• Toxic Love (M.J. Swan)

     

    Toxic Love (M.J. Swan)

    Disponible sur Amazon

     

     Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

    Auteur : M. J. Swan

    06 Février 2019

    545 pages numérique (epub)

    Thème : New Adult

    *******

     

     

    Résumé :

    « Elle croyait qu’elle n’avait plus rien à perdre… jusqu’à ce qu’elle le rencontre.

    Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie. »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Toxic Love (M.J. Swan)

     

    Je remercie la maison d'édition Harlequin, pour cette nouvelle lecture par le biais du site netgalley.

     

    Le livre est découpé en deux parties. Apparemment, il s'agit d'une réunification de deux tomes déjà parus il y a quelque temps. La couverture présente l'un des personnages, pas besoin de le cacher, avec ses tatouages et ses cicatrices. Cela change un peu des torses parfaits que l'on peut voir régulièrement sur les autres livres.

     

    Le père de Calie décide de partir précipitamment, avec elle bien sur, loin de la ville dans laquelle ils vivent. La mort subite de la mère de Calie dans un accident de voiture les a éprouvé. Des souvenirs sombres ? Une menace ? Une envie de renouveau ? Toujours est-il qu'ils partent en quittant tout ce qu'ils peut leur rester. Calie vit à l'université, la maison étant trop loin pour effectuer les trajets tous les jours. Université, fêtes, rencontres... Calie ne va pas toujours tomber dans les bonnes mains. Jusqu'à ce qu'elle reçoive un coup de fil, son père a un problème. Elle part et se réveille à l'hôpital, entouré d'inconnus. Un accident de voiture... Alors qu'elle était partie par le bus... Des questions qui commencent à lui faire peur. Sans oublier tous ces hommes et femmes autour d'elle qui vont lui annoncer pire que la mort de son père. Calie entre dans un monde qu'elle ne soupçonnait pas un seul instant. Les ennuis ne font que commencer...


    « J’étais soulagée que mon oncle ne pense pas comme l’inspecteur. Je me sentis un peu plus légère. C’était bon de se sentir soutenue et comprise.
    — J’aimerais tellement me souvenir. Je m’en veux d’avoir perdu la mémoire. Je saurais où aller si je savais…
    — Ce n’est pas ta faute, d’accord ?
    Il me prit par les épaules et me regarda intensément. Je hochai la tête. Il dégageait quelque chose qui me poussait à ne pas le contredire. C’était la première fois que je rencontrais quelqu’un d’aussi charismatique. Il m’attira contre lui pour me prendre dans ses bras et m’étreignit un moment. Je fus surprise du bien que cela me fit. Je sentis ma poitrine se serrer et les larmes perlèrent au coin de mes yeux. Mon oncle me caressa les cheveux doucement sans rien dire. Il me laissa pleurer contre lui. J’avais un grand besoin d’évacuer toute cette pression qui s’accumulait chaque jour et que je n’arrivais pas à laisser sortir. Le décès de mon père était bien trop récent, les circonstances de sa mort étaient horribles, et apprendre que ma mère avait subi un sort similaire était un poids en plus dans mon cœur déjà lourd. Qu’avaient fait mes parents pour finir ainsi ? Il y avait beaucoup de choses que j’ignorais, et j’allais tout faire pour apprendre qui j’étais réellement et qui était ma famille. J’étais déterminée. »

     

    Le récit est intense, complet avec de nombreux (trop nombreux) rebondissements. Beaucoup de sujets durs, comme la mort d'un proche et la façon dont il faut pouvoir gérer l'après, l'abandon d'un parent, la découverte d'une nouvelle famille qui n'a rien d'une famille aimante. Des secrets à foison, des surprises plutôt mauvaises qui ne cessent d'arriver. Et au milieu de tout cela une jeune femme complètement perdue qui s'accroche à un mauvais garçon.

     

    J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur apporte les éléments, même s'il y en avait trop pour moi. Je me suis sentie perdue par moment tellement il y avait d'informations et de suppositions. C'est ce dernier point que j'aime dans un livre : imaginer ce qu'il y a derrière les mots de l'auteur. Je m'attendais à pas mal de chose, mais pas à qui ils sont. En fait, je m'attendais à pire, enfin plus l'histoire avançait et plus le pire arrivait. Il vaut mieux ne pas attendre que la vie de Calie va s'arranger avant... la fin et encore, comment tout cela peut amener une vraie fin heureuse ? Mais revenons au début. La mort de sa mère l'a profondément choquée. Sa rencontre avec Erika, une étudiante avec qui elle partage sa chambre lui fait du bien. Erika est vraiment amusante, enjouée, un peu survoltée, adorant Calie. Grâce à elle, Calie y voit plus clair, apprend à vivre de nouveau, jusqu'à cet accident.

     

    Son regard se porte sur Ezio, celui qui fera partie de ses gardes du corps. Il travaille pour l'oncle de Calie. Un homme qu'elle ne connaissait pas, mais elle va apprendre. Douceur, tendresse et surtout "surprises" à gogo ! Un peu de sang, des hauts et des bas, la vie de Calie prend un sacré tournant. Si son physique va plutôt bien, malgré tout ce qu'elle va subir, son mental est tout de même d'acier avec tout ce qu'elle apprend. Son destin est en marche et il sera pas de tout repos. Toxic Love tient bien son titre. La relation n'est pas la plus saine, d'ailleurs il y a des contraintes entre eux. Ezio a un regard sombre, souvent pris dans des ténèbres qu'elle voudrait effacer. Ce sont les personnages principaux, mais j'avoue que j'ai préféré les secondaires : Erika, Alex, Lorenzo, Hadley. Ils ne sont pas moins compliqués, c'est juste que j'ai adoré les découvrir à leurs côtés et j'ai ressenti plus d'émotions, surtout du côté de Lorenzo.

     

    « Le vent souffle fort en ce mois de septembre et la journée est triste et maussade. Ça ne me pose pas de problème que le ciel soit gris et que quelques gouttes de pluie s’invitent à la danse. Elles cacheront les larmes qui vont, comme à chaque fois, dévaler mes joues. Voilà bientôt deux ans que ma vie a été chamboulée, deux ans que tout a changé pour ne plus jamais redevenir comme avant. Le temps passe mais, malheureusement, il ne m’a toujours pas aidée à cicatriser et à oublier. Je n’arrive pas à faire mon deuil. Chaque fois que j’entre dans le cimetière de Riverside, je ne peux empêcher mon cœur de se serrer et mes souvenirs de refaire surface. Je m’avance lentement entre les tombes, deux roses blanches à la main, comme je le fais presque tous les mois. »

     

    Le livre est très complet, avec beaucoup d'émotions, d'actions, de haine et d'attente. Des révélations à n'en plus finir. Calie va vivre des années de contraintes. Oui, des années, le livre s'étire sur de nombreux mois. Il y a un point que je voudrais relever et qui m'a quelque peu ennuyée par contre. C'est essentiellement dans la seconde partie que cela se passe. Que les mois défilent, aucun souci, par contre faire avancer les personnages, revenir en arrière pour expliquer ce qui s'est produit et repartir dans le présent une fois, d'accord, deux fois, pourquoi pas, mais quand c'est régulièrement, cela me gêne. Ici, le coeur n'a pas de raisons, il vit, il bat, il accélère et peut s'écraser. Il y a eu des passages qui m'ont fait mal, à propos d'Erika par exemple.

     

    Tout ne finit pas forcément bien dans leur monde, mais il y a toujours une petite part d'espoir. En conclusion, il s'agit d'un livre qui passent par beaucoup d'émotions. Pour les plus sensibles il vaut mieux prévoir des mouchoirs. Pour les autres une batte de baseball ! Les liens ne sont pas toujours ce que l'on croit, par contre lorsque les personnages sont soudés les liens formés sont solides et font plaisir à voir. LA confiance n'est pas un maître mot lorsqu'elle est donnée.

     

    Toxic Love (


     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    #ToxicLove #NetGalleyFrance

     

    « Défi fb #66 (Avril 2019) Dans ma boite il y a... # 157 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Vampilou
    Samedi 6 Avril à 17:46
    Il a l'air pas mal du tout celui-là, ça me fait super envie !
      • Dimanche 7 Avril à 19:37

        Super ! Je pense que tu auras une bonne future lecture :)

    5
    Samedi 6 Avril à 16:55

    Je n'ai pas tenté par ce livre mais ton avis me fait changer d'idée.

      • Dimanche 7 Avril à 19:36

        Je suis contente dans ce cas, surtout que je ne suis pas dans les mêmes thèmes que toi niveau lectures :p

    4
    Samedi 6 Avril à 12:53
    Je serai curieuse de le découvrir !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :