• Incubes (Anthony Holay)

     

    Incubes (Anthony Holay)

    Incubes (Anthony Holay)

    Auteur : Anthony Holay

    141 pages numérique

    Thèmes : Fantastique, terreur

      *******

    Service Presse de l'auteur

    Part 1 et 2 inclus

     

    Résumé de l'éditeur :

    « Résumé Acte I :

    Un couple, qui vient tout juste de perdre leur enfant, décide d’aller passer une semaine isolé du monde dans un charmant chalet de montagne. Tandis que la femme fait difficilement son deuil, l’homme aperçoit des silhouettes étranges et inquiétantes qui rôdent autour de la maison en pleine nuit…

    Résumé Acte II :
    David, et sa femme Anna, profitent d’un beau week-end d’été pour emmener voir les cascades à leur tout jeune bébé Juliette. En chemin, ils s’arrêtent sur une aire de repos, en pleine montagne, pour se désaltérer. Malheureusement pour eux, quelque chose de profondément mauvais se cache en ces lieux ; quelque chose qui enlèvera Anna et Juliette et les entraînera au sein même de la montagne. En s’engageant dans une poursuite effrénée pour tenter de sauver sa famille, David ne se doute alors pas du lourd secret qu’il s’apprête à déterrer…  »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Incubes (Anthony Holay)

    Je tiens à remercier de nouveau Anthony Holay pour l'envoi de son livre en service presse. J'adore la couverture, encore plus que la première édition, car il s'agit d'une réedition particulière. Le premier acte avait été édité aux éditions House Made Of Dawn l'année passée et ici, nous avons le droit à un acte supplémentaire.

     

    Concernant le premier acte, je ne ferais pas un grand discours, car tout avait été dit dans mon avis précédent (suivez le lien :p). Je ne donnerais que le strict minimum syndical. A savoir : horrifique. Extrait de mon avis : « Incubes » est une nouvelle horrifique qui justement use de ces deux thèmes : rationnel et irrationnel. Les détails de la maison, le fait d’avoir de quoi manger, de boire un verre fait partie de ce qui est vrai, réel. Les visions, la folie qui les guette, le manque de bon sens est partie intégrante de l’autre coté du miroir.

     

    Je n'avais pas eut la chair de poule en lisant ce premier, par contre, le second si ! Pourquoi? Parce qu'il est question d'un bébé dans cette histoire, avec sa maman et son papa ? Une histoire de famille banale qui part en vacances et qui par malheur va se retrouver dans un lieu qui va les happer, totalement, dans une folie destructrice.

     

    « Je poussai légèrement et le battant s’ouvrit en douceur, comme dans un cauchemar. Dans un premier temps, je ne compris pas ce que je voyais : j’avais en face de moi une grande obscurité, un pan de ténèbres, alors qu’il faisait parfaitement jour dans tout le bloc. Puis ces ténèbres pivotèrent, elles se tournèrent vers moi, et je pus voir qu’il s’agissait en fait d’une masse, une imposante silhouette d’ébène...
    En pivotant, elle dévoila l’intérieur du cabinet, et je fus profondément choqué par ce que je vis. Du sang d’abord ; beaucoup de sang. »

     

    Pas besoin de donner plus de détails sur le récit, car cela gâcherait inexorablement la découverte. Pour ceux et celles qui ont lu la première sortie d'Incubes, il y a des personnages récurrents dont il vaut mieux se méfier, surtout lorsque l'on se retrouve face à des yeux rouge. En parlant des personnages, David est très bien travaillé émotionnellement. Ses pointes de colère, sa lassitude, son besoin de protéger sa famille à tout prix, son courage et bien d'autres encore sont bien présents et ressenti. Il n'écoute pas la petite voix qui pourrait lui dire de se cacher et d'attendre, il fonce dans le tas sans attendre afin de les récupérer. Ces deux femmes de sa vie lui ont été enlevées d'une manière cruelle. Et la montagne qui les cache ne fera rien pour l'aider.

     

    J'étais sur des charbons ardents dès que je tournais une page – virtuellement bien entendu – mais ma hâte de savoir ce qui allait se passer réellement était bien présente. Anthony arrive à créer un monde totalement à part où les hallucinations semblent réelles et la réalité un mauvais rêve, à moins que ce ne soient l'inverse ? Qui peut réellement savoir si ce qui arrive à David est bien réel où s'il n'est tout simplement pas endormi sur son volant sous une chaleur intense ? Je pense que je suis passée par toutes les étapes, l'envie de me ronger mes ongles était là, me pelotonner dans un coin du canapé. Mais le pire de tout ? C'est le chien du voisin qui c'est mit à aboyer au moment même où celui du livre a fait de même. Impressionnant, même si c'est juste une coïncidence. Bref, j'en ai eut des frissons.

     

    Crispée, tendue... J'ai été tellement dans l'histoire – que j'ai lu juste avant de m'endormir – que j'ai été obligée de prendre un autre livre plus "gentillet", histoire de ne pas revoir les scènes en dormant. C'est pour dire que l'auteur entraine le lecteur bien trop facilement dans ce récit.

     

    « Je me redressai sur un coude et fis couler l’eau dans le creux de ma nuque brûlante, puis sur le sommet de mon crâne. C’était une pure bénédiction ! La gourde fut vide bien trop rapidement, aussi me relevai-je maladroitement, manquant de retomber aussitôt à terre. Puis je me dirigeai en pantelant vers le lac, vers cette étendue bienfaitrice qui n’attendait que moi.
    En son centre, le petit îlot était désert ; aucun 4x4 ne se trouvait embusqué dessus. Je secouai piteusement la tête, atterré par ma bêtise : comment avais-je pu imaginer de telles choses ? C’était par trop invraisemblable !
    Malheureusement, la vérité était tout aussi sinistre…
    Je me mis à quatre pattes et plongeai mon visage dans l’eau. Malgré mon chagrin, je devais admettre que cette sensation était divine. Ivre de ce bien-être, je me laissai basculer en avant, baignant totalement mon corps dans ce nectar régénérateur – mais regrettant qu’il ne puisse aussi soigner mon âme. Mon organisme se gorgeait de ce qui lui avait fait défaut, et mon esprit retrouvait peu à peu sa lucidité…
    Anna et Juliette… »

     

    Un bonus : le fait de savoir ce qui c'est réellement produit dans cette cabane lors du premier acte a été pour moi un point très important. Je ne suis plus dans l'imagination de savoir si ce qui s'était produit n'était que de l'imagination, de la folie meurtrière ou tout simplement un cauchemar. Du mystère qui s'éclaircit donc, mais avec le final, c'est à se poser encore plus de questions.

     

    Pour essayer de résumé ces deux actes je ne saurais pas faire de phrases avec sujets, verbes et compléments. Se serait plutôt ainsi : hallucinations, dangerosité, esprits tordus, réalité alternative, démons, folie passagère... Je pourrais faire une liste bien plus longue, mais non. L'auteur est doué pour faire passer des frissons et nous faire douter sur les personnages, car aucun d'entre eux n'est réellement saint d'esprit !

     

    Une petite suite prochainement ? Dans tous les cas, je ne dirais pas non :p

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Les Cordes écarlates - SP Fantasmagorie EditionsDes Tourments Editions »

  • Commentaires

    6
    Lundi 27 Juillet 2015 à 18:06

    Ah ah hallucinant tu fais bien d'insister dessus :p

     

     

    5
    Lundi 27 Juillet 2015 à 09:48

    J'ai lu les deux actes et comme tu dis c'est hallucinant , de la folie ..

    4
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 16:56

    Je vois que nous avons pas mal de goût de lecture en commun :)

    3
    Vampilou
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 16:31
    Je crois que ce roman est sans aucun doute fait pour moi, tu m'as totalement convaincue et j'ai très envie de frissonner autant que toi !
    2
    Samedi 25 Juillet 2015 à 11:16

    Tant mieux alors, si tu aimes frissonner et pouvoir imaginer ce qui se passe par la suite, n'hésite pas wink2

    1
    Samedi 25 Juillet 2015 à 11:09

    Ohhh ça a l'air super ! tu m'as donné envie de découvrir ça :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :