• Dark Side, Asylum-Vampire, Livre II (Nathy)

     

    Dark Side, Le Chevalier Vampire, Livre I (Nathy)

     

    Auteur :

    26 décembre 2013

    370 pages papier

    Thèmes : Fantastique/Vampires

      *******

    Fait partie de la saga 

    Dark-Side

    Résumé :

     

    « Second tome de la trilogie Dark-Side. Le roman fait partie de l’ensemble des écrits rassemblés sous le nom d’Invictus Tenebrae.

    Cathal a été condamné par le Conseil des Ichoriens et se voit emmener dans les geôles de celui-ci. Pendant son incarcération la vie continue aussi bien pour Nelly que pour les ennemis du chevalier-vampire.
    Mais qui donc est réellement Adrien ? Et qui manipule dans l’ombre ? Cathal n’est pas au bout de ses surprises. Les événements l’amènent à remettre bon nombre de choses en question, même certaines amitiés vieilles de plusieurs siècles.

    Un second tome où le visage d’une certaine secte vampirique se précise et soulève de nouvelles questions. Un second livre de transition vers un troisième qui s’annoncera plus sanglant et révélera des personnalités inattendues. »  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Dark Side, Asylum-Vampire, Livre II (Nathy)

     

    J’ai eut ce titre en service presse, mais comme j’avais fait le choix d’acheter au format papier le livre I, forcément, j’ai fait la même chose pour celui-ci. Néanmoins, sans en avoir entendu parler, je ne l’aurais pas fait, je tiens donc à remercier Nathy des éditions Lune Ecarlate d’être passé par chez moi :p ! La couverture est plus mystérieuse que la première, faisant référence à cette fameuse confrérie, ou plutôt appelé L’ordre de la Miséricorde. La représentation est vraiment tel que j’ai pu l’imaginer en lisant les passages dédiés à cette… secte ? D’ailleurs, la secte Asylum vampire ne porte que très bien son nom. Je la vois bien ainsi, pareille à une secte, avec un gourou qui se prend pour un dieu et qui oblige ses adeptes à faire tout ce dont il désire. Un véritable malade ce fameux blond qui prend, use, utilise les autres. Mais sachez que vous saurez qui est le responsable, mais le pourquoi reste sous-entendu.

    « Les canines effleurèrent la peau fine où les veines bleutées apparaissaient. Et sans prévenir, il plongea ses crocs dans la chair douce, la jeune femme hurla sous la violence de l’attaque, il défit sa prise sur son bras pour mieux la prendre contre lui, enfonça ses dents dans le cou et l’égorgea sans sourciller. Le liquide vital gicla par la carotide tranchée, l’odeur du sang et de la peur, les sensations de la morsure que communiait le Néos à tous les vampires présents dans la salle les excitèrent. Il éveilla leur soif, la rendit si impérieuse qu’à l’instant où il relâcha sa proie et l’expulsa de son piédestal d’un coup de pied dédaigneux, tous les ichoriens à proximité se précipitèrent sur elle pour s’en repaitre. Plusieurs humains subirent le même sort après que leur seigneur ait infligé la première morsure. Les pauvres victimes moururent sous les coups de crocs acharnés des prédateurs… ce fut un véritable massacre. Lorsque tout fut fini, il ne restait que peu de choses de leurs corps disloqués et ensanglantés. »

    Nous retrouvons Cathal dans un état déplorable, suite à un emprisonnement abusif. Et c’est sans compter ce qui lui ait arrivé durant ce laps de temps. Nous le voyons différemment, le manque de sang, la perte de sang, ce liquide si précieux dans nos veines et encore plus dans les siennes. Un complot est en marche depuis le premier livre pour l’évincer et ici, nous le ressentons vraiment beaucoup. Cathal est un homme dangereux, nous l’avions déjà vu précédemment, mais ici, il l’ait encore plus. Mais il n’est pas qu’une machine de guerre, il est aussi un homme avec des sentiments et dans ce tome, ils vont être plus approfondis. Notre chevalier vampire à un cœur qui bat pour Nelly, il en est profondément amoureux et rien ne pourra lui ôter cela de son cœur, de son corps, de son âme. Il à une mission, trouver celui qui enlève les autres vampires et les fait disparaitre et une fois qu’il sait qui est cette personne… Les combats sont rudes, que se soit pour entrer chez lui ou pour tenter de percer les défenses de cet ennemi, sous les traits d’Adrien. Mais qui est-il réellement ? Pourquoi personne n’a jamais entendu parler de lui avant ? Qui tire les ficelles ? Ce vampire, Adrien n’est pas du tout celui que l’on croit et sa multitude d’identités prises au cours des décennies, que dis-je des siècles qu’il arrive à tromper son monde et tout cela dans un but précis. Mais à vous de trouver je ne vous en donnerais pas plus et de toute manière, Adrien est antipathique déjà dans le livre I donc, il sera difficilement agréable ici.

    Le personnage qui m’a irrité une fois de plus c’est Nelly. Pas tout le temps comme dans le premier non. Là, elle à sut montrer et évoluer en fonction de Cathal durant un moment. Ses sentiments sont bien présents, mais elle à du mal à concevoir que cet homme est aussi un vampire. Un guerrier qui à vécu un bon nombre de guerres et qui n’est pas près de se terminer. Nelly semble accepter le fait qu’il soit un guerrier, mais dès qu’il s’agit de le laisser partir, elle à du mal. Pourtant, ce n’était pas faute de lui expliquer. En tant de guerre pourtant les armes sont toujours les bienvenues et il ne faut pas oublier que Cathal est tout de même le chef de l’armée vampire et il se doit d’être auprès de ses hommes. Malheureusement, même après avoir dû subir le temps sans Cathal lorsqu’il était enfermé Nelly va encore faire des siennes et embarquer son ami Patrice, un ancien militaire dans une promenade qui n’aura rien d’une promenade de santé. Patrice est un homme admirable, humain certes, mais il va vite apprendre l'existence des vampires, sauf que par le passé, il ne voulait pas y croire. Son passé de militaire va énormément l'aider dans ce qui va devenir sa propre guerre. Le fait de se mettre en danger, soit, elle semble ne pas vouloir rester en vie, mais le fait d’entrainer les autres dans son sillage ne semble l’atteindre qu’une fois trop tard. Son caractère, bien qu’elle soit humaine, elle m’a agacée.

    «  - Pardonne-moi, je n’aurais pas dû t’imposer ça, tu vas finir par me voir comme un monstre.
    - Non, je sais le cœur qui se cache derrière cette façade, même si parfois il y à des choses qui me choquent, j’essaye de comprendre, tenta-t-elle de le rassurer.
    - J’ai conscience que pour une femme de ton époque, c’est plus difficile à accepter, je suis ichorien et je le demeurerai toujours. Il y à beaucoup d’éléments que tu appréhenderas de manières distinctes lorsque tu seras devenue une des notres, quand tu sera… »

    Ils ne sont pas du même monde, lui est vampire depuis des siècles, il n’a pas le même mode de vie, mais il à dû s’adapter à un monde qui à évolué si rapidement que même l’humain de base n’a pas forcément pu le suivre. Nelly, elle vit à notre époque, mais ne semble pas faire l’effort de vouloir le comprendre. Elle est fière et indépendante, de ça, personne ne peut le lui reprocher, mais aucun des deux ne fais un réel pas en avant. Lui veut juste qu’elle reste en vie et elle ? Vivre sa vie en LIBERTE ! Le problème ? L’Ordre de la miséricorde ! A part cela ? Tout va bien… Nelly m’a semblé égoïste dans ses propres décisions, et même si j’ai beaucoup aimé le livre, ce personnage ne correspond pas à Cathal. Elle n’en fait qu’à sa tête, ne cesse de le pousser dans ses retranchements jusqu’à ce qu’il pense ne plus vouloir vivre… Il lui à pourtant montré qui il était et depuis le début. Il essaye de concevoir sa vision des choses, mais elle… non. La romance est très loin, mais cela ne m’a pas dérangé, bien au contraire. Des hommes vont se battre, ils sont en plein cœur d’une guerre sans pitié où ni les humains ni les vampires ne pourront s’en sortir vivant si personne ne fait rien.

    Par contre j’ai ADORE les illustrations que vous pourrez retrouver à peu près au milieu du livre et celle où ils sont tous les deux et magnifique ! Les autres aussi d’ailleurs, chacune à un petit quelque chose qui fait que je ne me suis pas lassé de les regarder. Mes deux préférées sont donc celles de la page 166 et 167. La première étant le couple, me faisant penser au moment où ils ont enfin un peu de paix autour d’eux et surtout dans leur cœur. Et la seconde, durant les combats où la férocité de Cathal est mise en avant. Les archives également sont toujours aussi délicieuses à lire. Beaucoup de détails sont inscrits et une va apparaitre pour le cas de Nelly. De même que les archives du père de Nelly, son sort est peu enviables, mais il à beaucoup de courage et de tendresse en lui.

    Au final un bon livre II, malgré quelques coquilles comparé au premier et une Nelly qui à encore bien du mal à se restreindre pour essayer de rester en vie. J’oubliais également tous les noms des ‘clans’ de vampires : les Néos, les Plébéiens, les Sotranes, entre autres. Je me suis un peu perdue, dire que j’avais tout le reste en main. Bon parce que nous avons le droit à des combats sans précédents, du sang, beaucoup de litres d’hémoglobines, beaucoup de tristesse, de peur, de haine, d’appréhension, de revirements de situations, du suspense. L’espoir est mince, la joie n’arrive pas à rester bien longtemps, les armes sont nombreuses. Le fait de se demander si ce n’était pas l’un des leurs qui était le traitre, le commanditaire, l’assassin, le gourou à été bien ancré, jusqu’à ce que la découverte soit encore plus surprenante, car dans un sens, Cathal n’était pas loin de la vérité. Les Ichoriens peuvent être aussi bons que mauvais, comme toutes races existantes.

    Octavia est l’Ichorienne que j’aime toujours autant, elle arrive à remettre les idées en place dans l’esprit de Nelly. Elle aime profondément Cathal comme un frère et le défendrait comme tel. Sans elle, je pense que notre humaine serait soit déjà morte (sous les coups des ennemis, de Cathal ou de l’un des guerriers) soit disparue sans laisser de traces. Le Prince Edern montre une autre de ces facettes lors d’un mariage. Il nous montre qu’il est capable de sentiments, de passions. Par contre, il reste le même concernant Nelly et là, je suis très contente, il reste glacial et honnête envers elle. Il ne serait pas contre de la punir pour lui remettre les idées en place.

    « - Vous devez vous demander la raison de votre venue ?
    - En effet, répondit Nelly tandis qu’elle triturait la mèche de cheveux qui s’était échappée de son chignon.
    - Je suis allée rendre visite à Cathal, annonça-t-il à brûle pourpoint.
    Nelly, surprise, resta sans voix.
    Edern continua.
    - Voyez-vous cette histoire ne me plaît pas, j’aimerai qu’à l’avenir vous évitiez de mettre Cathal dans une telle situation. Peu importe ce qui se passera entre vous par la suite, mais il ne repassera jamais devant le Conseil pour régler vos problèmes de couples. Me suis-je bien fait comprendre ?
    Nelly opina du chef en silence. »

    Le troisième livre devrait sortir durant le dernier trimestre de cette année, donc peu de temps à attendre. Le premier chapitre du tome 3 est mit dans ce livre et donc nous sommes beaucoup moins sur notre faim qu’entre le premier et le second. Mais ce n’est pas pour autant que l’envie de savoir comment tout cela va se passer est éteint. Bien au contraire, Nelly à changé, une surprise de dernière minute, mais avec elle tout est permit d’après ce que j’ai pu lire. Le monde dans lequel à été plongé ne cesse de se modifier et son adaptation va devenir encore plus difficile, surtout là où elle, les guerriers et Patrice sont emmenés. J’attends la suite avec impatience, sans me ronger les ongles pour autant.

    Logo Livraddict

    babelio 

     

     

    Défis sur Fb

     

    « Rush - LCFighting for love (Gina L. Maxwell) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :