• Vices et Plaisirs Interdits (Lola T.)

     

     

    Vices et Plaisirs Interdits (Lola T.)

    Lien pour se procurer le livre sur Anyway

     

    Auteur : Lola T.

    300 pages papier

    Thème : Érotique

      *******

     

    Attention + 16 ans

     

     

    Résumé :

    « Éloïse habituée à évoluer dans un monde de faire valoir, va découvrir grâce à son mari, un univers très éloigné du sien.
    Ce nouveau monde bafouant certaines de ses valeurs, va se révéler aussi fascinant qu’indécent et l’ouvrira sur une réalité nouvelle.
    Fantasmes, désirs, sensualité et plaisirs bruts se côtoient en toute liberté. Cela sera-t-il réellement un avantage pour elle ? Cette passion dévorante est-elle véritablement saine ? »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

     

    Vices et Plaisirs Interdits (Lola T.)

    15/20

     

    Lors du salon de Chevrières, en date du 25 mars 2017, j'ai eu l'occasion d'obtenir ce livre en avant-première. J'aime beaucoup la couverture qui change de toutes celles que nous voyons, par contre le titre donne bien le ton. Impossible de passer à côté du thème érotique par le biais de "Vices et plaisirs interdits". Une première pour Lola dans ce thème.

     

    J'avoue que j'avais autant hâte que l'appréhension de lire ce nouveau livre, car il "doit, devait" changer de tout ce qu'elle a déjà écrit. Un érotique, contemporain, sans fantastique.

     

    Nous débutons avec le mariage d'Eloise Tessier, cette jeune femme d'une vingtaine d'années, qui va épouser Alexandre Maréchal, la trentaine. Dès le départ, ce mariage, arrangé, ne se passera pas comme les deux parties l'entendent. Eloïse sait qu'elle devra faire des concessions. Par la faute de son père, elle est celle qui va lui éviter la ruine en devenant la femme de cet homme énigmatique. Dans le monde des affaires, celles des pierres, des bijoux, le paraître est important. Mais ce que les deux montrent n'est peut-être pas ce qu'ils sont véritablement.

     

    La plume de l'auteur reste la même, pas de changement dans l'écriture. Je reconnais très bien Lola dans ses mots, ses phrases, le fait que l'érotisme soit doux. C'est ce qui m'a plu pas de mots cru à outrance et une histoire qui tient la route. Les scènes d'intimité montrent l'apprentissage dans un monde de libertinage. L'histoire de "gros sous", de dettes est plausible. C'est un récit qui peut arriver à tout le monde.

     

    « Avec justesse, il m'expliqua qu'une solution pour le sauver du scandale, de l'humiliation, mais également l'entreprise, était envisageable. Un mariage arrangé entre moi et le fils d'une de ses connaissances, qui tenait une bijouterie, spécialiste également de pierres précieuses et fournisseur de la bijouterie. Alexandre Maréchal, trente ans, de presque dix ans mon ainé, proposai à mon père de s'acquitter de ses dettes, de remettre l'entreprise à flot, de devenir son associé, en échange de notre union. Si je fus blessée que mon père puisse me considérer comme une simple transaction, je pris vite conscience que l'avenir de la réputation de mes parents, reposaient sur une simple acceptation de ma part. "Il a eu un coup de coeur pour toi !" m'avait-il avoué. »

     

    Concernant les personnages, nous suivons l'évolution des principaux essentiellement par le regard d'Eloïse, mais parfois par celui d'Alexandre.

     

    Elle est une enfant gâtée, venue tardivement dans le couple formé par ses parents. Dans son milieu, tout n'est qu'apparences. Il faut toujours être parfait, se tenir droite, faire attention à ses paroles, ne pas se mélanger avec le petit peuple, excusez du peu si le jardinier vient vous poser une question : seul un soupir d'exaspération pourrait se former sur ses lèvres. Oh j'ai failli oublier : le devoir conjugal correspondrait plus à un "soit belle, tais-toi et laisse ton mari faire". Une joie totale ! J'ai aimé voir les questions se poser dans sa petite tête d'enfant gâtée, car elle l'est c'est certain, n'acceptant pas de voir son monde changer. Mais au contact d'Alexandre, elle va devoir apprendre, évoluer. Hautaine et irresponsable, Eloïse va comprendre qu'elle n'est pas le centre du monde et laisser place à ses désirs.

     

    Lui a besoin de cette femme. Pourquoi ? Pour faire en sorte que son beau-père se renfloue ? Pour se faire un nom dans le métier des pierres précieuses ? Bien des questions se posent, des réponses arrivent. Dès les premières pensées de cet homme, nous savons qu'il se passe quelque chose, mais quoi ? C'est un homme qui a plus d'expériences en tout, soyons honnête. Plus vieux certes, mais ce n'est pas cela qui fait qu'il a plus de "vie". Non il sait ce que veut dire travailler de ses mains, s'occuper des autres. Accessoirement c'est un homme à femmes et il ne cache pas du départ qu'il aime le sexe.

     

     « Or, je ne pouvais pas m'offrir ce luxe. J'avais déjà eu des femmes bien plus aptes à aimer mon style de vie. Du plaisir, peu de romantisme sans lien particulier. Avec elle s'était différent. »

     

    Entre les deux, c'est un jeu qui va profiler à l'horizon. Rien de forcément tendre, mais plus un désir commun. Et puis nous avons les parents de la jeune femme qui sont ce qu'ils sont. Difficile de dire beaucoup de choses sur eux sans trop en dire. Je les vois comme des gens de la haute société qui n'hésite pas à écraser les autres d'une certaine manière. Et puis la mère est franchement... teigneuse, acariâtre... Il y a aussi Cassie, la meilleure amie d'Eloïse qui est tout son opposé. Eve, Myriam, Bradley, la galerie, d'autres personnages qui ont leur importance. Soutien ou non, ils ont leur importance. La galerie est un personnage pour ma part, car elle est là, présente du début à la fin, dans un rêve, une envie, une décision.

     

    Je ne dirais pas que certaines scènes sont dérangeantes, mais trop nombreuses à mon gout. Je sais, certains me diront c'est un érotisme, oui, c'est vrai. Je ne m'attendais pas à autant de scènes de sexe tout simplement.

     

    En conclusion, à part ce petit bémol, j'ai apprécié la façon dont l'auteur montre un apprentissage dans tous les sens du terme. Que ce soit dans le sexe ou dans la vie, nous suivons l'évolution de personnages de manière logique et sur plusieurs mois. J'avoue qu'il m'a manqué le côté fantastique de Lola. Un livre qui devrait plaire à bon nombre de lecteurs.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

     

    #challenge50romansen2017

     

    « "Le club des mordus de lecture" Défis 2017 - mois d'AvrilDes mots sur vos lèvres # 62 »

  • Commentaires

    10
    Hamisoitil
    Jeudi 13 Avril à 23:52

    Bon, 15/20 ce n'est pas si mauvais que ça ! A mon avis, ce livre peut être sympa à lire, le week-end, donc, pourquoi pas !

    En tout cas, merci pour la découverte. Je vais le noter !

      • Vendredi 14 Avril à 13:32
        Non, ce n'est pas mauvais, mdr, j'ai déjà donné des notes pire que cela pour un érotique ^^ Merci à toi et bonne lecture :)
    9
    Jeudi 13 Avril à 22:02
    surmatabledenuit

    Merci pour cette découverte !!!!!

    8
    Vampilou
    Jeudi 13 Avril à 16:14
    Ah, celui-là j'ai super hâte de le lire, je suis totalement fan de l'auteure en plus !
      • Jeudi 13 Avril à 17:36

        Je préfère ses livres avec un peu de fantastique, mais il est pas mal celui-ci et te connaissant, tu risques de le lire très vite ^^

    7
    Jeudi 13 Avril à 09:44

    J'ai hâte de le lire.

    6
    Jeudi 13 Avril à 06:33

    Pour le moment, je fais une pause avec les histoires érotiques, mais peut-être pour plus tard. 

      • Jeudi 13 Avril à 17:34

        Pour ma part, j'en lis entre deux ou trois autres thèmes, comme des thrillers, cela passe mieux :)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :