• Liens de Sang Tome 2 (Callie J. Deroy)

    Liens de Sang Tome 2 (Callie J. Deroy)

    Auteur : Callie J. Deroy (Ed. Edilivre)

    Date de Parution : 25 février 2014

    4ème page de couverture: 

     

    Julia a tout sacrifié pour être avec celui qu'elle aime. La vie qu'elle a tant espérée devrait s'offrir à elle. Mais entre sentiment d'injustice et désir de revanche, certains seront prêts à tout pour obtenir ce qu'ils pensent leur être dû.

    Les amis d'hier deviendront les traîtres d'aujourd'hui, d'anciennes haines se révéleront, de nouveaux ennemis feront leur apparition.


    Et l'amour, que l'on pensait acquis, pourrait ployer sous le poids des rancœurs. Elle pensait avoir droit à sa part de bonheur. Elle va se rendre compte que le pire reste à venir.

    Fait partie de la trilogie Liens de sang (Callie J. Deroy)

     

    Liens de Sang Tome 1 (Callie J. Deroy)

    Yem ou le combat d'une femme (Gilles Milo-Vacéri)

    J’ai lu ce livre dans le cas d’une lecture correctrice et je tenais à remercier Callie pour sa confiance. J’avais adoré le premier volume, qui se trouve dans mes coups de cœur, et le second ? Il suit également le même chemin, un deuxième coup de cœur pour « Liens de sang » donc. Lorsque je l’ai reçu, j’ai hésité quelques jours avant de plonger à l’intérieur. Le premier avait été très bon et l’appréhension que le second soit plus faible me taraudait l’esprit. Un regret : je n’aurais pas dû attendre ces quelques jours et pour tout vous dire, je l’ai commencé à 17h un jour pour le finir le soir même à 23h, c’est pour vous dire qu’il est très prenant et qu’il va falloir attendre un peu pour le 3eme, dur !

    La couverture choisie est magnifique, dans les mêmes tons que celui du un, mais avec un homme cette fois et non une femme. Le ruban rouge est toujours présent, mais au lieu d’enrouler le corps, il est juste à coté. Serait-ce parce que l’histoire sera plus difficile ? C’est une question que je me suis posée, tout comme celle-ci : Est-ce qu’Andrew ne saurait plus où il en est ? Réponses : dans le livre bien entendu !

    C’est avec plaisir que nous retrouvons tous les protagonistes du premier, avec des rajouts et pas un ou deux, non, l’auteure nous en apporte une bonne dizaine, sans compter tous ceux qui sont en soubassement, si je puis dire ainsi. Repartant de la fin du premier, parfait pour ne pas être perdu. Par contre il faut garder en tête que ce second tome est sombre, noir comme un bon café. Autant le premier était la découverte des deux mondes, autant ici, vous vous retrouverez immergé jusqu’au cou dans ce qui pourrait être une apocalypse totale. Vous pensiez avoir lu que les comportements des vampires étaient monstrueux ? Ici, vous vous retrouverez en face du plus puissant vampire qui puisse exister et ses atrocités sont toutes les plus… abjectes ! J’aurais bien d’autres qualificatifs à sortir, mais vu qu’ils se situent dans la catégorie gros mots, je vais éviter. Vu que j’ai parlé DU méchant de service, bien entendu, il n’est pas le seul et à réussit à enrôler plusieurs personnes et cela m’a fait mal au cœur.

    «  Une gigantesque demeure se dresse devant eux. La bâtisse, haute de trois étages, avait dû connaître son heure de gloire au siècle dernier. De sa splendeur passée ne reste aujourd'hui plus grand-chose, et sur sa façade d'un blanc sale se lisent les stigmates de décennies d'abandon. D'impressionnantes fissures lézardent les murs, telles des plaies béantes, preuves manifestes de sa déliquescence. Une mousse verte couvre les marches en pierre menant à l'imposante porte en bois, aujourd'hui craquelée, et sur les dizaines de fenêtres que compte la maison, peu sont encore intactes. Tout autour, la végétation a repris ses droits, et c'est au travers des herbes hautes qu'ils avancent.
    Julia est toujours prisonnière. »

    Continuons avec Julia, et sa particularité qui attire tous les vampires à moins d’un kilomètre de chez elle. Elle va endurer des supplices terribles, se perdant soi-même. Les diverses trahisons qu’elle va subir, sans compter les sévices en tout genre que je n’aurais pas pensé à tout ça ! Julia à beau avoir un sacré caractère, elle va prendre tellement de coups, qu’elle va montrer une autre facette, plus fragile, plus faible aussi. Une nouvelle Julia, atteinte par ce qui c’est passé précédemment, mais aussi par les étapes auxquelles elle devra faire face et cela ne se fera pas sans douleurs.

    Audrey, sa meilleure amie va nous surprendre sur bien des points. Entre le fait d’accepter Julia comme elle est devenue et le fait qu’elle à également de lourds secrets. Je ne m’attendais pas du tout à cela et rien n’y préparait, sincèrement, c’était plus qu’inattendu !

    Passons à Andrew, celui qui c’est battu contre lui-même, se retrouve à se battre de nouveau, ne sachant plus qui croire. Le pire dans tout cela ? Il n’arrive plus à se faire confiance, et va souffrir énormément des croyances qui s’installent dans son esprit. Cet homme est fou amoureux, mais il à tellement peur de ce que l’avenir peut lui réserver qu’il va se mettre à douter, sans compter que je me suis demander comment ils allaient faire pour s’en sortir. De notre coté, nous savons exactement ce qui c’est passé, mais lui ? Andrew n’a rien vu, juste des dires d’une nouvelle, Lucinda qui ne se gêne pas de tout faire pour évincer Julia. J’ai eut pitié de Lucinda, cette femme est prête à tout, une mercenaire pure et dure dans l’âme, dans ses gênes, et son cœur est froid autant que ses fesses sont brulantes de se faire prendre. Désolé de l’expression, mais cette femme m’a gonflée, elle est douée, jolie, question intelligence cela à l’air d’aller, mais dès qu’elle veut quelque chose, ou quelqu’un, elle écrasera tout sur son passage. J’ai vraiment cru qu’il allait falloir que je débarque dans le bouquin pour lui dire ces quatre vérités à cette pouf…

    J’ai eut beaucoup de plaisir de revoir Lizzie. Elle est si joyeuse, sachant écouter, aider les autres, étant une épaule pour tous ses proches, je regrette ce qui va se passer pour elle. Elle va vivre des moments difficiles, mais le pire reste à venir, je n’ose imaginer ce qui va se passer dans le troisième tome pour elle avec la perte de cet être proche d’elle. Terminons la famille par Daniel. Ce frère qui à été si amer de sa défaite, va se retrouver dans une mauvaise position. Je n’ai pas réussis à le haïr, tout simplement parce qu’il ne sait plus où il en ait. Ces choix ne sont pas les meilleurs, il s’en rendra compte tardivement, mais il va prouver que malgré tout ce qui c’est passé, il saura aider ses proches.

    « Couverte de son sang, en lui caressant le visage, elle lui demande pardon. Pardon de l'avoir conduit ici, de ne pas avoir saisi la main qu'il lui tendait depuis son arrivée à Lakewood. Il a tout fait pour se rapprocher d'elle, et elle l'a ignoré. Pourquoi ne l'a-t-elle pas pris dans ses bras ? Ou simplement dit à quel point elle l'aimait ? Ces regrets lui rongent le cœur, et elle sait déjà qu'ils ne la quitteront plus. Il ne saura jamais qu'elle lui avait pardonné.
    Jamais...
    Ce mot qu'elle a tant de fois utilisé sans y penser vient de prendre une nouvelle dimension. Elle le prononce plusieurs fois à voix basse, avec le sentiment qu'il creuse un vide insondable à l'intérieur de son cœur.
    Jamais. Jamais. Jamais.
    La mort vient de lui donner tout son sens, de le rendre plus tranchant que la lame de n'importe quel couteau. Il en est devenu douloureux à penser. »

    J’avais envie d’avoir un peu plus sur les parents de Julia, c’est chose faite, même si les circonstances ne sont pas celles que j’aurais pensé. William et Claire… je n’en dirais pas plus pour éviter de spoiler le tome 1, ce qui serait dommage, mais ils savent beaucoup de choses et le courage de William est ce que j’ai apprécié le plus.

    Le Mal est présent, mais sans le Bien, il ne serait pas complet, il n’y aurait pas d’équilibre. J’ai beaucoup aimé, non adoré la façon dont le bien est représenté et la 69ème naissance, hâte d’en savoir plus. La fin est… inattendu, totalement. Je me demandais où l’auteure voulait en venir, qu’est-ce que le sang de Julia pouvait faire, comment elle pourrait et j’ai cru que c’était impossible, mais l’amour, est-il vraiment plus fort que tout ? J’ai lâché des larmes encore, comme pour tout le reste, une vie ensemble sera-t-il possible ? Sans compter les toutes dernières phrases, j’étais super contente, un grand sourire aux lèvres et ce petit mot, oh oh, mais ne serait-ce pas ce jeune enfant dont nous avions fait la connaissance un peu plus tôt ?

    Ce livre regorge de tout : d’action, de sentiments tels que la joie, même si elle est peu présente, la tristesse – bon sang qu’est-ce que j’ai pu pleurer, j’ai bien cru que je n’arriverais pas à m’arrêter, la colère, la peur, la haine est si forte… J’ai eut l’impression d’être transpercé de part en part par ces sentiments. Les mots de Callie sont poignants, c’est très dur de ne pas ressentir une émotion et heureusement que je n’ai pas lu un autre livre de ce type (qui fait pleurer) avant, parce que question émotion, il vous en donne.

    Comme vous avez pu le constater, c’est un très bon coup de cœur, encore un livre qui vous apportera un très bon moment de lecture. A déguster ou à dévorer, mais sans limite !

    Logo Livraddict

    babelio

    « Tales From Otherlands Editions JC Lattès Editions »

  • Commentaires

    5
    Mardi 15 Avril 2014 à 22:22

    Je suis pas vilaine !! C'est meme pas vrai he

    4
    Mardi 15 Avril 2014 à 22:18

    Espèces de vilaine va, mais je les ai trouvé chez toi ^^

    3
    Mardi 15 Avril 2014 à 22:13

    pfff ça m'étonne pas que tu t'en rappelle pas tongue

    2
    Mardi 15 Avril 2014 à 22:11

    Ahhh, toi aussi le coup de cœur (faut que j’aille fouiner chez toi alors, je ne m'en souviens pas tongue), mais oui, très gentille, elle est trop mimi !!!

    1
    Mardi 15 Avril 2014 à 22:02

     Je suis entièrement d'accord avec toi ... Pour moi aussi un beau coup de cœur, en plus l'auteur est très gentille, accessible. J'adore <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :