• L'étang de la peur (Patrice Oudot)

     

    Disponible sur Amazon

    Ash et Vanille, tome 1 : les guerriers du lézard (Sosthène Desanges)


    Auteur :

    192 pages numérique (epub)

    Thème : Thriller paranormal

      *******

    Résumé :

    « DE LA PEUR A LA TERREUR, IL N’Y A QU’UN PAS, CELUI DE L’ANGOISSE...

    Octobre 1976.

    Jérôme s’apprête à passer un nouveau week-end de liberté à « l’Étang » accompagné des siens (son frère, sa belle-sœur, ses amis).

    Soudain, au détour d’un dernier virage, la foudre frappe devant leurs yeux ébahis, ouvrant une béance sur l’inconnu.

    Les jeunes gens refrénant une appréhension légitime s’enfoncent alors dans la forêt qui ne tardera pas à se refermer inexorablement sur eux.

    Reclus d’une nature hostile, ils doivent faire face à des phénomènes étranges, spectaculaires, allant crescendo jusqu’à tutoyer l’irrationnel.

    Dans ce huis clos oppressant, chaque bruit est source de frayeur, chaque silence source d’angoisse, chaque comportement suspect…
    Un mécanisme spatio-temporel s’est enclenché dans les abysses de l’Étang, les projetant à la croisée des mondes, là où aucun être humain ne peut se dédouaner du passé. Il faudra patienter une vingtaine d’années pour comprendre la genèse de ce week-end d’octobre 1976…
     »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Ash et Vanille, tome 2 : le chant du Mana (Sosthène Desanges)

    15/20

     

    Je remercie l'auteur, Patrice Oudot qui m'a gentiment proposé de découvrir son livre sur le site simplement. Le résumé m'a énormément tenté.

     

    « J’avais presque fini par en occulter l’existence, quand ce matin, à la suite d’un phénomène déconcertant, j’ai exhumé la boîte de son logis et, fiévreusement, ai tout relu.
    J’ai alors compris la signification du mot destin... »

     

    Samedi 22 novembre 1997 – 17 heures. Un colis arrive devant le pas de la porte d'une personne. Quelqu'un au bout du fil le prévient. Il doit lire les pages pour ensuite écrire un livre... 21 ans plus tôt, nous suivons Jérôme dans une histoire qui va le chambouler totalement. Est-ce que c'est ce que doit lire le premier homme, où est-ce-que c'est ce qu'il est en train d'écrire ? Dans tous les cas, Jérôme part avec son frère et des amis pour un weekend à l'étang où ils ont l'habitude de partir. Et puis tout part en vrille. Les éléments se déchaînent, la foudre tombe, des cauchemars arrivent et une drôle de sérénité fait son apparition. En bref de quoi faire devenir fou n'importe qui.

     

    « « Scotché » par l’interprétation magistrale de « Caruso » du tandem Lucio Dalla/Luciano Pavarotti, j’errai dans un demi-sommeil onirique, quand la sonnerie du téléphone m’arracha à mes songes extatiques et me fit redescendre cruellement sur terre.
    À regret, je me levai afin de répondre à l’importun. J’eus à peine le temps de décrocher le combiné, qu’une voix de femme assaillit mon tympan droit d’un ton péremptoire :
    — Allez ouvrir la porte, vous verrez un paquet sur le sol, il est pour vous, veuillez respecter les consignes que vous y trouverez !
    Puis avec une intonation légèrement infléchie, elle ajouta :
    — Bonne chance...
    — Qui ? Qui est à l’appareil ? balbutiai-je. »

     

    Difficile de dire que ce livre ne chamboule pas tout ce que nous pouvons imaginer. Le livre est comme découpé en deux parties. La première avec un huit clos est très bon. Les personnages disparaissent les uns après les autres dans une angoisse perpétuelle. Impossible de savoir ce qui se passe réellement. Y-a-t-il un monstre dans ou à côté de l'étang ? Monstre ou être humain ? Les actes se suivent et ne se ressemblent pas. La seconde partie est plus dans le paranormal avec beaucoup de questions qui restent en suspend. Sortie du huit clos, cette partie est plus lente dans un sens, car tourné sur un seul protagoniste.

     

    Les personnages ne sont pas si nombreux que cela. Il y a Jérôme, son frère, sa belle-sœur, trois amis (les frères Sébastien et Nicolas) et Pierre. Ils ne semblent pas méchants, ils sont ensemble tout simplement pour faire une bonne partie de pêche durant ce weekend. Tout est calme, de la bonne volonté. La présentation des personnages prend juste assez de temps pour les connaitre. De petites habitudes, de petits tracas, pourtant apparemment il s'en passe des choses dans leurs têtes. Deux jours qui semblent longs lorsqu'il se passe des choses étranges, que les uns après les autres disparaissent sans laisser de traces. Et puis il y a les explications, assez étrange certes, mais elles sont bien là. Pas de sang, juste des faits et quelques hurlements dans la nuit et un piano qui s'amuse à jouer quelque part dans cette campagne. Est-ce que tout est réel ou ce sont les bouteilles qui leur font voir des choses et perdre l'équilibre ?

     

    « Les véhicules malmenés par les rafales sifflantes tanguaient parfois dangereusement, la tempête semblait imminente.
    Cela n’entamait nullement la bonne humeur des passagers de la Renault 5 qui, sur une cassette de Supertramp, chantaient à tue-tête dans l’habitacle sans pourtant couvrir la vocifération des éléments de plus en plus déchaînés.
    Malgré ces circonstances, les deux voitures avalaient sans discontinuer le ruban de bitume ; oh pas très vite, le rythme incertain, imposé par Pierre rappelant trop celui de la tortue éprise de liberté après une longue période d’hibernation. »

     

    La fin ou plutôt l'épilogue me fait grincer des dents. Je n'en dirais pas plus, juste que je suis frustrée et avec encore plus de questions qu'au départ. Qui est vraiment ce Jérôme ? Un homme qui semble perdre tout au fur et à mesure que sa vie avance dans le temps, ou simplement un psychopathe qui joue avec les autres ? Se serait-il fait prendre à son propre jeu ? Et puis Séverine ne cesse de surprendre, tout comme Maryse.

     

    En conclusion, un thriller paranormal qui ne laisse pas indifférent. Et si nous n'étions pas seuls ? Et si notre chemin était tracé ? Et si nous en bifurquions que deviendrions-nous ? J'ai adoré le côté thriller, un peu moins le côté surnaturel. Une bonne lecture qui donne de nombreux frissons.

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Presse de la Cité EditionsAltérés, série (Florence Cochet) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Mardi 26 Juin à 09:32

    je n'aime pas trop le paranormal mais celui-ci me tente bien... a voir!

      • Mardi 26 Juin à 20:21

        Il n'y en a pas tant que cela pour quelqu'un qui n'aime pas, cela devrait passer :)

    9
    Vampilou
    Samedi 23 Juin à 20:51
    Ah tient, c'est assez intrigant, je note !
    8
    lheuredelire
    Vendredi 22 Juin à 23:19

    Merci pour la découverte mais je ne pense pas que ça soit pour moi !

    7
    Vendredi 22 Juin à 20:48

    Tu me rends curieuse, j'aime beaucoup les thrillers et le paranormal alors le mélange des deux me dit bien.

    6
    Jeudi 21 Juin à 23:34

    Merci beaucoup pour cette chronique qui incitera peut-être d'autres lecteurs-trices à vous emboîter le pas dans cet étang….

      • Vendredi 22 Juin à 20:23

        Hum, mettre les pieds dans cet étang n'est pas la meilleure des idées à faire xD En tout cas, merci à vous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :