• Yem, tome 2 : la liberté (Gilles Milo-Vacéri)

     

    Yem, tome 2 : la liberté (Gilles Milo-Vacéri)

    Lien pour se procurer le livre (Amazon)

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    Auteur : Gilles Milo-Vacéri


    198 pages numérique

    Thèmes : Aventure/Romance

    *******

    Fait partie de la duologie

    "Yem"

     

    Résumé :

    « Après sa périlleuse traversée du Grand Rift (Tome 1), Yem doit livrer une autre bataille dès son arrivée à Djibouti. Devenue réfugiée, la belle Éthiopienne sait qu’un travail sordide l’attend, la prostitution. Son courage et l’espoir de fuir au plus vite ce pays pour reprendre ses études, l’aident à surmonter son dégoût. Yem croise la route de Marc, un sous-officier français, et leur rencontre sera décisive. Elle est belle, attirante et sincère ; lui a un secret dont il ne parle pas et une revanche à prendre sur la vie. Leur amitié va tendrement évoluer et le combat de Yem deviendra celui de Marc qui n’aura plus qu’un seul but. La sortir de son enfer quotidien et l’aider à réaliser ses rêves, coûte que coûte. Mais s’il peut soulever des montagnes, l’amour sera-t-il assez fort pour s’opposer au destin ?»

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    Yem ou le combat d'une femme (Gilles Milo-Vacéri)

     

    Je remercie l'auteur, Gilles Milo-Vacéri pour la suite de Yem. Je crois que le choix de garder la couverture est un plus. J'ADORE cette jeune femme, belle, forte et endurante.

     

    À Yem…   
       À toutes les femmes qui ont refusé un destin imposé par autrui,
       À toutes les anonymes qui souffrent encore aujourd’hui,
       À toutes les oubliées.
       Gilles Milo-Vacéri

     

    Comme indiqué, il s'agit de nouveau d'un coup de coeur, plus gros encore que le premier tome. Dans le précédent, nous avions pu constater que ce bout de femme est tenace, téméraire, forte, avec un coeur énorme et une volonté de fer. Les périples qu'elle a dû accomplir pour enfin arriver à Djibouti pourrait être les derniers. La vie dans cette grande ville pourrait être simple, mais rien n'est simple pour une femme dans ce pays, comme dans beaucoup d'autres. Pour LA Liberté, que donnerions-nous si nous étions dans son cas ?  Tout et probablement plus encore.

     

    Yem va comprendre ce qu'il faut qu'elle fasse pour gagner de l'argent. Elle le savait en partant des bras de sa famille, mais le pratiquer ne sera pas toujours simple. Sa beauté va l'aider et elle pourra "choisir" en quelque sorte. Malgré tout, les humiliations et les sacrifices seront sont lots quotidien. Elle va montrer que sa force ne s'est pas tari dans le grand rift, bien au contraire. Elle est fière de qui elle est, pas des actes qu'elle subit. Sa volonté de pouvoir partir libre de ce pays est toujours bien présente. Elle fera tout pour y arriver, coûte que coûte.

     

    Et puis un jour, Marc Escourra va arriver. Un soldat de l'armée française qui n'est pas si différent qu'un autre soldat, sauf qu'il est plus respectueux que certains. Il connaît les "lois" de la rue, la façon dont le peuple est démuni. Son regard est hanté de ce qu'il a pu voir déjà dans sa jeune vie. La rencontre entre les deux va les aider mutuellement. Entre cet homme qui veut faire le bien autour de lui et l'amitié qu'elle peut lui apporter... tout cela va les renforcer et leur apprendre ce que sont les mots sincérité, amitié, confiance, amour. La vie de Yem n'est pas idyllique, pourtant elle cherche toujours le bon côté des choses. Dans la douleur, elle garde en mémoire les plus belles images afin de supporter la souffrance.

     

    « Marc savait pertinemment qu’il était trop tard, il en avait fait la douloureuse expérience déjà tant de fois et pourtant, il implorait le médecin. Elle ne pesait plus rien, la mort était déjà là. Ses yeux se tournèrent vers Marc et il lui prit la main, avec douceur. Le docteur mit la main sur son épaule après un petit signe de tête négatif, avant de se relever pour s’éloigner en jurant contre son impuissance... » (extrait déjà noté dans ma toute première chronique de l'intégrale, mais c'est un extrait que j'aime beaucoup)

     

    Le voyage de la jeune femme ne s'arrête pas à Djibouti, sauf qu'au lieu d'être compté en kilomètres, il est compté en sentiments et émotions. Les épreuves sont nombreuses, les obstacles également. Trouver des solutions à tout, que ce soit en papiers officiels ou encore en l'amélioration du niveau de vie. La vie est difficile, vivre sur terre est difficile, il faut se battre pour réussir. L'auteur nous donne les moyens de comprendre que pour chaque combat, il y a une explication, il y a une solution. L'espoir peut naître d'un mot, d'un geste, d'une action, d'un regard.

     

    La fin est toujours aussi émouvante, même en la connaissant. Savoir ce qui s'est passé, comprendre que la distance ne supprime pas les sentiments. LA tristesse, le bonheur ne sont pas des vains mots. J'ai adoré relire cette histoire, retrouvant des passages préférés comme celui du dessus, mais aussi des situations que j'avais honteusement oublié.

     

    En conclusion, nous avons une très belle leçon de vie. Gilles sait mettre à mal les émotions du lecteur. Frémir, avoir peur, être heureux pour les personnages est un don. Une femme, comme un homme, est capable de tout si elle/il se donne les moyens. Avoir peur ne doit pas faire partie de notre vocabulaire. Il faut savoir combattre, écouter, donner pour savoir recevoir en temps voulu. Je ressent cette tristesse d'avoir terminé une fois de plus cette histoire. Marc et Yem me manque déjà.

     

    Un dernier extrait pour bien prendre en compte le caractère de Yem :

     

    "Rien à faire, son âme était celle d'une guerrière et la frapper ou même la torturer ne la ferait pas dévier d'un pouce de la vérité. Le deuxième coup de poing lui fit moins las car cette fois, elle s'y attendait et s'était préparée à la douleur. Comme la première fois, elle chuta tête la première sur le sol en ciment et ce fut son arcade sourcilière qui céda. Le sang se répandait sur son visage et l'aveuglait à moitié. De retour sur sa chaise, la même question dut posée."

     

     Logo Livraddictbabelio

    Défis sur Fb 

    http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

    « Sur la plage m'abandonner (Marie Lerouge)Défi du mois d'avril 2016 »

  • Commentaires

    14
    Dimanche 10 Avril 2016 à 10:38
    surmatabledenuit

    Merci pour cette découverte !!! Je le note !!!

    13
    Books-story
    Samedi 9 Avril 2016 à 21:57
    Pas trop le genre de livre vers lesquels je me tourne habituellement mais pourquoi pas
      • Dimanche 10 Avril 2016 à 19:20

        A toi de voir :)

        Merci d'être passée.

    12
    Samedi 9 Avril 2016 à 20:45

    Je me note cette lecture, merci pour la découverte !

    11
    Vampilou
    Samedi 9 Avril 2016 à 17:16
    Quel superbe avis ma belle, je l'ai trouvé extrêmement touchant !
    10
    Samedi 9 Avril 2016 à 13:59

    J'adore Yem , j'adore ce roman ♥

    9
    Vendredi 8 Avril 2016 à 22:59

    Un livre que je souhaite lire mais j'ai l'ancienne version sur ma liseuse.

    En tout cas, j'ai hâte !

      • Samedi 9 Avril 2016 à 14:28

        En un seul tome ou en 2 tu appréciera la lecture :)

    8
    Vendredi 8 Avril 2016 à 22:27

    Ca a l'air vraiment fort et super comme lecture !! je note les deux tomes :)

      • Samedi 9 Avril 2016 à 14:30

        très éprouvant, il est clair qu'en deux tomes, tu as le temps de digérer les événements :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :