• Madrugada, tome 1 : A l'aube du jour (Christine Béchar)

    Madrugada, tome 1 : A l'aube du jour (Christine Béchar)

    Vils (Morgane Soury)

    Auteur : Christine Béchar 

    480 pages pdf

    Thèmes : Young Adult/Fantastique

      *******

    Fait partie de la trilogie

    "Madrugada"

    de Christine Béchar

    Nouvelle couverture suite à réédition en 2016

    Madrugada, tome 1 : A l'aube du jour (Christine Béchar)

    4ème de couverture :

    « L'existence de Lilly bascule le jour de sa métamorphose en fauve. En plus de toutes ces émotions, son cœur balance entre Manuel, un ami d'enfance pas tout à fait comme les autres et Yannick, un jeune homme au comportement parfois bien déconcertant. Alors qu'elle fuit le premier pour ne pas devenir la cible du Conseil, elle se voit poursuivie par des chasseurs. Pourra-t-elle compter sur l'étrange Yannick et vivre la vie d'une jeune fille insouciante malgré ses origines ?  »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Il neige sur Encelade (Olivier Moyano)

    Avant toute chose, merci à l’auteur, Christine Béchar pour l’envoi de ce premier tome de sa trilogie, dédicacé de surcroit. Elle m’avait prévenu qu’il s’agissait d’un young adult, pas forcément ce que j’aime le plus, ni le moins, mais avec un côté fantastique, ce qui me tentait énormément. J'aime bien la couverture, laissant un animal en fond, c'est sympa comme tout.

    Lilly a 17 ans. A cet âge-là, elle ne devrait se soucier que de son petit ami qui sort dorénavant avec sa meilleure amie, ce qui lui brise le cœur, et de sa famille, composé de son père et de sa sœur. Leur mère est malheureusement décédée dans des circonstances pour le moins suspectes. Sauf que Lilly va démontrer un certain talent qui se réveillera lorsque son père et sa sœur vont être confronté à un tigre, échappé d’un zoo. Un talent rare, certes, mais qui existe bien. Elle devra taire se secret, mais grâce à Anna, leur voisine qui connait ce qu'elle est, vu qu’elle a le même, Lilly se sentira soutenu et comprendra un peu mieux ce qui lui arrive. D’un autre côté, nous avons Manuel, le fils d’Anna qui est très attiré par la jeune femme, même s’ils ont 2 ans d’écart et que par conséquent, il est plus jeune. Une romance qui se mettra en place, mais qui ne sera pas forcément vu d’un bon œil. Sans compter que Lilly va partir avec sa petite sœur de 10 ans, Marie, chez leur grand-mère. Entre cette dernière et le fait que Lilly va faire la rencontre de plusieurs personnes, tel Yannick, la jeune femme va s’approcher de ses 18 ans à grands pas avec un esprit tourmenté dans tous les sens du terme.

    Je n’en dirais pas plus sur l’histoire, car tout ce que je peux dire, c’est qu’il y a beaucoup d’événements, même si par moment j’ai trouvé quelques passages un peu longs, surtout lorsque Lilly hésite entre Manuel et Yannick. Enfin hésite, c’est un bien grand mot, un rêve et Lilly écarte de suite Manuel de peur de le faire mourir…

    Concernant les personnages, j’ai bien aimé la grand-mère qui sait beaucoup de choses, qui a énormément vécue, présente dans les moments difficiles pour notre héroïne, c’est un pilier pour cette famille qui est tout de même détruite depuis le décès de la mère. Cette famille se reconstruit, depuis quatre ans et à force, elle relève la tête. J’ai plus accroché à Manuel qu’à Yannick, même si le premier est jeune, il a une conception de l’amour qui est intéressante. Il se fiche de l’âge et laisse son cœur parler. En plus, il n’a pas non plus une vie très facile, son père ne semble pas le porter dans son cœur, sans qu’il ne sache pourquoi, il se retrouve souvent être la cinquième roue du carrosse sans rien demander. De plus, sa meilleure amie, Lilly, l’a oublié durant presque un an alors qu’elle sortait avec un autre et se retourne vers lui lorsqu’elle se retrouve seule – heureusement, elle s’en rend compte. Concernant Yannick, il est plus vieux, plus responsable, travaille déjà pour se payer ce dont il a besoin, mais à un passé qui m’a semblé survolé par moment (Papa, frère). Il est un bon appui pour Lilly et les siens, surtout face à un certain Conseil, mais je ne sais pas trop, il m’a semblé "éloigné" par rapport à d’autres personnages, plus en surface. L’héroïne est trop fleur bleue à mon gout, désolée de le dire. Son cœur est un véritable cœur d’artichaut. A peine les yeux tournés, qu’elle oublie Manuel pour Yannick en un instant. Loin des yeux, loin du cœur, c’est ce qui se passe dans son cas. Je n’ai pas aimé sa façon de faire, cela m’a donné l’impression qu’elle volait se venger de son ex qui s’est détourné d’elle et le lendemain dans les bras d’une autre. J’exagère sur les durées bien entendu, mais c’est ce sentiment qui est présent.

    Tout le côté romantisme est un point que j’ai trouvé trop lourd par moment, et le côté fantastique, j’aurais aimé en savoir plus. Beaucoup plus, comme par exemple d’où vient réellement Lilly, je veux bien sur parler de ses origines, qui était réellement sa mère, de quelle famille vient-elle ? Mais également sur le Conseil. Nous apprenons qu’il existe, qu’il sait tout sur tout ou presque, mais qui le compose ? Il sort d’où ? Comment réussir à les combattre sans rien savoir ? Et comment le passé de Yannick peut interférer de cette manière même si son père était ce qu’il était ? Beaucoup de questions sont restées sans réponse et certaines scènes d’actions sont malheureusement écourtées. Ce que je vais dire n’a rien de méchant, mais plus d’actions et moins de dialogues par moment aurait été bien mieux. Plus de scènes expliquées passent mieux que les paroles.

    A part quelques petits passages qui auraient pu être plus court et d’autre plus approfondis, j’ai apprécié cette lecture, surtout pour le côté fantastique. Se sont des animaux que nous n’avons pas l’habitude de voir et la manière de voir de l’auteur est différente. Je pense que la suite sera plus tranché, côté romance, même si un certain Damien à fait son apparition vers la fin et donc le tome 2 devrait être meilleur à mes yeux, bien entendu.

    Un petit extrait tout simple :

     

    « Avant de partir, je m’assurai que Yannick n’avait rien contre ma promenade à cheval avec Manuel.

    – Non, je t’assure, cela ne me dérange pas. J’ai confiance en toi. Pas en lui... mais en toi. Je vais en profiter pour écouter un peu de musique. Si tu vois Anna, tu lui dis quand même que cela n’a rien de personnel, si je ne suis pas venu.

    – Bien sûr. Je t’aime, lui assurai-je avant de le quitter.

    Quand j’arrivai à l’écurie, Manuel avait déjà sorti Aquila de son box. Pire : il était en train de la seller, alors que je ne lui avais pas confirmé que je l’accompagnerais. Paco se tenait à leurs côtés, attaché à l’enclos, prêt à être monté. Le visage de Manuel rayonna à mon approche. Ce sourire !... Dix jours plus tôt, il m’avait fait craquer ; désormais il m’exaspérait. Son assurance et son toupet me devenaient insupportables. Il jouait avec moi, et moi… qu’est-ce que je faisais ? Je ne marchais pas... Je courais !

    – Explique-moi, Manu ! Je pars de bonne humeur de la maison, je n’ai pas échangé un seul mot avec toi, et déjà tu m’agaces.

    – Bonjour, Lilly. Bonjour, Manu. Tu as bien dormi ? Très bien, et toi-même ?

    Il mima un dialogue en venant à ma rencontre. Arrivé à ma hauteur, il embrassa mon front. Je répondis par un bref « bonjour ».

    – Tu ne vas pas me dire que tu es toujours fâchée à cause d’hier soir ?

    – Si, justement !

    – Je ne t’aurais pas cru si rancunière.

    – Ce n’est pas de la rancune, c’est de la fatigue… »

      

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

    « IMM # 20Pour l'amour d'un ange (Ludovic Lethoor) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :