• Zéphyr (Nathalie Chapouille)

    Zéphyr (Nathalie Chapouille)

    Auteur : Nathalie Chapouille 

    Paru aux : Les éditions Temporelles

    Date de parution : 16 Novembre 2013

    4ème page de couverture :

    Après avoir survécu à une violente agression lors de ses 15 ans, Melinda Violette, pensait ne plus jamais entendre parler de cette étrange marque qui se trouvait sur la main de son sauveur. Pourtant, 10 ans plus tard, lorsque son meilleur ami, Nathan, lui offre un pendentif en tout point identique à la cicatrice en forme de spirale de l’homme qui l’avait immanquablement sauvé de la mort, elle commence à se poser des questions sur lui. Et quand le lendemain matin, elle se réveille invisible, elle s’empresse d’appeler Nathan à la rescousse. Comme ce dernier continue à nier toute implication dans ce qui lui arrive, elle est convaincue qu’il lui cache quelque chose. D’autant plus qu’il n’a pas l’air tellement surpris de la trouver dans cet état.

    Pour les plus curieux, voici les 100 1ères pages

    http://fr.calameo.com/read/0016908533d6998827700

    Fait partie de la trilogie Zéphyr (Nathalie Chapouille)

     L'impératrice Némésis (Coralie Martin)

    J’avais lu les 100 premières pages sous l’incitation de l’auteure elle-même et j’avais beaucoup aimé, me demandant ce qui allait se produire par la suite. Il faut avouer que j'ai lu et c'est une fois vu le prénom que j'ai fait "oups, c'est toi qui à écrit?" mdr Mais question finance, étant un peu coincée, j’ai préférée attendre et au final j’ai eut la chance de pouvoir le lire suite à un prêt. Ce qui m’a d’abord fait m’arrêter, c’était le titre, Zéphyr. Cela me disait quelque chose mais quoi ? Pour en avoir le cœur net, j’ai recherché et au final, dans la mythologie grecque, Zéphyr (en grec ancien Ζέφυρος / Zéphyros) est la personnification du vent d'ouest ou du nord-ouest. Ce qui m’a attiré également c’était la couverture, ni trop simple, ni trop surchargé, juste ce qu’il fallait. Sans compter le souffle de la jeune femme harmonieux.

    Dès le départ, nous nous retrouvons en présence d’une adolescente, 15 ans, Mélinda, qui va être attaqué et s’en sortir grâce à un homme. Malheureusement elle ne saura pas rien du pourquoi et du qui la sauvée, car les deux protagonistes ne résisteront pas à ce combat. Dix ans plus tard, Mélinda, devenue une jeune femme, va nous présenter sa vie et surtout son amour caché pour Nathan, un jeune homme. Ils se connaissent depuis sept ans et les sentiments de Mélinda sont très explicites lorsque nous sommes dans son esprit, ce qui apparemment n’est pas le cas de Nathan. Lui ne semble pas la voir plus que comme une amie. Ce dernier va lui offrir un médaillon, qui représente la même marque que son sauveur de dix ans passés, laissant des questions se former au sein de la jeune femme. Comme l’indique la 4ème de couverture, le lendemain matin, Mélinda se réveille invisible…

    A partir de ce moment, le roman va nous offrir des moments d’humour très prononcé, mais également des moments de doutes, de questionnement, de trahisons, de joie et de peine, de la surprise également, des contraintes aussi… Les émotions vont et viennent sans que nous ne puissions y faire grand-chose : les subir, les suivre… Elles nous emportent dans ce monde où les gens ne sont pas forcément ce qu’ils prétendent être et où il vaut mieux être sur ses gardes. L’amour frappera t-il à la bonne porte ?

    Mélinda est une jeune femme qui doute de son pouvoir de séduction, elle ne se sent pas forcément à l’aise en présence de certains hommes et même si peu de son passé est dévoilé, questions sentiments, nous apprenons juste assez pour la comprendre. Elle à un grand frère, David, dont j’ai aimé la personnalité : il semble très protecteur envers sa petite sœur et en même temps lui laisse sa liberté de jeune femme quitte à la pousser un peu plus en avant. J’ai beaucoup aimé les échanges qu’elle aura avec lui, une pointe d’humour entre eux, mais beaucoup de tendresse. Mélinda est souvent impulsive, même si elle tente de réfléchir, elle en oublie parfois qu’elle n’est pas seule. Elle m’a beaucoup fait rire et pas uniquement avec son frère, mais aussi avec d’autres personnages, comme ses amies avec qui passer une soirée chippendale relève d’un parcours du combattant, surtout lorsque nous pouvons imaginer aisément comment les personnages sont placés.

    Plusieurs autres personnages sont importants dans l’histoire. Je reprends donc le cas de Nathan, jeune homme qui est ami avec notre héroïne. Il ne semble pas plus surprit que cela de voir, ou plutôt de ne plus pouvoir la voir, même si j’ai un doute à un moment donné… Surement le fruit de mon imagination, mais il est ce que je pourrais qualifier de mystérieux. Cette aura de mystère qui l’entoure donne à l’intrigue encore plus de pouvoir. C’est un personnage protecteur, extrêmement jaloux, mais toujours aux cotés de Mélinda et surtout prêt à tout pour lui venir en aide, car elle va en avoir grandement besoin. Nathan, ou Nate de son surnom peut aussi bien être doux comme un agneau et féroce comme un tigre, selon les circonstances. J’ai beaucoup aimé le voir évoluer, tout comme Mélinda d’ailleurs, dans cette histoire.

    Vint ensuite le personnage d’Alex. Il sait se montrer persuasif, calculateur à ses heures, arrogant, mais il n’a pas que des défauts ! Il sait se montrer adorable, désirable, ce qui ne l’empêche pas d’être exaspérant ! (Flute, un point négatif de plus) Aux premiers abords, il peut paraitre juste le mauvais garçon qui ne fait rien comme tout le monde et qui ne se préoccupe de personne, laissant un arrière-goût d’égoïsme sur la langue, mais en grattant la couche externe, il m’a fait penser à un petit- garçon peu sur de lui qui à besoin de l’approbation des autres pour avancer tel un homme. C’est ce personnage complexe qui m’a réellement plu, j’ai pu sentir qu’il avait été énormément travaillé, je ne dis pas que les autres ne le sont pas, mais Alex est particulier. Il à un coté sombre attirant et repoussant à la fois, le laissant prendre le dessus plutôt que de dévoiler sa véritable identité. Entre la haine et le désir qu’il sait inspirer, il n’y à qu’un pas et même le fait de comprendre qu’il est dangereux, il à un cœur qui ne demande qu’à se laisser s’exprimer.

    « Sa main se posa soudain sur ma joue et ses yeux plongèrent dans les miens. J’eus l’impression que le monde s’arrêtait. Un sourire attendrissant se dessina progressivement sur son visage tandis que son pouce errait délicatement sur ma pommette. Mon coeur cogna tellement fort contre mes côtes que j’eus du mal à respirer. Son regard descendit sur ma bouche. Il ferma les yeux, comme pour lutter contre lui-même. Sa mâchoire se crispa. J’étais paralysée. Quand il reporta son attention sur moi, la lueur au fond de ses yeux accéléra encore les battements de mon coeur.
    Il effleura mes lèvres. Il y eut comme une explosion au creux de mon ventre. Une de ses mains glissa sur ma nuque, l’autre descendit le long de mon débardeur. Ma tête se mit à tourner et ma peau se couvrit de chair de poule. Sa langue plongea dans ma bouche. Mes jambes se  irent à trembler. Il souleva le tissu soyeux, plaqua sa paume contre ma peau. Ses doigts se crispèrent sur ma taille et son baiser se fit plus ardent.
    Un raclement de gorge me fit sursauter.»

    J’aurais pensé qu’à force d’en voir fleurir dans beaucoup de livres, l’auteure nous épargnerait la vision d’un trio amoureux. Que nenni ! C’est le seul bémol que j’ai trouvé et qui à fait que ce livre ne soit pas devenu un coup de cœur. Les trios amoureux ne sont pas ce que je recherche dans une histoire. Pour ma part ce ‘problème’ est pas trop mal passé, parce que ce trio ne l’ait qu’à certains moments. Compliqués me diriez-vous, mais il faut lire pour mieux comprendre pourquoi je dis qu’à certains moments. Mais les sentiments de chacun sont bien réels, il s’agit juste des interprétations et surtout de la disponibilité de certains personnages. Je vous aie embrouillé encore plus ? Dommage, enfin non pas dommage, juste pour vous expliquer que l’auteure n’a pas joué à mettre l’un en couple pour faire venir un troisième et mettre le désordre. Mélinda va devoir décider de qui elle veut et ce choix semble difficile. Les rebondissements, sans oublier la perpétuelle tension sexuelle entre les deux hypothétiques couples aident pour beaucoup. J’espère juste que notre héroïne saura choisir rapidement vers lequel des deux son cœur balance et que nous ne nous retrouverons pas avec des tomes à la suite où elle reste indécise, j’ai lâché une série qui partait dans ce sens sans aucun regret.

    Plusieurs personnages secondaires seront présents et j’attends d’en savoir plus sur les derniers qui sont décrits, sachant que nous devrions en avoir, vu où la suite devrait se passer. C’est sous-entendu, mais j’aspire à découvrir ce monde et toutes les facettes qui puissent exister. Je retiendrais au moins Gaël et Sarah. Cet homme qui à été trahi et qui au fil des années est devenu impitoyable et prêt à tout pour assouvir une vengeance déjà accompli par lui-même. Il m’a fait pitié, pas au début, mais plus j’avançais dans le récit et plus ce sentiment prenait forme pour y rester. La folie le guetterait-il ? Quand à Sarah, elle n’a eut que ce qu’elle méritait, je me demandais comment faire pour qu’elle aille voir ailleurs, très bon choix !

    Les hommes et femmes qui peuplent cette histoire ont diverses facettes, les rendant tour à tour fragile, tendres, attachants, allant jusqu’à devenir énervant.

    Ce que j’ai aimé, c’est la trame de l’histoire, l’originalité des pouvoirs, d’où ils proviennent et le fait qu’un destin déjà tracé depuis la naissance soit en place pour nos héros. Apprendre au fur et à mesure les réponses, sans pour autant avoir toutes les réponses dans ce premier tome. Découvrir qui est qui au fil des pages, sans tout donner dans les derniers chapitres, mais donner justement des éléments pour nous aider à comprendre et avoir envie d’en savoir plus. Suivre les protagonistes et les découvrir, savoir qui ils sont et pourquoi ils sont présents… Leur existence va être complètement bouleversée, surtout celle de Mélinda qui ne saura plus où donner de la tête, mais qui va apprendre à se servir de son corps comme d’une arme. Sans oublier une fin qui ne peut donner que de l’espoir, mais à quel prix ?

    « Qu’est-ce que j’ai fait ?
    Une lueur dangereuse brillait dans son regard bleu acier lorsqu’il agrippa mes cheveux avec brutalité. Il me fixa un instant puis écrasa sa bouche contre la mienne avec une telle force que ça me fit mal. Je gémis et me débattis sauvagement, mais ma nausée reprit le dessus. Je réussis à lui griffer la joue et il s’écarta un peu... juste avant que je lui vomisse dessus. Sursautant, il s’éloigna d’un bond, sans réussir à éviter totalement le contenu de mon estomac. Sa surprise disparue, il fulmina de rage et me dévisagea avec insistance, mais sa brève réflexion, aussi inquiétante soit-elle, me permit de me ressaisir légèrement, sans toutefois réussir à dissiper ma nausée. »

    L’auteure à su mélanger le rêve à la réalité, la fiction au fantastique sans nous perdre. Les scènes d’intimité sont minimalismes, laissant la part à la sensualité, la beauté des échanges qu’à un vulgaire accouplement. Merci pour ces moments qui nous changent de l’érotisme devenu quasiment pornographique. Un peu de douceur dans ce monde ne fait de mal à personne et l’imaginaire fait bien plus que les mots écrits. Pour un premier roman, d’un auteur français, je trouve qu’il vaut autant qu’un auteur déjà connu. L’intrigue est rondement menée, pas de superflu, pas de descriptions qui ne servirait à rien, des personnages qui ne sont pas sans défaut, pas parfait, mais irrésistiblement attachants. Indéniablement, j’ai passé un très bon moment, sans compter que je l’ai lu en très peu de temps, deux toutes petites soirées.

    Logo Livraddict

    babelioMarathon lecture

     

     

     

     

    L'avis de mes partenaires :

    Concours des partenaires

    « IMM # 4Livres en blc »

  • Commentaires

    2
    Mercredi 5 Mars 2014 à 15:32

    Tu peux aller lire les 100 premières pages, mais tu peux aussi tenter ta chance pour le gagner ici : http://1001chroniquesenfolie.e-monsite.com/pages/concours-zephyr-d.html wink2

    1
    Les Mots de Letizia
    Mercredi 5 Mars 2014 à 15:14

    J'aimerai beaucoup le découvrir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :