• Altérés, tome 1 : La proie du dragon (Florence Cochet)

     

    Disponible sur Amazon

    Ash et Vanille, tome 1 : les guerriers du lézard (Sosthène Desanges)


    Auteur :

    320 pages numérique ebook)

    Thème : Science-fiction

      *******

    Fait partie de la série

    Altérés

    Résumé :

    « L'humanité a failli être décimée lors d'une apocalypse déclenchée par des intelligences artificielles. Trois siècles plus tard, le fléau a été maîtrisé par le gouvernement grâce à un contrôle strict des technologies. C'est dans ce monde que la jeune Lutessa vit paisiblement avec son père qu'elle adore. Jusqu'au jour où il sabote son concours d'entrée à l'Institut des Technologies, brisant son rêve de devenir ingénieure. De quoi veut-il la protéger en l'empêchant de partir étudier à la capitale ?
    Le pire survient lorsque Lutessa est infectée par de dangereux nanorobots. Emmenée de force dans les laboratoires du gouvernement, elle découvre que les apparences sont souvent trompeuses. Les autorités veulent-elles protéger les citoyens ou, au contraire, les asservir ?
    Lutessa se retrouve au coeur d'enjeux qui vont la mettre sur les traces de ses origines et de sa mission...
    Dans la guerre entre l'homme et la machine, elle est la clé.  »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Altérée, tome 1 : La proie du dragon (Florence Cochet)

     

    Je remercie la maison d'éditions City éditions/Dreamland ainsi que l'auteur, Florence Cochet pour m'avoir proposé la lecture de ce premier tome. J'avais déjà lu un livre de l'auteur que j'avais apprécié, je n'ai pas pu refuser de découvrir cet univers.

     

    Lutessa est une jeune fille qui vit dans un monde où la technologie est très très contrôlée. L'abus des siècles d'avant à fait que le gouvernement a décidé de maitriser tout ce qui s'en approche de près ou de loin. Des impulsions régulières et obligatoires sont là pour détruire les hypothétiques nanorobots qui pourraient entrer en contact avec les êtres humains et ainsi les rendre malades. Bien que Lutessa vive tranquillement avec son père, elle a de drôles de "visions". Elle désire plus que tout entrer à l'Institut des Technologies, mais son père s'y refuse. Obligée de rester dans leur village, elle va découvrir qu'elle est infestée lorsque le Centre débarque et vérifie chacun des habitants. envoyée avec d'autres au Centre, le voyage devient un véritable périple et l'arrivée ne se fera pas à l'endroit voulu.

     

    Un premier tome décapant. L'histoire est futuriste, mélangeant de la science-fiction avec du post-apocalyptique. Le côté "Avatar" avec la façon dont les êtres humains se connectent au réseau m'a fait sourire en comparaison à la connexion avec les animaux. Tout comme l'aspect Matrix lorsqu'ils passent dans le côté surréel. Cet effet de glisse (tel Sliders) ajouté à tout cela m'a beaucoup plus. C'est comme entrer dans un jeu vidéo où les effets dans le jeu serait quasiment les mêmes que dans la réalité, sauf qu'il s'agit de survie. Deux camps s'affrontent et au milieu des gens simples qui ne le savent pas. Jusqu'à ce qu'un dénouement leur tombe dessus. Ce qui est logique, sinon il n'y aurait pas d'histoire. Qui dit vrai, qui est dans la vérité ? La technologie est-elle un besoin, un défaut, un danger ou tout simplement un espoir ? Qui croire ? Car il y a toujours du bon et du mauvais dans les deux camps.

     

    Ce tome est découpé en plusieurs parties, « La Boîte à musique, Le Convoi, La Forteresse, Daath, La Proie du Dragon, La mémoire dans la tête ». Chacune d'entre elle montre un aspect du personnage principal : Lutessa (plus souvent appelée Tessa). Son évolution, sa prise de position, tout ce qu'elle peut apprendre sur elle et ce qui l'entoure. Il y a de nombreux mystères qui se devinent et d'autres qui sont totalement surprenants. Les capacités de notre héroïne se découvrent l'un après l'autre. Une adolescente qui est comme tous les jeunes de son âge avec un don qui lui refile de méchantes migraines. Lorsque nous apprenons pourquoi elle les a et ce qu'elle est réellement est indéfinissable.

     

    J'ai beaucoup aimé le père, Fenton MacDougal. Il est tout autant juste que dur. tout ce qui l'importe c'est que sa fille soit protégée et il est capable de tout pour cela. La relation avec sa fille est forte. Il préfère lui tenir tête, quitte à la voir quitter le cocon familial pour vivre chez une vieille pie, tout cela pour qu'elle soit en sécurité. C'est un géant, pas un mauvais bougre du tout. Il est attachant tout comme Fanny, la fameuse commère du village. Beaucoup de joie, de petites querelles entre eux qui donne un sentiment de bien-être.

     

    « Depuis plusieurs semaines, elle s’était mis en tête de réussir à quitter la maison à l’aube sans alerter son père. C’était d’ailleurs devenu un jeu entre eux, auquel elle avait jusqu’à présent perdu. Mais pas aujourd’hui. Sourire aux lèvres, elle posa la main sur la poignée de la porte d’entrée, l’abaissa. L’hymne de la victoire résonnait déjà à ses oreilles.
    Réussi !
    La voix grondante de son père la figea :
    —    Lutessa MacDougal, tu ne sortiras pas d’ici sans avoir avalé quelque chose !
    Encore raté ! »

     

    Lorik est un très bon ami de Tessa. Il est très doué et a réussi à entrer à l'institut. C'est dommage que nous ne puissions pas le voir plus que cela, mais je me doute bien qu'il sera forcément dans les suivants ! Et puis il y a les deux camps. Daryl et Dragon, Gwen et Mia, Ethan sont des personnages importants tout comme Daath qui est un peu comme Vision dans les Avengers. Jason, un ami d'enfance de Tessa est du voyage sans le vouloir, à moins qu'il ne soit un espion ? Un traître ? Ou juste un lavage de cerveau ? Ou encore un innocent ? Rageant !

     

    Il y a des moments de doute, des moments où Tessa se pose une multitude de questions. C'est aussi ce que j'ai aimé. Elle n'adhère pas à tout en disant Amen à tout ce qu'on lui raconte. Elle est réfléchie, reste honnête et par dessus tout ne fonce pas tête baissée dans les ennuis, sauf pour sauver son père. La manipulation semble être de concert partout. en tant que lectrice j'ai échafaudé bon nombre de plan sur la comète et forcément à un moment donné on sait qui était derrière tout cela : en ayant soupçonné tout le monde, ce n'était pas compliqué, pas vrai ? Beaucoup de flou autant dans les pensées que dans les lieux où Tessa peut se trouver. L'esprit humain est complexe et le voir codé ainsi me plaît. Les synapses, les liaisons cérébrales sont si fragiles !

     

    « Lutessa courait, projetant des gerbes d’eau. Le sang rugissait à ses oreilles, sa respiration se raccourcissait, les muscles de ses cuisses brûlaient, la sueur coulait dans ses yeux. Elle sentait dans son dos la créature qui s’approchait inexorablement, sans hâte, comme pour faire durer le plaisir de la traque. La panique lui coupait le souffle. Ce monstre n’avait rien en commun avec le jeune homme qui lui avait sauvé la vie. Il n’était plus humain. Jamais elle ne réussirait à le ramener à son cibleur. Il allait la tuer d’un coup de mâchoires, comme on croque un grain de raisin.
    Elle jeta un regard en arrière. La longue forme bleutée accélérait, comblant la distance qui les séparait. Sa crête dorsale indigo fendait l’eau à la manière d’un aileron de requin. La gorge de Lutessa se serra à l’en étouffer. Elle percevait déjà son haleine brûlante sur sa nuque. La reconnaîtrait-il avant ou après l’avoir broyée ? Elle chercha à courir plus vite, mais ses jambes, son souffle, son cœur refusèrent d’obéir. Elle s’épuisait. À quoi bon fuir encore ? Elle ne faisait que l’exciter, et il la rattraperait de toute façon. »

     

    Les descriptions donnent juste ce qu'il faut pour "voir" les scènes d'actions. Les explications sont plausibles et la société met tellement en avant la technologie que discuter avec une personne réelle paraît irréelle... Il y a tellement de problèmes qui surviennent d'un peu partout que même si certains personnages voudraient se rapprocher, je pense qu'ils ont un sacré paquet de chemin à faire avant de pouvoir faire quoique ce soit. Et c'est tant mieux, vu les circonstances dans lesquelles ils vivent tous.

     

    En conclusion, une très très bonne lecture. J'ai vraiment hâte de connaître la suite car la fin me laisse sur ma faim. J'ai très envie de voir comment Tessa va s'en sortir et ce qu'elle va devenir !

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Altérés, série (Florence Cochet)Dans ma boite il y a... # 118 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    angeselphie
    Lundi 25 Juin à 09:33

    Ton avis donne envie, je le note! Merci.

    5
    Vampilou
    Dimanche 24 Juin à 18:18
    Ah oui, celui-ci me tente énormément !
    4
    Samedi 23 Juin à 23:46

    Et bien, ravie de voir que ta lecture s'est bien passée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :