• Walking/Beautiful Disaster (Jamie McGuire)

     

    Walking/Beautiful Disaster (Jamie McGuire)

    Résumé :

    Avant de quitter ce monde, la mère de Travis lui a donné deux conseils : « Joue, et ne cesse jamais de te battre pour ce que tu désires. » Favori des combats clandestins de toute la région, Travis a mis à profit une partie de l’adage. Mais entre cette violence et les histoires d’un soir, il ne reste aucune place pour l’amour… pas plus que pour la déception. Alors qu’il se croit invincible, la rencontre d’Abby va faire vaciller toutes ses certitudes… Il est grand temps de faire vraiment la connaissance de Travis Maddox.

     

    Auteur : Jamie McGuire


    477 pages ebook

    Thème : New Adult

    *****

    Fait partie de la série

    Beautiful

    de Jamie McGuire

    Walking/Beautiful Disaster (Jamie McGuire)babelio

     

    Logo Livraddict

    Walking/Beautiful Disaster (Jamie McGuire)

    Résumé :

    Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu'Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s'installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c'est qu'il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

    Auteur : Jamie McGuire


    419 pages ebook

    Thème : New Adult

    *****

    Fait partie de la série

    Beautiful

    de Jamie McGuire 

     

     

    J'ai lu aussi...

    babelio

     

    Logo Livraddict

    Liens de Sang Tome 1 (Callie J. Deroy)

     

    Comme vous pouvez le constater, je fais mon avis sur les deux tomes en même temps, tout simplement parce que j’ai lu d’abord le tome 2, puis le 1. Vous remarquerez aussi que la notation est bien différente. Que je lise dans un sens ou l’autre, cela n’aurait pas changé la donne pour autant. A savoir également, pour ceux et celles qui n’aurait pas lu un seul de ces tomes, l’histoire est exactement la même, sauf le point de vue. « Walking » est la vision de Travis et « Beautiful » celle d’Abby »

     

    Travis et Abby…

     

    Deux personnes opposées radicalement, mais pas tant que cela. Autant le passé d’Abby est surprenant, autant celui de Travis est triste. Les deux vont avoir leur première rencontre lors d’un combat de « boxe » illégal. Un regard, un peu de sang et un surnom en ressortira rapidement : Poulette. Au début, il m’énervait et plus j’avançais dans la lecture, plus je souriais et attendais avec impatience quand Travis allait le lui sortir. Malgré tout, les combats du jeune homme et sa réputation de dragueur invétéré qui s’est tapé toutes les jolies filles de leur université, ne va pas aider à ce qu’ils se rapprochent. Et au moment où je me suis dit qu’ils allaient peut-être réussir à arrêter de se déchirer – je n’explique pas le nombre de fois où ils n’ont pas arrêté de se détruire – le passé d’Abby refait surface. Argent, jeux, combat… Un nouveau tour de manège gratuit dans une très grande ville dont elle aurait bien eut envie de ne plus mettre les pieds. Et les ennuis reviennent une fois de plus.

    J’ai beaucoup aimé l’histoire d’une manière générale. Les ennuis que chacun d’entre eux peuvent avoir, les soirées arrosées m'ont fait remonter dans de très vieux souvenirs... les doutes, le fait que les conversations soient plutôt limitées. Les personnages secondaires aussi sont importants. Je parle de Shepley et America. Tous les deux sortent ensemble, connaissent très bien les deux principaux (cousin et meilleure amie). Les calvaires des uns se reportent inexorablement sur le second couple, ce qui va provoquer de sacrés dégâts.J'ai beaucoup aimé les scènes avec la famille de Travis, entre son père et ses quatre frères, il a de quoi faire et lorsqu'il présente Abby à cette tribu, personne ne se doute de qui elle est au départ, jusqu'à ce que son nom chatouille l'oreille de l'un d'entre eux. De bonnes situations plus ou moins drôles, des moments durs, des portes défoncées, des courses poursuites, pas mal d'action tout au long des pages.

     

    Walking Disaster

     

    Nous débutons avec un moment intense de son passé, intense, mais malheureux pour lui et ses 4 frères. Ce passage m’a beaucoup touché. Puis vint la vision de Travis. Elle est brut de décoffrage, mais elle est là, bien présente. La violence qu’il ressent, l’exaltation lorsqu’il termine un combat, gagnant ou non. Ses pensées sont dignes d’un homme qui passe du statut d’abruti fini qui jette les femmes comme de vieilles chaussettes usagées, à celui de transit amoureux. Il pense autrement qu’avec son sexe, parfois, et je l'ai trouvé un peu cliché au début. Travis est grand, tatoué, avec les muscles qu’il faut et même un peu plus. Sa moto est SON petit bijou qui lui permet d’emballer les femelles en chaleur. Cela m’a fait rire en le lisant, mais c’est tellement vrai (souvenirs de mes années iut :p). Il est fougueux, emporté, possessif, jaloux, violent, enflammé, attachant, vulnérable. Il a ce besoin d’avoir les choses dans les mains. Un point qui m’a beaucoup étonné au départ et en suivant notre homme, c’est qu’il étudie le droit. J’ai toujours entendu qu’une tête bien faite était une tête bien pleine, et bien je peux vous assurer que Travis à un corps de rêve, un cerveau en état de fonctionnement et cela m’a épaté de le voir prendre des coups puis de donner des cours tranquillement sans atteinte de son cerveau (rires)

    • Première étape : obtenir Abby.
    • Seconde étape : la garder à vie.

    Deux étapes difficiles à tenir et l’auteur nous donne tous les détails de ce qui se passe dans son esprit. Les joies, les peines, les déceptions, l’espoir, la déprime devenant dépression, tout sera très bien décrit.

    « — Travis Maddox, vous êtes plutôt sexy quand vous jouez pas les enfoirés, souffla-t-elle avec une diction d’ivrogne ridicule.
    — Heu… merci, dis-je en ajustant mes bras autour de sa taille pour ne pas qu’elle glisse.
    Elle posa une main sur ma joue.
    — Vous savez quoi, monsieur Maddox ?
    — Quoi, ma belle ?
    Elle sembla sérieuse, tout à coup.
    — Dans une autre vie, j’aurais pu t’aimer.
    Je la regardai longuement. Ses yeux étaient vitreux, elle était ivre, mais l’espace d’un instant, faire comme si elle disait vrai ne me parut pas si insensé.
    — Je pourrais t’aimer dans celle-ci. »
    Elle pencha la tête sur le côté et posa ses lèvres sur le coin de ma bouche. Son intention était de m’embrasser, mais elle avait raté sa cible. Elle s’écarta, et laissa tomber sa tête sur mon épaule.
    Autour de nous, ceux qui étaient encore conscients s’étaient figés, choqués par ce qu’ils venaient de voir.
    Sans un mot, je la portai jusqu’à la voiture de Shepley. America nous y attendait, bras croisés.
    — Mais regarde-la ! lui lança Shepley en montrant Abby. C’est ta copine, et tu la laisses faire un truc super dangereux ! Tu l’as encouragée, même !
    — Je la connais, Shep ! Je l’ai vue faire bien pire pour de l’argent ! »

     

    Beautiful Disaster

     

    Nous débutons dans le cercle, ce lieu où tous les coups ou presque sont permis.

    Abby semble réservée, curieuse, attirée par cet homme, mais ne compte pas être un autre de ces papillons épinglées sur une planche grâce à de jolies épingles de couleur nommé Travis. Elle voudra une amitié, rien de plus et il devra s’en contenter… Comme c’est pratique l’amitié à bon dos, mais au bout du compte, lequel des deux à le plus à perdre ? Lequel des deux va vouloir changer à tout prix le premier ?

    Dans ce tome, j’ai trouvé qu’il manquait beaucoup sur les pensées d’Abby. Elle parait fragile, alcoolique aussivu le nombre de verres qu'elle descend, je l'ai trouvé lunatique surtout. Nous avons eut plus de gestes et postures de sa part, plutôt que ce qu’elle ressent véritablement. Je ne dis pas qu’il n’y en à pas du tout, juste que comparé au second tome, ce premier était très léger de ce côté. J’attendais de lire la fin avec impatience, sauf que là, je me suis retrouvé le bec dans l’eau. Disons que l’épilogue que nous avons avec Abby s’arrête net, alors que celui de Travis va plus loin. Et il est vrai que je me demandais comment elle avait pu savoir pour lui (non je ne dirais rien sur la fin :p) et au final, grosse déception, nous n’avons rien du tout. Les images d’Abby sont bien fades en comparaison de Travis.

    « —   À... à quoi tu joues, Benny? demandai-je, figée.
    —   Mick m’a appelé, ce soir. Il m’a dit que c’était toi qui réglerais sa dette.
    —   C’est pour lui rendre service. Je ne te dois rien, moi, répliquai-je sèchement.
    Je sentais l’instinct de survie prendre le dessus. Benny posa ses deux coudes grassouillets sur son bureau.

    —   J’ai bien envie de lui donner une bonne leçon, à Mick. Et j’aimerais savoir si tu as vraiment de la chance, petite.
    Travis bondit de son fauteuil et m’entraîna dans son sillage. Il me fit passer derrière lui et recula en direction de la porte.
    —   Josiah est de l’autre côté, jeune homme. Vous pensez passer par où pour vous échapper, exactement ?
    Je m’étais trompée. Avant de réfléchir à la façon dont je pouvais peut-être amadouer Benny, j’aurais dû tenir compte du fait que Mick souhaitait avant tout sauver sa peau, et Benny gagner de l’argent.
    —   Travis... soufflai-je en voyant l’un des sbires du mafieux s’approcher.
    Il se redressa, paré au combat.
    —   J’espère que vous savez, Benny, que si je liquide vos hommes, ce n’est pas par manque de respect pour vous. Mais j’aime cette fille, et je ne peux pas vous laisser lui faire du mal.
    Benny éclata d’un rire grinçant.
    —   Alors là, je dois reconnaître, fiston, que de tous ceux qui ont jamais franchi cette porte, c’est toi qui as la plus belle paire de couilles ! Laisse-moi t’expliquer ce qui va se passer. Le plus grand, là, sur ta droite, c’est David, et s’il n'arrive[…] »


    En conclusion, si vous n’en avez pas lu un seul, choisissez le second sans hésitation. « Walking disaster » est le plus complet – un vrai début et une vraie fin surtout – que ce soit au niveau de l’histoire ou des sentiments, puisque ceux d’Abby sont souvent expliqués par sa meilleure amie América. La vision de Travis est plus claire, mieux expliqué et mieux écrite aussi d’où ma belle plume d’or pour le second tome.

     Défis sur Fb

    Avis de mes partenaires :

    Beautiful Disaster

    Immortel, tome 1 (Claire Wallaert)

    Walking Disaster

    Immortel, tome 1 (Claire Wallaert)

     

     

     

    « #11 Une journée... avec les Bostrolls !Mystica, tome 1 : Trahison - SP Sharon Kena »

  • Commentaires

    12
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 16:26

    Contente qu'il te tente miss sarcastic

    11
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 16:22

    Ton avis sur Walking disaster m'intrigue beaucoup. Je sens que ça va être une des mes prochaines lectures ^_^

    10
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:36

    En principe je n'ai pas ce problème, puisque je tombe régulièrement sur le second tome avant de savoir qu'il y en avait un avant mdr

    9
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:29
    C'est surtout ça de pas savoir que y avait un deuxième tome
    8
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:26

    C'est ça d'être pressée winktongue

    7
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:24
    Je sais lol
    Moi j'ai pas pu il était pas encore sorti
    6
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:18

    C'est ce que j'ai fait, j'ai commencé par lui et je n'en suis pas déçue :)

    5
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:07
    MDR je sais que tu leur tournes pas le dos.
    J'aurais préférée lire l'avis de Travis dès le départ. En fait je préfère quand c'est les mecs lol. Faudra que je l'achète et le lise a l'occasion, surtout que j'ai lu pas mal de livres depuis Beautiful. Ce qui veut dire que j'ai moins l'histoire en tête lol
    4
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:01

    Disons qu'on m'en a offert un sur les deux et une fois lu le second tome, je me suis dit voyons ce que cela donne. Alors oui, tu as forcément des redites vu que c'est la même histoire vue par Travis, ce qui change, ce sont tous les passages manquant dans le premier que nous n'avons pas et sincèrement, il est bien mieux wink2

    Et tu sais, ce n'est pas parce que j'en lis que je tourne le dos à mes petits monstres :p

    3
    Samedi 15 Novembre 2014 à 15:00

    Je m'étonne de plus en plus que tu lises ce genre de livre !! ^^ Tu diversifies, dis donc !! :p

    En attendant, moi j'ai lu Beautiful, et j'ose pas lire Walking de peur de voir trop de redite...

    2
    Samedi 15 Novembre 2014 à 14:51

    où ça?

    1
    Samedi 15 Novembre 2014 à 14:23

    tu as écris 

    <table style="box-sizing: content-box; border-spacing: 0px; border-collapse: collapse; max-width: 100%; line-height: 21.4285717010498px; height: 44px; margin-left: auto; margin-right: auto; background-color: #ecbc44;" border="3" width="246" height="44"> <tbody style="box-sizing: content-box;"> <tr style="box-sizing: content-box;"> <td style="box-sizing: content-box; padding: 0px; text-align: center;">Beautifuk Disaster

    </td> </tr> </tbody> </table>

     

    ???

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :