• Amoureuse du diable (Alexandra Lanoix)

     

    Amoureuse du diable (Alexandra Lanoix)

     

    Disponible sur Amazon

     

    Double 6 (Emmanuel Trédez)

    Auteur : Alexandra Lanoix

    220 pages numérique (epub)

    Thème : romance

    *******

     

     

    Résumé :

    « Lilly s’octroie quelques jours de congé bien mérités à Monaco. Elle a économisé plusieurs mois sur son salaire de caissière pour s’offrir ce voyage : un break avec sa vie actuelle et... sa vie d’avant. Durant son séjour, elle croise la route de l’homme d’affaires Léo Watts, mais cette rencontre va lui valoir toute l’attention d’Interpol, qui lui demande d’infiltrer le cercle très fermé du richissime businessman. Acceptera-t-elle de jouer les taupes auprès de cet homme qui est loin d’être un ange ? »  

     

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    14/20

     

    Je remercie Alexandra Lanoix pour la lecture de son dernier livre. Je crois que j'ai déjà lu tous ses autres récits donc je ne pouvais pas ne pas découvrir celui-ci. Lorsqu'elle me l'a proposé, le titre me disait quelque chose sans savoir vraiment pourquoi. Au final j'ai trouvé dans un de mes vieux documents : le poème de Verlaine porte le même titre et on peut retrouver des "similitudes". Je trouve qu'ils vont bien ensemble ces deux-là.

     

    Lilly a besoin de souffler. Après avoir économisé pendant plusieurs mois, elle se paye quelques nuits dans un hôtel prestigieux de Monaco. Loin de sa vie actuelle, plus proche de son passé elle a besoin de se ressourcer, de devenir quelqu'un d'autre pour une semaine. Lors de son arrivée elle va sauver un petit garçon qui a failli se faire écraser en pleine route. Les remerciements ? On peut oublier, elle finit par mettre de côté son héroïsme en quelques secondes et décide de se payer une après-midi sur un transat au soleil. Sauf que cela ne se passe pas vraiment comme prévu. Une semaine au soleil dans un lieu richissime pour tenter d'oublier son passé c'est bien, mais il suffit d'un rien pour que tout lui revienne en pleine figure. Léo Watts (ça me fait penser à Leo de Charmed mais sans le côté ange mdr) veut absolument la remercier d'avoir sauvé son petit garçon en l'invitant à diner. Elle refuse, l'évite, mais il lui tombe dessus le lendemain matin au petit déjeuner. C'est un homme étrange, direct et près à lui offrir le monde à ses pieds. Enfin pas tout de suite. Disons qu'il a des ressources et va faire en sorte que Lilly use de ses dons, ceux qu'elle avait mis en sourdine.

     

    « C’est Watts ! Putain ! Que fait-il ici ? N’a-t-il pas eu mon message ?

    — Mademoiselle Marchal, se lève-t-il en me tendant la main. Nous n’avons pas été présentés, je suis Léo Watts. Je fais de même et lui donne la mienne après m’être libérée de mon verre.

    — N’avez-vous pas eu mon message hier soir ?

    — Si, les deux en fait, mais je souhaitais vous parler en personne. À défaut d’un dîner, prenons le petit déjeuner ensemble ?

    — J’ai l’impression que vous ne me donnez pas trop le choix.

    — Je suis ici, vous aussi, cela serait idiot de ne pas faire connaissance.

    Ce genre de types n’aime pas qu’on leur dise non, et moi, je déteste qu’on m’impose des choses. Je m’installe en face de lui en espérant qu’une fois qu’il aura eu sa discussion, il me lâchera la grappe. »

     

    Un coup de chance ou de malchance. Lilly, ancienne pilote de courses est devenue caissière lorsqu'un grave accident sur circuit a tué son ex. Elle se sent en cause, cette culpabilité la ronge car elle était la conductrice de la voiture qui a percuté Cameron. Depuis des mois elle ne cesse de ressasser cet événement, cherchant pourquoi elle était si proche de son véhicule. Le changement de vie est radicale. Cette semaine en dehors du temps, elle pense que cela va lui faire du bien. Une histoire entre deux personnes qui n'auraient jamais dû se rencontrer. Il a suffit d'une chose : que Lilly ne regarde pas que son nombril et fonce sauver un enfant en danger pour attirer l'attention de cet homme qui a une sacrée réputation. De tombeur, oui, mais pas uniquement. Il a la quarantaine et travaille dans l'import-export... Déjà là, on sent l'entourloupe et cela ne coupe pas, Lilly n'est pas dupe, elle se doute qu'il n'est pas clair. Et puis cet "anniversaire de son fils sur un yacht" hum, on tombe dans le cliché du mec qui veut attraper LA femme, j'ai bien ris de voir comment il doit se dépatouiller pour attirer une personne comme elle. Cela n'arrive pas tous les jours de rencontrer ce type d'homme et encore moins de lui taper dans l’œil de cette façon, mais avec le passif de Lilly, il y a des intérêts en jeu qu'elle ne connaît pas encore.

     

    Imaginez vouloir recommencer à zéro et se retrouver pris entre deux feux ? Surtout lorsque l'on a qu'une seule envie : être tranquille ! Léo Watts est un homme que toutes les polices rêveraient d'avoir entre quatre murs. Il n'est pas LE plus gros poisson, mais il est important dans son travail. (enfin travail, travail, c'est vite dit, mdr) Pourquoi a-t-elle sauvé cet enfant ? La question ne se pose pas, c'est plutôt pourquoi personne d'autre ne l'a fait. L'égoïsme et le nombrilisme dans toute sa splendeur, j'espère juste que dans la réalité il y aurait eu au moins une autre personne. Son acte va la propulser dans un engrenage complexe. La police l'approche pour qu'elle devienne une taupe, personne depuis des années n'a réussi à s'approcher de ce mur, car Léo est un mur imprenable à qui rien n'échappe. Léo la veut dans son équipe et a les moyens de l'attraper dans ses filets.

     

    Sauf qu'il y a une chose qu'il ne faut pas oublier : Lilly. elle a un caractère autant le dire de suite : de merde ! Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, ne lâche rien, c'est une teigneuse usant d'un langage familier. Elle est dure depuis l'accident et j'aurai aimé la connaître avant. C'est une battante et cela n'a pas changé. Pour la mettre dans une case c'est extrêmement difficile. Elle ne veut pas choisir, elle veut juste passer quelques jours loin de sa souffrance, loin de sa mère qui est malade, en stade terminal d'un cancer. C'est là que tout va se jouer : sur la faille de Lilly. Sa mère est tout ce qui lui reste et les jours, les mois sont comptés. Jouer sur les sentiments c'est inhumain, pourtant certains sont prêt à tout pour obtenir ce qu'ils désirent.

     

    Léo est sur de lui, froid, distant, calculateur. Il a des gardes du corps à foison, pourtant à certains moments il a une arme proche de sa tête... C'est un individu intelligent, qui le laisse passer aucune émotion, enfin jusqu'à aujourd'hui. D'ailleurs c'est étrange de le voir changer, pas radicalement, mais il modifie certaines de ses actions le mettant en danger. Il a des dossiers sur tout le monde et ne se laisse pas surprendre, pas souvent, rarement, extrêmement rarement. Il est un véritable caméléon. les costumes lui vont parfaitement bien, le look bad-boy aussi. Il est aussi à l'aise en danse qu'en moto ou même en tirant sur un homme.

     

    La police est décrite par des personnages qui ne pensent qu'à l'attraper lui, par le biais de Lilly. On se demande pourquoi tant de haine, d'obsession, de ressentiment. On peut comprendre sans pour autant suivre cette destruction dès lors que nous avons les explications. Il faut savoir qu'à force de chercher, ils trouvent des éléments, mais les preuves disparaissent, ne sont plus valables ou encore sont fausses. Brouiller les pistes, les amener à se planter royalement, Léo est un as de ce côté.Il y a également Brigitte, la standardiste du grand hôtel, Arnaud qui est sur les dents et qui va s'avérer un sacré cas. L'obsession est grave lorsqu'elle est à ce point-là. Concernant Brigitte j'ai eu du mal à l'apprécier dès le départ, elle me paraissait trop fausse. Son évolution m'a conforté dans l'idée que je ne l'aimais toujours pas, même une fois le livre terminé.

     

    « Je me sens vivre, respirer de nouveau. Je pense à ma mère, à ce qu’elle dirait de moi en me voyant. Elle a toujours souhaité que je sois heureuse, alors même si cela n’entre pas dans le politiquement correct, je crois qu’elle approuverait quand même. Le bonheur ne se contente pas d’une seule case, on le prend là où il pose ses valises. »

     

    Le récit ne manque pas d'actions et de rebondissements. La trahison est partout, le désir aussi. La douleur est omniprésente et c'est cette douleur que Lilly combat jour après jour. Et cette douleur s'estompe lors des moments passés auprès de Léo, qu'il soit ce qu'il est ne la dérange pas plus que cela. Quant au final... disons que la connaissant j'avais imaginé un truc plutôt tordu sur l'un des deux personnages, mais pas sur les deux. Cela ne m'étonne pas de Alexandra. Par contre j'avoue que j'ai eu du mal avec les personnages principaux par moment. Des éléments et des événements qui sont pour la plupart logique et d'autres difficiles à comprendre. Et il est clair que j'étais partie sur autre chose pour le final. Jusqu'où l'amour peut nous faire aller ?

     

    En conclusion, c'est une histoire qui est dense et qui aurait mérité plus de développement. Le côté romance du livre ne m'a pas vraiment percuté (ce qui ne m'a pas dérangé du tout), j'ai plus eu l'impression d'avoir un livre d'action avec deux êtres qui se rapprochent et dépendent des divers éléments qui leur tombent dessus. Les rebondissements sont présents, l'action aussi, les caractères forts des personnages. On imagine ce qui peut se produire, par contre il vaut mieux s'attendre à tout. C'est un livre d'Alexandra, il ne faut pas oublier et par conséquent il y a des "trucs" qui sont bien à elle, comme j'aime.


    Amoureuse du diable (Alexandra Lanoix)


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :
    « Didier Jeunesse EditionsDes mots sur vos lèvres # 105 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Dimanche 16 Juin à 06:45

    Le titre me parle beaucoup et je suis hésitante sur le contenue.... Je le garde dans un coin de ma tête, on sait jamais s'il croisait mon chemin.

    5
    Samedi 8 Juin à 09:45

    Ca a l'air plutôt sympa !

    4
    Vampilou
    Vendredi 7 Juin à 16:47
    Ah tiens, j'ai publié mon avis aujourd'hui aussi lol Et c'est un roman que j'ai juste adoré !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :