• Draken (Gala de Spax)

     

     

     

    Le fils du diable est un ange, tome 1 (Kate Oliver)

     

    Auteur : Gala de Spax

    296 pages numérique

    Thème : Fantastique

     

      *******


     

     Résumé :

     
    « Lorsque le monde bascule dans le surnaturel, l’humanité ne sait plus à qui faire confiance. Comment reconnaître une créature maléfique d’un être humain ? Qui se cache derrière le visage angélique de votre voisin ?

    Valérie, journaliste courageuse mais pas téméraire, va tenter d’en savoir plus sur ces inconnus qui terrifient la population depuis quelque temps. Mais qui est-elle réellement ? Et vous, qui êtes-vous ? »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

     

    Déjà merci à Emma et Sharon Kena pour m'avoir permis de lire ce livre de Gala. Ayant déjà lu certains de ces livres – et d'autres qui m'attendent dans ma PAL – je me suis dit pourquoi ne pas plonger dans cette belle couverture ? Chose dite, chose faite, je l'ai eut, lu voici donc ce que j'en pense. La couverture est très belle, j'avais eut l'occasion de la voir sous différents format avant – vive facebook – et je dois dire que je l'aime ainsi, sans le halo lumineux voulu à un moment donné :p !

     

    Au début de ma lecture – oui, parce que j'évite de lire les quatrième de couverture depuis un moment – je me suis dit non, elle n'a pas osé faire une romance ? En même temps, certaines ont trouvé grâce à mes yeux, mais ouf, point de romance comme j'aurais pu l'imaginer dans Draken. Valérie est une jeune femme, journaliste qui pense être puni de quelque chose lorsque son patron l'envoie faire une interview chez un homme qui est... très particulier : Korbin Woodlock. L'interview se passe dans un endroit plutôt glauque, avec de drôles de bruits et d'un coup, ce qui aurait pu s'apparenter à du calme et de la sérénité va devenir de la pure folie. En une fraction de seconde l'humanité va être totalement transformée. Un effet boule de neige qui ne s'arrête pas, plus elle dévale la montagne et plus elle grossit jusqu'à ce qu'il soit impossible qu'elle s'arrête et fasse un maximum de dégâts.

     

    Pour ma part, j'ai trouvé Valérie un peu – voire beaucoup – naïve sur certains points, à d'autres moments elle m'a semblé extrêmement crédule et tout le contraire à d'autre jusqu'à ce qu'elle voit de ces propres yeux. Ce n'est qu'un constat, rien de plus, son évolution est flagrante et elle prend conscience que tout ce qui arrive est la faute d'un malentendu, une simple supposition et fera tout ce qu'elle peut pour s'en sortir elle, mais aussi tous ceux qui seront dans les ennuis jusqu'au cou. Habituellement je parle plus des personnages, mais pour le coup, je parlerais juste de deux très succinctement, en plus de l'héroïne. Le premier est le père de Valérie. Je l'ai adoré ! Il est protecteur, puissant, étonnant, bref un super papa dans toute sa splendeur. Le second est Korbin, c'est celui qui m'a déçu dans ses comportements. Il change d'avis comme de chemise, en fait, je le trouve perturbant dans ses décisions.

     

    Plusieurs protagonistes vont et viennent dans l'histoire, certains sont plus importants que d'autres, mais la magie est partout, surtout lorsqu'il y a des bébés dans le secteur. Il n'y à pas de véritablement méchants, ni de bisounours'land – ouf – c'est plutôt une nature... humaine qui se montre sous son jour ni bon ni mauvais. Dans chacun de nous il y a une part de yin et de yang, il suffit de savoir de combien de pourcentage chacune de ces parts a comme importance. A partir de ce point, est-ce que c'est plus facile de qualifier les gens ? Encore une question à se poser.

     

    J'ai beaucoup aimé l'histoire, la façon dont elle dérive, les morales qui en découlent. Qu'est-ce que j'aurais fait si cela arrivait réellement ? C'est une question qui résulte de cette lecture. Avec tout ce que nous entendons niveau information, est-ce que justement nous n'en avons pas trop, ou au contraire pas assez ? Le sujet de l'information est très important, sur ce qui doit être dévoilé ou non, sans oublier tout le reste, mais je n'en dit pas plus. Gala arrive toujours à me surprendre d'une manière ou d'une autre, c'est ce que j'aime. Le bémol – oui, parce que sinon il ne serait pas juste en argent – c'est la vitesse à laquelle le livre se déroule. J'ai trouvé que cela allait vraiment trop vite. Les faits s’enchaînent les uns après les autres, pas de souffle entre deux, pas moyen de se poser que déjà la montagne gronde, enfle et explose et la fin est déjà là. L'intrigue est trop condensé du début, mais il est vrai qu'il est impossible de s'ennuyer. Beaucoup d'humour même pendant certaines scènes qui peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes. Une lecture originale avec une héroïne qui par moment me faisait penser à Jayce :)

     

    Un extrait juste parce que j'ai adoré ce passage :

     

    « J’entrouvris le même œil qui m’avait servi à lire l’heure (afin de ne pas user l’autre pour rien) et  découvris  un corps accroupi à côté de mon lit. Grâce à la faible lueur ambrée du réveil, je distinguai un  type avec une paire de lunettes de soleil, affublé d’une grande cape en cuir noir qui se soulevait au rythme  de sa respiration.

    – Batman ? marmonnai-je en baissant ma couette acoustique.

    – Non, ce n’est pas Batman. C’est moi.

    – Moua ?

    Je cherchais difficilement quel super héros avait pris le surnom ridicule de « Moua ». J’ouvris mon  deuxième  œil et luttai contre les vertiges qui me saisissaient.

    J’étais loin d’avoir eu mon quota de sommeil et mes somnifères réclamaient leur dû.

    – « Moua », laisse-moi tranquille, râlai-je de mauvaise humeur. Il faut que je dorme.

    – Elle est complètement shootée, sonna une deuxième voix masculine dans son dos.

    – Elle a le sommeil lourd, c’est tout.

    – Tu parles, elle doit marcher à l’héroïne, un truc comme ça. Tu sais, c’est courant dans le milieu  journalistique. »

     Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

    Avis de mes partenaires :

    Bilan de Juillet 2014

     

    « Premier thème 2015Plume Solidaire Editions »

  • Commentaires

    5
    Vendredi 8 Mai 2015 à 18:13

    Oh que oui, encore deux semaines pour valider mon dernier semestre de licence ^^

    4
    Vendredi 8 Mai 2015 à 18:10

    Ah oui, tu en as encore (j'oublie souvent, surtout que je sais plus ce que sais ^^) Courage !

    3
    Vendredi 8 Mai 2015 à 17:41

    J'en ai bien l'intension, après les examens

    2
    Vendredi 8 Mai 2015 à 16:53

    Oui, ce n'est pas son meilleur mais il est à lire, fonce !

    1
    Vendredi 8 Mai 2015 à 16:51

    Je ne l'ai pas encore lu pourtant j'adore les livres de Gala !! Je vais devoir y penser un de ces jours ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :