• Karmenyta, tome 2 : L'union sacrée (Chris Red)

     

     

    Karmenyta, tome 2 : L'union sacrée (Chris Red)

     

    Disponible sur amazon

    Karmenyta, tome 2 : L'union sacrée (Chris Red)

    Auteur : Chris Red

    321 pages numérique (epub)

    Thème : Science-Fiction

    *******

    fait partie de la saga

    Karmenyta

     

    Résumé :

    « Réunis dans la forêt de Karmenyta, Leonida Butrika et Esteban Murillo aspirent à une vie simple, constituée d'amour et d'eau fraîche. Toutefois, lorsque le commissaire Dalfo Mercantorus embarque à bord de son vaisseau personnel pour rejoindre la planète Kokeran, il compte imposer un dilemme à l'ancienne inspectrice.

    Oscar Maltanar, l'un de ses plus fidèles alliés, compte parmi les victimes d'une machination orchestrée en secret par un ordre nouveau. Son seul nom suffira-t-il à la convaincre de reprendre du service ?

    Alors que le nom de la duplicant est sur toutes les lèvres à Encartia, son visage est devenu le symbole de la volonté du peuple de faire évoluer les mœurs et de réhabiliter les duplicants.

    Des changements significatifs sont à prévoir alors que l'union de Leonida et d'Esteban semble être mise à rude épreuve. »
      
     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    18/20

     

    Je suis une faible femme, pas comme celles de ce tome pour avoir mis autant de temps à écrire trois ou quatre mots sur cette histoire. J'aimerai avoir plus de temps, plus de tête et savoir me servir d'un bookmachinchose. bien entrons dans le vif du sujet. Des hommes disparaissent, des hommes mariés depuis pas mal de temps, pour ne pas dire des années. Mais si au début c'était un de temps en temps, maintenant les disparitions semblent être de plus en plus nombreuses. Jusqu'à ce qu'un jour, un célibataire disparait : Oscar Maltanar ! Si certains s'en fichent royalement du fait que plus personne ne l'a vu, avec les nombreux ennemis qu'il a les suppositions sont très nombreuses, il n'en est pas de même pour son amie Leonida (pas de S, sinon je vais chercher un de ces merveilleux chocolats à grignoter), avec un soupçon de café pour l'agrémenter).

     

    Pour le meilleur et pour le pire, Esteban et Leonida ne pouvaient pas imaginer que cette phrase irait parfaitement bien avec leur nouvelle vie. Après les nombreuses péripéties dans les fils du destin, nous les retrouvons un peu plus tranquille dans leur habitat. Bien entendu les ennuis ne sont jamais très loin et en tant qu'anciens inspecteurs, rien ne leur sera épargné. Être tranquilles, vivre d'amour et d'eau fraîche, de béatitude et de futurs projets en tout genre, la question des enlèvements de ces hommes leur revient aux oreilles. Et si lui veut aider, elle non. Le futur ne se construit pas seul, il faut être deux pour aller dans la même direction. Se battre ensemble, vivre ensemble, mourir ensemble est une philosophie de vie que certains n'ont pas. Leur direction diverge, les laissant à moitié entêtée.

     

    EDC de Zartam - Rémanence Ep10 : L'Enquête

     

    Esteban s'en veut terriblement de tout ce qui s'est passé dans le tome précédent. c'est un personnage qui ne montre pas facilement ce qu'il ressent lorsqu'il pense au passé. Il est amoureux de Leonida et compte avancer avec elle. Lorsque cette enquête leur tombe dessus, il ne voit que l'aide qu'il peut apporter, pas les ennuis qu'il pourrait rencontrer. Il est plus vif, et plus instable aussi qu'elle. Leonida est plus réfléchie, le passé est derrière elle, seul l'avenir compte. Alors une enquête de son ancien chef qui l'a mise dehors, non merci ! Elle ne veut plus de ça. Cette femme est connue comme le loup blanc, une personnalité, une célébrité même qui est synonyme de tellement de bonnes choses.

     

    Dans le même temps, Oscar est enlevé, détenu dans une cage improbable, avec d'autres hommes. La fatigue, le manque de nutrition, le mental qui se fait rudoyer en plus de son corps, Oscar n'est plus le même. Son mental en a pris un coup et malgré tout, il tente le tout pour le tout. Quitte à être tué, il veut choisir sa mort, mais pas comme cela. (Le cela vous intrigue, pas vrai ?) Oscar va devoir se combattre ainsi que ses principes, ses amis en plus de tout le reste. Des personnages ont tenté de le briser totalement, de faire de lui un esclave, il va montrer qu'il ne se soumettra pas, jamais, même si pour cela il doit enrôler d'autres hommes comme lui. Piégés, tous ces hommes ont une fonction, enfin pour ceux qui sont encore en vie. Et cette fonction est véritablement hallucinante.

     

    L'enquête apporte de nombreuses ramifications : Qui enlève ses hommes ? Pour en faire quoi ? Qu'y a-t-il derrière tout cela ? Pourquoi des personnages veulent absolument que Leonida soit positionnée de cette manière ? Et Esteban dans tout cela ? Tout du long du récit, je n'ai eu de cesse de me poser des questions, avec l'envie pressante de savoir ce qui se cache derrière tout cela. Des gorgones, rhinocornes, grimposarbre, serpentard, roi et reine, et autres créatures peuplent les différentes planète de la galaxie et même au-delà. L'univers est à la fois complexe avec tout ce qu'il comporte et simple dans le sens où une mainmise semble arriver frontalement. Si certains personnages ne voient rien venir, pour autant dire quasiment tous, il s'agit d'une véritable toile d'araignée qui se referme sur les personnages principaux. Ces derniers vont vraiment avoir à faire pour rester en vie.

    La semaine en GIF #94 - Le Drenche



    Une suite à la hauteur de son premier tome où nous retrouvons les personnages qui ont tant mis dans leur propre vie au point d'en changer. Une fois de plus, ils vont devoir faire face à un gigantesque complot qui ne sera pas facile à arrêter, si ce n'est à ralentir. La foi est immense lorsque l'on croit en ce que l'on fait, c'est le cas de ces kidnappeurs qui n'hésitent pas à affronter quiconque sera en travers de leur route. Leur suprématie fait frissonner de peur, même le plus puissant, car devant une armée, lorsque l'on est seul, c'est difficile de s'en sortir indemne, il suffit de voir les traces de sang dans les cellules pour comprendre que personne ne joue, tout est vrai. Dalfo Mercantorus est toujours dans les coups fourrés sans mauvais jeux de mots, il est capable de tout pour obtenir de l'aide de son ancienne meilleure agent.

     

    Le danger est présent du début à la fin, nous ne pouvons que sentir cet état permanent de stress de se dire qu'Esteban ne sera pas une énième victime, que Leonida sera bien de la partie, que les méchants vont bien réussir à se faire avoir à un moment donné. Ce n'est pas parce qu'ils ont des armures, des casques qui protègent leur visage ou des glaives à leurs hanches que ces personnages sont tout puissants tels des Dieux. Le complot est grand, gigantesque avec des espions au sein de toute la société. La trahison est d'autant plus grande, surtout lorsque l'on ne s'y attend pas. J'en suis restée assise lorsque les derniers mots m'ont scotchée sur qui est encore dans cette histoire sombre. La suprématie, le besoin de gouverner, de détruire, le pouvoir n'est pas une simple affaire d'envie, mais de POUVOIR le faire, le créer, le construire. Ce pouvoir qui donne aux personnages une poigne de fer, en plus de leur capacité à se battre.

     

    Un bon coup de pied aux fesses et c'est reparti et non pas de mars et ça repars, (Quoi ? Je ne suis pas focalisée sur la bouffe, mais le chocolat !) Réparer des pots cassés, avancer ensemble, la confiance va devoir être renforcée. La relation entre Leonida et Esteban est mise à rude épreuve, c'est à eux de démontrer que quoi qu'il se passe, ils sont capables de faire face et de se retrouver. Reste à savoir comment tout cela va se terminer. La fin est sur plusieurs tableaux, avec la vision des différents personnages là où ils sont. Je peux vous assurer que cela craint pour certains ! Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture et remercie une fois de plus Chris pour cette lecture. Un travail de longue haleine est entre vox mains !


    « Les forêts qui recouvraient une bonne moitié de sa surface étaient tellement denses que le soleil peinait à percer son manteau verdoyant. Ainsi, Oscar Maltanar peinait à situer les moments de la journée. Il ne savait plus s’il dormait la nuit ou le jour.
    Une seule certitude le hantait, c’était qu’il maigrissait à un rythme effréné. Il sentait ses ressources physiques s’amenuiser. Jamais il ne s’était aussi faible au cours de sa vie. Les ravisseurs qui étaient parvenus à le piéger sans qu’il ne le voie venir n’étaient pas seulement sadiques, ils étaient prévoyants. Chacun de leurs mouvements était soigneusement réfléchi et ils utilisaient autant la force de l’esprit que celle de leurs poings.
    Oscar ne mit pas longtemps pour comprendre qu’il se trouvait dans la peau d’une mouche incapable de se dépêtrer de l’étreinte d’une toile d’araignée. De la même manière que l’insecte, il se débattait en vain sans avoir un aperçu de l’apparence de son adversaire. Celui-ci attendait simplement qu’il se soit épuisé avant de dévoiler son vrai visage.
    »


     

    Lectures/Chroniques en cours

     

    « Karmenyta, saga (Chris Red)Amisseum, tome 1 : les terres inconnues (Maes Larson) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Mardi 2 Juin à 20:56

    Ca me botte beaucoup, merci pour la découverte :D 

    5
    Kimysmile
    Lundi 1er Juin à 07:06
    Je passe pour celui ci :-)
    4
    Vampilou
    Dimanche 31 Mai à 17:56
    Un univers qui me tente toujours autant !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :