• Les Chroniques de Black River, tome 1 : Le secret de Cracker Hall (Yann Templé)

     

    Les Chroniques de Black River, tome 1 : Le secret de Cracker Hall (Yann Templé)

    Disponible sur Amazon

     Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

    Auteur :


    349 pages numérique (epub)

    Thème : Fantastique/horreur

    *******

    Fait partie de la série

    Les Chroniques de Black River

     

     

    Résumé :

    « Chaque nuit, Tom Bowman, treize ans, fait le même cauchemar dans lequel il assiste, impuissant au meurtre d'une jeune fille dans une vieille maison.
    Ce rêve ne serait-il pas lié à Cracker Hall, l'étrange domaine abandonné sur la colline, où nul n'ose s'aventurer depuis des années ?
    Tom ressent l'Appel de la maison, comme le chant d'une sirène. Est-ce un piège ou un appel au secours ? Pour en avoir le coeur net, Tom décide de s'y rendre avec trois de ses amis.
    Ce qu'ils vont découvrir là-bas dépassera l'entendement. Seront-ils de taille à braver les dangers de Cracker Hall ?
    »  

     

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les Chroniques de Black River, tome 1 : Le secret de Cracker Hall (Yann Templé)

     

    Je remercie la maison d'éditions Heartless pour l'envoi de ce service presse (comme indiqué sur la couverture xD) dans le cadre de notre partenariat. La couverture est très attirante, le résumé aussi, c'est tout naturellement que je l'ai demandé sans les yeux de chat potté ! Bref, de quoi me mettre en appétit.

     

    « La bataille pour la sauvegarde de leur dimension ne faisait que commencer... »

     

    Tom Bowman fait des rêves bien étrange que nous pourrions plutôt comparer à des cauchemars. Entre une jeune fille qui se fait enlever, puis tuer sous ses yeux dans cette maison vide, son sommeil s'en ressent. LA MAISON ! Cette demeure qui a un lourd passé. La famille Cracker qui y vivait à mystérieusement disparu du jour au lendemain sans que quiconque ne sache où. Personne ne les a vu partir, s'enfuir. Pas de corps, pas de trace, rien ! L'aura mystérieuse qui l'entoure intrigue bon nombre de personnes. Elle semble appeler certains habitants, mais pourquoi ? Tom en a assez de ressentir cette attraction et subir ces cauchemars. Il décide de pénétrer entre ces lieux le soir où tout le monde va faire la fête au coeur de leur ville. Pour cela, il arrive à décider ses amis, Ben et Murray à venir avec lui, entraînant dans leur sillage Sam. Qui sait ce qu'ils vont réellement trouver entre ses murs ?

     

    Une maison "hantée", une ville avec de sombres secrets, des noms de famille qui viennent du passé. L'histoire semble simple et pourtant elle fonctionne bien, très bien même car l'auteur n'a pas crée qu'une maison hantée. Il y a bien plus que des murs qui voudraient vous avaler tout cru ! L'intrigue démarre rapidement. Un adolescent qui cauchemarde toutes les nuits, attiré par LA maison. Une partie du livre se passe avant leur entrée avec leurs recherches sur les anciens occupants. Il y a beaucoup de réflexions, de questions qui transitent par les personnages. Ils sont jeunes, mais cherchent à savoir avant de foncer tête baissée et ont même prévu une sorte de sauvetage improvisé. La seconde partie se passe dans la maison avec tout ce que l'on peut imaginer et même plus. Il ne manque pas de rebondissements.

     

    « Il la sentait dans son dos, perchée sur la colline tel un oiseau de proie sur sa branche. Elle avait jeté son dévolu sur lui, s'insinuant dans sa tête, dans ses rêves pour l'obliger à la rejoindre. À cet instant, il avait envie de crier pour se libérer de son emprise : sors de mon esprit ! Oui, il aurait voulu s'époumoner à en perdre haleine pour se défaire de son attraction. Mais il ne pouvait pas. Pas en présence de ses amis. Durant une fraction de seconde, il imagina leur faire faux bond et courir sans but dans les bois pour se vider la tête.
    Mais au lieu de cela, il souffla :
    — Et si on allait à Cracker Hall ?
    Ben et Murray, toujours en grande conversation, se figèrent avant de se retourner vers Tom. La perplexité se lisait sur leurs visages.
    — Quoi ? demanda Ben.
    — Et si on allait à Cracker Hall ? répéta-t-il. Réfléchissez ! Il est temps que quelqu'un ait le courage d'entrer dans cette fichue baraque. Je pense qu'on peut le faire. Tous les trois. »

     

    Concernant les personnages ce sont des adolescents qui font ce qu'ils peuvent pour concrétiser le "rêve" de Tom. Un rêve, c''est un bien grand mot. Tom veut exorciser ses nuits et entrer dans la maison en fait partie. Il est vrai qu'une fois que l'on a vu ce qui nous fait peur, en principe la peur disparait. C'est mal tombé ici. Tom, Ben, Murray et Samantha vont entrer dans une maison déserte qui est effrayante. Et pour cause ! Découvrir l'intérieur du manoir est un véritable parcours du combattant. Ben est très à l'écoute, prêt à aider ses amis de n'importe quelle manière. Murray est en quelque sorte un joyeux luron qui n'a pas confiance en lui. Et Sam, la seule fille de cette petite bande, plus âgée, plus mature qui a du courage à revendre (et des à priori aussi).

     

    Et puis il y a cette maison qui est un personnage à part entière. Elle a des choses à cacher, des secrets à dévoiler, des protagonistes à montrer. Cela fait 80 ans que les Cracker ont disparu quelque part. 80 longues années pour le commun des mortels, mais pour une maison, c'est une simple goutte d'eau. L'ambiance est de plus en plus lourde au fil des pages. Au début, nous pensons juste à des rêves et puis il y a la maison. Son passé, ce qui s'est probablement produit, ce qui va se produire. L'imagination est fertile, impossible de ne pas laisser notre esprit vagabonder dans tous les sens. J'avais envie d'entrer dans la maison plus vite, mais en même temps je n'avais aucune envie d'y pénétrer. L'excitation de savoir sans pour autant avancer, c'est vraiment embêtant. Il y a cette sensation de mal-être qui nous suis. L'impression d'être suivi. L'écriture est à la première personne et la troisième personne du singulier. Nous sommes à la fois la personne et celui qui voit ce qui se passe. La fin ne s'arrête pas à la réussite ou l'échec, mais à une ouverture qui fait peur.

     

    « Une heure et vingt-huit minutes avant la fin de l'ultimatum.
     
    Dans la pénombre de la chambre, Sam attendait. Qu'attendait-elle, au juste ? Que ses amis viennent la sauver ?
    Elle ricana intérieurement. C'était sa faute, si elle se retrouvait dans cette situation. Désormais, elle était seule. »

     

    Dans la maison, il y a eu un moment de flottement de ma part. Je me suis quelque peu perdu avec les prénoms et ce qui s'y passe. Je ne peux pas vraiment en dire plus sans donner des détails qui compromettraient les surprises de cette histoire, donc je préfère en rester juste à ce petit point. Pour le côté horreur je m'attendais à plus que cela. je pense que le livre est pour plus jeunes. Mon fils de 12 ans pourrait le lire sans problème.

     

    En conclusion, un premier tome qui présente bien les personnages et la situation. L'originalité va dans ce qu'il y a au-delà de la maison hantée. J'ai hâte de découvrir ce que la suite va donner parce que j'avoue que vu comment cela se termine, c'est rageant de ne pas avoir le tome 2 sous la main !

     

     

    Les Chroniques de Black River, tome 1 :  (Yann Templé)


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :
    « Dans ma boite il y a... # 156Top Ten Tuesday # 105 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Jeudi 4 Avril à 07:09

    Je serais bien tentée par ce livre, mais j'ai un peut peur d'être trop effrayée. Je suis le genre trouillarde.

      • Jeudi 4 Avril à 17:46

        Je peux pas te dire si cela fait super peur ou non, car pour ma part il faut en mettre pour que je tremble. Cela dépend des gens ^^

    5
    Mardi 2 Avril à 18:53

    Merci pour ton retour mais je vais passer mon chemin pour ce titre

    4
    Lundi 1er Avril à 22:54

    J'ai bien aimé ce premier tome même si les personnages ne m'ont pas tellement transporté. L'histoire dans la maison est plutôt étonnante et originale surtout grâce à l'antagoniste. Je me demande ce que peut donner la suite.

      • Mardi 2 Avril à 13:35

        Pour l'originalité oui, c'est complexe en plus. Pour la suite, j'imagine déjà que la ville va prendre cher, reste à voir si l'auteur part dans ce sens ou non :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :