• Sous ta peau, tome 4 : Dark (Scarlett Cole)

     

    Disponible sur Amazon

     

    ******* 

    Auteur

    366 pages numérique (epub)

    Thème : New Adult

      *******

    Fait partie de la saga

    Sous ta peau


     

     

    Résumé :

    «   Venir en aide à une charmante jeune femme en panne au bord de la route ? La parfaite aubaine pour Reid, motard ténébreux. Après une série de déboires amoureux, Lia ne cherche toutefois rien de sérieux. Ils devaient s’en tenir à une nuit sans lendemain, mais Reid ne résiste pas à l’envie de revoir la jolie artiste tatoueuse. En rendant visite à Lia au salon Second Circle Tattoos, il s’attendait à tout sauf à y retrouver la soeur qu’il a trahie… »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Sous ta peau, tome 4 : Dark (Scarlett Cole)

     

    C'est le dernier tome de cette saga, une couverture toujours dans les mêmes tons, le même style, j'aime beaucoup. Je ne voulais pas rester sur ma faim avec le dernier qui traînait dans un recoin.

     

    Lia part précipitamment de chez ses parents pour rentrer chez elle, lorsque pas de bol, sa chère voiture fait la tête et la laisse en rade sur une petite route. Quand le destin s'en mêle celui-là ! Alors qu'elle se demande comment faire pour se dépanner, Reid débarque par hasard sur son cheval blanc, pardon, c'est presque cela. Grande chance il a sa propre entreprise : un garage. Pas de bol, impossible de réparer la caisse sans pièces et encore moins dans ce qui s'apparente à un désert. Un début très hasardeux entre deux personnages qui cachent de sombres secrets.


    « Elle revint dans le salon. Reid n’avait pas bougé, figé sur place, les yeux braqués sur la porte. Avec le recul, l’alcool n’était sans doute pas une bonne idée. L’esprit plus clair, elle trouverait peut-être quelque chose d’adapté à dire, quelque chose qui apaiserait la douleur visible sur les traits de Reid.
    Au lieu de cela, elle alla jusqu’à lui et le serra dans ses bras. Il l’enveloppa des siens et plongea sa tête dans sa chevelure. Les mots et les phrases s’entrechoquaient dans son cerveau, platitudes et tentatives maladroites pour lui remonter le moral. Mais elle savait que rien ne pourrait l’aider. Elle ne pouvait qu’être là pour lui et improviser au fil de l’eau. Reid finit par la relâcher. Il se redressa et poussa un soupir. »

     

    Une histoire qui démarre assez étrangement, avec beaucoup de coïncidence pour que ces deux se rencontrent. Ce n'est pas tiré par les cheveux, car avoir une panne de voiture sur une petite route cela arrive, ce qu'il y a c'est que c'est précisément Reid qui est présent. Reid qui a une soeur (il faut avoir lu les autres titres avant pour se souvenir de qui il est le frère) et donc va la revoir. Cette soeur qui connaît Lia entre autre. Entre Lia et Reid, c'est chaud bouillant. Une attraction folle au premier regard. Il faut dire qu'elle a un look peu classique, adorant être habillée en "pin-up" sans l'écrire ou la penser vulgaire. Au contraire, c'est un look magnifique qui lui va bien. Elle est pétillante, enjouée et fait tout pour sortir sa mère des griffes de son père. (Je ne dirais plus rien là-dessus) Quant à Reid, il est torturé dans le sens où il a trahit sa soeur alors qu'elle en avait le plus besoin. Mais il y a de nombreuses raisons à cela, même si ce n'est pas la solution.

     

    J'ai adoré revoir les autres personnages que nous avons découvert dans les trois tomes précédents. Harper et Trent, Cujo et Dréa, Pixie et Dred. Un quatrième tome qui mêle les autres personnages naturellement à l'histoire. Lia est également tatoueuse, dessinatrice hors pair, elle travaille bien et gagne tout aussi bien. Sa famille est tout son contraire. Son père veut devenir important en politique et donc veut, non exige que sa fille, son fils et sa femme soit clean. Le gros Hic ? en plus des tatouages de Lia, sa façon de se rebeller. Elle ne rentre pas dans un moule et cela il ne l'accepte pas. Ce qui pose de nombreux soucis. Quant à sa mère, c'est compliqué, perdue dans un univers dont elle ne voulait pas. Ah l'amour fait faire des choses totalement folle et pas toujours dans le même sens du terme. Reid travaille à la sueur de son front. Il a réussi à monter son garage et aide les plus démunis comme il peut : offre du travail, joue avec les enfants, suit leurs devoirs, etc, etc. Il tente de racheter une conduite pour expier ses fautes. Entre les deux, c'est tout feu, tout flamme. La tendresse prend le pas sur la passion malgré tout ce qui leur tombe dessus.

     

    « Reid roula sur le côté, emmenant Lia avec lui. Lorsqu’ils étaient ensemble, ils se faisaient chaque fois plus aventureux, plus joueurs. Et Lia accordait à Reid une confiance totale, ce qui l’emplissait de bonheur.
    Il l’enveloppa de ses bras et la prit contre lui, levant les yeux vers le ciel étoilé – le même que celui qu’il avait contemplé à Fort Pierce. Que les étoiles lui semblent aujourd’hui plus étincelantes ne pouvait être attribué qu’à la personne qui l’accompagnait. Que ce soit à Miami ou à Fort Pierce, Reid voulait pouvoir les admirer avec Lia pour le restant de ses jours. Il était peut-être tombé amoureux d’elle trop vite si l’on comptait en nombre de jours sur un calendrier, cependant il n’avait aucune envie de changer cela, ni elle non plus.
    Lia attrapa la couverture posée sur le dossier de la chaise longue et les en recouvrit.
    — Je suis tellement contente que tu sois là, dit Lia, dont les pensées faisaient écho à celles de Reid.
    — Je vais sûrement te paraître cucul la praline, mais tout me paraît plus lumineux parce que je suis avec toi. »

     

    Des problèmes, il y en a de tous les côtés. Il faut prendre les leurs, rajouter ceux de la frangine et on a le droit à un cocktail explosif. Je passe sous silence tout ce qui leur arrive car il y a de quoi faire, on ne s'ennuie pas. Les relations sont tendues, les amitiés s'effilochent et une main de fer dans l'ombre s'amuse à torturer Lia et Reid. L'intrigue est bien, mais, j'arrive au bémol, je suis déçue. J'aurai aimé plus de suspense (car malheureusement j'avais compris qui était derrière tout ce qui se passe, jusqu'à vouloir tuer d'une manière ou d'une autre), plus approfondi aussi. La relation entre le père et la fille a été trop succinct. J'ai trouvé trop léger entre eux deux, oui, ils ne s'apprécient pas mais plus de contacts auraient été mieux. Concernant Reid, c'est un peu la même chose, dans le sens où il a trahit, n'a pas donné signe de vie et il suffit de peu pour remettre en état. OK, il rame, mais les non-dits sont trop nombreux dans ce récit.

     

    J'avais beaucoup apprécié les deux premiers tomes, le troisième un chouilla moins, mais celui-ci m'a paru fade au contraire des précédents. La relation entre Lia et Reid est rapide, les ennuis nombreux ne m'ont pas tous convaincus, surtout la façon dont certains problèmes sont évacués. Heureusement que nous voyons les Harper, Trent, et les autres, car j'avoue que j'aurai eu plus de mal. Les émotions de Reid sont fortes et sa manière de se flageller est impressionnante. Les retrouvailles entre eux deux ne sont pas aussi poignantes par contre. J'ai trouvé du très bon dans ce dernier tome et aussi du vraiment moins bon d'où ma rose de bronze. Un peu trop de problèmes des deux côtés pour pouvoir apprécier l'intrigue principale.

     


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Les MacKintosh, tome 2 : un amour à travers le temps (Julie Dauge) Salon du livre paris 2019 - 1ère journée en express »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Dimanche 17 Mars à 11:08

    Il faut que tu lises "te regarder danser " de l'auteur , il est tout aussi bon que le premier de "Sous ta peau" si ce n'est plus. 

      • Lundi 18 Mars à 13:32

        Je l'ai pris il y a quelques temps, c'est bon de savoir qu'il est aussi bon que le premier de cette série,

        Merci :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :