• La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites (Frédérique Arnould)

     

     La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites (Frédérique Arnould)

     La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites (Frédérique Arnould)

    Auteur :

    1er novembre 2014

    232 pages numérique

    Thème : Fantasy

      *******

    Fait partie de la saga

    "La guerrière d'Argalone"

    Résumé :

     

    « Alexia est une adolescente comblée, bien qu’elle vive dans un pays menant une guerre contre son voisin depuis de longues années, le royaume d’Argalone. Quand arrivent ses seize ans, elle choisit de s’émanciper pour partir à la découverte du monde avec l’homme qu’elle aime. Mais un drame inattendu bouleverse tout. Désormais seule, elle doit faire face à la douleur et la colère qui la submergent Pour ne pas sombrer, elle choisit de s’engager dans l’armée. Bien que celle-ci soit exclusivement masculine, elle y est acceptée comme apprentie. Placée sous l’autorité d’un capitaine qui s’avère ne pas être ordinaire, elle se découvre elle-même certains dons. Ils lui seront très utiles pour participer à cette trop longue guerre, accomplir la vengeance qu’elle souhaite et, peut-être, cicatriser les blessures de son cœur. »

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

     La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites (Frédérique Arnould)

    Je remercie l'auteur, Frédérique Arnould pour l'envoi de son livre en format numérique.

     

    Alexia est une presque femme, car elle va bientôt fêter ses 16 ans. Fille de forgeron, elle a appris ce métier avec beaucoup de joie, pour elle comme pour son père. Malgré cela, elle désire s'émanciper, afin de découvrir le monde. Et dans ce monde, ou plutôt devrais-je dire au Royaume d'Argalone, les femmes peuvent s'émanciper le jour de leur 16 ans. La fête est magnifique, tout comme la jeune femme qui se découvre apte à porter des robes, enfin une. Son meilleur ami, Maximilien, surnommé Maxi va en profiter pour se déclarer. Une soirée idéale pour un passage à l'âge adulte. Mais le lendemain, une attaque surprise rase le village, ne laissant que très très peu de survivants. Au final, Alexia restera seule. L'armée est son seul salut. Elle va partir pour un voyage qui ne sera pas de tout repos.

     

    Le livre est écrit à la première personne. Nous avons Alexia qui parle de ce qu'elle voit, ce qu'elle fait, ses impressions. L'histoire se déroule vite au départ, en même temps nous en apprenons un peu plus sur la jeune femme et qu'elle a une particularité qu'elle ne sait pas. J'ai aimé le fait qu'elle soit robuste niveau épaule, en même temps l'auteur aurait fait une femme fragile arrivant à manier les outils de forgeron, j'aurais tiqué. Le coté « émotion difficile » est lorsqu'elle récupère le carnet de dessin de son petit frère qui est différent des autres petits garçons. Alexia à beaucoup d'émotions en elle qui tourbillonne, le sentiment de vengeance est grand, mais son envie d'apprendre également. Le capitaine qui la prend sous son aile est quelqu'un d'important, mais il ne se prend pas la tête. Un soldat qui travaille bien est récompensé, autrement il devra recommencer. Les entraînements sont difficiles, mais comme Alexia à un con coup de massue, il lui faut surtout travailler son endurance. Elle est vive, intelligente et ne mâche pas ses mots. La découverte de ce qu'elle a en elle est rapide pour nous, mais pour elle c'est plus long.

     

    « Impuissante, j’assistai à un ballet étourdissant d’épées. Les lames fendaient la chair de mes amis, faisant gicler leur sang, sectionnant leurs membres dans un concert barbare de cris et de hurlements. À cela s’ajoutaient les horribles images des maisons en feu. Les flammes léchaient la pierre, noircissant les murs et embrasant les toits. L’odeur âcre de la fumée asphyxiait mes poumons et mon cœur de colère. »

     

    Elle fera la rencontre de plusieurs personnes, donc le capitaine de cette garnison qui la prendra pour apprentie. Je l'ai trouvé juste, courageux et ouvert d'esprit, car pour prendre une femme dans l'armée il faut l'être. Il y aura également Hugo et Tomas. Le premier un apprenti comme elle et le second fait partie de l'armée. D'autres viendront étoffer l'intrigue qui à pour cœur : la vengeance. Mais ce n'est qu'une infime partie du livre. La jeune femme va se découvrir et apprendre. Confiance, amitié, amour font partie intégrante de ce premier tome. Les personnages principaux sont dévoilés au fur et à mesure, même si je suis certaine qu'il y a encore des découvertes à faire.

     

    « Le sourire aux lèvres, le prince m’expliqua que ce n’était là que les appartements réservés à la famille royale, et qu’il n’occupait qu’un étage parmi d’autres. Il s’arrêta devant une porte et l’ouvrit. J’y entrai en premier et restai complètement ébahie par la beauté, par l’immensité de la pièce qui était inondée de soleil. Je tournai sur moi-même pour admirer tout ce qu’elle recelait. En apercevant les grandes fenêtres, je m’y précipitai pour contempler l’extérieur. Je m’émerveillai comme une enfant face à la splendeur de la vue.
    Les maisons, à la drôle de forme octogonale et aux façades agrémentées d’arbustes fleuris, s’étalaient sur des kilomètres. Les rues, toutes pavées de pierres blanches et rouges, serpentaient au milieu des bâtisses comme une rivière façonnée par le temps jusqu’à déboucher sur une place inondée de monde. »

     

    J'ai beaucoup aimé voir que le déroulement se situait – si cela se passait dans notre monde – au temps du moyen-âge. Pas de voitures, pas d'électricité, chevaux à volonté, épées au quotidien... La surprise juste avant la fin m'a assise. En lisant je n'avais pas vu que cela allait arriver, provoquant quelques dégâts dans la vie sentimentale d'Alexia.

     

    Petits bémols : J'ai vu facilement ce qui allait arriver, en même temps je dirais que la quatrième de couverture donne vraiment trop de détails. Je ne suis pas fan des trios amoureux déjà à l'avance et certaines relations m'ont parues arriver comme un cheveu sur la soupe : trop rapide surtout. Je ne parle pas forcément des sentiments amoureux. Et la fin est abrupte, j'ai cru qu'il y avait quelque chose derrière, perdu !

     

    En bref, le livre se lit très vite – je l'ai lu d'une traite au final – qui a quelques bons rebondissements. Le personnage principal est une femme qui sait aussi bien faire qu'un homme. Il n'est pas passé loin du coup de cœur pour être honnête, mais certains points évoqués juste au dessus ont fait qu'il est resté sur de l'or. Dans tous les cas, je continuerais la suite avec plaisir.

     

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « La guerrière d'Argalone - Trilogie (Frédérique Arnould) TAG ♣ Blogger Recognition Award ♥ »

  • Commentaires

    10
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 17:52

    Je crois avoir vu ce livre sur amazon en mode gratuit.

    Vais me renseigner mais d'abord le noter. Merci pour ta chronique!

      • Vendredi 20 Novembre 2015 à 12:35

        Très bonne question, je suis désolée, bonne recherche :)

    9
    Vampilou
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 16:37
    Mmm, celui-ci me tente tout particulièrement ! Personnellement, les triangles amoureux ne me dérangent pas, alors encore mieux :-D
    8
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 10:02

    Pas mon style de livre mais merci du partage!

      • Vendredi 20 Novembre 2015 à 12:38

        De rien, on en peut pas tout aimer :)

    7
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:05

    J'ai beaucoup aimé ce premier tome aussi.

    6
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 08:50

    Coucou, je suis une fan de cette trilogie et je suis contente qu'il t'ai plu malgré quelques petits point. J'espère que tu appréciera les deux autres tome. Gros bisous

      • Vendredi 20 Novembre 2015 à 12:26

        Ce sont des détails qui ne sont pas vraiment passés, rien de bien méchant :)

        Bisous <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :