• Ne m'oublie pas (Emmanuelle Aublanc)

     

     

    Du bleu à l'âme, épisode 2 (L.S. Ange)

    Auteur :

    15 septembre 2015

    435 pages numérique

    Thèmes : Romance/Drame

      *******

    Résumé :

     

    « Il y a des relations qui bouleversent toute une vie. Celle de Simon et Sara en fait partie.
    Sara vient tout juste de déménager à Monterey. Elle est loin de s’imaginer qu’en se liant d’amitié avec sa voisine Mia elle va rencontrer l’être le plus énigmatique et sûr de lui qui soit.
    Simon, quant à lui, est habitué à collectionner les petites amies. Il s’est juré de ne pas s’intéresser à la nouvelle arrivée et pourtant… Malgré ses propres démons à gérer il s'en rapproche dangereusement. Il met en garde la jeune femme : si elle tombe amoureuse de lui, il va la faire souffrir. Elle a le choix : elle peut faire marche arrière ou succomber à son charme.  Seule ombre au tableau : Simon cache quelque chose qui pourrait bien tout remettre en question...
    »  

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

     

    « Sara est toujours là, tout comme l’évidence qu’elle en a autant envie que moi. J’ai longtemps attendu quelqu’un comme elle et j’ai fini par me résigner en pensant qu’elle n’arriverait jamais. Maintenant, elle est là, à quelques centimètres de moi, et je ne compte pas laisser passer ma chance. En la trouvant, j’ai l’impression de commencer à me trouver. Je grille les étapes probablement. Mais je n’ai pas de temps pour ça. Je le sais, c’est dissimulé au fond de mes entrailles, c’est dans chacune de mes cellules, dans une infime partie de mon cœur, dans mes veines : c’est elle. »

     

    Pour commencer, je remercie Tamy et Angels Editions pour l'envoi de ce service presse numérique. Cela fait quelques jours que j'ai terminé ce livre et j'ai encore du mal à écrire mon avis dessus. Parce qu'à chaque fois que j'ai commencé, j'avais les larmes aux yeux. Ceux qui me connaissent savent que pleurer pour un livre n'est pas mon genre, je lis les histoires, elles passent racontent quelque chose et voilà. Pas de larmes, pas de dégout lorsque le livre est fini. En bref, il est lu, j'ai aimé ou adoré ou pas du tout, mais très peu ont réussi à me faire sortir de cette carapace.

     

    « Ne m'oublie pas » fait partie de ces livres qui m'ont eut sans que je m'en rende compte.

     

    L'histoire est simple. Une jeune femme de 17 ans, suit sa mère lors de son déménagement, pour vivre au plus proche de son nouveau mari. Nouvelle ville, nouveau lycée, nouveaux amis. Sara va devoir apprendre rapidement à s'acclimater de toutes ces nouveautés. Son père et demi-frère et sœur sont loin et le manque se fait ressentir, mais elle ne se laisse pas abattre. Elle va rencontrer Mia, sa voisine qui va devenir une très bonne amie, car toutes les deux vont au même lycée. A partir de ce moment, l'entourage de Sara va s'agrandir avec les amis de Mia, son petit copain, mais aussi Simon, celui qui semble être plus en retrait. Il ne fait pas mauvais garçon, ni même bon garçon, il vit au jour le jour sans que le lecteur ne sache pourquoi, même si des doutes arrivent, le résumé donne déjà des éléments.

     

    « — Là, au fond, me dit-elle en désignant l’endroit de son index.
    Au fond de la pièce se trouve une porte qui, je le sais, mène à un dressing. Maman y entreposait les cartons pas encore déballés du déménagement. Ni une ni deux, je pousse la porte et ce que je découvre me laisse sans voix. Ça n’a rien d’un dressing. J’appuie sur l’interrupteur qui baigne la pièce d’une lueur rouge. C’est une chambre noire ! Je n’en ai jamais eu. L’émotion me gagne à tel point que j’ai du mal à dissimuler mes larmes de joies. Ma gorge se noue. Je cligne des yeux plusieurs fois pour m’assurer que tout ceci est bien réel. Je me pince les lèvres.
    De toute évidence, je ne souffre pas d’hallucination. »

     

    Comme je viens de l'écrire, l'histoire est simple, deux jeunes qui se rencontrent, une aventure entre eux deux qui pourrait ressembler à n'importe quelle histoire de ce type, mais, car oui il y a un mais : le secret de Simon. Cela peut être tout et n'importe quoi et bien entendu je ne dirais rien à ce sujet, pour ne pas mettre quiconque sur la voie.

     

    Je n'aurais pas cru entrer ainsi dans l'histoire, je la lisais tranquillement jusqu'à ce que je tombe sur un mot et là une larme a coulé. Certains faits sont prévisibles, c'est sûrement pour cela. Je n'ai pas compris pourquoi elle s'était enfuie, surtout que je n'avais pas ce sentiment d'être avec les personnages. Au final, l'écriture est traitre, dans le sens où je me suis bien faite avoir sans le savoir. Les mots défilent vite et très bien. Les mois se suivent et ne se ressemblent pas. Le moment où nous tombons sur ce qui est la réalité pour Simon est l'angoisse ne nous lâche plus. Je l'avais déjà, pas du départ, mais presque. Des détails sont donnés, des suppositions faites, mais le résultat reste le même.

     

    De l'humour, de la joie, mais aussi de la tristesse, de la peine, des mots durs à entendre. Le récit est envahi d'émotions en tout genre. Je connaissais déjà la fin, à un moment donné, j'ai eut beau me dire que cela allait arriver, lorsque les mots le confirment, c'est dur. Très dur. J'avoue avoir mis du temps à le terminer, obligée de m'arrêter régulièrement pour éviter de pleurer le jour de noël. Mon fils n'aurait pas compris.

     

    Les personnages sont crédibles. Sara, Mia, Simon, Linda, les parents, les frères et sœurs, tous ont des réactions normales au vu des situations qui arrivent. Ce qui se passe peut très bien arriver à des gens comme vous et moi. L'amour est très présent, les liens affectifs, familiaux, sont décortiqués et exposés aux yeux de tous. Le malheur comme la joie est bien présent. Simon est un jeune homme qui est courageux, perspicace et prêt à tout pour ne pas faire souffrir les autres inutilement. Sara est intelligente, mais parfois je la voyais comme avec des œillères, ne voyant pas ce qui se passait. Elle qui ne cherche pas les ennuis se voit répondre aux attaques de Simon. Ce jeu va donner du piment au livre. Tout n'est pas rose, tout n'est pas facile, des faux semblants, des idées reçues... l'auteur laisse des miettes pour suivre un chemin qui n'est pas sans embuches. Entre ces deux personnages principaux, les débuts sont chaotiques, l'un s'approche l'autre le repousse et inversement. Mais un lien inexplicable existe entre eux, impossible de le supprimer. Ils ont beau faire, ils ne cessent de se rapprocher.

     

    « Merde, ça me tient peut-être trop à cœur. D’habitude, je me moque bien de ce que peuvent penser les autres. Je me blinde, mais pas avec Sara. Elle est la seule personne dont l’avis m’importe depuis bien longtemps et cela m’agace autant que cela m’effraye. Cette fille me fait peur. C’est le mot. Elle me fout les jetons parce que je commence à me croire capable de choses qui me paraissaient jusqu’ici impossibles. Je n’ai jamais eu l’impression d’être un adolescent comme les autres, et pourtant avec elle, c’est ce que je suis. Elle me voit tel que je suis et non tel que les autres me voient. Ça, c’est parce qu’elle ne connaît pas encore la vérité. Elle ne sait pas encore à quel point ma vie est merdique, pleine de galères dont je ne pourrais jamais me défaire. »

     

    J'ai beaucoup aimé le fait que Sara préfère ne pas boire d'alcool lors d'une soirée, d'ailleurs, elle n'aime pas y trainer. Les jeunes gens ne sont pas tous des fêtards en manque d'alcool, de drogue ou de sexe. Pas besoin de tout cela pour passer une bonne soirée, la preuve à un moment donné.

     

    En bref, une histoire qui semble ressembler à beaucoup d'autres, mais qui ne l'est pas. Un récit qui fait pleurer dans les chaumières. Des personnages époustouflants. Je crois que tout le monde à compris que j'avais eut un vrai coup de cœur pour ce livre !

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Dans ma boite il y a... # 38Ne m'oublie pas - SP Angels Editions »

  • Commentaires

    14
    jenny
    Lundi 19 Septembre 2016 à 11:59

    j'ai adorer ce livre je le recommande

    je les lu en une journee et tres envie de le recommencer mais les emotions que jai ressenti sont encore assez forte alors je vais juste lire les bon passage lol

    moi comme toi je ne pleure pas pour un livre en general je le lis et je passe au suivant  mais la je ni aurais jamais cru que jallais pleurer on y croit jusqua la fin mais non

    une boulversante histoire qui m'aura pris aux tripes tellement j'ai l'impression que ses reel et on se dit que les travers de nos vie sont insignifiantes en comparaison

    c'est devenu mon plus grand coup de coeur le livre a lire mon numero un  je le relirer sa cest certain

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 20:21

        J'avoue ne pas avoir pris le temps de le relire, il est poignant par endroit. Au moins tu as su l'apprécier comme moi aussi celui-ci :)

    13
    Books story
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 14:08

    J'adore la présentation de tes chroniques, c'est super joli :)

    12
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 09:56

    Cela m'a tout l'air d'être un beau livre, bien écris et rien qu'au résumé je préssent beaucoup d'émotion dans la plume, je vais voir pour le lire sur la kobo^^

      • Mercredi 30 Décembre 2015 à 12:18

        Tu as bien résumé :) bonne lecture avec des mouchoirs ^^

    11
    Mardi 29 Décembre 2015 à 16:08

    Merci pour ton super avis, j'ai très envie de le lire !

      • Mercredi 30 Décembre 2015 à 12:17

        Tu sais ce qu'il te reste à faire alors, mdr, merci :)

    10
    Vampilou
    Mardi 29 Décembre 2015 à 15:37
    Quelle chronique magnifique ma belle ! On peut dire que ça donne définitivement envie de craquer, j'ai hâte de m'y mettre :-D
      • Mercredi 30 Décembre 2015 à 12:17

        Bonne lecture dans ce cas :p et merci <3

    9
    Lundi 28 Décembre 2015 à 20:00

    Une belle chronique qui donne envie de découvrir la plume de l'auteur.

    8
    Lundi 28 Décembre 2015 à 19:40
    Kynicky de l'ile aux

    Bon, ça me confirme l'avis que j'ai lu plus tôt. Il me faut absolument le lire!!!

    merci pour ta belle chronique. 

      • Lundi 28 Décembre 2015 à 20:42

        De rien, j'ai mis le temps à trouver les bons mots et encore je ne suis pas satisfaite du résultat :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :