• Chroniques/Accueil

     

    Tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un avis, c'est par ici. Attention, il y en a beaucoup. Le mieux serait de visiter le menu déroulant au dessus et de choisir ce qui vous tente de découvrir dans le menu "Mes chroniques"

     

  •  

     

    Le rêve des ombres, saga Clara Villiers (François Avisse)

    Disponible sur Amazon

    L'arracheur d'ombres (François Avisse)

    Auteur : François Avisse

    464 pages numérique (epub)

    Thème : Thriller

      *******

    Fait partie de la saga

    Clara Villiers

     Résumé :

    « 1349. La peste noire fait des ravages en Europe. Six parchemins sont transcrits dans l’urgence sur la demande d’un médecin français. Ils devront être dispersés aux confins des terres parfois inconnues afin d’éviter l’extinction de l’humanité...

    De nos jours. Damaris, une magnifique jeune Kényane, se trouve attirée vers les ruines de l’antique cité de Gedi. Là, au milieu des pierres mangées par la forêt, elle rencontrera ce que la Terre a engendré de plus sombre...
    Dans les grottes de Leang Leang en Indonésie, Lachlan recherche la toute première peinture rupestre. Ce qu’il découvrira ira bien au-delà de ses espérances et de ses pires cauchemars…
    Zakaria, 12 ans, est injustement condamné à être enfermé dans une prison turque. Subissant d’atroces sévices d’un surveillant sadique, il trouvera un bien étrange allié dissimulé dans les sous-sols des cachots…

    Tous vont cruellement interférer avec Clara Villiers. La jeune médecin légiste au destin tourmenté va poursuivre d’une terrible manière sa descente aux enfers… »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Le rêve des ombres, saga Clara Villiers (François Avisse)

     

    Je remercie François Avisse, enfin je ne sais pas s'il faut le remercier vu comment se termine ce livre (oui je suis désagréable du départ :p) pour m'avoir envoyé la suite des aventures de Clara. Même si les tomes peuvent être lus indépendamment, il vaut mieux tout de même lire l'arracheur d'ombres en premier. La couverture a le détail que celle du premier, cette petite goutte bleue qui s'écoule. Lorsqu'on a lu "l'arracheur d'ombres' on sait déjà ce que sait.

     

    Quelques mois après les derniers événements, nous retrouvons Clara Villiers dans un appartement superbe de Londres ! Sentez l'ironie qui pointe son nez. Elle a perdu son travail, ses amis, le peu de famille qui était encore en vie. Son filleul se retrouve dans une très très mauvaise position. En parallèle, 1349 est une année où la peste est tranquillement en train de s'installer un peu partout, faisant des ravages dans la population. Penser à cette époque que c'est lui le pire virus serait trop drôle. Non il y a quelque chose de sournois qui est en veille et attend son heure pour se réveiller en pleine forme et accomplir son destin.

     

    « Un de vos anciens collègues de la CIA. Mais il n'en savait pas plus. Preuve que tout a été fait pour ne pas ébruiter cette histoire. Elle doit être fabuleuse ! Un rapport avec une invasion imminente extra-terrestre ? Ou vous êtes tombée sur des zombies échappés d'un laboratoire d'expérimentation militaire ? Je dois savoir ! Le public a le droit de savoir ! Vous devez me dire ce que vous avez découvert là-bas...
    Clara s'arrête, se retourne, s'approche de Winston, le regarde droit dans les yeux, et lui dit en tentant de garder son calme :
    - Que les choses soient claires : je ne dois rien du tout, ni à vous, ni à personne. Effectivement, il y a cinq mois, je suis partie en Russie lors d'une enquête particulièrement délicate... »

     

    Ce livre donne assez de détails de l'autre, d'où le fait qu'on puisse les lires indépendamment, mais j'ai préféré les lire dans cet ordre, probablement pour rager encore plus. À peine débuté le livre, je n'ai pas pu le lâcher. On débute dans le passé, pour apprendre comment la "chose" a été placée en divers endroits. On revient à Clara et j'ai rongé mes ongles, car j'avais envie de savoir ce qui est passé auprès de son filleul. Bien entendu, il a fallu attendre un peu avant de le savoir. De toute façon, l'auteur est sadique à souhait tout du long de la lecture. Chaque moment où le stress vient nous prendre dans ses bras, nous amène à un point où l'on va découvrir un moment important. PAF ! Il s'amuse à aller voir un autre personnage ou une autre époque. RAGEANT !

     

    Le livre est découpé en quatre parties ; Première partie : sommeil, deuxième partie : le réveil, troisième partie : ralliement, quatrième partie : symbiose. Quatre parties qui nous mettent déjà dans l'ambiance. Les ombres décident de rester endormies, de s'éveiller, de se rallier et enfin de, bref vous l'avez compris, l'évolution des ombres se fait de manière linéaire, sans obstacles, ou très peu. Les chapitres sont courts, entraînants et diaboliques.

     

    Les "ombres" sont un être à part entier. Rien qu'en relisant cette phrase, on peut se poser des questions. Comment des ombres pourraient être un personnage ? Je ne l'explique pas, c'est un fait, point, il suffit de lire pour en apprendre plus. Elles sont fines chercheuses, douées d'intelligence et tout est fait pour qu'elles réussissent, même si des hommes ont fait le nécessaire. La terre évolue, les civilisations changent, se modifient, disparaissent. L'Homme n'est pas le seul fléau de l'Humanité. Ces ombres ont une histoire que nous avons morceau par morceau. Les légendes ne sont pas si lointaines que cela. Ces ombres sont cette menace que Clara doit combattre sans pour autant mettre les autorités dans son camp. Et pour cause, qui la croirait ? Elle finirait probablement dans un asile.

     

    Ce n'est pas le cas de Winston, journaliste pour un "journal" basé sur le paranormal. Un peu comme celui que les Men in Black lisent pour trouver leur protégé. En d'autres termes plus simples : un journal où le mari de la voisine est un extraterrestre, pourrait être un super titre. Winston est une fouine, mais dans le bon sens. Lorsqu'il sent, ressent le bon filon il ne lâche rien. Il est bien en dessous de la réalité lorsqu'il met le doigt sur l'histoire de Clara. Entre les deux, c'est beaucoup de méfiance, surtout de la part de la jeune femme. Ayant tout perdu, elle ne fait confiance à personne. Il faut dire que la suivre pour lui parler, rester au pied de son appartement et l'appeler en pleine nuit parce qu'elle allume la lumière chez elle, c'est limite flippant. Un détraqué ? Non juste un homme qui veut l'article qui le propulsera au sommet. Sauf que cet article va l'amener à jouer les James Bond.

     

    « - Ça voudrait dire que, quelque part, un être originel est en train d’appeler ses potes. Il veut réunir ses troupes.
    - Exact, confirme Clara. C’est pas bon du tout. Il est évident que l’humanité ne ferait pas le poids dans cette guerre.
    - Et vous pensez que nous pouvons empêcher cela ?
    -   Ce   ne  sera   pas   simple...   Mais   hors   de  question   de rester le cul sur une chaise à compter les points !
    - Nous sommes bien d’accord. Ça me donne l’impression d’être James Bond, en route pour sauver le monde !
    Clara regarde Winston et lui dit avec un brin de compassion dans la voix :
    - Je suis désolée, mais, sans vouloir vous vexer, Daniel Craig est un peu plus baraqué que vous… Quand même…
    - Ah bon ? sourit le journaliste en pinçant ses poignées d’amour. Vous croyez ? Pourtant je fais un max de sport ! »

     

    Des similitudes entre le premier te le second tome donnent de quoi regarder derrière soi. Clara a bien raison de se méfier des étrangers, même si elle-même est une étrangère. Le voyage effectué ne sera pas de tout repos, ni une partie de plaisir. Il s'agit de retrouver des personnes. La course pour la vie continue. Clara préfère rester sur ses gardes. Elle est courageuse et ne veut mêler personne à cette enquête qu'elle mène. Grand bien lui fasse, chacun est libre de décider de venir à ses côtés. C'est le cas d'Alexandre dont la femme a disparu, Winston qui veut écrire ce papier. La rencontre entre le lecteur et les autres personnages est effrayant, dans le sens où l'on voit ce qui leur arrive avant de trépasser. Autant rester honnête, l'auteur ne fait pas dans le détail.

     

    «  La reine mère dans toute son horreur. »

     

    J'ai beaucoup apprécié, ce sont les notes en fin du livre qui nous expliquent certains de ces passages afin de les lier avec notre réalité. Un autre détail, on sait comment le monstre du Loch Ness est né ! Pauvre anguille, mdr. L'aventure est au rendez-vous. Sauver le monde devient un véritable crédo pour notre héroïne qui se dévoile un peu plus. Et le MAL, il vaut mieux s'en méfier comme de la peste, non pire qu'elle. Alors pourquoi j'ai indiqué du départ le fait que je suis désagréable ? Le final, ce truc qui se trouve à la fin du livre, qui vous donne envie ou pas de découvrir la suite. Il est certain de vouloir connaître le troisième livre. Terminer de cette façon sans savoir ce qui se passe vraiment, mon imagination m'emporte très loin pour me dire que non, il va se produire un miracle ! Sinon je ne donne pas cher de l'auteur, niark niark niark !

     

    En conclusion, une très bonne lecture comprenant de l'aventure, du suspense, une tension permanente. Les personnages sont attachants, même les seconds rôles et pourtant il y en a un que j'aurai bien étranglé de mes propres mains. J'ai vraiment hâte de connaître la suite !

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique