• Mercredi ciné

     

    Hé, oui, toi qui passe par ici pour savoir un peu ce qui se passe, toi qui te demande si tu n'es pas tombée sur un blog un peu ou plutôt complètement strict ? Pas du tout, saches que la personne derrière est totalement est irrévocablement fêlée. Non mais c'est quoi ces phrases ? Bref, en un mot, ce coin est pour mes sorties ciné, qui se font rares et aussi des films que j'aurais pu ne pas voir au ciné, mais bien après leur sortie. Je parlerais aussi des séries que j'aurai l'occasion de regarder. Je ne suis pas très télé, donc il peut y avoir des moments où les avis des séries seront coupées par saison, tout simplement parce que je préfère lire ^^

     

    Cette rubrique devient le mercredi ciné, car tous les mercredi je noterai quelques mots sur un film, une série, un épisode, logique, pas vrai ?

     

     

  •  
     Film | Animation | Canadien | Américain | Décembre 2019
     

    Réalisation : Conrad Vernon, Greg Tiernan

     
    Synopsis

     

    " La famille Addams, qui vivait jusque-là retranchée dans leur demeure, juchée en haut d’une colline brumeuse du New Jersey, se prépare à recevoir des membres éloignés encore plus étranges qu’eux à l’occasion de la Mazurka de Pugsley. Une cérémonie aux allures de rite de passage qui doit se dérouler devant la famille au complet et où le jeune garçon doit prouver qu’il est prêt à devenir un véritable mâle Addams. Mais ils ne savent pas que leur voisine du bas de la colline — la décoratrice d’intérieur et animatrice de télévision aux dents longues Margaux Needler — est en train de mettre sur pied un quartier préfabriqué, tout en couleurs pop et en perfection. Quand le brouillard se lève, révélant la demeure des Addams, la sombre bâtisse semble se dresser entre la jeune ambitieuse et son rêve de vendre toutes les maisons du quartier pour devenir la personnalité la plus plébiscitée que la télévision ait jamais créée.
    Alors que Pugsley se bat pour essayer de mémoriser la chorégraphie de la fameuse Mazurka, Mercredi passe de son côté par une terrible crise d’adolescence. Elle se lie d’amitié avec Parker, la fille de Margaux, et tente de briser aussi bien les limites de son style de vie que celles de la patience de sa mère Morticia, avec des lubies poussant le mauvais goût jusqu’à vouloir intégrer une école publique, devenir PomPom girl et avoir l’audace de porter des barrettes licornes roses. "

     

    Bande Annonce

     

    Voix françaises

    • Kev Adams : Gomez Addams
    • Mélanie Bernier : Morticia Addams
    • Léopoldine Serre : Mercredi Addams
    • Enzo Ratsito : Pugsley Addams
    • Antoine Schoumsky : Oncle Fétide
    • Micky Sebastian : Grand-mère Addams
    • Alessandra Sublet : Margaux Needler
    • Youna Noiret : Parker Needler

     
    Mon avis

     

    Que de joie de revoir la famille Addams sous une autre forme. J'ai toujours regardé les films, adorant Morticia (Anjelica Huston) qui a un super rôle : femme fatale, stricte, fière et adorant le sombre et le glauque. Il ne faut pas oublier Christina Ricci dans le rôle de mercredi que j'ai adoré ! Elle est parfaite et il faut bien avouer que le personnage d'animation a toutes ces qualités. Une perceuse pour se chausser, une pince pour serrer le corset : Waouh ! Non je ne suis pas jalouse même si je ne suis pas capable de faire cela. Les aventures de la famille Addams au commencement, avant que Mercredi et Vendredi ne soient nés.

     

    Morticia et Gomez se marient, sous une belle lune sombre, dans un endroit où personne ne veut d'eux. D'ailleurs, dès le départ ils sont à peine mari et femme qu'ils sont déjà pourchassés avec le reste de la famille. Obligés de fuir avec La Chose, ils tombent par hasard sur leur futur majordome, sorti tout droit d'un asile. Ce même asile abandonné où les Addams vont enfin trouver une maison pour fonder leur famille sans avoir des êtres vivants à leur trousse. Ce n'est pas parce qu'ils sont différents qu'ils ne peuvent pas vivre tranquillement dans un recoin sans personne. Un petit bout de cimetière, voilà qui est parfait. Alors que Mercredi et Vendredi sont enfin nés, ils vivent en autarcie, jusqu'à ce que la ville plus bas s'ouvrent au monde.

     

    Le début fait énormément penser à "hotel Transylvanie" où des vampires sont traqués par des humains, car ce sont des monstres. C'est le même type de début, alors que les fameux monstres ne désirent qu'une chose : vivre en paix. De même que le graphisme s'en approche énormément. Alors il s'agit d'un film d'animation, mais il dépote vraiment pas mal. Les personnages sont bien dans leur rôle de j'aime pas la joie, j'aime le soleil et encore moins les couleurs. Le langage suit parfaitement le style du début. On garde tout ce que l'on connait et on ajoute le mal-être ou le bon-être de Mercredi. Cousin machin toujours aussi chevelu, oncle fétide qui rapplique plus tôt que prévu et tous les autres membres de la famille complètement déjanté. Il est clair que parler avec ces parents morts depuis vingt ans n'est pas banal, mais si cela peut aider Morticia à se sentir mieux, pourquoi pas !

     

    Mercredi est le personnage principal dès son adolescence. Le fait que sa demeure soit vu par le village, car la brume tout ça a disparu, non pas par enchantement, mais à cause de nombreux travaux, des gens vont s'en approcher, dont une collégienne qui va devenir l'amie de mercredi. L'échange de bons procédés va amener un changement de comportement. Enfin pas super flagrant pour mercredi qui est une adolescente dont forcément qui a envie d'être contre toute autorité. Et puis il y a Pugsley (pardon ce n'est plus vendredi) qui doit devenir un vrai Addams en maîtrisant l'art ancien de la Mazurka. Une méthode pour apprendre à défendre sa famille coute que coute avec un sabre. Les enfants au coeur de l'histoire avec une mère qui s'inquiète pour eux et un père qui est un peu trop léger. En parlant du père, j'ai absolument détesté son accent. Autant dans la véritable version il n'y a aucun problème autant là, on se demande d'où il vient cet accent, forcé de plus.

     

    L'humour noir est juste comme j'aime, avec des joutes verbales, des jeux de mots, des contrastes avec cette chère Margaux qui se prend pour une décoratrice d'intérieur de choc, sauf qu'elle a de sacrés secrets. Finalement les monstres ne sont pas forcément ceux qui sont différents, car nous le sommes tous. Bref, j'ai beaucoup apprécié cette nouvelle version des Addams !
     

    PS : j'adore ce petit ballon rouge qui a de nombreuses possibilités xD

     
     https://fr.web.img6.acsta.net/r_1920_1080/pictures/19/08/07/15/51/4328630.jpg

    Ma NOTE  

    Mercredi ciné #77, "La famille Addams", le film d'animation

     

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  •  
     Animation | Action | Drame | Comédie | Espionnage | Science-fiction
     

     

    Bonjour à tous et toutes
     
     
    Aujourd'hui, pas de "critique" de film ou de série, ou même d'animation. Non, aujourd'hui, il s'agit d'un petit article qui va dévoiler mes prochains visionnages. Il s'agit de 5 dvd que j'ai eu pour pas grand-chose, surement parce qu'ils sont sortis il y a un moment. Peu importe, ne les ayant pas vu et comme je suis en vacances, je vais profiter pour faire autre chose que lire ou du ménage (même si la maison en a besoin, le strict minimum suffira !) J'imagine que certains films ont déjà été vus, donc n'hésitez pas à m'en faire part et à revenir lorsque j'aurai fait de même :)
     
     
    Résumés :
     
     
     
    Bloodshot : Ray Garrison est un soldat tué en mission, et ramené à la vie par RST Corporations, l'entreprise qui l’a transformé en super-humain. Des nanotechnologies coulent désormais dans ses veines, ce qui le rend invincible. Il est plus fort que jamais et capable de guérir instantanément de ses blessures. Mais RST Corporation ne contrôle pas que son corps… Ils ont également la main sur son esprit et ses souvenirs. Ray ne peut distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas – mais sa mission est désormais de le découvrir.  
     
     
    Charlie's Angels : Les Charlie’s Angels ont toujours assuré la sécurité de leurs clients grâce à leurs compétences hors du commun. L’agence Townsend a maintenant étendu ses activités à l’international, avec les femmes les plus intelligentes, les plus téméraires et les mieux entraînées du monde entier – de multiples équipes de Charlie’s Angels affrontant les missions les plus périlleuses, chacune guidée par son propre Bosley.  

     

    Dr Dollitle : Après la perte de sa femme sept ans plus tôt, l’excentrique Dr. John Dolittle, célèbre docteur et vétérinaire de l’Angleterre de la Reine Victoria s’isole derrière les murs de son manoir, avec pour seule compagnie sa ménagerie d’animaux exotiques.
     
     
    Red Sparrow : Après la perte de sa femme sept ans plus tôt, l’excentrique Dr. John Dolittle, célèbre docteur et vétérinaire de l’Angleterre de la Reine Victoria s’isole derrière les murs de son manoir, avec pour seule compagnie sa ménagerie d’animaux exotiques.
     
     
    La famille Addams : La famille Addams, qui vivait jusque-là retranchée dans leur demeure, juchée en haut d’une colline brumeuse du New Jersey, se prépare à recevoir des membres éloignés encore plus étranges qu’eux à l’occasion de la Mazurka de Pugsley. Une cérémonie aux allures de rite de passage qui doit se dérouler devant la famille au complet et où le jeune garçon doit prouver qu’il est prêt à devenir un véritable mâle Addams.
     
     
    Personnellement je penche que nous allons commencer par la famille Addams, mais après cela dépendra de mon fils, s'il veut bien venir poser ses fesses à côté de sa mère dans le canapé :)
     
    Bonne fin de journée !
     
     
    Partager via Gmail

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique