y a trop d'informations en peu de temps.

     

    Un pays celtique, livre 1et2 (Delenn Harper)

     

    PS : L'auteur a restructuré le livre et changé de couverture également.

     

    « Dans ma boite il y a... # 186Top Ten Tuesday # 137 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Samedi 16 Novembre à 09:20

    Je passe mon tour pour celui-ci !

      • Samedi 16 Novembre à 13:43

        Hum là j'en étais sure et certaine qu'il ne serait pas pour toi ^^

    5
    Mardi 12 Novembre à 07:53

    Ce n'est pas trop mon truc ! :(

    4
    Vampilou
    Lundi 11 Novembre à 18:39
    Peut-être un peu trop scolaire pour moi, mais l'univers est intéressant !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :