• Mute (Joseph Kochmann)

     

    Mute (Joseph Kochmann)

    Disponible sur Amazon

     

    La terre des Vikings (Margaret Moore)

    Auteur : Joseph Kochmann 



    484 pages numérique (epub)

    Thème : Fantastique

    *******

     

     

    Résumé :

    « Mute, cow-boy muet aux cheveux rouges et sans aucune mémoire, erre dans un désert brûlant peuplé de créatures mutantes affamées. Une nuit, il entend une voix étrange l'incitant à se rendre au Lycée Vile, vaste et mystérieux établissement gardé par de monstrueux robots guépards.
    Au même moment, quatre adolescents : Antoine le curieux, Marianne la courageuse, Josie l'amoureuse et Jonathan l'immature, découvrent que leur proviseur torture et tue en secret des élèves...
    Que se cache-t-il dans les profondeurs du Lycée ? Quel est le véritable but de ses occupants ? Et, surtout, qui est cet inquiétant être au corps blanc qui, depuis sa baignoire, observe l'horizon ? »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Mute (Joseph Kochmann)

     

    Je remercie l'auteur, Joseph Kochmann, pour sa confiance renouvelée avec ce nouveau livre. Une couverture qui prend tout son sens dès qu'on arrive à un certain point du récit. Et quel récit !

     

    D'accord, du départ, je me suis dis "hein ?" " Quézako?" "non mais il nous fait quoi Joseph?" "Il a fumé quoi avant d'écrire?" Bref, vous l'avez compris, il vaut mieux s'accrocher comme dans un manège à sensation afin de profiter du spectacle dans lequel nous allons plonger. Le livre est d'abord découpé en plusieurs "livres", qui eux-mêmes sont composés de plusieurs chapitres. Du départ, nous suivons Mute qui assiste à une scène plutôt sympathique. Deux de ses "amis" se battent, l'un est devenu un monstre avec des pustules et l'autre est en petits morceaux sur le sable. Rien de très méchant en somme. Mais pour Mute, ce n'est rien, il ne vit que l'instant présent. Il n'a pas de passé, enfin il ne s'en souvient pas et le futur ? Ce n'est qu'un mot qu'il ne connaît absolument pas. Il respire, il regarde le soleil.... Ce n'est pas un abruti, il ne fait que vivre le moment immédiat.

     

    « Mute sortit la tête du cadavre sanguinolent, observant attentivement les alentours. Puis, souriant, il rangea son couteau et se faufila à l’extérieur de l’estomac de son ancien ami. Du sang maculait le visage et les cheveux emmêlés de Mute, tachait ses vêtements. Le cow-boy s’essuya avec soin et se rinça à l’aide de sa gourde, avant de remettre son revolver à sa ceinture. Il observa ce qui restait de ses amis. Deux corps défigurés, démantelés, baignant dans un nombre incalculable de liquides colorés, visqueux et dégoûtants, chauffaient maintenant au soleil. Tout cela était vraiment triste.
    Pourtant, Mute ne fut pas perturbé par ce qu’il voyait. Il se gratta le front, haussa les épaules, et s’élança joyeusement dans le désert »

     

    Ce n'est que le prologue et la suite est tout aussi... étrange ? L'auteur s'amuse avec ses personnages mais surtout nos nerfs. Nous suivons un cowboy du nom de Mute, parce qu'il est muet (d'où son prénom) Et puis nous sautons dans un Lycée Vile (joli le prénom aussi xD) où nos héros vont vivre des heures, des jours, des mois plutôt... étrange ! (Je pense que ce mot va revenir très souvent) Antoine, Marianne, Josie, Damien, Jonathan, Cédric, Pierre et quelques autres vont apprendre à leur dépens que la vie est vraiment... nulle ! Certains lycéens disparaissent, torturés, tués pour revenir le lendemain comme si de rien n'était. À partir de ce moment, forcément nous nous posons un certain nombre de questions : est-ce qu'il y a une substance hallucinogène qui navigue dans l'air, à moins que ce ne soit un rêve...

     

    L'auteur nous enferme dans ce lycée avec des personnages qui sont plus ou moins attachants. De nombreuses aventures, intrigues en tout genre nous entraîne dans un monde devenu angoissant. Bon nombre de mystères entoure le lycée, le proviseur, les élèves, les surveillants... Un peu de tendresse entre deux sentinelles sous forme de guépards enragés. Il faut dire que le proviseur aime punir les élèves les plus récalcitrants. Très sympathique cet homme. Enfin homme, pas tant que cela vu ce qu'il est capable de faire. L'auteur use de mots, les détourne et nous plonge dans un dédale de sentiments. L'angoisse s'agrandit, la peur s'approche, la violence monte en puissance. Un peu de trash sans s'y attarder, quelques scènes qui nous laissent assis.



    « Il retira la lame de sa faux du ventre d’Axel. Celui-ci fit quelques pas en avant et s’écroula.
    — Foutre ! Je t’avais dit de te tenir sage. Et regarde où on est. En plus, j’en ai foutu partout.
    Il essuya sa botte contre le visage du jeune homme en souriant et enfonça machinalement la pointe de son arme dans sa tête. Celle-ci fut tranchée immédiatement en deux. Le sang gicla abondamment alors que la cervelle du jeune homme se répandait par terre.
    Antoine ne quitta pas la scène des yeux, horrifié.
    — Voilà. Ça, c’est fait, fit "l'autre" en levant sa faux.
    Il déplia un long mouchoir blanc, le fit glisser sur son armure et cracha dessus. Il essuya la lame de son arme.
    — Foutre ! fit-il en débarrassant la faux des dernières taches de sang. Je crois bien qu’on est les derniers. Si on récapitule, tous mes surveillants sont morts et mes affamés viennent d’exploser.
    Il passa sa main à l’intérieur d’une petite sacoche grise attachée solidement à sa cuirasse et en sortit plusieurs pilules rouges. »

     

    Par moment je me sentais perdue dans le sens où je cherchais où il voulait nous emmener. Bon sang, j'en ai fait des suppositions, que Mute n'était peut-être qu'un alter-égo d'un personnage du lycée, que les sentinelles n'étaient pas ce qu'elles semblaient être, que les surveillants sont des schizophrène... Sur ce dernier point je ne me suis pas trompée. Et lorsque vous pensez avoir la chance d'avoir compris, l'auteur en rajoute une couche, histoire de bien nous faire comprendre qu'il a plus d'un tour dans son sac. Et puis il y a de l'humour. Dorénavant je ne regarderais plus ma main gauche de la même manière ! Le summum, c'est de découvrir qui est Mute en réalité.

     

    Un univers particulier où tout est vrai et tout est faux. Le mystère s'épaissit jusqu'à ce qu'enfin on découvre où nous sommes vraiment. qui est qui, qui fait quoi, qui vient d'où... Le voile posé sur nos yeux s'étire, s'effrite pour laisser place à une surprise de taille. Des personnages qui sont tout autant surprenants que le monde dans lequel ils évoluent. Nous trouvons de l'action, des questions, des tourments, du sang (oui sinon cela ne serait pas drôles), des créatures particulières...

     

    En conclusion, une lecture où j'ai adoré plonger dans ce monde quelque peu déjanté (oui, un peu plus qu'un peu). Il ne reste plus qu'à le découvrir !
     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Top Ten Tuesday # 92Bilan #65 (Décembre 2018) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Mercredi 2 Janvier à 16:22

    Heureuse que ta lecture t'ait autant plu !

      • Mercredi 2 Janvier à 20:25

        Je me suis bien éclatée, oui !

        Merci <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :