• Elle (Fleur Hana)

    Elle (Fleur Hana)

    4ème page de couverture :

    J'étais tranquillement installée dans ma petite vie quand ça m'est tombé dessus.


    Je me retrouve avec des super pouvoirs, dix gravures de mode au mètre carré, une vie amoureuse digne d'un marathon et un dieu déchu frustré sur le dos.


    À part ça, je vais bien. Enfin... je crois... Au fait, moi c'est Elle et j'ai 25 ans.

    Bienvenue dans ma vie !

     

    Auteur : Fleur Hana (Sharon Kena)

    Date de parution : 18 Février 2014

    Mary Wollstonecraft (Salyna Cushing-Price)J’avais énormément entendu parler de Fleur Hana, le seul hic, c’était le fait que ce qu’elle avait écrit ne m’avait pas attiré sur le moment, n’étant pas dans un bon feeling, c’est le cas de le dire sur ces écrits. Mais lorsque « Elle » est sortie, déjà la couverture m’a fait de l’œil. J’aime beaucoup ce vert, la brume environnante et non de nom ! Les cheveux de la jeune femme sont magnifiques. La quatrième était intrigante, pas trop longue, parlant de Dieu déchu, ce livre m’a appelé juste en ces quelques mots.

    Elle, c’est son prénom, original certes et heureusement l’auteure à écrit à la première personne (sinon je pense que je me serais perdue :p) est une jeune femme de 25 ans qui travaille à son compte en effectuant des traductions de livres. Tout allait plutôt lentement pour elle, non pas qu’elle se plaignait de sa vie, mais à son âge elle se trouvait trop « mémé » à son gout. Cela va changer du jour au lendemain. Un soir, alors qu’elle va sortir avec sa meilleure amie Mandy, les deux femmes vont faire une rencontre surprenante, qui va changer leurs destins à toutes les deux.

    Elle va énormément évoluer entre les pages, nous passons d’une jeune femme qui pense aux autres, tentant de s’en sortir au mieux dans la vie, à celui de passer par des liens avec des hommes qu’il faudrait ou non, pour finir… Cela sera à vous de le découvrir, mais la fin m’a paru suspecte et en fouillant un peu partout, apparemment, il n’y aurait pas de suite, dommage sur ce point. Elle est par contre resté sarcastique du début à la fin, avec une colère dirigé contre plusieurs personnes, mais également contre elle-même. Son challenge m’a plu, énormément, car je le fais moi-même pour que mon fils évite de répéter ce que je dis et l’entendre des autres m’énerve tout autant qu’elle. Parfois elle me paraissait fragile, ne sachant plus où elle en était, parfois c’était tout le contraire, sa force semblait exceptionnelle surtout concernant un problème de cœur qui est resté en travers de ma gorge.

    « Je ramassai mon sac et tournai les talons. Je n’arrivais pas à savoir ce qui me contrariait le plus. Que Joshua ne m’apprécie pas à cause de ce qui ne dépendait pas de moi ? Que je me retrouve dans une histoire de dingue où je n’avais même plus de libre arbitre ? Ou qu’il m’ait menti au sujet du lien ? Quoi qu’il en soit, je partis de chez lui sans me retourner, et il ne chercha pas à me retenir. Ce qui ajouta à ma contrariété. »

    D’autres personnages sont importants. Tout d’abord Mandy, sa meilleure amie qui, je l’avoue au début, je n’ai pas compris comment et pourquoi elle réagissait ainsi, mais je soupçonnais quelque chose, mais pas ça ! Son sort est peu enviable, je dirais même que c’est elle qui à le mauvais rôle dans l’histoire. Je continuerais avec Alec qui m’a plu, même si au final nous ne savons que peu de choses sur lui. Il fait parti de Chaos, est un guide et serviable. Dès que Elle à besoin de lui, il accourt sans rien demander en retour. J’ai beaucoup aimé les conversations assez courtes qu’il avait avec Elle, lui expliquer comment elle était formé, ce qu’elle pouvait faire et le fait de ne pas la forcer à choisir un camp. Vient ensuite Joshua où lui, je le considérerais comme un C...ARD fini. Il ose dire à une femme qu’il l’aime, qu’il restera avec elle et au final du jour au lendemain, il va la tromper avec une autre, se foutant royalement de sa tête… Non, malgré le lien, ou plutôt les liens, j’ai trouvé qu’il n’était pas dans le bon camp, un opportuniste, voila comment je le vois. Il me paraissait au départ irascible, peu commode, obligé de suivre ce qu’on lui disait de faire, suivant toujours les règles également. Mais je dirais qu’à cause de ce qu’il à fait subir à Elle, cette jeune femme à terminé de cette manière particulière.

    « - Tu as bu le sang de mon frère ?
    J’essayai de répondre mais il me serrait trop fort et je fus obligée de lui donner une décharge d’énergie de Chaos pour me débarrasser de lui. Etait-ce une tradition chez ces êtres de me demander de parler tout en m’étranglant ? Il tomba en arrière mais ne lâcha pas sa prise, si bien que je m’étalai sur lui. Il en profita pour poser ses mains sur mes fesses et se frotter lascivement à moi. J’essayai de me dégager mais il était trop fort et je ne pouvais pas définitivement utiliser mon énergie : s’il ne me lâchait pas, ça n’avait aucun intérêt.
    - Alors, tu ne me résiste pas, ma gazelle… se moqua-t-il en desserrant un peu son étreinte.
    - Quand tu seras calmé, tu me feras signe.
    - Ca te plait d’être sur moi, je parie que tu n’as jamais connu de vrai mâle.
    - Détrompe-toi.
    - Tu as couché avec mon frère et tu es encore en vie ?
    - Je ne parlais pas de lui !
    … »

    Il y à bien d’autres personnages intéressant, comme Aristote qui m’a fait sourire à maintes reprises, Emeric avec qui nous ne savons pas sur quel pied danser mais qui sera un formidable allié tant que ses propres intérêts sont maintenu, mais également Nicolas qui donne beaucoup dans le paraitre et se retrouve à être terrifiant lorsque nous grattons la surface. Cet homme qui porte un nom bien particulier, pouvant être appelé un cauchemar ambulant à de multiples facettes et je trouve qu’il n’a pas été assez exploité comme d’autres personnages. Tout comme Elias, un personnage intéressant et nul n’aurait pu prédire ce qu’il allait faire mais nous n’avons que peu de détails.

    J’ai beaucoup aimé l’histoire en elle-même, ne voulant pas trop donner de détails, sinon il n’y aurait plus aucunes raisons de le lire. Le fait que des Dieux Grecs dont nous n’entendons pas souvent parler : Chaos, Gaïa et Eros fassent partis de l’équilibre de notre terre, en quelque sorte. Que Elle soit si spéciale également. Ce que j’ai moins aimé, c’est le fait que la plupart des hommes qui l’entourent se retrouve à lui courir après, avec les raisons que nous apprenons pour chacun, donc nous ne sommes pas dans le flou, mais chacun se répète à dire qu’il ne la veut pas, par contre sous la ceinture, il n’y à aucun problème : La femme objet est de retour, heureusement qu’elle à du caractère la petite. La fin, où le plus grand, gros, immense combat devait se faire, au vu des dires de Ric m’a laissé sur ma faim. La première phrase que je me suis dite ce fut : « Hein ? C’est tout ? » bon d’accord ce n’est pas une phrase juste une réflexion, mais au vu de tout ce qui avait été amené, je m’attendais à vraiment un feu d’artifice. Est-ce que Ric aurait juste voulu pousser Elle dans ses derniers retranchements pour avoir le meilleur d’elle-même en lui mentant sur ce qu’un Dieu est capable ? Lorsque l’on voit comment Emeric s’en ait sorti et ce qu’il est devenu, je doute qu’un Dieu soit si faible.

    Malgré cette bataille finale qui m’a laissé perplexe, je peux vous dire que j’ai apprécié le livre, la lecture est fluide, j’aime beaucoup le style de l’auteure, tant dans l’humour que dans la manière dont elle amène les choses et je regrette qu’il n’y ait apparemment pas de second tome. Peut-être un jour, qui sait ? Surtout que j’aurais aimé savoir comment elle allait vivre par la suite, après sa décision finale sur ce qu’elle allait faire et donc devenir. J’ai une très grande imagination et je ne la vois pas finir ses vieux os avec celui qu’elle à choisi, sans compter qu’elle semble douter de ce qu’elle veut (oui, oui, j’ai lu entre les lignes). Une telle… alliance me semble presque improbable, surtout lorsque nous avons appris un peu plus sur la nature de… lui.

    Et pour répondre à la dédicace de l’auteure : oui, j’ai pris plaisir à lire cette histoire décalée. ;)

    Logo Livraddict

    babelio

    « Oméga, tome 1 Marquée - SP sharon KenaHarem - SP »

  • Commentaires

    6
    Mardi 22 Avril 2014 à 12:22

    Merci à toi d'être passé par ici et ce qui m'a gêné peut très bien être quelque chose qui plait à d'autres wink2 Par contre, une petite suite *-* (fais les yeux de chat potté) se serait trop bien !

    5
    Mardi 22 Avril 2014 à 11:54
    Fleur Hana

    Coucou Gabrielle !

    Je te remercie pour ta chronique et j'ai bien noté ce qui t'avait dérangé, ça permet de s'améliorer ! Quant à une possible suite, étant donné que plusieurs personnes en souhaitent une, je remettrai sûrement ma vision de l'histoire en perspective pour en écrire une un jour ^_^

    Merci encore ! <3

    4
    Lundi 21 Avril 2014 à 14:31

    Il est vrai qu'elle à une horde d'hommes à sa suite, mais un point positif, elle ne couche pas avec tous, sinon je vais être honnête, j'aurais eut beaucoup de mal avec Elle, mais les choix qu'elle fait, même s'ils ne sont pas tous forcément bon pour elle, c'est passé. Je ne dis pas non plus que c'est le meilleur livre que j'ai lu, mais j'ai passé un bon moment, l'humour et les sarcasmes, il n'y à que cela de vrai tongue

    Et merci.

    3
    Lundi 21 Avril 2014 à 14:26

    Le résumé ne m'avait pas attiré et malgré ton avis positif, je ne pense pas lire ce roman, je trouve qu'il  y a trop d'hommes qui la suivent, non sans blague. La couverture est plutôt jolie, en effet et l'auteur semble avoir un bon style d'après les extraits, d'ailleurs sur la 4° de couverture j'avais douté concernant son écriture mais comme quoi, il ne faut pas toujours se fier au résumé.

    Sinon, très belle chronique, comme toujours.

     

    * Be

    2
    Lundi 21 Avril 2014 à 14:25

    Merci miss wink2

    1
    Lundi 21 Avril 2014 à 14:22

    haa j adore ta chronique :p :p :p 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :