• Mon ennemi Arnie (Jeremy Behm)

     

     

    Mon ennemi Arnie (Jeremy Behm)

    En vente sur Amazon

     Partenariat

     Les Originels, tome 1 : La Naissance (Charlène Gros-Piron)


    Auteur : Jeremy Behm

    288 pages papier

    Thème : Thriller Jeunesse

      *******

     

     Résumé :

    « Arnie Spencer est un adolescent extraordinaire, un héros. Personne, à Ithaca, n'est près d'oublier cette nuit d'été durant laquelle il est venu à bout d'un serial killer qui terrorisait la petite ville depuis des mois. Seulement, tout le monde n'est pas dupe. Deux de ses «camarades» de lycée étaient avec Arnie la fameuse nuit. Fox et Cliff savent qu'il n'est pas un sauveur au destin tragique, mais un psychopathe en puissance, celui qui se fait appeler «Le chat de Shrödringer». Encore faut-il qu'on les croie !  »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Kaya Dove 1 : Messagère du futur (Pierre Lassalle)

    17/20

    Je remercie Livraddict ainsi que les éditions Syros qui m'ont permis de lire ce jeunesse avec une bonne dose de thriller. Il s'agit de l'épreuve non corrigées que j'ai reçu. J'avais lu au tout début mai cette histoire et pourquoi je n'ai pas écrit mon avis avant ? Je l'avais préparé et impossible de remettre la main dessus. Puis j'ai oublié et lorsque j'ai reçu de nouveau le livre à sa sortie, je me suis dis "gloups" il faut que je le réécrive.

     

    Pour information, ce livre a un copain qui raconte l'histoire un an et demi avant les événements qui se déroule maintenant. Les deux peuvent être lu indépendamment.

     

    Arnie est un psychopathe (ce n'est pas moi qui le dis, mais le résumé, mais je confirme bien !) Il revient après pas mal de temps dans la petite ville de Ithaca. Il revient en héros, après ce qui s'est passé. Mais, car il y a un mais, ce n'est pas lui le héros. Juste des amis a lui qui l'on mis dans cette position afin qu'il ait une chance de changer de comportement. Mais bien entendu, cela ne va pas se passer comme tous le désirent. Sinon cela ne serait pas drôle.

     

    « - C'est lorsque j'étais au fond du gouffre que Fox et Cliff ont débarqué dans ma chambre d'hôpital comme deux clowns doctors, continua-t-il. Sans doute ont-ils eu pitié de moi, allez savoir... Ensemble, ils m'ont aidé à oublier la douleur, toutes les douleurs, et m'ont redonné goût à la vie en plaisantant avec moi et en me faisant relativiser les événements que j'avais vécu, ce qui dans mon état était loin d'être gagné. Quand finalement je suis parti vivre chez ma mère, ça a été un vrai déchirement. Mais ce soir, nous voici à nouveau réunis. »

     

    Je dois dire que cette épreuve a été lu d'une traite. L'histoire est découpée en deux parties : "du sang sur la neige" et "le jour du saigneur". Deux parties distinctes dans le sens où les personnages vont penser à prendre en main leurs vie dans la seconde. Alors qu'ils subissent dans la première. L'auteur donne le ton en implantant des idées reçues dans le cerveau des personnages et le notre aussi. Chaque chapitre débute avec un nouvel avis, un nouveau personnage. Tous vont y passer, enfin les plus importants pour l'histoire. Fox, Cliff, Mia, Craig, Arnie, Bernie, Virgil, Miss Moore, Erin, Mr Dullin. J'ai adoré suivre l'histoire avec le regard de l'un et de l'autre.

     

    Les personnages évoluent vite. Ils ont beau être des adolescents, des presque adultes, ils vont vivre une aventure terrible. Chacun va devoir apprendre que la vie est précieuse. Lorsque les meurtres commencent à tomber les uns après les autres dans leur petite ville, ils ont des soupçons, qui vont s'avérer véritables. Mais comment il fait ? L'auteur a su jouer avec ses protagonistes et les mots pour nous faire tourner en bourrique. La façon dont ils vont vers les uns et les autres, le caractère de chacun y est pour beaucoup dans ce récit.

     

    « Lentement, je m'en approchai et ôtai mes gants en daim pour recueillir un peu de son eau au creux des mains. Je tressaillis. Elle était froide comme la mort. Cependant la douleur était délicieuse, comme un rappel de ma vie d'avant. A cette époque, je croyais encore à Jack Frost, au lapin de pâques et à toutes ces conneries... »

     

     

    Arnie est LE malade de référence. Enfin le "nous" montre qu'il n'est pas tout seul dans sa tête. Il est particulier, pas parce que c'est le meurtrier que ces amis connaissent, mais plutôt parce qu'il est très intelligent et met cette intelligence au profit du mal. Il se pense investi d'une mission : éradiquer le mal sur terre... Oui, il y croit dur comme fer. J'arrive à comprendre ce que ressente les autres personnages dans chacune des situations qu'ils vont éprouver.

     

    Beaucoup d'émotions, de sentiments telle la peur, l'effroi, la hantise, puis vint le courage. Un petit plus pour Erin, cette lycéenne qui s'amuse avec youtube et qui pense pouvoir faire fortune avec ? Qui sait, peut-être que cela sera le cas !

     

    « Cette société se vante d'être hyperconnectée et ouverte sur le monde entier, mais les relations humaines sont de plus en plus fausses ; ces personnes que nous appelons "amis" se résument à quelques lignes et émoticônes sur des réseau sociaux qui vous zappent à la moindre parole suspecte, voire incomprise, comme ils jetteraient un mouchoir en papier usagé ; résultat, les gens refusent la confrontation, ne se laissent plus la moindre chance de recoller les morceaux. »

     

    Rebondissements et une surprise de taille que je n'ai pas vu venir. Pourtant je me suis posée un certain nombre de questions pour au final me dire que je me suis bien fait avoir ! Du sang, du sang et... la mort ! (reprise de Zootopie) Il y en a, ce n'est pas gore du tout, juste quelques mots, quelques images et le tour est joué. Différents moyens pour tuer sont mis à l'honneur, tel le poison pour le tout premier (c'est dans le prologue) et le reste.. à découvrir ! Par contre la fin était prévisible, dommage, j'aurai aimé un peu plus de surprise de ce côté.

     

    En conclusion, j'ai adoré le ton sarcastique de la plupart des scènes. La façon dont les événements tournent autour d'eux, tous autant qu'ils sont. Arnie qui découvre des points qu'il n'aurait jamais pu découvrir, à moins d'être un psychopathe. L'intrigue est plutôt bien ficelé et une surprise qui va asseoir pas mal de lecteurs.

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « DEFI Lecture 2017 n° 20 (16ème livre)Syros Editions »

  • Commentaires

    8
    Mardi 6 Juin à 07:47

    Je ne sais pas trop, je l'ai déjà vu sur d'autre blog et je ne suis pas vraiment tentée. 

      • Mardi 6 Juin à 08:19

        Ce n'est pas grave on ne peut pas être tentée par tous les livres :p

    7
    Hamisoitil
    Mardi 6 Juin à 01:42

    Merci pour la découverte ! Je vais le noter, celui-là !

    6
    Lundi 5 Juin à 16:25

    Je le lis très vite, hâte de découvrir par moi même.

      • Lundi 5 Juin à 16:30

        J'ai beaucoup aimé que je n'ai pas pu m'arrêter de le lire xD j'avais trop envie de savoir la suite ^^

    5
    Vampilou
    Lundi 5 Juin à 15:26
    Ça me plaît bien, c'est super original !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :