• Rush, A fleur de peau, Tome 1 (Maya Banks)

    Rush, A fleur de peau, Tome 1 (Maya Banks)

    Auteur : Maya Banks (Milady) 

     

    4ème page de couverture :

    Gabe Hamilton est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il veut. Or, l’objet actuel de son désir lui est interdit : la troublante Mia, la jeune sœur de son meilleur ami et associé. Un fruit défendu qui ne cesse de l’obséder.

    Mia rêve de Gabe en secret depuis toujours. Jamais elle n’aurait pensé attirer l’attention de cet homme aussi inaccessible qu’envoûtant. Et quand il lui offre de signer un contrat d’un genre très particulier, elle ne peut s’empêcher d’accepter.

    Tandis qu’elle se laisse entraîner dans l’univers dangereusement excitant de Gabe, elle découvre à quel point il peut se montrer exigeant... à tous points de vue.

    Entre irrésistible attraction et sentiments naissants, le petit jeu qui s’instaure entre eux risque de leur coûter bien plus qu’une simple liaison passagère…

    Fait partie de la série A fleur de Peau (Maya Banks) Liens de Sang Tome 1 (Callie J. Deroy)

    Lorsque j’avais fait le tour du stand de Milady, au salon du livre de Paris 2014, la couverture m’avait interpellé. Si blanche par rapport à toutes celles qui étaient à ses cotés, et un peu en retrait également. Je n’avais pas trop compris de suite, juste au moment où j’ai lu la quatrième de couverture et là, j’ai compris. J’avoue avoir hésité, me demandant si je n’allais pas faire un achat que je risquais de regretter par la suite, vu qu’il s’agissait d’un autre livre érotique provenant des Etats-Unis. (Oui, oui, le hic, c’est que plus c’est cru et porno, mieux ils vendent… enfin, ce n’est que mon avis, bien entendu) Et bien au final, non, je n’ai pas regretté de l’avoir acheté ce petit pavé de 574 pages. Ce n’est pas un coup de cœur, il m’en faut plus que cela pour être en adoration devant ‘Rush’, mais j’ai passé un bon moment, surtout que je l’ai lu d’une traite en pleine nuit, n’arrivant pas à m’endormir.

    Déjà, il vaut mieux ne pas laissez trainer ce livre n’importe où, il est pour adulte au vu des nombreuses descriptions sexuelles. Et comme il est indiqué : « Un livre érotique et BDSM qui remplit son ‘contrat’ à merveille. » Oui, et mon appréhension d’avoir des scènes de bdsm à volonté? Non! Sauvé! Il y en à certes, mais ce n’est pas non plus à chaque coin de pages. Il est vrai que le début et pas au premier chapitre, enfin ! Oui, parce que coucher dès la première ligne m’a comme qui dirait gonflé dans certaines séries, donc là, j’étais très bien. Passons, donc, les deux personnages vont connaitre les plaisirs du sexe, uniquement pour cela, car aucun des deux ne pensent que cela pourrait aller plus loin qu’une simple relation physique. Mais je commence déjà à vous raconter le livre, pas bien, pas bien du tout même ! Et bien continuons sur ce chemin.

    «  Un million de questions fusaient sous son crâne, mais elle ne voulait pas le harceler. Comme il l’avait dit lui-même, ils avaient largement le temps d’apprendre à se connaitre. Certes la plupart des couples prenaient cette peine avant de se lancer dans l’aspect sexuel de l’aventure, mais Gabe avait l’habitude de mener les choses à sa manière, et elle-même se fichait bien des conventions. Et puis ce n’était pas comme s’ils venaient de se rencontrer, Gabe faisait partie de sa vie depuis des années après tout.
    Un long silence s’installa entre eux. Mia sentait le regard de Gabe peser sur elle, et elle-même ne pouvait s’empêcher de l’épier. En cela, ils devaient ressembler à deux adversaires se jaugeant avant de livrer bataille, sauf que Gabe n’était clairement pas aussi mal à l’aise qu’elle. Au contraire, il semblait parfaitement confiant, tel un prédateur sûr de capturer sa proie. »

    Nous sommes en présence de deux adultes plus que consentants. Gabe, 38 ans, associé avec deux autres personnages, Jace et Ash, et Mia, 24 ans, la petite sœur de Jace. Le frère et la sœur ont perdus leurs parents très tôt, surtout Mia en fait, vu l’écart qu’ils ont tous les deux. De ce fait, Jace est très très protecteur envers sa petite sœur. Le premier qui s’approche de trop près de Mia risque gros. Il connait par cœur autant Ash que Gabe et ne verrait pas d’un très bon œil que l’un ou l’autre puisse un jour vouloir tenter une approche de ce coté. Bien entendu, chacun la voit comme une petite fille, sauf qu’elle à bien grandi et que maintenant, elle est devenue une belle jeune femme. Gabe à déjà vécu, nous apprenons rapidement qu’il à été marié et que cela n’a pas été une union heureuse. Nous en apprenons beaucoup plus, mais cela, c’est à découvrir par soi-même, comme tout le reste bien entendu.

    Nous les découvrons rapidement attirés l’un par l’autre (en même temps, depuis le temps qu'ils se connaissent uniquement comme l'ami et la soeur de Jace, de l'eau à coulé sous les ponts) et pour plus de précautions, un contrat sera établi, essentiellement pour protéger leurs arrières une fois que leur histoire se terminera. Le contrat en lui-même va être abordé sur quasiment tous les points avant d’être acceptés par les deux parties, cela je peux vous le dire, car autrement le livre serait bien plus court. Sachez que deux contrats seront signés et c’est là que cela devient amusant. Bosser et coucher ensemble c’est un dilemme qui risque de poser quelques complications, mais après tout, quel est le risque ? Ah oui, se faire démonter par Jace ! Beaucoup d’obstacles vont se mettre en travers de leur route. Le frère de Mia, meilleur ami de Gabe qui le prendrait surement mal. Le fait que Gabe ne donne pas sa confiance à une femme, homme échaudé craint la douche froide ! Mia qui se demande si elle fait bien d’accepter malgré le fait qu’elle soit attirée par lui depuis si longtemps. Le gout de l’interdit est en plein milieu ! Cet interdit de se toucher, d’être attiré l’un par l’autre sans craindre les foudres de personnes de leur entourage.

    « - Non, mais il s’agit de Mia, là. Tu as besoin de mon autorisation en ce qui la concerne. C’est ma sœur, Gabe, la seule famille qui me reste. Je la protégerai jusqu’à mon dernier souffle, tu m’entends ?
    - Mais enfin, Jace ! Je ne suis pas un monstre avec mes employés ! Je ne vais pas la manger toute crue ! Je l’ai vue grandir, moi aussi. Je n’ai nullement l’intention de lui en faire baver.
    Dès qu’il eut prononcé ces mots, une vague de culpabilité lui noua l’estomac. Il était vraiment parti pour rôtir dans les flammes de l’enfer jusqu’à la fin des temps.
    - Tu n’as pas intérêt à lui faire le moindre mal, je te préviens, insista Jace en s’efforçant de contrôler sa voix. Et pas seulement en tant que patron, tu m’entends ? Je t’interdis de la toucher. Si jamais tu poses une main sur elle, tu auras affaire à moi.
    Gabe ravala la brusque colère que provoqua cette menace. Il ne pouvait pas en vouloir à Jace de protéger Mia. Au contraire, il aurait fait la même chose à sa place. En revanche, cela le froissait que son ami lui fasse si peu confiance et le croie capable d’abuser de l’innocence de la jeune femme. Pourtant, n’était-ce pas là précisément ce qu’il faisait ? »

    Lorsqu’enfin ils passent le cap du contrat signé dans un tiroir, il est légèrement oublié, les donnant l’un à l’autre ou presque. Un passage qui, je dois avouer, ne m’a absolument pas plu, il s’agit de ce passage où les deux se retrouvent sur Paris. Je n’en dirais pas plus sur la scène, mais juste qu’il à fallu cela pour que Gabe se rende compte qu’il filait un mauvais coton. Il aurait tout de même pu se rendre compte bien avant de ce qu’il ressentait et de se retrouver dans une très mauvaise posture, surtout pour Mia ! Un passage où les sentiments, les émotions, la peur est forte, le dégout est bien ressenti et je n’avais qu’une envie, c’était de le secouer comme un prunier pour lui faire prendre conscience qu’il ne faisait que des bêtises, pour rester polie. C’était ma parenthèse : ce que je n’ai pas aimé dans le livre ! Oh et un autre point, il est toujours pressé d’arriver à l’orgasme, un peu de patience ne lui ferait pas de mal ;)

    Autrement, j’ai souri, j’ai ri même, j’ai reçu beaucoup de sensations, de bons comme de mauvais sentiments. Les scènes d’intimités sont décrites sans tomber dans ce qui se lit depuis quelques temps et pourtant les scènes de bdsm auraient pu être plus accentuées, mais non. C’est expliqué, visualisé, les ressentis des personnages sont mit en avant et ce mélange à fait que les scènes sont bien intégrés sans que cela ne deviennent vulgaire. Le fait qu’ils savent où ils mettent les pieds et la façon dont Gabe lui explique ce qu’il va lui faire, les frissons d’anticipation de Mia font que leur relation, même si elle reste plutôt cachée est un véritable jeu entre eux. J’ai beaucoup aimé le fait que les deux semblent vouloir se voiler la face sur ce qui se passe dans leur cœur respectif. Lorsque tout est découvert, ce n’est pas facile à vivre pour ceux qui le découvre et ceux qui sont découverts. Il suffisait de quelques heures pour que tout aille bien. Juste quelques heures pour avoir de la sérénité, mais c’était un peu trop demander.

    J’ai aimé Mia, parce que malgré ce qui ressemble à de la fragilité, elle est bien plus forte qu’on pourrait le croire et elle sait imposer des choix, malgré une signature apposé au bas des pages. Elle fait des folies pour Gabe, certaines pourraient être évité si elle usait de sa jugeote, mais il parait que l’amour rend aveugle, sourd et j’en passe d’autres, mdr. Gabe est différent, il est à multiples facettes. Il aimerait pouvoir être distant, froid, juste un bon coup durable, mais au final il est jaloux, possessif, aveuglé par son passé, aimant, protecteur. Le fait d’avoir attendu si longtemps pour l’un comme pour l’autre cette relation va les plonger rapidement dans une relation charnelle brute, pas comme Gabe aurait aimé. Une totale contradiction entre ce qu’il dit et fait et même si les paroles sont importantes, les gestes le sont encore plus.

    « Mia resserra les pans de son manteau en traversant la dernière rue avant son immeuble. Après plusieurs jours sur une plage ensoleillée, elle avait bien du mal à se réhabituer au vent froid de New York.
    Jace et Ash s’étaient mis en quatre pour lui remonter le moral, et elle devait bien admettre qu’elle avait passé de bonnes vacances. Cela ne leur était pas arrivé depuis longtemps, à Jace et à elle, et, avec la présence facétieuse d’Ash, ils ne s’étaient pas ennuyé une seule seconde. »

    J’ai bien aimé les relations entre frères et sœurs, mais aussi l’amitié qui existent entre eux tous et un peu plus pour certains. Tout ne tourne pas qu’autour d’eux quatre, il y a la meilleure amie de Mia qui sera présente dans plusieurs scènes. Sachant écouter, réconforter et remettre sur pieds, Caro est une perle, même si cette dernière à malheureusement quelques déboires dans sa propre vie.

    Il y à beaucoup de désir, de vouloir satisfaire les autres. Des révélations explosives pour certains, un peu moins pour d’autres. Nous en apprenons un peu plus sur la relation Ash/Jace, qui sera plus développé dans le tome deux. La lecture est très fluide, les émotions passent de l’une à l’autre, l’envie de plaire, le désir (oui déjà dit, mais il est puissant dans ce tome), la jubilation, l’exaltation même, la passion, la frénésie, l’enivrement, la peine, la tristesse, le désespoir… Tout se mélange et donne une belle musique à la fin ! (petit clin d’œil à la dernière scène du livre, pour ceux qui l’ont lu) Vivement que je puisse lire la suite ;)

    Logo Livraddict

    babelio

    Défis sur Fb

     

    « A fleur de Peau (Maya Banks)Réédition du tome 1 'Liens de sang' de Callie J. Deroy »

  • Commentaires

    4
    Dimanche 18 Mai 2014 à 19:21

    Personnellement je ne suis pas non plus dans ce genre de littérature, la preuve, j'ai un peu descendu les 50 nuances (et aussi les idoles du stade) mais ici, l'auteur est tout de même resté soft en comparaison de la 4eme de couverture. Et l'histoire est réaliste, c'est aussi cela qui passe bien. (et surtout pas de dominé dominant, juste un homme qui à dû mal à ce qu'on lui résiste biggrin)

    3
    Dimanche 18 Mai 2014 à 18:20

    Ce genre de lecture ne me plait pas beaucoup mais ton avis me donne envie de mettre le nez dedans.

    2
    Samedi 17 Mai 2014 à 09:36

    Tu l'aura un peu plus tard, tu retourne quand à la biblio? sarcastic

    1
    Samedi 17 Mai 2014 à 07:14

    il est dans ma liste d'envie et ton avis me fait regretter de ne pas l'avoir pris hier à la bibli.... ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :