• Mercredi ciné

     

    Hé, oui, toi qui passe par ici pour savoir un peu ce qui se passe, toi qui te demande si tu n'es pas tombée sur un blog un peu ou plutôt complètement strict ? Pas du tout, saches que la personne derrière est totalement est irrévocablement fêlée. Non mais c'est quoi ces phrases ? Bref, en un mot, ce coin est pour mes sorties ciné, qui se font rares et aussi des films que j'aurais pu ne pas voir au ciné, mais bien après leur sortie. Je parlerais aussi des séries que j'aurai l'occasion de regarder. Je ne suis pas très télé, donc il peut y avoir des moments où les avis des séries seront coupées par saison, tout simplement parce que je préfère lire ^^

     

    Cette rubrique devient le mercredi ciné, car tous les mercredi je noterai quelques mots sur un film, une série, un épisode, logique, pas vrai ?

     

     

  •  
     Série | Science-fiction | Canadienne | 2012-2015
     

    Titre original : Continuum

    Réalisation : Simon Barry

     
    Synopsis

     

    " A la poursuite de terroristes extrémistes, une flic venue tout droit du futur se retrouve coincée dans le Vancouver de nos jours. Loin de son époux et de son fils, Kiera Cameron concentre dès lors ses efforts sur la traque de ces fugitifs, avant qu'ils ne commettent d'autres méfaits à notre époque. Elle trouve une aide inattendue en la personne d'Alec Sadler, un jeune génie de la science. Et enrôlée dans les forces policières locales, elle forme une alliance avec son nouveau partenaire, le détective Carlos Fonnegra. "

     

    Bande Annonce de la saison 1
     
     
    Distribution
     
    • Rachel Nichols (VF : Marie Zidi) : Kiera Cameron
    • Victor Webster (VF : Constantin Pappas) : Carlos Fonnegra, partenaire détective de Kiera
    • Erik Knudsen (VF : Vincent de Bouard) : Alec Sadler (2012), un technicien whiz qui aide Kiera
    • Stephen Lobo (VF : Benoît DuPac) : Matthew Kellog, ex-membre de Liber8
    • Roger Cross (VF : Jean-Paul Pitolin) : Travis Verta, membre de Liber8
    • Lexa Doig (VF : Natacha Muller) : Sonya Valentine, membre de Liber8
    • Tony Amendola (VF : Patrick Floersheim (1re voix) puis Jean Barney (2e voix) ) : Edouard Kagamé, leader de Liber8 (principal saison 1, puis invité)
    • Omari Newton (en) (VF : Sidney Kotto) : Lucas Ingram, membre de Liber8
    • Luvia Petersen (en) (VF : Chantal Baroin) : Jasmine Garza, membre de Liber8
    • Jennifer Spence (VF : Catherine Desplaces) : Betty Robertson
    • Brian Markinson (VF : Vincent Violette) : le capitaine Dillon
    • Ryan Robbins (VF : Alexis Victor) : Brad Tonkin / John Doe (récurrent saison 3, principal saison 4)

     

    Titres des épisodes

    1. Voyage dans le temps (A Stitch in Time)
    2. Le Bon Vieux Temps (Fast Times)
    3. Perte de temps (Wasting Time)
    4. Une question de temps (Matter of Time)
    5. À l’épreuve du temps (A Test of Time)
    6. Manque de temps (Time's Up)
    7. La Politique du temps (The Politics of Time)
    8. Plus le temps de jouer (Playtime)
    9. Du temps en famille (Family Time)
    10. Le temps est écoulé (Endtimes)

     

    Mon avis

     

    Comme la plupart du temps, je tombe par hasard sur des séries et celle-ci se trouve sur série club. Je ne sais pas comment j'ai fait pour l'avoir, mais elle est bien là, je crois que c'est avec un pack orange qu'on a depuis super longtemps et que nous n'avions pas eu l'occasion de jeter un oeil. Bref, Science-fiction, les personnages viennent du futur sans que ce ne soit éloigné. 2077, Keira vient de cette année, mais avant d'en arriver à 2012 comme elle va être propulsée, le premier épisode montre la façon de vivre, dans une cinquantaine d'années.

     

    Au tout début, nous sommes en 2077, aux cotés de Keira Cameron qui est une flic. Vu de notre année, les fringues sont super moulantes, les armes futuristes et de jolis gadgets capable de s'intégrer dans la peau, les yeux pour devenir un meilleur humain capable d'analyser tout et n'importe quoi, sans oublier une mémoire phénoménale, mais pour eux c'est la normalité. Keira ainsi que ses compagnons sont sur les traces d'un groupe de terroristes, liber8 et ce jour-là, ces hommes et femmes de ce groupe vont passer sur le grill. En d'autres termes, la chaise électrique du futur. Mais un geste, un regard acéré et Keira se rend compte qu'il y a un problème : ils ont tous un petit truc en main. Alors qu'ils auraient dû tous mourir, ces hommes et femmes jettent leur morceau d'objet qui va les transporter en 2012. Et ce n'est pas tout : Keira ainsi que d'autres sont dans le souffle et la voilà qui tombe également en 2012. L'époque est son passé et bien qu'elle connaisse déjà des éléments, il va lui falloir apprendre à vivre dans notre époque, jusqu'à ce qu'elle trouve une solution pour revenir en arrière.
     
     
    Le voyage dans le temps ! Des terroristes, un flic qui les poursuis, une époque différente avec des moyens bien plus limités. Sauf, sauf, sauf que Keira a tout de même une chance : l'inventeur de tout ce qui fait qu'elle est une sorte de super flic existe et par-dessus tout le "logiciel" existe, de manière limitée certes, mais il est bien là. Il ne s'agit que du premier épisode qui va à une vitesse folle et les 9 suivants sont dans la même lignée. Chaque début d'épisode après le premier, démarre avec quelques minutes du futur. Ce que Kiera a vécu, avec son mari et son fils qu'elle compte revoir dès qu'elle le pourra. Il y a également des moments de son intégration en tant que flic et aussi ses premiers jours, ses premières recherches. C'est ainsi que nous découvrons la manière de vivre en 2077 et franchement, cela craint un max ! La liberté semble plus que compromise et les  hommes et femmes de liber8 comptent changer tout cela, d'où leur envie de partir pour le passé.
     

     https://fr.web.img5.acsta.net/r_1920_1080/medias/nmedia/18/90/18/62/20158651.jpg
     
     
    La série est également policière dans tous les sens du terme. Lorsque Kiera débarque dans notre époque, elle arrive à se faire passer pour un spécial de la division 6 que personne n'a jamais entendu parler, mais grâce à Alec, elle va réussir à intégrer la police et travailler avec Carlos Fonnegras. Alors pour ceux qui ne sont pas nés hier, il s'agit de Coop, le cupidon de Phoebe dans Charmed, juste au cas où. Ce mec a vraiment un charme fou et son personnage n'est pas un super flic, mais un homme qui a des capacités, mais il se fait avoir par des hommes du futur. Il a de la force, mais comparé à certaines techniques de combat, il se fait ramasser. C'est sympa de voir la femme qui arrive à mettre une raclée tandis que lui se réveille de son sommeil forcé.
     
     
    Il s'agit aussi de politique, de jeux de pouvoirs, d'argent. Libert8 ressemble à une bande de fanatiques qui veulent changer leur monde, celui qu'ils connaissent. Revenir des années en arrière, même si à l'origine ce n'était que quelques années de prévues et pas plus de cinquante ans, était un pari fou, complètement insensé. L'intrigue politique est énorme et les enjeux sont tout aussi imposants. Tout le monde veut un morceau de ce gâteau et les libert8 veulent un nouveau monde. Vont-ils y arriver ? Ils font tout pour, car leur futur est vraiment une catastrophe à leurs yeux. Plus les épisodes passent et plus la dystopie se présente. En 2077, il y a ceux qui ont les moyens et les autres. Le travail est important, la famille un peu moins même si pour Keira elle aime son fils plus que tout et désire uniquement son bonheur dans un monde pur et sur.
     
     
    Le monde n'est pas encore prêt à innover un peu plus que maintenant. Il n'y a pas si longtemps les téléphones portables étaient plus gros qu'une valise. Dorénavant c'est tout petit et capable de beaucoup plus qu'un ordinateur. L'évolution, oui, mais à quel prix ? Lorsque nous voyons ce qui se passe en ce moment avec ce covid qui fait des dégâts, je me demande si la nature ne compte pas reprendre le dessus. Je ne suis pas parano et je ne crie pas au complot, pas même qu'un labo a pu envoyer cette saloperie dans la nature, non, ce ne sont que des suppositions qui me passent bien au-delà. J'ai largement assez à faire avec mon boulot, mon fils et mes livres :) Cette première saison m'a énormément plu, parce qu'elle m'a amusé, permis d'imaginer un peu plus ce futur, que je voyais déjà un peu comme dans le cinquième élément en moins, enfin moins bizarre.
     
     
    En bref, je ne vais pas tarder à continuer avec la saison 2. Ces premiers épisodes apportent leur lot de question, avec une idée d'un futur qui pourrait être celui-là, ou bien c'est nous qui allons le construire différemment. Dans tous les cas, je croise les doigts pour que Keira réussisse à retrouver son fils !
     
     
     
    https://fr.web.img2.acsta.net/r_1920_1080/medias/nmedia/18/90/18/62/20084935.jpg
     

    Ma NOTE  

    Mercredi ciné #62, "Continuum", saison 1

     

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  •  
     
     Série | Drame |  américain | 2003 - 2008
     

    Titre original : Las Vegas

    Réalisation : Gary Scott Thompson

     
    Synopsis des 5 saisons

     

    " Le Montecito est un des plus importants casino de Las Vegas. Pour ses employés comme pour ses clients, la vie y est parfois dangereuse, toujours trépidante...

    Ed Deline, dit « Big Ed », ancien agent de la CIA, dirige un casino très réputé de Las Vegas, le Montecito. Pour lui comme pour ses employés, la vie y est parfois dangereuse, toujours trépidante : ils peuvent être amenés à arrêter les tricheurs, enquêter sur des disparitions, empêcher des attentats à la bombe et faire face à des clients tous plus loufoques les uns que les autres.

    Il est entouré de Danny McCoy (le chef de la sécurité), Mike Cannon (voiturier puis à la sécurité aux côtés de Danny), Samantha « Sam » Jane Marquez (une hôtesse qui s'occupe des gros clients qu'elle nomme « baleines »), Mary Connell (chargée de l'événementiel et amie d'enfance de Danny), Delinda Deline (la fille de Ed, qui gère le Mystic, le bar hyper branché du Montecito) et Nessa Holt (fille adoptive de Ed, chargée des tables de jeu). "

     

    Générique de la saison 1
     
     
     
    Distribution
     
    • James Caan (VF : Georges Claisse) : Edward Melvin « Big Ed » Deline (Saisons 1-4)
    • Tom Selleck (VF : Jacques Frantz) : A.J. Cooper (Saison 5)
    • Josh Duhamel (VF : Alexis Victor) : Danny McCoy
    • James Lesure (VF : Christophe Peyroux) : Mike Cannon
    • Vanessa Marcil (VF : Dominique Westberg) : Samantha « Sam » Jane Marquez
    • Molly Sims (VF : Caroline Delauney) : Délinda Deline
    • Nikki Cox (VF : Dominique Léandri) : Mary Connell (Saisons 1-4)
    • Marsha Thomason (VF : Olivia Dalric) : Nessa Holt (Saisons 1-2)
    • Camille Guaty (VF : Céline Ronté) : Piper Nielsen (Saison 5)

     

    Mon avis

     

    C'est une série que j'ai dans mes meubles depuis un bon moment et que j'avais eu l'occasion de regarder, mais pas jusqu'au bout. C'est choses faite et je dois dire que si j'ai beaucoup aimé ces 106 épisodes, j'aurai vraiment aimé avoir une vraie fin, car il faut être honnête, il manque au moins une saison. L'originalité c'est que tout ce passe dans un casino, qui va se faire démolir à plusieurs reprises et rebâtir, pas toujours très vite, mais les murs seront toujours là.

     

    Le directeur, le chef de la sécurité, le voiturier, (tout est dans la distribution des rôles). Je n'avais jamais vu cet acteur : James Caan et je l'ai apprécié grandement. Ce qui est bien, c'est que dans les coffrets DVD, il y a toujours ces moments de rire, les scènes coupées, les scènes ratées et j'avoue qu'on voit les acteurs autrement. Josh Duhamel a un rôle du début à la fin des saisons, contrairement à James Caan, le directeur du Montecito (le nom du casino) qui ne reste que jusqu'à la fin de la 4ème saison (sentait-il un souffle de fin peut-être ?) Josh Duhamel, c'est le chef de la sécurité, est accessoirement vu dans Transformers entre autre.

     

    Les épisodes partent toujours du casino, de l'un des personnages principaux. Nous avons au final une vue d'ensemble de la vie de chacun et chacune avec la vie sentimentale des uns et des autres, leurs espoirs, leurs craintes, leur passé douloureux pour certains. C'est un microcosme où vivent des personnes qui s'apprécient plus ou moins, qui deviennent de véritables amis pour au final devenir une grande famille. Delinda, la fille du directeur sait les anciennes activité de son père, tout comme sa femme (tiens je parle d'elle de suite : Charlie et ses drôles de Dames, mais de la série, pas des films. Cheryl Ladd, revient sur les petits écrans grâce à cette série et sincèrement, elle est toujours aussi belle.) Être un ancien agent de la CIA laisse forcément des traces et sa fille va souvent se retrouver dans des situations complexes. C'est un personnage qui a une grande gueule, une poigne et sait se battre !
     

     Affiche
     
     
     
     
    La vie dans ce casino apporte son lot quotidien de problèmes en tout genre et de joie également. Il faut dire qu'avec un ancien de la CIA, un militaire qui a des amis qui ont besoin de lui, de la jalousie en tout genre, car cela brasse énormément d'argent, des ex jaloux, des traumatismes du passé qui reviennent et puis toutes ses personnalités qui ont du caractère plus ou moins fort, cela donne souvent des scénario vivants ! Alors oui c'est un monde de paillettes, bien loin du quotidien que nous vivons d'une manière générale. Pas de garde-robe aussi grande (même si je ne porte pas de robes) pas de fric à profusion, pas de galerie miroité dans la maison ou l'appartement, c'est un monde où tout n'est que faux semblants.
     
     
    Il est question de beaucoup de thèmes dans cette série : l'amitié, l'amour, la famille, le "rapport" par rapport à l'argent, à faire des envieux, le fait d'aider un soldat, un ami, savoir écouter, savoir prendre aussi. Certains épisodes sont drôles, d'autres moins, comme dans toutes séries. Il y a de l'humour, et des célébrités qui passent régulièrement : Je pense au pussycats dolls, au blackeyes peas, Stallone et bien d'autres encore lors de concerts privés par exemple. C'est un petit plus qui est très sympathique.
     
     
    Il faut gratter sous la surface car au premier abord, la série semble superficielle. Tout est là pour nous faire croire à un monde d'or et d'argent. Mais derrière cette façade, derrière ce casino, il y a des hommes et des femmes qui sont là, des êtres vivants avec des émotions, des sentiments, des rêves parfois. La dernière saison voit arriver un nouveau directeur, détrônant Ed Deline et il faut bien avouer que notre ancien Magnum (Tom Selleck) n'a pas du tout le même style que le premier. Il a sa manière de réagir, sa manière de voir plus loin que ce que les gens peuvent lui montrer et sans le savoir faire ressortir le meilleur des gens (et le pire aussi).
     

    En bref, la série est très sympa, mais comme je l'ai dis en tout premier lieu, la cinquième saison se termine sur une fin de saison, pas de série. Dommage que la suite n'a pas vu le jour.
     
     
    Las Vegas : Affiche
     

    Ma NOTE  

    Mercredi ciné #59, Bad Samaritain, le film

     

    Partager via Gmail

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique