• Les Originels, tome 1 : La Naissance (Charlène Gros-Piron)

     

     

     Les Originels, tome 1 : La Naissance (Charlène Gros-Piron)

     

    Partenariat

     Les Originels, tome 1 : La Naissance (Charlène Gros-Piron)

    Auteur : Charlène Gros-Piron

    : 08 Septembre 2014

    506 pages numériques

    Thème : Fantastique

      *******

    Fait partie de la saga

    Les originels

    de Charlène Gros-Piron

    Résumé :

     

    « Cécile, Sébastian, Shaïna et Nicolas, quatre adolescents plus ou moins normaux, découvrent à quinze ans qu'ils ont été élus par les quatre pouvoirs primaires : l'Eau, le Feu, la Terre et l'Air, sans comprendre pourquoi, ni comment. Cécile Praesidia, représentante de l'Eau, vous ouvrira les portes de ce nouvel univers.

    Les quatre adolescents vont rapidement découvrir qu'avoir des pouvoirs, c'est d'abord apprendre à les maîtriser pour ne pas commettre de catastrophe monumentale, car apparemment, ils servent de paratonnerre à embêtements. Des embêtements qui se présenteront sous forme de mercenaires, mandés pour les exterminer. Ils vont devoir faire le nécessaire pour survivre, tout en continuant à mener une vie aussi normale que possible, et en créant les liens qui les uniront au-delà de tout ce qu'ils avaient imaginé. Face à l'adversité, il ne reste plus grand chose si ce n'est l'amour, la loyauté, l'amitié... et l'humour.

    É
    videmment, il se pourrait bien que les choses ne se déroulent jamais comme on l'avait prévu.
    »  

     Les Originels, tome 1 : La Naissance (Charlène Gros-Piron)

     

    Je remercie l'auteur – Charlène Gros-Piron – ainsi que Livraddict, pour ce partenariat. Le résumé est alléchant, tout comme la couverture qui est très belle et qui représente bien le personnage principal.

     

    L'histoire est surprenante. Quatre jeunes de quinze ans, vont se retrouver à être obligé de maitriser des pouvoirs qui leur ont été donné d'une manière particulière. Une sorte de force intérieure les pousse à s'entraîner, même s'ils ne savent pas pourquoi, et nous non plus d'ailleurs. Tout ce qu'ils vont apprendre à leurs dépends, c'est qu'ils sont en grand danger.

     

    « Je n’entendis pas la femme qui s’accroupit près de moi.
    En revanche, je peux vous dire que les quelques mots qu’elle me déclara d’une voix qu’elle aurait aimée douce traversèrent jusqu’à mon épiderme, me déchirant en en millier de fragments épars.
    — Il ne se réveillera pas. »

     

    J'avoue que je ne connaissais aucun livre de cet auteur, juste de nom, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Il y a beaucoup de points que j'ai adoré et d'autres où c'est le contraire, mais je parle de mes gouts bien entendu.

     

    Comme je l'ai dit au-dessus, l'histoire est surprenante, intrigante, avec beaucoup d'émotions. Je ne pourrais pas donner plus de détails concernant l'intrigue, le résumé donne déjà le ton. Les lieux sont très faciles à imaginer grâce aux descriptions. Je voyais les rues, les routes, les maisons, le clocher, les chambres, bref tout ce qui compose ce premier tome. Ce qui est bien, c'est qu'elles – les descriptions – sont amenées comme il faut. Pas de longueurs de ce côté, juste assez pour planter le décor. L'action y est présente, bien détaillée à chaque fois.

     

    Concernant les personnages, ils sont au nombre de quatre principaux, même si le récit est du point de vue de Cécile. Cette dernière est amoureuse, prépare son brevet et aime s'amuser avec sa meilleure amie Shaïna. Elle est du genre non-populaire, discrète, a un petit frère qui a un prénom difficile à se rappeler et des parents divorcés, mais qui habitent dans le même village. Elle perd souvent conscience, fais de terribles cauchemars et reçoit facilement toutes les misères du monde sur les épaules. Sa meilleure amie est une vraie pile électrique, toujours de bonne humeur, soucieuse du bien-être de ses amis, elle est impulsive. Passons aux garçons, Nico en premier. Il est le joyeux luron de la bande, toujours un mot pour rire, cherchant continuellement les autres. Je pense qu'il fait cela pour se faire remarquer. Quant au dernier, Sébastian, il ne faisait pas vraiment parti de la vie de Cécile, mais par la force des choses si. Il est calme, tempéré et fais des choses alors qu'il ne devrait pas, mais c'est pour le bien de tous.

     

    Pour les 4, mais également ceux dont je ne parle pas comme Graziella par exemple, chacun murit à sa vitesse. Avoir des dons, franchir des obstacles... les fait avancer à un rythme plus rapide vers le' passage à l'adulte.

     

    Ensemble, ils ne sont pas indestructibles, il ne faut pas non plus imaginer des choses, mais soudés, ils sont forts. Ils s'entraident, se prépare à affronter des ennemis invisibles au départ. Comment faire pour réussir à se dépêtrer d'une telle machination sans savoir le qui leur en veut, le pourquoi du comment ? Ensemble, quasiment rien ne peut leur arriver, séparés ils sont vulnérables. Comme le dicton le dit de lui-même, "l'union c'est la force" des trois mousquetaires qui étaient quatre : c'est tout à fait bien trouvé pour nos 4 jeunes. J'ai aimé la façon dont ils apprennent, ils chutent, se relèvent, recommencent, s'entrainent... Il y a une logique dans ce monde fantastique qui fait peur car cela est vraisemblable.

     

    « La fin de la phrase fut noyée par le cri de terreur que Shaïna poussa avant de se retrouver bâillonnée par… du lierre. Du lierre ? Elle se débattit de toutes ses forces et parvint à arracher avec l’aide du fautif les végétaux qui s’étaient enserrés autour de son visage. J’aurais dû paniquer. Et là, pourtant, je me sentais en fait parfaitement calme. Je crois sincèrement, rétrospectivement, que j’accumulais tout pour pouvoir péter un câble toute seule, après.
    Ma meilleure amie, pourtant forte de caractère, n’en menait pas large. J’étais persuadée qu’elle se demandait comment je faisais. D’habitude, c’était moi la plus apte à montrer mes faiblesses. En même temps, elle, elle venait de se faire clouer le bec par le lierre qui provenait d’un pot sur le rebord de la fenêtre de l’infirmerie. »

     

    Un point supplémentaire que j'ai apprécié, c'est au sujet des couples/romances. Je sais que c'est un exploit, surtout de ma part, mais j'ai trouvé que pour leur âge et la manière de décrire ce qui se passe, c'est très réaliste. A cet âge, on a tendance à idéaliser la relation, à penser qu'il n'y aura personne d'autres après... l'auteur a sut mettre comme il faut, les sentiments, les gestes, les idées et pensées de chacun.

     

    Quelques points m'ont fait tiquer. En premier, il s'agit du langage : le vocabulaire est très familier, beaucoup de "bon, bah, bref, passons" qui au début passe, mais conjugué à trop d'humour, j'ai trouvé que c'était lourd. Le second point, c'est le fait de parler tout le temps au lecteur. Lorsque c'est avec parcimonie, cela me convient, mais dès que c'est sur toutes les pages ou presque, je soupire. Je sais que beaucoup de lecteurs aiment, malheureusement, ce n'est pas mon cas. En troisième et dernier point, il s'agit de Cécile. Ce n'est pas que je l'aime pas, car elle se doit d'être la meneuse de son groupe sans le vouloir, c'est surtout certaines de ces réactions qui m'ont déplu. Je peux comprendre que son cerveau soit en ébullition par moment, mais même s'il ne faut pas oublier qu'elle a 15 ans, elle m'a fait penser parfois à une véritable gamine. Entre la marmotte et les autres moment particulier qui la caractérise, il ne s'agit pas de mon personnage préféré.

     

    Je lirais la suite, dès que j'aurai un peu plus de temps, car même si des points ne m'ont pas forcément plu, l'histoire est très intéressante et la fin de ce premier tome donne envie d'avoir la suite. A savoir le véritable pourquoi, qui sont réellement Aqua et tous les autres, qu'est-il réellement arrivé aux parents, qu'est-ce qui les attends ? Et ce n'est qu'une infime partie des questions que l'on se pose une fois la lecture achevée. Il existe une aura de flou artistique dans ce tome qui n'est pas très gênante, car il y a largement assez de mouvements des personnages pour compenser. J'espère que la suite nous dévoile un peu plus.

     

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Les Originels - Saga (Charlène Gros-Piron)Sorties de Novembre - L'Ivre-book »

  • Commentaires

    12
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 11:08

    Le fantastique pas trop mon style mais ton avis m'intrigue...

      • Dimanche 15 Novembre 2015 à 14:15

        Aaaah peut être que tu te laissera tenter wink2

    11
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 21:55

    JE suis actuellement en train de le lire. J'avoue bien aimée. En tout cas merci pour cette belle chronique.

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 22:09

        Bonne fin de lecture dans ce cas et merci :)

    10
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:36

    Une belle couverture, un résumé intéressant mais pas certaine de me laisser tenter à cette lecture ;)

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:56

        On ne peut pas tout lire non plus, ou alors tu as des journées à rallonge :p

    9
    Vampilou
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 17:19
    J'ai tout simplement adoré ce premier tome personnellement ! J'ai adoré ce petit groupe d'amis et j'ai beaucoup souffert des épreuves qu'ils doivent traverser, sans parler de la fin...
      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 17:25

        La fin est pas gentille non plus je te l'accorde xD

    8
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 15:37

    C'est un roman que j'avais gagné en ebook, il me tarde de le lire en espérant ne pas être déçue!

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 15:50

        Bonne future lecture dans ce cas :)

    7
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 13:29

    Je ne sais pas si c'est un roman pour moi , j'ai parfois du mal avec le fantistique

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 13:53

        Je ne saurais pas te dire, je suis désolée :/ Connaissant un peu ce que tu lis, c'est différent de mes lectures, donc là, il faudrait tester pour être sur :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :