• L'Exécutrice, le baiser de l'araignée, tome 1 (Jennifer Estep)

     

    L'Exécutrice, le baiser de l'araignée, tome 1 (Jennifer Estep)

     

    Auteur : 

    03 Avril 2011

    346 pages papier

    Thèmes : Fantastique/Bit lit

      *******

    Fait partie de la série

    L'Exécutrice

    (Jennifer Estep) 

    Résumé :

     

    « Elle s'appelle Gin. Elle est tueuse à gages.

    Dans le milieu, on la surnomme l'Araignée. Elémentale de pierre, elle perçoit le murmure des minéraux, le chuchotement des gravillons.

    Elle maîtrise aussi la magie de glace.

    Une élémentale d'air a tué son mentor, son ami.

    L'heure de la vengeance a sonné. Et elle est prête à tout, même à s'associer à un flic, le très séduisant Donovan Caine, qui a juré de lui faire la peau... .»  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Yem ou le combat d'une femme (Gilles Milo-Vacéri)

     

    Un vrai coup de cœur, malgré l’accent sur l’exécutrice (annoté éxécutrice sur la couverture, un peu dommage) mais il est vrai que c’est le seul point négatif que je relèverais.

    Il m’avait été proposé dans le cadre du challenge de A à Z, car il me manquait la lettre E, par Jessica, du blog Passion d’écrire. J’avais hésité au début, car je me suis dit, si le tome 1 me plait, dur de trouver le 2 dans des tarifs raisonnable, mais au final, j’ai pris les deux premiers, histoire d’être sur d’avoir au moins la suite. Et je ne regrette absolument pas. C’est de la bit-lit (petite définition de Wikipédia : La bit-lit est un mélange de fantasy urbaine et de chick lit. Le genre met en scène une héroïne confrontée au surnaturel ainsi qu'aux tracas de la vie quotidienne. Il n'est pas rare que l'héroïne soit elle-même un personnage surnaturel, telle une sorcière, une fée, un nécromancien, un lycanthrope, un vampire ou une télépathe. Ces romans mélangent souvent des éléments d'autres sous-genres dont le roman policier et la romance paranormale. Nous sommes totalement dans ce cas.

    Gin est une tueuse, du nom de l’araignée. La trentaine, elle à un lourd passé, sa famille disparut dans de tragiques circonstances et elle-même en garde des séquelles. Sauvé à l’âge de treize ans par Fletcher, un vieux monsieur, ancien dans le métier, qui va lui apprendre à ne pas se laisser faire et surtout à devenir ce qu’elle est maintenant. Gin est une élémentale de pierre, percevant tout dans le moindre recoin des cailloux sur cette terre. Mais également de glace, qu’elle trouve sans intérêt. Les élémentaux sont tels des sorciers, mais avec des capacités liés aux éléments : pierre, feu, eau, air, glace, vent. Il faut aussi comprendre que même si deux personnes ont le même don, ils n’en sont pas forcément aussi doués. Chaque capacité provient de la façon dont ils s’en servent, du nombre de fois, de leur puissance interne, en bref, tous sont différents. Gin est froide, calculatrice, sans pitié, mais à une patience à toute épreuve. Aucune seconde chance ne peut être accordée. Dès que j’ai commencé, je me suis dit que cette série ne serait pas comme toutes les autres et j’avais raison. Le démarrage est comme Gin, sans émotions, sans âmes et pourtant, pourtant il y à quelque chose qui fait que l’on s’accroche à cette femme qui ne montre rien, garde bien secret ce qu’elle ressent. Nous sommes directement dans le vif du sujet et la première scène est sanglante certes, mais il y à un but à tout cela. Je vous laisse le découvrir en lisant le livre, bien entendu.

    « - Je m’appelle Gin. Je tue des gens.

    En temps normal, cet aveu aurait provoqué diverses manifestations de panique : visages pâles, sueurs froides, cris étouffés, fuites affolées dans un mouvement désordonné de chaises qui valdinguent pour éviter que je ne plante un couteau dans le cœur – ou dans le dos – de quelqu’un, quoi qu’il en soit un coup mortel, personnellement, je ne suis pas regardante sur l’endroit où je frappe.

    Mais là, la situation est différente.

    - Bonjour Gin, me répondirent en chœur quatre personnes, d’une voix blanche et monocorde. »

    Mais la rencontre avec l’inspecteur Caine va ébranler sa carapace et la fissurer un petit peu. Nous allons trouver une Gin assoiffée de sang, à cause d’un événement tragique qui va se passer et lui broyer le cœur. J’ai adoré Donovan Caine, même si, je pense, qu’ils ne sont pas faits pour être ensemble. D’ailleurs, ce tome se termine sans savoir ce que l’un et l’autre veut vraiment. Donovan est un inspecteur intègre, dont rien ni personne n’arrivera à le faire passer de l’autre coté. Il fait du bon boulot et compte retrouver le tueur de son équipier. Il vit dans un monde où les pots-de-vin, les traitres en tout genre, les délits et crimes font quasiment lois et pourtant cet homme est inébranlable dans ses propres convictions. Enfin presque, toutes ses rencontres, entre lui et Gin, seront toujours explosives dans tous les sens du terme. Une sorte de jeu de chat et de la souris qui fait sourire et froncer les sourcils en même temps. A se demander comment ces deux personnes vont pouvoir faire si un jour ils envisagent de passer à autre chose.

    L’auteur à mis des personnages secondaires qui sont importants dans la vie de Gin. Tout d’abord le fameux Fletcher. Il est assez âgé pour être son père, voire un petit peu plus, mais lui aussi était un tueur, il y à bien longtemps. Il est devenu le mentor de Gin. Il la remise sur un chemin qui n’est pas forcément droit et sans embûches mais il lui à donné un code de l’honneur, du tueur bien entendu. Et au final, il choisit ses contrats et ceux d’utilité publique sont ceux que je préfère. Fletcher est également propriétaire du ‘The Pork Pit’, un restaurant sans prétention, mais dont la nourriture attire toutes sortes de clientèles. En parlant de clientèle, des nains, géants, vampires trainent dans les rues d'Ashlan et juste pour info, le fait que les vampires soient méprisés et traités comme de misérables insectes par la plupart des gens de cette ville.

    « Le dégoût se lut sur le visage de Caine.

    - Vous avez assassiné le beau-frère de cette femme et vous pensez qu’elle est reconnaissante ?

    J’ouvris la bouche, pour répondre, mais Finn fut plus rapide.

    - Oui, dit-il avec un regard de défiance. L’enfoiré adorait battre la sœur de Roselyn et sa nièce. La dernière fois, elles se sont retrouvées à l’hôpital pendant deux semaines. La petite à 4 ans, au cas où vous vous poseriez la question.

    Le regard de Caine se tourna en direction des jouets qui parsemaient la pelouse, et le dégoût disparut de ses traits fatigués.

    - Pourquoi n’a-t-elle pas appelé la police ? demanda-t-il d’un ton plus calme.

    - Roselyn l’a fait, dit Finn. Mais Jeremy pratiquait la pêche au gros avec quelques copains flics, et disposaient de suffisamment de cash pour que les autres regardent ailleurs… »

    Un autre personnage important, il s’agit de Finnegan Lane, le fils de Fletcher. Il est séduisant, pratique la profusion d’argent comme son père usait des armes. Il adore les femmes, son appartement très blanc et très chic et un maniaque de l’informatique. Il y à une relation entre Finn et Gin qui fait penser à des frères et sœurs, même si apparemment, avant d’arriver dans ce premier tome, enfin, vous comprenez, non ? Solidaires dans la douleur, mais aussi dans la joie, ils sont des piliers pour l’un comme pour l’autre. J’ai beaucoup aimé les deux sœurs naines également Jo-Jo et Sophia. Toutes les deux au service de Fletcher et Gin, toutes les deux ont de sacrés compétences et tout le monde devrait avoir une Jo-jo et une Sophia dans sa vie.

    Pour conclure, nous avons une tueuse professionnelle, une belle femme de surcroit connaissant ses forces et ses faiblesses, et qui malgré ce qu’elle est, ne rechigne pas à défendre des causes perdues. Un flic trop irréprochable pour se laisser convaincre. D’autres personnages gravitent autour, les liens entre eux ne manquent pas. Des liens d’amitié, d’amour, de partage, d’entraide, mais aussi des tensions, du sarcasme, de l’ironie, sans oublier les meurtres bien sanglants, les détails croustillants de comment déchirer une gorge de préférence afin de faire taire le moindre son. Une puissante méchante dont nous n’avons pas grand-chose sur elle, mais Mab Monroe, élémentale de feu va surement apparaitre beaucoup plus par la suite, vu ce qu’elle est et vu la révélation sous-entendu faite à la fin. Le rythme ne lâche pas une seule seconde, que se soit des actions ou des réactions. Pas de pitié à donner ou à prendre, ici les personnages ont leur propre code de l’honneur, ce qui est dérangeant. Cela mérite mon coup de cœur ! La suite m’attends, je m’y attèle dès que je peux.

    Logo Livraddict

    babelio

    Défis sur Fb

     

    « Concours n°1 le blog à 1 anPrologue IVY »

  • Commentaires

    4
    Lundi 19 Mai 2014 à 21:02

    Oui, ils mettent beaucoup de temps à les traduire... frown

    3
    Lundi 19 Mai 2014 à 20:38
    12 tomes? Eh bien, on est a la ramasse en France avec nos 6 malheureux tomes...
    2
    Lundi 19 Mai 2014 à 18:12

    J'ai été fouiné un peu et apparemment il y à 12 tomes d'écrits et un certain nombre d'entre deux. Ça promet !wink2 En tout cas, merci de me l'avoir proposé!

    1
    Lundi 19 Mai 2014 à 16:18
    Ah ah je me doutais que ce livre te plairait !! Je ne suis pas mécontente de voir que j'avais raison! Moi j'attends de lire le tome 6 avec impatience. En attendant je pense a reprendre les premiers pour les chroniquer puisque je les ai lu avant de faire mon blog...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :