• They used to call him dangerous, tome 1 : Sous l'emprise d'un criminel (Laura Swan)

     

    They used to call him dangerous, tome 1 : Sous l'emprise d'un criminel (Laura Swan)

    Disponible sur le site éditeur et Amazon

     

     Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

    AuteurLaura Swan

    20 Mars 2019

    340 pages papier

    Thème : Thriller young adult

    *******

    fait partie de la série

    They used to call him dangerous

     

     

    Résumé :

    « Skyler, 16 ans, menait une vie d’adolescente ordinaire à Boston avant de se retrouver brutalement hospitalisée entre la vie et la mort. Son traumatisme reste un mystère pour tous.
    Ce n’est que lorsqu’elle se retrouve face à Payne, l’homme le plus recherché des États-Unis pour évasion pénitentiaire et meurtre, que les souvenirs reviennent peu à peu et que les révélations s’enchaînent et bouleversent sa vie. Elle constate alors que la traque ne fait que commencer et qu’elle en est la proie...
    Castiel Payne n’est pas un badboy comme les autres. Il ne se contente pas d’avoir les cheveux ébouriffés et de fumer deux ou trois cigarettes en se sentant hors la loi. Payne est le méchant.
    ... Et vous allez adorer le détester. »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    They used to call him dangerous, tome 1 : Sous l'emprise d'un criminel (Laura Swan)

     

    Je remercie le Quartier des écrivains, pour m'avoir proposé de découvrir ce titre. Un criminel qui arrive à s'enfuir de la prison, enlève une jeune fille pour une raison obscure. Une histoire de traque... Un nouvel auteur à découvrir. Bref de quoi me dire qu'il fallait que je le lise. J'aime bien la couverture. Je me suis demandée avant même d'ouvrir le livre ce que cela pouvait bien signifier, cette chaussure rouge en pleine forêt. Une idée que cela allait avec la traque... En tout cas, les zones d'ombres ne sont pas uniquement sous les arbres.

     

    Les informations ne cessent de passer en boucle la seconde évasion du célèbre Castiel Payne. Jugé pour meurtre, il fait partie de ceux dont il vaut mieux enfermer à double tour dans une oubliette et jeter la clé. Les journalistes déterminent que cet homme est dans les environs de Dorchester. Ce qui pose problème à Skyler et ses amis. Castiel a tué le cousin de sa meilleure amie Kaitlyn, un dénommé Garret Howard. Lui-même qui était "ami" avec Skyler. Donc forcément, lorsque sa seconde évasion est mise en avant, toute la famille de Skyler et de Kaitlyn, sans oublier leur amie Ayana, sont totalement pétrifiés. Va-t-il partir loin, ou revenir pour se venger ? S'il traîne dans les parages c'est qu'il se passe quelque chose qu'il doit terminer. Lorsque Skyler se retrouve piégée avec ce criminel, l'enfer ne fait que commencer.

     

    « J'avais toujours eu cette malheureuse tendance à me rassurer sur la fin de ma rencontre avec lui. Malgré moi, je m'étais accrochée aux maigres paroles qu'il avait prononcées, me faisant désespérément croire que j'aurais peut-être la chance de m'en tirer vivante. Mais... j'avais été naïve. Me garder en vie n'avait jamais fait partie de ses plans. La seule raison pour laquelle j'étais toujours avec lui à cet instant, était encore un mystère tout entier. Pourtant, je ne connaissais que trop bien cet homme calculateur, et il devait y avoir une bonne raison derrière toute cette merde. J'avais envie de me risquer à lui demander quoi, mais ça aurait été stupide. Il m'aurait remballée d'un air distant, ne faisant qu'empirer mon cas. »

     

    Skyler Green est ce qu'on peut appeler une poissarde. La poisse, elle la poursuit, la connaît, la colle à la peau comme n'importe quelle ombre. 16 ans, au lycée, elle ne pensait pas que sa vie allait devenir infernale. Très bonne élève, elle fait tout pour être la meilleure aux yeux de ses parents qui, autant le dire, sont très froids avec elle. Pourquoi ? Très bonne question, dont je ne donnerais pas la réponse sinon cela ne serait pas drôle. Être amie avec Kaitlyn n'est pas terrible, surtout lorsque ce criminel débarque, la reconnaît et l'enlève. Un rapport entre ? Ah ah, il va falloir chercher pour le trouver. C'est une intrigue qui nous oblige à chercher dans nos méninges le pourquoi du comment. Ce mec a réussi à s'évader par deux fois de la prison. Alors pour que la police, le FBI et autre organisme arrive à lui mettre la main dessus, il faut s'accrocher. Véritable caméléon, capable de vivre dans n'importe quelle condition, il peut disparaître en un claquement de doigts.

     

    J'adore les méchants lorsqu'il le sont vraiment. Pas juste un semblant qui va devenir un véritable ours en peluche. Ici, c'est le cas. C'est un homme qui n'a pas froid aux yeux, capable de tuer pour survivre ou juste par vengeance. La haine est son moteur. Il est violent, vulgaire, frappe facilement, couche avec toutes les blondes sur catalogue. Le style d'homme qu'on a absolument pas envie de rencontrer, de voir sur un trottoir. Non, il vaut mieux en changer vite et bien, afin de rester en vie. Il est capable de faire peur à n'importe qui, encore plus lorsqu'à ses yeux celle qu'il enlève est une gamine de 16 ans. Il n'a que 6 ans de plus, pourtant il a une maturité violente excessive. On en apprend un tout petit peu sur lui dans ce premier tome et même si je comprends pourquoi il est autant en colère, rempli de haine, faire ce qu'il fait fait de lui un criminel d'une manière ou d'une autre.

     

    « Sauf que Payne était loin d'être idiot. Alors il s'était échappé, une fois, puis deux. Bientôt, il deviendrait une légende à force de fuir la police. Les gens le voyaient probablement comme un putain de tueur sans émotion, qui ne cherchait qu'à foutre le désordre à Boston, mais ils avaient tout faux. S'il n'avait pas eu sa revanche à prendre depuis toutes ces années, il se serait enfui quelque part, se serait procuré une nouvelle carte d'identité et aurait simplement disparu. Ouais, une nouvelle vie s'offrait à lui. Mais il avait fallu qu'elle soit là. Elle. Sa voix retentit une nouvelle fois, et elle sortit sa tête quelques secondes plus tard pour vérifier qu'il y avait toujours quelqu'un. »

     

    Skyler est une ado de 16 ans qui vit un rêve éveillé, jusqu'à ce que Castiel rapplique dans sa vie. Elle qui n'a connu que le luxe, elle se retrouve dans une situation précaire, avec des faux-semblants qui lui tombent dessus. Toute sa vie ne serait qu'un mensonge ? Elle apprend tellement sur sa famille, qu'on se demande comment ils ont réussi à maintenir tout cela sans que quiconque ne le sache. Enfin presque. Elle a une force de caractère impressionnante, tentant par tous les moyens de fuir. Forcément, cela fait sourire quand on comprend qu'elle veut fuir la présence d'un psychopathe doublé d'un tueur qui a réussi à échapper aux forces de police par deux fois, sinon plus... Bref, en contrepartie, elle est pleure facilement. Un mélange assez explosif en elle et avec Castiel. Il se fout complètement de sa personne, ne pensant qu'à une chose : la tuer une fois qu'il aura terminé sa mission. Elle ne veut qu'une chose : disparaître pour pouvoir vivre sans personne autour.

     

    Le summum ? Il n'y a pas qu'un psychopathe en ville (comme dans toutes les villes d'ailleurs) qui a fait d'elle sa proie. J'ai déjà un gros doute sur le personnage qui la traque. Ce qui me pose problème, c'est que je ne sais absolument qui il est réellement et pourquoi il fait cela ? L'intrigue se complique au fur et à mesure. Être enfermée 24h/24, 7j/7 avec un monstre ne rend pas un esprit sain. Il y a des choix à faire pour survivre. Skyler est très douée pour se planter lamentablement ! Il y a des petits bémols. Skyler qui chouine sans arrêt, qui n'arrive pas à savoir où elle en est. Certaines réactions et actes m'ont paru gros. Par contre, j'ai adoré quand elle lui balance une grille à l'arrière de la tête ! Par moment je me souvenais qu'elle n'avait que 16 ans et que son monde s'est complètement effondré et donc cela passait bien.

     

    En conclusion, j'ai passé un très bon moment de lecture, même s'il y a quelques petits bémols. On arrive sur un final qui apporte encore des questions et forcément cela me donne envie de savoir comment tout cela allait se terminer. Skyler va-t-elle vraiment y passer ? Castiel raconte-t-il la vérité ? L'auteur a su mettre des doutes dans certaines affirmations, surtout lorsque l'on voit des morts réapparaître !

     

     

    They used to call him dangerous, tome 1 : Sous l'emprise d'un criminel (Laura Swan)


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

     

    « They used to call him dangerous, série (Laura Swan)Le Quartier des Ecrivains Editions »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Lundi 8 Avril à 20:09

    Je ne sais pas trop, à voir

    3
    Vampilou
    Lundi 8 Avril à 15:48
    Pour le coup, je pense que ce n'est pas du tout pour moi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :