• Valdrake, tome 1 : La main rédemptrice (C. Monna)

     

     

    Valdrake, tome 1 : La main rédemptrice (C. Monna)

    Disponible sur Amazon


     

    Valdrake, tome 1 : La main rédemptrice (C. Monna)

    Auteur : C. Monna

    418 pages papier

    Thème : Fantasy

    *******

     Fait partie de la saga

    Valdrake

     

    Résumé :

    « Et si le chasseur de vampire tombait amoureux de sa proie ?
    Je suis une Main rédemptrice : un chasseur aux ordres de l’église. Dans un monde médiéval dominé par la magie et la violence, je traque les ennemis de la Foi, qu’ils soient humains ou surnaturels.
    Je n’ai jamais mis en doute ce que l’église m’a inculqué. Mais lorsque je fis sa connaissance, toutes mes certitudes volèrent en éclats.
    Étais-je maître de ma destinée ou Lilith me manipulait-elle ?
    Par le plus grand des malheurs, c’est dans ces moments de doute que je fus mordu par une créature jusqu’alors inconnue.
    Alors commença ma quête. J’ignorais que mes recherches mettraient en péril le destin de l’humanité…
    Au milieu de paysage et de bataille dantesque, la romance tragique d'un couple contre-nature. »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    15/20

     

    Je remercie l'auteur pour l'envoi de son premier tome. La couverture est magnifique, le livre en format semi-grand qui peut aller dans quasiment tous les sacs.

     

    Un premier tome qui démarre sur une "enquête" à Pleven (peut-être en Bretagne ?) où un monstre a élu domicile dans un château en plein bois. Un démon qui attrape hommes, femmes, enfants et les fait disparaître à sa guise. Nourriture ou serviteurs ? Dimitri Valdrake, l'une des mains rédemptrice de l'église est là pour dénicher, traquer et tuer celui ou celle qui s'amuse avec la vie des villageois. Un début chaotique pour cet homme qui suite à un amour perdu a décidé d'entrer dans les ordres. Des "ordres" qui ont décidé de faire de lui un homme de main. Pour atteindre ce monstre, Dimitri va affronter bon nombre de créatures en tout genre : vampires, chien, chauve-souris... Jusqu'à combattre à l'intérieur du château et se retrouver face à ce démon aux longues dents.

     

    « Elle parlait à mi-voix. C'était la première fois qu'elle prenait à mes yeux un caractère presque humain. Elle me paraissait sincère dans ses paroles. Paroles que je ne savais pas comment interpréter. Était-ce une déclaration amoureuse ou la promesse de se tenir compagnie façon "bons amis", ou bien comme cobaye pour ses expériences.

    Dans tous les cas, j'ignorais quoi répondre. Il était encore trop tôt et je ne désirais pas la vexer pour l'instant. J'étais perdu. Je en savais même plus ce que j'éprouvais à son encontre. Elle m'avait touchée en paraissant si humaine, si vulnérable. Mais je ne devais pas oublier que ce qu'elle était : un démon au visage d'ange. Je me contentai donc de dire les cinq mots qui me viennent quand je me trouve dans l'incertitude : 

    - Il faut que j'y réfléchisse...»

     

    Un début prometteur qui tient la route. Lorsque j'ai lu le résumé, j'ai souri à cause de la première phrase. C'est typiquement ce qui arrive dans la plupart de ce type de livre : le bon samaritain qui tombe amoureux de la vilaine. Oui, mais comment et pourquoi ? L'auteur ne va pas dans la facilité. Dimitri est tenace, courageux, téméraire et un peu fou, pour ne pas dire complètement fou lorsqu'il fonce dans le tas épée au poing. Les dons de Lilith sont puissants, pourtant il résiste, pourquoi ? Est-ce que cela ne serait pas plutôt un jeu de son côté ? Syndrome de Stockholm ou simple attirance ? Plusieurs questions dont les réponses sont bien décrites au fur et à mesure de la lecture. L'histoire de Dimitri et de Lilith est pavée d'embûches. Le fait qu'il soit humain ? Et elle démon ? Les monstres sont mal vus, logique vu ce dont ils sont capables.

     

    Nous passons d'un chasseur aux ordres de l'église à un homme qui doit résoudre sa destinée. Une quête qui ne sera pas sans perte. Humains, créatures démoniaques, tous se valent dans un monde où la méfiance est la base pour pouvoir rester en vie. La vie est précieuse, Dimitri tente de l'apprendre à Lilith, même s'il comprend qu'elle doit se nourrir pour vivre. Les concessions vont bon train tandis que la malédiction qui les frappe ne cesse d'augmenter. Une malédiction qui tombe mal, qui emporte notre héros sur un chemin embourbé. Vivre avec ce mal en lui devient de plus en plus difficile. Il doit trouver une solution et cela les mène sur la route.

     

    Un road-trip qui est tout sauf reposant. Elle doit être cachée du soleil, il doit faire attention à la lune. Dimitri qui croyait en la destruction massive des monstres devient lui-même ce qu'il chassait : une proie ! Nous suivons son raisonnement, son cheminement, sa manière d'être. Ses réflexions sont de plus en plus profondes. L'auteur décrit ce qui se passe dans son esprit et sa psychologie se modifie avec le temps. Ce n'est pas en une nuit qu'il accepte ce qu'il devient, d'ailleurs c'est encore un sujet épineux dont je n'aimerais pas discuter avec lui. Il est difficile de ne pas l'apprécier. Un héros valeureux, tels les guerriers de l'époque, capable de perdre son âme pour tenter de sauver une enfant. Son humanité diminue tandis que celle de Lilith semble reprendre vie. Le contraste entre les deux est saisissant. Les modifications de l'un semble altérer le comportement de l'autre est inversement. Seul, le danger rôde, à deux le danger est toujours présent, mais il est plus facile d'avoir quelqu'un qui assure ses arrières.

     

    « J'avais beau penser différemment, je pouvais comprendre Lilith... Quelque part les humains et les démons étaient similaires. Égoïste, avide et pour autant soucieux de faire ce qu'il faut pour suivre leurs instincts. Même si tout cela nous dépassait, nous continuions à agir comme si nos pensées abstraites n'étaient qu'un vernis de civilisation qui cachait des instincts barbares bien plus fort. Instincts qui étaient en nous, tout simplement. Nous ne les avions pas fomentés ou conçus. Ils faisaient partie de nous sans que l'on puisse sans défaire. Les humains désiraient la compagnie, le pouvoir et procréer sans vraiment savoir pourquoi. Lilith au moins savait pourquoi elle tuait. C'était un besoin vital. »

     

    Je regrette juste quelques détails : je ne me sentais pas toujours en période médiévale, disons que par moment j'oubliais être à cette époque et revenais dans la nôtre. Pourtant il y a pas mal de descriptions qui vont dans le bon sens, c'est juste lorsqu'ils sont tous les deux, je n'arrivais pas à les placer là. Et je n'ai pas trop compris pourquoi Ygg était présent, cela ne m'a pas dérangé plus que cela. Je me posais juste la question.

     

    La romance a une part dans l'histoire qui parfois est dominée par la quête, parfois non. Si Lilith est belle désirable et use de son pouvoir de séduction sur les hommes, ce n'est pas ce qui a attiré Dimitri. Rien n'aurait pu l'envoûter car il n'est pas seul. Le Livre est découpé en deux parties distinctes : rencontre avec le démon et l'éveil des ténèbres. La première partie débute à coup de stress. Nous nous demandons comment cet homme va réussir à se sortir de ce mauvais pas, qu'il a pourtant cherché. Quant à la seconde, il s'agit de son suivi, physique et psychologique. D'où le "il n'est pas seul" dans sa tête, dans son corps et va devoir apprendre, ou pas, à ne plus jamais l'être. La quête est un voyage qui pourrait être sans retour. Retrouver une personne qui détient les clés de son destin est plus difficile que l'on ne le croit. Et lorsque ce but est atteint, il y a encore des entraves à cette connaissance.

     

    Je ne m'attendais pas à cette fin de tome. Je ne m'attendais pas à ce revirement de situation, tout court. C'est surprenant de "tomber" littéralement sur ce personnage. Bien entendu je n'en dirais pas plus. Toujours est-il que je suis restée comme deux ronds de flans après le point final. Sans oublier qu'il y a de l'action assez rapidement, jusqu'à la fin ! Les personnages principaux rencontrent d'autres auxquels on s'attache. Je pense à Dioré, Harald, Rage. L'auteur s'attarde sur chacun d'entre eux nous permettant de les apprécier d'une manière générale. Les bons, les méchants, tous ont un but dans la vie, une destinée, plus ou moins courte. Le chemin à parcourir est un véritable parcours du combattant pour tous et les dégâts considérables.

     

    En conclusion, un premier tome riche en rebondissements avec une quête qui réserve pas mal de surprises. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de Dimitri et de savoir comment tout cela va se terminer.

     

    Valdrake, saga (C. Monna)

     

    « Valdrake, saga (C. Monna)La machine à explorer le temps 3.0 (H.G. Wells, Emilie Roch) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    21
    Lundi 4 Novembre à 14:35
    Sorbet-Kiwi

    Je te souhaite une excellente lecture de la suite, vu comment tu as aimé le premier, du coup :)

      • Lundi 4 Novembre à 20:15

        Merci beaucoup, d'après ce que j'ai compris, ce n'est pas pour tout de suite :)

    20
    Mercredi 30 Octobre à 09:50
    Je ne sais pas trop si c'est une lecture pour moi ou non... A voir.
      • Mercredi 30 Octobre à 13:40

        Tu me diras si tu le lis ? Bonne journée !

    19
    Mardi 29 Octobre à 15:14
    Satine's books

    Celui ci me fait vachement envie, ton avis (encore une fois) hyper complet me tente beaucoup :D

      • Mardi 29 Octobre à 18:31

        Merci beaucoup c'est super gentil. J'espère que tu le découvrira :)

    18
    Mardi 29 Octobre à 07:04

    Oooooh je crois que ce livre est pour moi ! Merci pour sa découverte, je me le note ! 

      • Mardi 29 Octobre à 08:19

        hi hi hi, une future adepte de Dimitri et Lilith ? Super !!!!!

    17
    Lundi 28 Octobre à 22:20

    Il a l'air chouette !

      • Mardi 29 Octobre à 08:19

        Il n'y a pas de chouette dedans, mais des corbeaux... xD

    16
    Lundi 28 Octobre à 21:25
    wolkaiw

    Je dois avouer que malgré tous les points positifs que tu soulèves, je ne suis pas plus tentée que ça :/ C'est le genre de 4e de couverture que j'évite...

      • Lundi 28 Octobre à 21:40

        La 4eme ne rend pas justice au livre c'est vrai car cest plus complexe que ça  ;) 

        Ce sera pour un prochain livre ^^

    15
    Vampilou
    Lundi 28 Octobre à 18:13
    Ah, ça a l'air super original et très prenant, je note !
      • Lundi 28 Octobre à 21:43

        Il devrait te plaire c'est quasi certain!

    14
    Lundi 28 Octobre à 18:09

    Je ne pense pas qu'il soit fait pour moi, j'espère que la suite te plaira tout autant

      • Lundi 28 Octobre à 21:42

        Dommage, mais après il faut de tout ;)

        Je croise les doigts !

    13
    Lundi 28 Octobre à 17:49

    J'espère que la suite sera à la hauteur !

      • Lundi 28 Octobre à 21:41

        Je le souhaite aussi et il est clair qu'il y a du boulot pour tenir la route ;)

      • C.Monna
        Lundi 28 Octobre à 21:25
        C.Monna

        moi aussi! Mais cela demande pas mal de travail en ce moment :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Lundi 28 Octobre à 17:15
    Steph*
    Tu es une tentatrice! Il a l'air vraiment bien!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :