• Pour une meilleure vie - tome 2 (Frédérique Arnould)

     

     

    Lien sur Amazon

     Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu (Cassandra O'Donnell)

     


    Auteur :



    266 pages numérique (pdf)

    Thème : dystopie

     

    *******

    Fait partie de la duologie

    Pour une meilleure vie

     

    Livre à partir de 15 ans pouvant contenir des scènes inappropriées avant cet âge.

    Résumé :

    « La mission d’Émie a échoué, elle se retrouve maintenant seule aux mains de la République et ignore ce que sont devenus ses compagnons, son fiancé : Henri. Démunie, démoralisée, Boris va tout faire pour la mettre hors d’état de nuire. Mais Émie, plus forte que les manigances de son beau-père, saura remonter la pente pour ouvrir la porte à ses semblables vers la liberté.»
     

    Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

    17/20

     

    Je remercie Frédérique Arnould pour sa confiance renouvelée.

     

    Il s'agit du second et dernier tome de sa dystopie. La couverture est aussi belle que celle du premier tome, mais elle change. Les personnages sont plus "grands" et l'on voit mieux la ville et les différences. La fin du précédent volume nous laissait en suspend. J'avoue que j'avais envie de pouvoir continuer à suivre les aventures des personnages. 

     

    Emie a des idées utopiques. Elle pense pouvoir sauver Stélios des griffes de Boris et apporter la paix dans le monde. Que les nantis arrêtent de se prendre pour les plus puissants et laissent vivre la population qui est différente d'eux. Un beau rêve qui s'écroule lorsqu'elle se réveille emprisonnée. Elle devient spectatrice du monde extérieur sans avoir les moyens d'en sortir. Mais est-ce la vérité ?

     

    J'avais apprécié le premier, j'apprécie un peu plus celui-ci. Les émotions sont plus travaillées, les événements et leurs enchaînements sont plus intenses. L'histoire se poursuit en enfonçant un peu plus Emie. Elle qui doit supporter le poids d'une prophétie sur ses épaules, elle se retrouve enchaînée à une vie qui n'est pas la sienne.

     

    « Je savais que c’était inutile, mais c’était plus fort que moi. L’angoisse, l’incertitude me faisaient perdre la raison. Les liens me sciaient la peau et un liquide chaud glissait sur mes poignets. Au bout de longues minutes, je lâchai prise, la douleur qui me tiraillait était trop grande. Des larmes brûlantes roulaient sur mes joues. Était-il possible que je fusse la prisonnière de la République ? Je tentai de me rappeler les événements passés, sans résultat. Seul le souvenir d’Henri et Hugues qui attendaient Missy dans son salon apparaissait nettement. Mais comment avait fini cet épisode ? »

     

    J'avoue qu'il est difficile d'écrire un avis sur un second tome sans spoiler l'histoire du début. Boris, le beau-père d'Emie est un être malfaisant. Il veut contrôler toute la population, arrive à avoir les scientifiques dans sa poche et à leur faire créer une puce qui va réussir là où aucun autre n'a réussi : un contrôle totale et permanent des êtres humains, quel qu'ils soient.

     

    Les relations entre Boris, Stélios, Emie et Henri sont complexes. Emie aime et déteste avec passion. Sa vie va devenir un enfer, elle qui croyait y être déjà, ce qui lui arrive entre ces pages est bien pire que ce qu'elle pouvait imaginer. Boris est un parfait manipulateur qui ne recule devant rien pour assouvir sa soif de pouvoir. Utiliser les êtres chers de la jeune femme n'est qu'une grande histoire d'échiquier : jouer des pions, les placer comme il le désire pour l'affaiblir. Stélios est un jeune homme qui peut être monstrueux lorsque la puce est activée, qu'il peut être un agneau lorsqu'il est lui-même. Difficile de faire la part des choses dans ce cas. Lui en vouloir ? Ou ne pas lui en vouloir ? Cela fait partie des diverses questions que va se poser Emie.

     

    « Devant mon regard affolé il me saisit le visage et plongea ses yeux dans les miens. Il me rassura quelques secondes et me laissa seule pour aller voir ce qu’il se passait. Une odeur âcre emplit ma chambre. Des cris, des plaintes s’élevaient dans l’air et parvenaient jusqu’à moi. J’entendais des voix, tout semblait confus. il était planté devant l’entrée, comme paralysé. »

     

    Henri est un pion comme tant d'autres, comme Prunelle, Prisca, Hugues, Missy, Wassler... Une énorme partie d'échec est en jeu où la vie de tous est en suspend. Un peu conne notre souffle lorsque l'on arrive à certains points stratégiques. Avoir un coup d'avance est un avantage certain, encore faut-il être sur d'être en avance et non en retard. L’inquiétude est à son comble, des vies disparues en un souffle, des morts qui ne peuvent être enterrés dignement par manque de temps, des choix qui ne sont plus des choix mais des devoirs.

     

    La rébellion est en marche ! Mais à quel prix ? Est-ce que tous les sacrifices valent la peine ? Les combats ne seront pas vain. Les prévisions ne seront pas forcément celles que l'on croit. La destinée d'Emie n'est peut-être pas celle que l'on pense. Est-ce qu'une prophétie est LA vérité ? Son peuple va-t-il enfin pouvoir souffler ? Je pense que l'auteur a répondu à toutes ces questions et même bien plus encore.

     

    La fin m'a étonnée. Je dirais que je suis déçue du devenir de certains personnages. Il y a forcément des préférences et ce que l'auteur a choisi n'est pas forcément ce que j'aurai aimé. Mais c'est un choix qui est plausible.

     

    En conclusion, un second et dernier tome qui clôture la dystopie avec du suspense, des attentes, des complots, des traîtrises, des rebondissements, de l'action. Beaucoup d'émotions et de "non ce n'est pas possible, l'auteur n'a pas osé". En bref, il s'agit d'une très bonne lecture. 

     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Lilys EditionsDes mots sur vos lèvres # 53 »

  • Commentaires

    6
    Vampilou
    Mardi 20 Décembre 2016 à 17:45
    En tout cas, cette série a l'air absolument géniale !
    5
    Fred
    Mardi 20 Décembre 2016 à 15:26

    Merci pour cette belle chronique. Je suis ravie que mes choix t'aient surprise au moins l'histoire n'était si prévisible. ;-)

      • Mardi 20 Décembre 2016 à 18:01

        Et non, je ne voyais pas cela ainsi ^^

        Merci pour la lecture !

    4
    Mardi 20 Décembre 2016 à 10:38

    C'est une de mes prochaines lectures. J'ai hâte de découvrir tout ça.

      • Mardi 20 Décembre 2016 à 18:00

        Bonne future lecture dans ce cas ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :